Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'SDF'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Groupe de marqueurs

  • Membres

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

58 résultats trouvés

  1. EXTRAIT : Presque trois ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima, les autorités japonaises ont toujours d’énormes difficultés à décontaminer la région touchée par les fuites radioactives. Manque de main d'œuvre, étendue de la zone, risques de radiation... autant d'obstacles qui ralentissent les différents chantiers. Pour faire face à ce retard, des sans-abri ont été embauchés directement par des entreprises sous-traitantes de l’État pour effectuer des travaux de nettoyage, comme vider des maisons abandonnées, balayer autour des sites, arracher l’herbe ou encore racler la terre. "Nous sommes une cible facile pour les recruteurs. Nous sommes tous réunis ici avec nos sacs dans cette gare et nous sommes faciles à localiser. Ils n’ont qu’à nous dire : "vous cherchez du travail ? Est-ce que vous avez faim", raconte à l'agence Reuters, Shizuya Nishiyama, un SDF, rencontré à Sendai, situé à 60 km de Fukushima, dans le nord-est du Japon. ..............(....)..... en entier sur : http://www.france24.com/fr/20131230-autorites-japonaises-embauchent-sans-domicile-fixe-nettoyer-fukushima/
  2. CHARLEVILLE-MEZIERES (08). Le corps de l’ex-employé communal a été retrouvé « 10 à 15 jours après sa mort » au fond d’une cour, malgré l’attention de sa famille. ......(......)........ Mon père n’est pas mort dans l’indifférence » souligne l’une des filles de Thierry, dont le corps a été retrouvé il y a quelques jours au fond d’une cour, avenue du 91e Régiment d’infanterie, dans le quartier du Faubourg-de-Pierre à Mézières. Les policiers ont indiqué que sa mort, due à une hémorragie œsophagienne (une maladie souvent liée à l’alcoolisme) remontait à « au moins dix à quinze jours ». Mais la fin tragiquement solitaire de cet ex-employé communal de Blagny, devenu sans domicile fixe, ne reflète pas l’attention que lui portait sa famille. « Nous ne l’avons pas abandonné, ni mis dehors », explique sa fille, « il lui restait cinq enfants, dont la dernière a 14 ans et il avait six petits-enfants ». Tous tentaient régulièrement de conserver le contact avec lui, malgré ses longs silences, qui pouvaient durer parfois plus de 6 mois. « Il s’est mis à boire de plus en plus » « Il y a 11 ans, il avait tué accidentellement ma sœur, à la chasse dans un bois de Euilly, près de Carignan », révèle-t-elle avec peine, « l’arme s’est déclenchée d’un coup ». Suite à ce drame, Thierry a perdu son travail. « Et puis il a perdu son permis de conduire, et s’est mis à boire de plus en plus. » Il vivait dans la rue depuis quatre ou cinq ans, après s’être peu à peu coupé de ses proches. « Mon dernier contact avec lui remonte à deux ans. Il ne pouvait plus vivre avec ça, c’est pour cette raison qu’il s’est mis à boire. Pour oublier l’accident, pour oublier ma sœur », souffle sa fille, encore choquée par le décès de son père. Il avait 54 ans, « mais paraissait 75 ans ». Hanté par son passé, l’ex-employé communal dormait souvent dans un foyer. C’est d’ailleurs là qu’une chaîne nationale de télévision avait immortalisé son visage il y a trois ans, dans le cadre d’un reportage diffusé au journal de 13 heures. http://www.lunion.pr...ue-ia0b0n259296
  3. Bon-jour-soir L'honnêteté, ça paye, rien à redire là-dessus ! Un sans domicile fixe qui avait trouvé un sac contenant 42.000 dollars et l'avait aussitôt signalé aux autorités a été récompensé. Suscitant l'enthousiasme dans le monde entier, la collecte lancée pour le remercier a d'ores et déjà dépassé les 100.000 dollars. Qui a dit que l'honnêteté ne paie plus ? Sûrement pas Glen James. Ce SDF américain qui avait trouvé un sac à dos contenant 42.000 dollars et l'avait immédiatement signalé à la police, a été largement récompensé. Ce jeudi, la collecte de fonds organisée pour le récompenser a atteint les 100.000 dollars. Un collecte pour remercier un homme honnête Cet homme de 54 ans, sans domicile fixe depuis 2005, avait trouvé ce sac avec à l'intérieur un passeport, 2.400 dollars en cash et près de 40.000 dollars en chèques de voyage, dans un centre commercial de Boston samedi dernier. L'homme avait alors prévenu les policiers. Ethan Whittington, un comptable de 27 ans a décidé de lancer lundi une collecte de fonds sur le site gofundme.com, pour remercier et aider ce SDF. Un compte en banque A ce jour, la collecte a donc dépassé les 100.000 dollars, avec plus de 4.000 contributions, des offres de logement, d'ordinateur, de vêtements, et des commentaires du monde entier. "Ces dons vont me permettre de redémarrer dans la vie", a expliqué Glen James qui a aussitôt ouvert un compte en banque.
