Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'socialistes'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

10 résultats trouvés

  1. Un appel à suspendre les dotations aux députés européens d'extrême droite</h1> C'est une première, qui vise directement Marine Le Pen : plus d'un quart des députés européens appellent à la suspension du financement communautaire des partis et autres formations composés à Bruxelles par les élus du Front national et leurs alliés européens. L'appel rassemble quelque cent cinquante socialistes, une quarantaine de libéraux, dix-huit écologistes et une poignée de conservateurs. "Les formations d'extrême droite bafouent les valeurs fondamentales de l'Union europée ... Le Monde C'est beau l'UERSS, dans peu de temps on aura le Parti unique.
  2. La victoire de Miss Alsace aggrave le sentiment germanophobe Mardi 06 Décembre - 12:50 [/JUSTIFIER] [JUSTIFIER] En pleine polémique sur la germanophobie irresponsable des socialistes, la victoire au concours Miss France 2012 de la candidate la plus germanique du lot, Delphine Wespiser, aurait du être le signal fort et très attendu d'une réconciliation nationale et, par delà les frontières de l'Est, comme le point de départ d'une nouvelle ère de collaboration avec l'occupant allemand de la zone euro. Malheureusement, les risques sont importants que, malgré cette victoire du légendaire bon goût à la française, le sentiment germanophobe soit encore accru dans les prochains jours. Ce ne sont pas cette fois-ci les socialistes irresponsables qui jettent de l'huile sur les braises toujours ardentes du couple franco-allemand mais Claude Guéant : le ministre de la haine intérieure et des croisades demande en effet ce matin à ses services d'enquêter sur les réelles origines de souche de l'impétrante. Si Miss France n'est pas suffisamment française, la crise économique et financière que traverse notre pays serait lourdement aggravée par une crise morale. "Je ne soupçonne ni n'enquête a priori sur personne", soulignait Claude Guéant ce matin au micro d'une radio bien désinformée en agitant un paquet de fadettes, "mais l'analyse des premiers éléments de l'enquête menée sur Mademoiselle Delphine Wespiser [NDLR : Claude Guéant prononce : Ouèssspizzzzeuuuuhr] montre que cette personne a plusieurs branches de sa famille qui ne sont pas typiquement de souche, quoi qu'aryennes". Suite de l'article... Source: Desinformation.com
  3. Bonjour, Benoit Hamon, dont il avait été dit qu'il n'avait aucune chance pour être désigné à la primaire de la gauche, en est pourtant sorti gagnant, acclamé par une foule de jeunes gens au nez et à la barbe de Manuel le Hargneux qui se voyait déjà en haut de l'affiche. La claque pour ce dernier ! Alors, concernant Manuel Valls, on peut se demander à quoi il s'attendait de la part d'un électorat de gauche après s'être conduit comme un politique de droite, notamment avec cette triste histoire de 49.3 et de loi El Khomri. Toujours est-il que monsieur Hamon est ressorti vainqueur de cette primaire, c'est le choix des électeurs et il faut le respecter ! C'est par conséquent lui -Benoit Hamon- le nouveau chef du parti socialiste, et tous les socialistes devraient se rallier à lui et le soutenir. Au lieu de cela, ils s'enferment pour la plupart dans une crise d'égo indigne de leur âge : Valls, Royal, Ayrault, Montebourg, etc. On ne les voit plus, alors qu'ils devraient tous être sur le devant de la scène pour militer en faveur de celui qui est à la tête de leur parti ! Pour rappel, le socialisme, en politique, c'est un mouvement inspiré par une doctrine économique et sociale visant à nationaliser les ressources naturelles, l'industrie, le service bancaire, les services publics, dans un but de redistribution équitable entre les individus. Pour ces raisons, le socialisme se doit d'avoir une éthique, et ses nouveaux représentants se sont éloignés de cette éthique en faisant émerger des lois capitalistes. C'est pour cela que Valls n'a pas gagné, c'est pour cela que Hamon a été élu ! Parce qu'entre l'un et l'autre, s'il y a un socialiste, un vrai, ce n'est pas Manuel Valls. Alors maintenant, il serait peut-être temps qu'ils se décident à le soutenir, tous ces anciens du gouvernement Hollande, s'ils sont vraiment socialistes. Le fait qu'ils se détournent avec mépris du vainqueur de la primaire de la gauche leur donne comme des allures de vaniteux et de traitres. Plus que jamais, on reconnait en eux des arrivistes qui avaient choisi le parti socialiste pour ce qu'il pouvait leur apporter à eux, pour leurs intérêts personnels, pour leur carrière, pour être du côté des gentils parce que ça fait mieux, mais il n'y avait rien de sincère ni de passionné dans ce choix. Et quand on les écoute, c'est pour entendre leurs griefs vis-à-vis de Marine Le Pen dont ils disent qu'elle pourrait devenir présidente de la République, mais si cela les dérange tellement, pourquoi ne luttent-ils pas de concert avec Benoit Hamon ? Pourquoi le laissent-ils se débattre tout seul contre vents et marées en pleine campagne électorale ? Leur attitude d'enfant pourri gâté ne dénonce-t-elle pas le peu de cas qu'ils font de la France et de son avenir, en vérité ?
