Aller au contenu

  • (238 Pages)
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • Dernière »

Note : - - - - - un jour = une histoire un évènement marquant dans votre vie?

04 mars 2011 - 21:23 #21

1

Voir le messagechat_ooo, le vendredi 04 mars 2011 à 21h14, dit :

c'est surtout qu'il faudrait posséder un révolver :cray:
et que si on a le courage et les moyens et le permis d'en acheter un, ça fait beaucoup de si avec lesquels on refait le monde

non, Chat ooo, je ne crois pas que c'est là le problème! et, je reste persuadée que le vrai courage réside dans le fait de surmonter sa souffrance!

ex_Cosette 2*


À l'Instant

04 mars 2011 - 21:32 #22

0
oé tsais c'est pas faux, mais oublier en sautant la case mépris chais pas comment tu fais hein -pas un mépris généralisé, mais juste à l'endroit où ça fait mal

ex_chat_ooo*


04 mars 2011 - 21:47 #23

1
le mépris, c'est vrai, ça fait mal, très mal! mais, toutes les injustices font mal, ne crois-tu pas? alors, la solution? se forger une carapace et faire face! ça doit être ça le courage, non? :cray:

ex_Cosette 2*


04 mars 2011 - 21:52 #24

0
certes :cray:

ex_chat_ooo*


04 mars 2011 - 22:01 #25

0
Un midi comme un autre, toujours les mêmes lascars.
Le chauffeur de la voiture nous dit: " avant d'aller au RU, je passe retirer un dossier d'inscription à CentXXX".
Nous l'accompagnons tous et retirons aussi un dossier.
Je fut le seul accepté, ai passé le "concours" d'admission, fut reçu...
S'en suivent des rencontres, des amis des amis, des amies des amies... et j'ai rencontré le premier amour...

L'idée de m'inscrire là bas ne m'ayant jamais effleurée l'esprit :cray:

ex_métempsycose*


04 mars 2011 - 22:09 #26

1
comme quoi, le hasard, parfois, fait bien les choses! ça remonte au moins le moral, ce soir :cray:

ex_Cosette 2*


05 mars 2011 - 00:04 #27

2
Le jaloux.
C'était mon ami, mon confident, mon gros matou plein de douceur, de ronrons, celui qui ne me quittait pas, ne montrait jamais ses griffes! On s'aimait d'un amour partagé et, souvent un petit clin d'oeil me faisait comprendre toute sa confiance et sa gratitude! et puis, un jour, mon copain vint vivre avec moi! l'attitude de mon gros matou changea du tout au tout! plus de câlins, seuls ses regards pleins de reproches se portaient sur moi lorsque l'intrus m'embrassait! je ne pouvais même plus l'approcher! cela dura une semaine, et puis, un jour, il disparut, et je ne l'ai jamais revu! Mon copain et moi n'avions pas les mêmes atomes crochus, notre histoire fut assez brève! J'aurais du choisir mon gros matou!!! :cray:

ex_Cosette 2*


05 mars 2011 - 00:18 #28

0
J'ai 7/8ans. Je suis avec mon copain Dom' dans la rue derrière chez moi. On passe devant cette maison pourrie et comme d'habitude, on tape sur la barrière en bois avec un bâton pour faire gueuler le chien.
Cette fois ci le bonhomme sort et mon copain se barre en courant!
Il me dit de venir et me montre une toute petite boule de poils qui recherche un foyer.
Je suis repassé quelques temps après, lui disant que mes parents étaient d'accord pour que je prenne ce chat... ma mère qui était contre à finalement accepté en le voyant!
Presque 30 à vivre quotidiennement avec un chat, ma dernière année écoulée sans est dure...

ex_métempsycose*


05 mars 2011 - 09:31 #29

1
Bonjour Métempsychose,
Mon meilleur copain s'appelait également Dom (ça ne doit pas être le même, parce que je suis beaucoup plus âgée que toi!), mais ce que nous avons pu en faire des conneries ensemble! et je me souviens notamment de cette fois où nous étions à la messe! il était enfant de choeur et, en me regardant, il a lâché le goupillon qu'il apportait au curé, s'est pris le pied dans sa chasuble et s'est étalé de tout son long! j'ai été prise d'un tel fou rire qu'il a fallu que je sorte sous les regards outrés de toutes les "grenouilles de bénitiers" présentes! Il faut dire que ma foi n'était pas à leur hauteur! :cray:

ex_Cosette 2*


06 mars 2011 - 09:56 #30

1
J'ai retrouvé dans un grenier un petit carnet tout vieillot avec une écriture d'un autre temps où il y avait des pleins et des déliés. Le coeur battant un peu plus fort, je l'ai ouvert en ayant l'impression de commettre un sacrilège! et c'est ainsi que je me suis retrouvée au coeur d'un mystère! Je me suis mise à lire des mots d'amour qu'une jeune fille adressait à son prince charmant, des mots si tendres, si délicats, un peu désuets pour notre époque, mais qu'ils étaient beaux! Ils ouvraient la porte aux rêves! Il n'y avait pas ce désir de sexe qui fait recette aujourd'hui! C'était ingénu, certes, mais d'une fraîcheur, d'une candeur déconcertante. Où sont-elles donc passées toutes ces valeurs d'un autre monde? Je n'ai jamais su de qui il s'agissait, mais comme j'aurais aimé savoir si ces deux êtres s'étaient retrouvés et avaient vécu une belle histoire! après tout, c'est peut-être mieux de laisser vagabonder son imagination...

ex_Cosette 2*



  • (238 Pages)
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • Dernière »