  4. Deux adolescents russes ont été arrêtés à Moscou après avoir décapité un SDF avant d’utiliser sa tête comme un ballon de football. Selon les rapports, ‘les deux adolescentes ont utilisé une hache, une scie et des couteaux pour décapiter l’homme sans-abri, parce qu’ils n’ont pas aimé son regard insistant‘ Les deux filles ont ensuite monté l’échelle de la psychopathie en jouant au foot avec sa tête avant de déposer celle-ci dans une poubelle et de déposer le corps sans vie au bord de la route. Les ados, qui avaient bu selon le tabloïd Komsomolskaïa Pravda, ont été arrêtés après qu’on ait trouvé des traces de sang dans leur appartement avec également les armes de ce crime horrible. Les recherches se poursuivent concernant la tête de la victime, qui a été emportée par un camion à ordures le matin, ce qui empêche l’identification de l’homme. source : http://www.actusports.fr/64942/faits-divers-deux-adolescentes-decapitent-un-sdf-et-jouent-au-foot-avec-sa-tete/
  5. Bonjour à tous ! Je voulais savoir si nous pouvions trouver un emploi rémunéré (et non bénévole) pour aider les SDF, ou les pauvres.. comme par exemple les associations comme les restos du coeur, secours catholique/populaire... etc Si oui quel est l'intitulé du métier ? Excusez ma question mal formulée.
  6. Bonjour, Tout est parti d'un bon sentiment: la municipalité de Marseille a décidé de distribuer des badges aux SDF de la ville, une sorte de carte d'identité avec état civil et photo sur laquelle doivent être précisés les éventuelles pathologies ou allergies, rhésus sanguin, port de prothèse, etc. Une "carte de secours", comme l'a présenté à la presse Xavier Mery, adjoint au maire (UMP) de Marseille, chargé de l'intégration et de l'exclusion social. Un document utile quand le Samu social ou les pompiers doivent intervenir auprès de cette population, "pour avoir une réponse la plus rapide et la plus efficace qui soit", précise l'élu. Et d'ajouter: "Cette carte va sauver des vies". Aider les SDF à se faire mieux soigner, une idée louable, donc, même si peut-être un peu infantilisante pour les personnes concernées. D'autant que les consignes d'utilisation du badge préciseraient qu'il doit être attaché de façon à être visible. Mais cet aspect des choses n'est rien à côté du symbole qui a été choisi pour illustrer ce badge: un triangle jaune, à l'envers, qui peut évoquer chez certains l'étoile jaune que les Nazis ont imposé aux juifs pendant la Seconde guerre mondiale. (suite) Ci-dessus : le badge qui fâche. Il devra être visible de l'extérieur et mentionner le nom, le prénom, le numéro de sécurité sociale et les maladies chroniques (diabète, insuffisance cardiaque, VIH, schizophrénie, etc.) Ci-dessus : à l'arrière du badge
  7. Fillon réclame "zéro refus d'hébergement" pour les SDF Mercredi 31 Décembre - 13:08 Alors que le thermomètre continue d'afficher des températures négatives, les équipes mobiles de "maraudes" ont néanmoins été renforcées pour venir en aide aux SDF. Le débat sur les sans-abri, centré depuis plusieurs semaines en France sur la proposition de les héberger de force par grand froid, a été déplacé par Matignon pour se concentrer sur le problème des refus d'accueil. Mardi, en pleine vague de froid, François Fillon a donné le nouveau mot d'ordre du gouvernement : "Aucune demande d'hébergement ne doit être refusée" lors du réveillon de la Saint-Sylvestre. "Le Premier ministre veut 'zéro refus d'hébergement', c'est-à-dire que toute demande d'hébergement qui est faite par une personne en difficulté soit satisfaite", a rapporté Martin Hirsch, haut commissaire aux Solidarités actives, à la suite d'une réunion destinée à évoquer les préparatifs de sécurité pour la nuit du 31 décembre. é l'origine de cette décision, un constat : dans la nuit du 24 décembre, une vingtaine de personnes se sont vu refuser un toit à Paris, un chiffre passé à une quinzaine quelques jours après, a rappelé Martin Hirsch. Des propos qui tranchent avec ceux de la ministre de la Ville Christine Boutin qui avance la réticence de certains SDF à se rendre dans les centres d'hébergement. "Tous les gens qui sont décédés ont été pris en charge par des maraudes, se sont vu proposer un logement mais l'ont refusé", a-t-elle encore expliqué lundi soir. Par Ségolène de Larquier (avec agence) Suite de l'article... Source: lepoint.fr
  8. Un couple se sépare de ses enfants pour qu'ils ne dorment pas dehors Dimanche 28 novembre - 15:31 Face à la saturation des centres d'accueil... Un couple de demandeurs d'asile macédoniens à Grenoble a choisi de se séparer de ses trois enfants en les confiant à l'Aide sociale à l'enfance pour leur éviter de dormir dehors, alors que le plan grand froid a été activé en Isère, a indiqué samedi le Secours Catholique. Arrivée à Grenoble il y a quelques semaines, cette famille composée de trois enfants âgés de 8, 10 et 12 ans, «a formulé à plusieurs reprises des demandes d'hébergement dans des centres d'accueil en vain», a précisé à l'AFP Françoise Bouchaud, directrice du Secours catholique de Grenoble. Suite de l'article... Source: 20minutes.fr
  9. Ca y est, c'est l'été, et la ville de Dunkerque, ne pouvant guère compter sur son légendaire ensoleillement, a décidé de "relooker son centre". C'est ce que clament les affiches accroché à l'entré du célèbre Pôle Marine (OK, vous ne le connaissez pas ; mais chez moi, il est célèbre pour ne compter que deux chaises dans tout le centre commercial... j'ai apprécié alors que j'étais encore sous le coup d'une chirurgie de la hanche). Maintenant que le relooking est terminé, le résultat est là. Le parterre ? Toujours dégueulasse. La verdure ? Toujours les mêmes buissons poussant à l'engrais de frites jetées. En revanche, il y a des nouveaux bancs. En fait les mêmes qu'avant, sauf que les poutres destinés à recueillir le séant des chalands ont été changées, et complétées de magnifiques barres de métal permettant de distinguer trois places sur un même bancs. Un peu comme ça : Ouaip ! Maintenant, ce ne sont plus des bancs, mais des bancs anti-sdf ! Je ne sais même pas par où commencer... Si ! Je sais ! Il fallait vraiment faire genre qu'on fait des travaux dont on est fière, à coups d'affiches et d'autopromotion, pour CA ?! Quel cynisme anime donc l'action de nos élus, socialistes pourtant ? Je dirais le même que celui qui anime notre gouvernement. Le geste est ignoble. Le mot est encore plus ignoble. Je suis resté sans voix devant ça. SDF, vous avez compris la mairie ? Votre place est par terre. Les bancs, c'est pour les gens biens. En attendant, les statistiques locales se suivent chaque année et précipitent de plus en plus la ville dans la pauvreté et l'absence d'emplois. Mais ça, c'est plus difficile à régler, alors on va d'abord éloigner les indigents pour faire croire que tout va mieux !
  10. Pendant que la France repart en guerre à grand coup de budget militaire, exhorbitant, pendant qu'Hollande va à Cuba parler des droits de l'homme, des centaines d'humains dont des enfants meurent de faim en France ------------------------------- Le collectif les Morts de la Rue a comptabilisé les décès de sans domicile fixe en 2013. Pour les SDF, la mort survient souvent plus tôt et elle est plus violente. Au moins 454 personnes sans domicile fixe sont décédées en France en 2013, dont 15 enfants de moins de 15 ans, selon le bilan final du collectif les Morts de la Rue, qui comptabilise toute l’année ces décès. Ce recensement n’est pas exhaustif, souligne le collectif, qui recueille les informations via les associations, les services du 115 ou du samu social, les foyers d’hébergement, les pompiers, les travailleurs sociaux, certains services de police, les particuliers, les hôpitaux, les mairies ou encore les pompes funèbres. Au total, 517 décès ont été transmis au collectif : 454 étaient SDF et 63 anciennement SDF. La majorité d’entre eux sont des hommes (91,3%). Parmi eux, le collectif a dénombré 15 enfants décédés (soit 3,3% des personnes SDF), un chiffre en forte hausse par rapport à 2012 (trois enfants décédés), en cohérence avec l’augmentation du nombre de familles hébergées par le 115 ou vivant dans des bidonvilles. Dix d’entre eux appartenaient à la communauté rom. http://www.liberatio...enfants_1086709 Les enfants meurent aussi dans la rue http://www.leparisie...014-4087489.php
  11. Invité

    Brésil: 10 000 dollars dans une poubelle

    Bonjour/Bonsoir, Un couple brésilien qui vit sous les ponts à Sao Paulo, la mégapole du Brésil, a trouvé 20.000 reais (dix mille dollars) dans un sac poubelle sur un trottoir et les a remis à la police. Le couple déambulait à l'aube dans les rues quand il a entendu sonner une alarme et s'est approché pour voir de quoi il s'agissait. Découvrant une mallette et un sac poubelle rempli d'enveloppes avec de l'argent, il a demandé à un vigile d'une entreprise à proximité d'appeler la police. «Quand nous sommes arrivés les SDF nous ont remis l'argent. Il pourrait s'agir de l'argent volé la semaine dernière dans un restaurant japonais», a dit un porte-parole de la police militaire, Bruno dos Santos, au site G1 de Globo.Le montant du butin s'élevait à 20.000 reais (10.000 dollars), 17.000 reias en billets et le reste en pièces de monnaie. «Ces gens qui sont dans le besoin auraient pu s'enfuir avec l'argent mais ils ont appelé la police», a dit incrédule dos Santos.Jesus Silva Santos, l'homme qui a trouvé l'argent, a dit à la presse qu'il gagnait un peu plus de 7 dollars par jour à recycler des ordures.«Ma mère m'a appris à ne pas voler», a dit dos Santos qui vit avec sa femme sous un pont de cette ville de dix-huit millions d'habitants. Source: http://www.lematin.c.../story/19135302 :)
  12. REIMS (Marne). Une cinquantaine de personnes sont actuellement en train de défiler autour du centre ville de la cité des Sacres pour rendre hommage à Rémi, 23 ans, mort dans son sommeil dans la nuit de lundi à mardi. Ce jeune homme vivait sous une tente, parmi une dizaine d'autres compagnons. Partis du foyer Ozanam, travailleurs sociaux et compagnons de Rémi ont tenu à lui rendre un dernier hommage avant ses obsèques célébrées, demain, dans les Ardennes. T.D. http://www.lunion.presse.fr/article/faits-divers/marche-blanche-pour-remi-sdf-decede-pendant-son-sommeil REIMS (Marne) C'est une grande tente bricolée de bric et de broc posée au fond d'un terrain vague, entre l'autoroute et le canal de Reims, face à l'avenue Brébant. Plusieurs SDF en ont fait leur abri de fortune. Hier matin, l'un d'eux s'est inquiété de ne pas voir son camarade se réveiller. Il s'est rendu compte que celui-ci âgé seulement de 23 ans semblait en état de mort apparente. Alertés à 8 h 45, les secours n'ont pu que constater le décès survenu au cours de la nuit. La victime ne présentait aucune trace de violence. L'enquête a conclu à une mort naturellement, probablement par crise cardiaque. http://www.lunion.presse.fr/article/marne/un-sdf-de-23-ans-meurt-dans-sa-tente?xtcr=4&xtmc=reims%20sdf