  4. Bonjour, Alors voici une question qu'on pourrait ce poser au sujet du redécoupage des cantons prévu pour 2015 (ce qui reportera du même coup les élections de 2014 à l'année suivante) : serait-ce une entourloupe des socialistes pour se faire la part belle à de prochaines élections ? Une amie parisienne m'en parlait tout à l'heure et me disait qu'en gros, les "7°; 16° et 17° cantons de Paris qui votent à droite, allaient disparaître, alors que les 10°, 18° et 20° cantons qui votent à gauche, allaient prendre plus de place". Ce découpage a été qualifié de "boucherie" et de "charcutage électoral" par les députés de droite. On-t-ils raison selon vous ? Plusieurs journaux en parlent depuis quelques jours, mais je vous ai sélectionné celui du Point :
  5. Bonjour, Nous apprenons ce jour que François Rebsamen demande un contrôle renforcé des chômeurs ! Encore et toujours les vilains chômeurs qui profitent de l'argent du contribuable en touchant le RSA et autres au lieu de bosser ! * * Montant RSA = 499,31 €, c'est vraiment le régime sec donc, que voudrait-on nous faire croire. Mr Rebsamen s'appuie sur le fait que 350.000 emplois ne trouveraient pas preneurs. Sauf que tout le monde ne peut pas tout faire parce que tout le monde ne sait pas tout faire, et que, si ces emplois en question ne trouvent pas preneurs, la faute en revient certainement au fait que trop peu de gens soient formés pour. Concernant le contrôle de Pôle Emploi, que pourrait-on faire de plus ? Il y en a déjà un en place, qui talonne sans relâche les inscrits. En conséquence, comme toujours, c'est tout le troupeau qui doit payer pour les quelques uns qui ont outrepassé la ligne rouge aux fins de réellement profiter indûment. Tous discriminés au nom de quelques uns, comme c'est valorisant pour tous ces gens qui souffrent de la conjoncture actuelle ! Il est vrai que, depuis un peu plus de deux décennies, c'est devenu une vraie mode de casser du chômeur, responsable des caisses qui se vident, saignées à blanc par tous ces tire-au-flanc qui se reposent sur les aides et ne cherchent pas de travail, comme si c'était possible d'en bénéficier sans justification. Qui a commencé à répandre cette idée folle ? Balladur ? Sarkozy ? Peu importe, ce qui est grave, c'est que le commun des citoyens ait suivi qui, lorsqu'on lui parle de précarité, proteste que les pauvres ne le sont que parce qu'ils le veulent bien, qu'ils ne sont pas motivés pour gagner leur vie à la sueur de leur front, qu'on devrait supprimer les aides, etc. allant jusqu'à avancer des aberrations du genre "En été dans le sud on cherche des serveurs", comme si tous les demandeurs d'emploi de France et de Navarre pouvaient migrer chaque été dans le sud, telles des nuées d'étourneaux, pour servir dans les restaurants, imaginez la pagaille ! Alors, bien sûr, il fallait s'attendre à une nouvelle chasse aux chômeurs après cette dernière hausse du chômage en juillet 2014 : 26.100 inscrits de plus de catégorie A à Pôle Emploi, soit 3.424 millions. En tout 6 millions de chômeurs toutes catégories confondues. Des chiffres comme ça, il fallait bien que Rebsamen tape sur quelqu'un ou quelque chose. Les chômeurs en l'occurrence. A côté de ça, on sait tous que, chaque fois que des politiques ont défrayé la chronique par leurs affaires douteuses : détournement d'argent, trafic d'influence, harcèlement, etc. on les a toujours vus remonter, tôt ou tard, sur leur perchoir doré serti de diamants, hors cela ne semble choquer personne de savoir que lorsqu'un demandeur d'emploi, au moindre écart : par exemple manquer une convocation à Pôle Emploi par épuisement moral ou lassitude, on lui coupe l'herbe sous les pieds : radiation, coupure des versements, et par dessus tout ça une couche de culpabilisation supplémentaire. Dire que les socialistes se sont tant offusqués des radiations à l'ANPE sous Chirac dans l'objectif de revoir les statistiques à la baisse ! Dire que les socialistes ont tant décrié Sharkozy du temps où c'était lui qui chassait du chômeur ! En 2008 tenez, François Hollande disait "La politique qui consiste à faire des demandeurs d'emploi les responsables de leur sort a déjà fait maintes fois la preuve de sa nocivité et de son inefficacité". Le PS avait alors accusé la droite d'être "prête à tout pour parvenir à afficher une baisse statistique des chiffres du chômage". A cette époque, pour Bruno Leroux, aujourd'hui patron des députés socialistes, il aurait fallu faire la chasse à la précarité plutôt que la chasse aux chômeurs. Encore, lorsque Sharko, au cours de sa campagne en 2012, proposait un référendum pour priver les chômeurs d'indemnités s'ils refusaient un emploi, François Hollande rétorquait :"Il n'est jamais utile pour un président sortant qui est en échec de s'en prendre aux plus fragiles (blablabla). Ce n'est pas ceux qui sont les victimes qui doivent aujourd'hui être les responsables". Il en sort que, de droite comme de gauche, ces politiques ne savent pas lutter autrement contre le chômage qu'en luttant contre les chômeurs. Ils n'admettent pas les effets dévastateurs de la course au profit, des délocalisations, etc. Ils ne connaissent d'ailleurs rien à la vie d'un chômeur. Ils ignorent combien les convocations perpétuelles peuvent apporter leur lot d'angoisses à un demandeur d'emploi, poursuivi plutôt que suivi par Pôle Emploi. Ils ne comprennent pas le découragement des gens devant les panneaux vides, ou clairsemés d'offres de petits boulots crasse, aux horaires improbables (genre deux heures le matin, deux le soir, et puis le jour suivant toute la journée jusqu'à très tard, etc.) qui font que plutôt que de se ruiner en essence ou en billets de transport on préfèrera autant manger grâce aux aides en attendant de trouver mieux. Je vous passerai les patrons qui, sentant une personne bien prise à la gorge au cours d'un entretien, n'hésitent pas à se montrer irrespectueux, cassant au possible ; c'est malheureusement une réalité, et c'est décevant. Vient encore le conseiller Pôle Emploi pas formé pour faire dans la dentelle, qui ne se gêne pas pour critiquer la mise, la coiffure ou la mine tombante du demandeur, coupable d'avoir le moral dans les chaussettes, coupable d'être faible, ou trop humain. Faut-il parler, pour finir, des stages de Pôle Emploi, qui vous bouffent votre temps sans résultats, de la coutume du piston qui gangrène le marché dans certains secteurs, de l'ascenseur social souvent en panne et des plafonds de verre ? Et le besoin de reconnaissance de l'humain dans tout ça ? Celui qui use sa santé pour une misère n'est pas plus reconnu que celui qui se résigne au RSA. Est-ce que c'est encourageant, est-ce que ça file la pêche, franchement ? Si vous voulez mon avis : eh bien non ! Bon voilà, c'est tout pour le coup de gueule. Peut-être que certains parmi vous ne serons pas d'accord avec moi, mais en ce qui me concerne j'ai foi en ce que je viens de dire, et ce n'est pas moi qui jetterai la pierre aux chômeurs. Je ne l'ai d'ailleurs jamais fait.
