Barbara lebol

Membre
  • Compteur de contenus

    2 077
  • Inscription

  • Dernière visite

3 abonnés

À propos de Barbara lebol

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 01/01/1977

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

3 947 visualisations du profil
  1. Tout à fait ! Les animaux agissent en fonction de leur nature et de leur instinct de survie !
  2. Il parait que les pies sont de grandes prédatrices ! Il y a un groupe qui vit dans les arbres autour de chez moi. Un matin, très tôt, mon chat en a malheureusement attraper une ! Elles ont fait un tohu-bohu pas possible et ça a duré longtemps. Elle s'avertissent les unes les autres en cris stridents dès que mon chat sort.
  3. Inutile du continuer, nous ne sommes pas sur la même longueur d'ondes ; je ne sais pas si tu es réellement naïf ou si c'est une volonté de favoriser l'islamisation du pays !
  4. Ah oui, avec un chiffon c'est mieux ! J'ai eu aussi des merles qui avaient couvé dans mon jardin ( avant que j'aie mon chat). Sur la fin les parents passaient leur temps à aller chercher de la nourriture pour la ramener au nid. Un certain soir les oisillons étaient encore dans le nid et le lendemain, le nid était vide, les oiseaux envolés ! En une journée, les petits étaient passés du nid à l'envol.
  5. Un jour, j'avais trouvé dans un chemin un oiseau qui avait une aile cassée. J'ai téléphoné à un vétérinaire qui m'a annoncé que si l'aile était brisée on ne pouvait rien faire ; simplement le mettre à l'abri des prédateurs pour lui assurer une agonie pas trop agitée. Une autre fois j'avais trouvé un oiseau tombé du nid. Je l'ai pris chez moi et je lui ai donné de la mie de pain ; il ouvrait largement le bec, comme pour montrer qu'il en voulait encore. Plus il ouvrait le bec, plus je donnais de pain. Il est mort dans la soirée probablement asphyxié. A la suite de cela j'ai eu l'occasion de parler avec un spécialiste ; il m'a dit qu'il ne fallait pas recueillir un oiseau tombé du nid, ni le toucher. Un oiseau conserve l'odeur d'un humain avec qui il y a eu contact, et dans ce cas, les parents de l'oisillon ne veulent plus s'en occuper. Un oiseau tombé du nid a des chances d'être récupéré par ses parents si la main de l'homme ne l'a pas touché. Il ne faut pas non plus donner de la mie de pain à un oisillon, ça l'étouffe. On peut le nourrir avec un peu de jaune d'oeuf cuit ; c'est de la protéine et c'est bon pour lui. C'est une généralité qui ne s'applique pas à l'évènement qui s'est produit ce matin mais j'en profite pour faire mon petit laïus !
  6. Je dis que le port du burkini est instrumentalisé ; c'est un exhibitionnisme identitaire qui s'inscrit dans une tactique de conquête de l'espace public. "Alors que c'est beaucoup plus trivial, pas besoin d'imaginer une quelconque conspiration, des commerçants ont vu un moyen de permettre aux femmes qui portent le voile de se baigner de façon plus pratique. Le burkini n'a pas de porté de symbolique, " Ca c'est du bisounours pur jus ! "L'objectif, ce n'est pas de se dire, puisqu'on interdit aux femmes de porter des jupes, et bien interdisons leurs le voile aussi" Ta remarque prouve que tu n'as absolument pas compris le sens de mon propos.
  7. Ce que je veux dire : le burkini fait partie d'une stratégie visant à banaliser l'islam radical. Les pays ayant élu des islamistes (Turquie, Palestine, Tunisie etc...) ont vu se généraliser le port du foulard. Dans nos banlieues françaises abandonnées aux salafistes, les femmes ne s'habillent pas comme elles le souhaitent, (port du foulard, vêtements amples, jogging, jupes interdites). Les vêtements de "chasteté" des femmes réduisent ces dernières à être des objets sexuels et uniquement cela ! Ils sont le porte-drapeau de l'islam politique et le but de ces provocations est d'interdire in fine l'espace public aux femmes comme on a pu le voir dans certaines banlieues.
  8. Tu dis être catho , mais en défendant le fondamentaliste musulman comme tu le fais, tu ne vas pas tarder à le devenir ( musulman) ! Le Burkina, comme le voile sont des symboles agressifs véhiculant des valeurs conquérantes et anti occidentales.
  9. Civitas ne se livre pas à des attentats de masse, ne décapitent pas en exhibant des têtes comme des trophées, l'islam fondamentaliste, si ! Il ne te fait pas peur... tu dois avoir tes raisons, j'imagine bien lesquelles ; tu es musulman ?
  10. Les femmes sont-elles influencées par leur homme ( époux, frère, père ) ? A la limite on s'en fout, ne nous trompons pas de combat ! Le port du burkini ne relève pas d'un engouement transitoire, d'une pudeur affichée imposée ou non ; le burkini est un combat culturel il est un défi à nos valeurs républicaines, une manière de revendiquer et surtout de banaliser l'islam fondamentaliste. Le burkini est l'expression d'un communautarisme qui se veut provocateur. Minimiser cet accoutrement c'est un peu lui apporter un soutien, le tenir pour ordinaire, le banaliser.
  11. Je n'ai pas lu toutes les interventions, toutefois il me semble que poser la question : " vous aimez vous tel que vous êtes ? " revient à demander : " vous acceptez-vous, vous-mêmes ? ". Nous portons sans cesse des appréciations sur nous-même, et nous ne sommes pas tout noir ou tout blanc. Ainsi il existe une par d'ombre en nous. La rejetons-nous ? La transférons-nous sur autrui ? Acceptons-nous de la voir ? Acceptons-nous toutes les facettes de la personne que nous sommes ?
  12. Peut-être ! Pourquoi pas !
  13. Oui ? Je m'en réjouis pour eux !