  13. grandfred

    les morts de la rue

    Le Collectif les Morts de la Rue, amis, familles, voisins, maraudeurs et travailleurs sociaux ont la peine de vous annoncer les decès de 175 morts de la rue Nous vous invitons à leur rendre hommage Mardi 6 décembre 2011 à 19h Place Léon Blum (mairie du 11e) Métro Voltaire « En honorant ces morts, en interpellant, nous agissons aussi pour les vivants. » Collectif les Morts de la Rue 72 rue Orfila, 75020 Paris 01 42 45 08 01 www.mortsdelarue.org mortsdelarue@free.fr http://www.mortsdela...p.php?article11 http://www.mortsdelarue.org/spip.php?article14 la situation est complexe : http://www.liberation.fr/societe/0101616937-logements-vacants-le-tour-du-proprietaire http://lise-pathe.suite101.fr/les-logements-vacants-en-france-des-annees-80-a-2010-a24400 http://paris-ile-de-france.france3.fr/info/l-hebergement-d-urgence-en-tres-grande-difficulte-69889373.html http://evry.catholique.fr/En-finir-avec-le-mal-logement-Une Nous n' avons rien à attendre des ""pros de la politique"" !!! ou alors, il faudra combien de morts ??? combien de bébé morts dans la rue ???? à la veille d' élections (présidentielles) cela aura t il plus de poids ????
  14. Un peu de lecture ""politique"" ""Aujourd'hui, 1er novembre, ce sont plus de 100 000 ménages menacés de se retrouver à la rue qui trouvent un peu de répit [avec la trève hivernale sur les expulsions de locataires, ndlr]. Tant mieux pour eux. Mais à compter du 15 mars, les expulsions reprendront avec leur cortège d'huissiers Aujourd'hui, 1er novembre, ce sont plus de 100 000 ménages menacés de se retrouver à la rue qui trouvent un peu de répit [avec la trève hivernale sur les expulsions de locataires, ndlr]. Tant mieux pour eux. Mais à compter du 15 mars, les expulsions reprendront avec leur cortège d'huissiers, de policiers, de familles à la rue, d'enfants déscolarisés etc. A partir du 15 mars, la France fabrique les SDF qui meurent tout au long de l'année, recensés chaque jour dans l'indifférence générale par l'association Les morts de la rue. Malgré la promesse de l'ex-ministre du Logement Christine Boutin de mettre un terme il y a deux ans à cette indignité nationale, la réalité est toujours là : les expulsions se multiplient (10 597 en 2009 pour 107 234 décisions de justice) et les familles n'ont droit dans le meilleur des cas qu'à quelques nuitées d'hôtel. Avant d'avoir à affronter le numéro d'urgence du 115 saturé, les centres d'hébergement précaires et les gymnases charitablement offerts les nuits d'hiver… Avec comme horizon le squat, le camping ou la rue. Gâchis humain, social et économique Ouvrons les yeux sur ce gâchis humain, social et économique. Qu'est ce qu'une société où les expulsions manu militari au petit matin augmentent de plus de 80 % en 10 ans ? Qui accepte un mort de la rue par jour ? On le sait, il y a très peu de mauvais payeurs, parmi les ménages expulsés, mais essentiellement des « impayés de bonne foi ». , Eva Joly à lire en entier sur : http://www.rue89.com...inet-sdf-226111 Pour rappel, lire : http://www.suite101....logement-a24387 http://esprit-riche....ents-en-france/ http://www.lien-soci...e27&id_groupe=3 http://www.evous.fr/...ui,1117398.html -http://www.actuchoma...lionnaires.html http://www.lepoint.fr/economie/la-france-record-europeen-du-nombre-de-millionnaires-19-10-2011-1386400_28.php les squatteurs subissent une répression de plus en plus forte alors que des milliers de lieux sont laissés à l' abandon ! les squatts auto gérés s' intégrent prfaitement(généralemen) dans la vie d' un quartier ou d' une ville ! alors pourquoi tant d' expulsion de squatt ??? j' attends votre avis, vos réponses ! j' ai les miennes :smile2: à lire sur les squatts : - http://old.squat.net/fr/ -http://tanneries.squat.net/
  15. Un accouchement avenue de l’Observatoire, sous une tente de SDF, et l'enfant n'aura pas eu le temps de souffrir de l'indifférence.
  16. MoiToad

    parole d'un sdf

    témoignage d'un sdf témoignage d'un couple sdf
  17. Tous ensemble tous ensemble ! http://www.youtube.com/watch?v=k7OIyTDeEjs
  18. Emilie Brouze Journaliste Face à l'explosion des demandes, les moyens engagés ne permettent pas au gouvernement de mettre en place la stratégie du « housing first » adoptée en 2009. Un bénévole du Samu social d'Angers prépare des couvertures (Stéphane Mahé/Reuters) En 2009, la France a vécu un changement radical de stratégie quant à la prise en charge des sans-domicile. Le gouvernement a en effet adhèré au principe du « housing first » (ou « logement d'abord ») : plutôt que de balader les SDF d'un hébergement d'urgence à un autre, la stratégie consiste à les accompagner au plus vite vers un logement pérenne, où ils recevront un suivi social. 1 Une situation « terrible » qui empire depuis dix ans Depuis des années, la France assure une prise en charge en « escalier » des sans-abri, avec différents paliers d'hébergement successifs. Quand une personne appelle le numéro d'urgence 115 et si le service n'est pas saturé, elle est dirigée vers une structure d'accueil. A Paris, c'est plutôt l'hôtel. Sinon, en moyenne, les nuitées sont attribuées... à 53% dans des centres d'hébergement d'urgence, à 40% en hôtel, à 7% dans une autre structure (hébergement de stabilisation ou d'insertion, maison relais ou résidence sociale). 150 000 SDF En France, 150 000 personnes seraient sans-abri, contre 85 000 il y a dix ans. La population est composée de familles, de jeunes, de travailleurs pauvres et d'étrangers. Sur le terrain, la situation est « terrible », rapportent les responsables des associations. En cette fin d'année, 150 à 200 demandes au Samu social se retrouvent non pourvues. Eric Molinié explique : « On loge toutes les familles qui appellent. Mais pour les personnes isolées, il manque des places. C'est pire que l'année dernière : la précarité augmente. » L'équation est implacable. Les places sont plus nombreuses mais pas suffisantes pour satisfaire les demandes croissantes : il y a 58% de places en plus entre 2004 et 2011 ; les besoins ont bondi de 75% entre 2001 et 2010. Résultat : ça embouteille, autant au niveau des entrées que des sorties vers la suite de la réinsertion. LIRE EN ENTIER SUR http://www.rue89.com...a-france-227777 lisez aussi les autres articles sur le même sujet fouillez bien le site suivant : http://www.mortsdela...p.php?article14
  19. Dominique, SDF, écrit pour survivre Mardi 01 Mai - 02:40 Sans logement depuis juillet, Dominique Ruggieri, 44 ans, raconte son quotidien dans la rue dans des petits carnets. Le square Walter de Nogent-sur-Marne est devenu son « bureau ». Dominique Ruggieri, sans-domicile-fixe de 44 ans, y passe ses journées à écrire la vie d’un homme qui se retrouve à la rue du jour au lendemain. Le sans-abri autour duquel une chaîne de solidarité s’est constituée à Nogent, n’hésite pas à distribuer certains de ses textes aux passants. « C’est tellement dur de se retrouver sans toit, qu’écrire m’aide à me sentir mieux et à faire comprendre ce qui m’arrive, raconte celui qui ne quitte jamais Lascard, son chien. A part en hiver, quand le froid m’en empêchait, j’écris presque tous les jours, ou je dessine. J’ai malheureusement perdu plein de carnets à cause de la pluie, de l’humidité du box où je vivais. » Suite de l'article... Source: Le Parisien
  20. Les ateliers de désintoxication de langages sont une invitation à réfléchir aux mots qui nous envahissent, à les identifier etc. - Choisissez un mot que vous avez vu apparaitre, soit dans votre quotidien professionnel ou militant, un mot qui a remplacé un autre mot et qui a changé vos pratiques. - "Protocole". J'ai bossé en psychiatrie pendant longtemps, et on nous a imposé de protocoles. Nous n'étions plus des "soignants", nous sommes devenus des "acteurs du changement évolutif de la personne en difficulté sociale". Le protocole est devenu le mot poli pour dire qu'il y avait une marche à suivre obligatoire. Ce mot protocole a empêché beaucoup de choses et de vies humaines d'être sauvées. - "Emergeant", ça va avec "projet". - Un mot que je ne supporte plus en ce moment, c'est "modernisation" parce qu'on le dit pour faire comprendre exactement le contraire. En fait, cela veut dire "régression". - J'étais "animatrice culturelle" et je suis devenu "agent de développement pour la culture en milieu rural". Maintenant on travaille avec des "oligophrènes" pour dire des "arriérés mentaux". - "Défavorisé", c'est comme un statut alors que "chômeur" ça dit le rapport économique - "Flexibilité" à la place de "précarité" ... Que pensez-vous de cette initiative ? Êtes-vous tentés d'organiser de tels ateliers vous-même ? Et si on le fait ici sur forum-fr, quel mot vous viendrait à l'esprit ?
  21. Un homme s'accusant d'avoir tué un SDF et d'avoir bu son sang a été interpellé dimanche matin dans une rue de Colombes (Hauts-de-Seine) par la police et placé en garde à vue. Âgé de 22 ans, le mis en cause a été arrêté vers 4 heures du matin, les vêtements tachés de sang. Le corps de la victime a été retrouvée sur ses indications au niveau d'un parking en sous-sol, ont indiqué des sources policières et judiciaire, confirmant une information d'Europe 1. Le suspect, visiblement agité, a été placé en garde à vue, avant d'être hospitalisé en raison d'une blessure, a précisé une source judiciaire. "Le mis en cause a déclaré avoir bu le sang de sa victime mais rien pour le moment ne permet de confirmer ses déclarations", a indiqué cette source. Ce jeune homme et la victime évoluaient dans le "milieu marginal", a ajouté cette même source. lire en entier sur : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/12/29/97001-20131229FILWWW00084-il-s-accuse-d-avoir-tue-et-bu-le-sang-d-un-sdf.php
  22. Bonjour, Magalie et Patrick Le Roux ont reconnu leur chat disparu il y a plus de dix ans, quand il est rentré à la maison hier soir. Une histoire au poil. C'est une "chacrée" histoire qui est arrivée à Patrick Le Roux. Lundi soir, un matou s’approche de lui, alors qu'il est de retour à la maison, à Plérin. Il se frotte à ses jambes comme s’il était le chat de la maison... « Je n’ai pas pensé à lui tout de suite, cela faisait dix ans quand même. Mais quand j’ai vu ses yeux, je me suis dit, sûr, c’est le nôtre. Et il reconnaissait sa maison. C’était Olive. » Longs poils Découvrant cet énergumène aux longs poils emmêlés, « comme de la laine de mouton », Patrick Leroux a eu l’impression « de recueillir un SDF à la longue barbe qui avait galéré, comme s’il avait un gros bagage sur ses épaules. » Il faut dire qu'Olive s'est fait la malle il y a dix ans, avant de pointer de nouveau le bout de son museau hier ! Sur Ouest-France