  6. Petit sondage à votre attention. Suite aux élections municipales, l'ombre d'un remaniement plane au-dessus du gouvernement Ayrault avec le possible remerciement de l'actuel locataire de Matignon. Ainsi, plusieurs noms tournent dans les couloirs, même si le maintien d'Ayrault reste possible. Et vous ? Qui voyez-vous à Matignon dans les prochains jours ? Une nouvelle politique à la clé ? Les paris sont ouverts !
  7. Suite et source : http://lemonde.fr/pixels/article/2016/01/13/des-deputes-socialistes-veulent-s-attaquer-au-sexisme-dans-les-jeux-video-francais_4846725_4408996.html
  8. DSK serait président à la place de HOLLAND, avec des qualités non négligeables au niveau de la connaissance du monde de la finance? Donc danger pour........beaucoup de personnes, y compris les socialistes qui n'avaient peut être pas prévu ce candidat....Magouilles et casseroles sont dans tous les partis, inutile de faire semblant... Si le Sofitel de New York continuera à marquer les esprits, ce n’est pas seulement à cause de ce qu’il s’y est passé ou pas – mais aussi à cause de ce qui aurait pu se passer si l’affaire n’avait pas éclaté. Nafissatou Diallo finira par être oubliée. Dominique Strauss-Kahn, lui, restera celui qui aurait pu, et même dû, à en croire les sondages de l’époque, devenir président de la République, après avoir dirigé l’institution financière la plus puissante au monde. François Hollande l’a prouvé : finalement, DSK n’était pas le seul capable de battre Nicolas Sarkozy. Mais le souvenir de l’affaire du Sofitel continue à peser sur la gauche. Pour des raisons que le raison ignore, DSK fait parti des politico-people que les médias et les français adorent, il est devenu vraiment et complètement cul(te). -Des citoyens de gauche mais aussi certains de droite espéraient le voir prendre la place de Sarkozy et donc nous en débarasser.<br style="font-size: 12px; line-height: 18px;">-Les français parce que les gaulois adorent tout ce qui transgresse le politiquement correcte n’en déplaise aux grenouilles de bénitiers<br style="font-size: 12px; line-height: 18px;">-Les médias parce les péripéties de DSK sont « vendeur » et il faut bien faire bouillir la marmite, même avec des navets.<br style="font-size: 12px; line-height: 18px;">Effectivement on a pas fini d’entendre parler de DSK même s’il y a beaucoup de citoyens qui n’en ont rien à battre de DSK. Alors, croyez-moi, on n'a pas fini de parler de « l’ex-potentiel Président de la République » qui pourtant ne pourra plus jamais faire de la politique!
  9. Bonjour Depuis un peu plus d'une décennie, c'est devenu une mode de voter non pas pour un programme politique proposé, guère plus que par adhésion à un parti, mais pour sanctionner. Ainsi, ces deux derniers dimanches encore, les électeurs se sont tournés vers les capitalistes de l'UDI et de l'UMP, parti de Nicolas Sarkozy, qu'ils avaient pourtant tenu à sanctionner trois ans auparavant, alors que lui laissait une France exsangue. (Cf.) Trois petites années auront donc suffi à leur faire oublier, à tous ces électeurs, le bilan catastrophique de la présidence Sarkozy, par delà les affres et revers de sa politique ? J'en doute. En outre, j'ai pu constater avec effroi que la plupart des gens que j'ai interrogés à ce sujet ne s'étaient même pas donné la peine de lire les programmes des différents candidats, reçus via la poste : ils sont tout bonnement allés aux urnes avec en tête de punir le parti en place ! Sarkozy, dans ses récents discours, ne s'est d'ailleurs pas foulé : il n'a eu qu'à reprendre à l'encontre des socialistes ces mêmes reproches que François Hollande avait faits à son encontre lors de la campagne de 2012. Or, est-ce bien sérieux de voter pour l'un juste dans le but de faire la nique à l'autre, avant de faire volte-face, comme une girouette folle à la merci des quatre vents ? Peut-on qualifier cela de vote responsable ? Qu'on ne se méprenne pas : je ne suis pas en train de juger ceux qui ont voté à droite ou à gauche, je n'invite personne à se tourner à gauche plutôt qu'à droite. Ce qui m'inquiète, c'est cette alternance de votes sanctions qui n'en finit plus, et ne mène nulle part. Que pensez-vous, personnellement, du vote sanction ?
×