Aller au contenu

Théia

VIP
  • Contenus

    11 787
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Théia

  • Rang
    Θεία
  • Date de naissance 31/12/1893

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

119 643 visualisations du profil
  1. Théia

    sujet sur le Paradis

    Everybody wants to go to Heaven But nobody wants to die.
  2. Théia

    A qui penses-tu en ce moment ?

    à Jonathan.
  3. Théia

    Les animateurs du forum...

    Vos topics, les anims, ont principalement le mérite de diversifier les sujets de discussion sur le forum. Personnellement je ne vois aucun mérite à chercher à faire le buzz en radotant toujours et inlassablement les mêmes sujets, juste pour le plaisir d'ameuter la foule et de se sentir avoir du succès. Heureusement vous n'en êtes pas là, je trouve que c'est une bonne chose pour le forum. Cela dit il en faut aussi des buzz basiques, c'est bon surtout pour les nouveaux, ceux qui n'en sont pas encore soulés.
  4. Théia

    Devinette à la con : trouvez la ville.

    Car à casse
  5. Théia

    Les animateurs du forum...

    Si, moi, et je l'ai rappelé plus haut. @titenath , j'en ai trouvé une autre à la ramasse
  6. Théia

    Les animateurs du forum...

    T'es qui toi déjà ?
  7. Théia

    Les animateurs du forum...

    L'option avait été ajoutée par Caez parce qu'on la lui avait demandée. Je me souviens très bien, ça n'était pas pour mieux distinguer les topics des anims parce qu'ils auraient été mieux que les autres, mais pour essayer de rendre plus visibles des sujets autres que tous les sujets politiques ouverts à cette période. C'était une période de campagne électorale, les topics de militants politiques fusaient et on ne savait plus comment faire pour que le forum se diversifie davantage. L'idée de surligner les topics des anims a alors été proposée, puis appliquée. Je ne t'ai pas vue dans la discussion qu'on avait en zone staff à l'époque, c'est dommage. Dommage surtout d'avoir quitté l'équipe pour ça, j'aimais bien tes sujets (quoique ça ne t'empêche pas d'en créer encore, c'est l'essentiel)
  8. Théia

    Les animateurs du forum...

    Il y avait juste une petite case à cocher/décocher à la création d'un topic pour surligner le titre. (Edit : oups, je vois que vous êtes en train d'en discuter)
  9. @DDR, encore un exemple de l'hypocrisie ambiante : dans le Parisien cette semaine.
  10. Là tu abuses, c'est faux, ce n'ai pas ce que j'ai dit. Tu abuses vraiment. Relis mes posts, j'en ai assez de me répéter. Bon ça me saoule, tu montres peu d'honnêteté sur ce sujet. Salut, bon weekend.
  11. Je t'ai déjà répondu sur l'hypocrisie de cette réponse et sur le fait indéniable que le texte de loi tel qu'il est rédigé inclut ces comportements puisque l'infraction ne dépend que de l'interprétation/du sentiment de la plaignante. Bref on radote et on tourne en rond. De toutes façons cette loi est votée, je souhaite qu'elle soit productive même si je pense qu'elle n'aura pour effet que de nous diviser tous davantage et qu'elle ne s'attaque pas au vrai problème. A présent qui vivra verra. (Schiappa confirme chaque jour l'opinion que j'ai d'elle, elle est très maligne, elle défend des lois dans le move pour plaire, sans doute brigue-t-elle la présidence.)
  12. Non, je considère que c'est un argument pour affirmer qu'elle sera inefficace. Une loi qui ne s'attaque pas au fond du problème est au mieux une loi inutile au pire ses effets seront pervers. Personnellement je préfèrerais qu'on évite ces derniers. Si l'utilité d'une loi pour les outrages sexiste et le harcèlement de rue parait utile aujourd'hui c'est parce que le phénomène s'inscrit dans un contexte d'insécurité et de violences. Sinon, tu devrais lire la dernière réponse de @Constantinople, je trouve qu'il a une bonne analyse de la situation. Tiens eh bien parlons-en, imagines-tu seulement le nombre de fois où tu as été signalé pour racisme quand j'étais modo ? Es-tu raciste DDR ? en fais-tu la vicieuse propagande sur FFR ? Moi je ne le crois pas un instant, ce n'est pas du tout la perception que j'ai de tes propos. Pourtant, un grand nombre d'entre eux ont été signalés "aux autorités" (les modos). Je crains bien que c'est en cela que la loi sur les outrage sexistes changera les mentalités (on verra du sexisme partout), et en rien d'autre parce que le fond du problème est d'avantage celui de l'insécurité et de la violence : on n'ose même plus répondre à un geste ou à un mot déplacé de crainte des représailles. Les outrages sexistes dans la rue, relève de l'éducation, pas de la Loi. Le harcèlement de rue et le sentiment d'insécurité qu'il génère relève, lui, de lois contre l'insécurité urbaine.
  13. Si bien sûr, croisé et vécu. Mais ce n'est pas parce qu'il y a des outrages qui ne font pas de doute que tous les comportements pouvant s'y assimiler en sont. Tu ne peux pas nier cette évidence. Du reste, dans les endroits ou les situations où ces comportements sont les plus angoissants, lorsque les hommes sont en groupe et font leur loi dans leur rue ou leur quartier (il y a en a certain nombre à Paris et en banlieue) je doute fort qu'un policier s'aventure à leur sortir son petit carnet de PV. Tu dis que cette loi changera les mentalités, j'espère qu'elle le fera dans le bon sens, en sanctionnant les vrais coupables sans brider les autres, et sans alimenter déraisonnablement le phénomène de "sexisme" comme on l'a fait avec le "racisme"...
  14. mais le regard insistant créant "une situation intimidante" peut l'être. C'est la loi qui le dit. Ceci est TON interprétation de la loi, à aucun moment la loi précise que c'est l'insistance ou la répétition d'un comportement qui mènera à la verbalisation. Même si moi j'en comprends l'esprit et l'objectif, tout comme toi, tu vois bien qu'on est déjà dans l'interprétation et que ce texte est flou. Il l'est parce qu'il est impossible de définir objectivement ce qu'est un outrage sexiste. Ben si, tu viens d'en faire la preuve toi aussi.
  15. Sauf que sur ce coup Le Monde est soit bigrement hypocrite soit très mal informé, parce que l'encadré que j'ai publié dans le post initial est tiré du site officiel du Secrétariat d'Etat chargé de l'égalité entre les femmes et les hommes Les "sifflements", "les commentaires sur le physique ou la tenue vestimentaire", "les regards appuyés, propos sexistes, questions intrusives" , ces comportements nommés noir sur blanc constituent je cite "une atteinte au droit à la sécurité et à la liberté de circuler" et sont considérés comme des outrages sexistes répréhensibles par la loi. Le texte de loi, que j'ai publié aussi, ne cite pas expressément ces comportements mais il est formulé de telle sorte qu'il les inclue.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité