Aller au contenu

soloandsolo

Membre
  • Contenus

    4468
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de soloandsolo

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 09/30/1960

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

5579 visualisations du profil
  1. Aie...Je viens de trouver la pulsion de mort, à l'époque quelques uns de nos chers forumeurs nous la vendez comme du folklore...
  2. Je n'ai pu m'empêcher de rire, désolé Versys, un jour il faudra que je fasse la chronique d'un rsiste lambda ou dans ces eaux-là pour saisir ce qu'il en est de l'ambition et ce qui se passe dans la vie de ces personnes au jour le jour. Une France déconnectée d'une autre, sûr..
  3. A aucun moment il ne parle de pulsion de mort, mais de pulsion tout simplement. Ce n'est pas bien de détourner ses propos pour alimenter un sujet.
  4. Ce n'est pas UNE phrase maladroite ce sont des phrases exprimées en salves pendant des semaines voire des mois. Donc si ce type à un problème au point de vivre dans une telle dichotomie de pensées et d'expressions sa place est dans une cabinet de psychothérapie pas à la tête d'un état avec un pays entier qui doit se coltiner ce qui n'est pas bien fini chez lui.
  5. Ce que tu ressens est un arrangement avec toi-même : les mots, les pictogrammes, les images (même mises en vidéo), les mises en scènes cartons, sont tous du registre de la réprésentation dans l'ordre du symbolique et des mots à la mise en scène cela peut initier un passage à l'acte. Alors non, je ne souhaite jamais la mort même d'un imbécile pour ne pas m'entrainer vers une pente glissante.
  6. Dire qu'on veut tuer quelqu'un avec des mots ou en faire une représentation imagée (même en 3d) reste du même acabit, cela relève de la même intention. Et ne retourne pas la situation "tu ne peux soutenir cela" : moi je n'ai jamais souhaité la mort, ni en mot, ni en représentation imagée de quiconque, encore moins dans mes écrits ici.
  7. Je lis rarement Mélenchon, je viens de le faire vu que tu proposes le lien. Texte bien structuré et équilibré, bonne réflexion de fond, si tu y vois des passages critiquables dans le sens du sujet en cours, cite-les.
  8. Il ne parle pas de pulsion de mort mais de pulsion tout simplement. Ici c'est le devenir de la pulsion qui pose problème, au lieu de prendre un circuit long d'élaboration vers une expression structurée dans un cadre qu'il est aussi, elle prend un circuit court pour une expression radicale. Une pulsion de mort est une pulsion qui se retourne contre le sujet lui-même.
  9. Je ne te fais pas de procès du tout je note simplement que ta violence dans tes posts est de même nature et tu t'arranges avec des cas que tu voudrais passible de violences en retour, un grand classique.
  10. Notre Ségolène annonce être "la troisième voie" face à un régime qu'elle qualifie d'autoritaire. Pourtant il y a deux ans elle aimait bien ça, justement, les mesures autoritaires et y allait de son commentaire plein soutien. Son limogeage récent lui a sans doute tourné la tête, voilà que l'autoritarisme vu comme une bonne façon de procéder devient une situation à dénoncer, elle se retrouve à nouveau à gauche dans le tout à coup (de pieds au cul de sortie de piste LRM) de l'actualité de la présidentielle déjà en marche (sic). Il ne lui reste plus qu'à rabattre les transfuges qui ont quitté le navire en pleine tempête Valsienne et à remonter le PS ( de gôche), à moins qu'elle nous monte un LRM bis sur ses seuls deniers qui lui ont permis de vivre pendant deux ans au pôle nord Mantes-la-Jolie L’interpellation des lycéens à genoux, «ça leur fera un souvenir» estime Ségolène Royal L’ancienne ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, juge que l’interpellation des lycéens à Mantes-la-Jolie, dont les images ont fait le tour d’internet, a été correctement gérée par les forces de l’ordre. L’ancienne candidate à la présidentielle estime que cela leur fera un « souvenir ». https://www.lavoixdunord.fr/504027/article/2018-12-10/l-interpellation-des-lyceens-genoux-ca-leur-fera-un-souvenir-estime-segolene
  11. C'est effectivement, à mon sens, la définition à la fois une des plus généraliste et des plus précise. J'attire l'attention, pour qu'un individu (être) puisse reconnaitre la division de la société il faut que lui-même, en tant que sujet, se reconnaisse comme étant "divisé" et accepte cette départition (Notion de psychanalyse), un sujet se fantasmant comme "entier", non départi, ne verra dans la démocratie qu'une erreur fondamentale à corriger, au sens propre comme au figuré. Ainsi la parole d'un soliloque infini où il n'est question que de dialoguer parmi les autres et non avec les autres, de les saturer de sa parole, est le symptôme d'un absolutisme contre la démocratie.
  12. Ce matin au Lycée Aristide Berges comme dans plein d'autres lycées en France, horde de profs et lycéens dangereux et radicalisés et FDOs à la hauteur de la tâche. Pays de fous.
  13. Avant de suggérer aux autres de remettre de l'ordre dans les idées, il serait sans doute modestement préférable que tu commences à en avoir, non ?
×