  23. Back to 2008. Pendant les municipales à Paris, un SDF avait brigué la mairie du 6e. Aujourd'hui Jean-Marc Restoux est décédé, mais Francis Wolff a immortalisé cette campagne dans un docu attachant, en visionnage gratuit sur StreetPress cette semaine .....(....)... Jean-Marc Restoux est parti fumer ses roulées au paradis il y a 2 ans. Reste aujourd’hui le docu signé Francis Wollf, que StreetPress offre à ses lecteurs en accès gratuit cette semaine ...............(..........)............. Après 27 ans passés dans la rue, Restoux venait de retrouver un toit quelques mois avant de se lancer dans l’aventure, après avoir fait partie des campeurs du Canal Saint-Martin en 2007. Celui qui continuait à faire la manche devant la librairie La Hune était « quelqu’un qu’on ne forçait pas ». Voila sans doute pourquoi dans le film les passages les plus caustiques sont ceux où les responsables des partis traditionnels viennent taper la discute avec Restoux, avec l’intention à peine masquée de draguer ses électeurs, de négocier lourdement un report de voix au second tour ou tout simplement essayer de bénéficier de son exposition médiatique. Et c’est là que le contraste entre une aventure politique sincère et la tambouille électorale actuelle est saisissant. source : http://www.streetpress.com/sujet/123025-un-docu-sur-jean-marc-restoux-candidat-sdf-aux-municipales-de-2008?utm_campaign=20140217_m119224193_A+voir+sur+StreetPress+%3A+Un+docu+sur+Jean-Marc+Restoux%2C+candidat+SDF+aux+municipales+de+2008&utm_content=A+voir+sur+StreetPress+%3A+Un+docu+sur+Jean-Marc+Restoux%2C+candidat+SDF+aux+municipales+de+2008&utm_medium=email&utm_source=MadMimi&utm_term=Un+docu+sur+Jean-Marc+Restoux_2C+candidat+SDF+aux+municipales+de+2008
  24. Heureusement que ce n'était pas à Neuilly sous la municipalité Sarko sinon on aurait eu droit au référence "O-z-heures-les-plus-sombres-de-notre-histoire'.:D
  25. alerte maximale face à la vague de grand froid Lundi 29 Décembre - 12:43 L'equipe de benevoles de la Croix Rouge distribue de la soupe, du cafe et du pain aux SDF (sans domiciles fixes) qui dorment dans la rue à Rennes. Associations, mairies, Samu social, pompiers : avec l'arrivée du grand froid, la mobilisation s'amplifie pour porter assistance aux sans-abri et aux populations les plus exposées en hiver. Météo France fait état le matin de gelées comprises entre -2 et -5/-6 degrés sur une grosse moitié nord du pays jusqu'au Poitou-Charente, le Centre-est et la Provence. L'après-midi, les maximales peinent à atteindre 0-1 degré au nord de la Loire jusqu'au Nord-est. Du coup, la mobilisation entamée vendredi pour aider les plus fragiles s'accentue. Le plan grand froid, qui depuis l'hiver dernier n'est plus déclenché au niveau national, mais à l'échelon local par les préfectures, a été mis en oeuvre dans 34 départements, majoritairement au nord du pays et dans la région lyonnaise. 55 places supplémentaires d'hébergement dans le Val-de-Marne, 70 dans le Rhône (en fait des nuitées à l'hôtel), de nombreuses préfectures ont renforcé leurs capacités d'accueil, même si la majorité d'entre elles ne soulignent pas de problèmes de saturation. "En cette période de crise - et avec les températures froides qu'on connaît, c'est de la gestion de crise - on reçoit davantage de signalements qui émanent des particuliers", raconte néanmoins Valérie Coton, une porte-parole du Samu Social. "Si le froid venait à persister, les urgences hospitalières seraient vraisemblablement confrontées à un afflux de gens qui vivent dans la rue et auraient à faire face à une situation inextricable", s'inquiète de son côté Patrick Pelloux (Samu de Paris), le président du syndicat d'urgentistes Amuf. lepoint.fr (avec agence) Suite de l'article... Source: lepoint.fr
×