Infirmières en souffrance, profession en pèril

myrrhabelle Membre 11 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Bonjour à tous,

je souhaite vous informer de la colère des infirmier(e)s, nous n'avons pas un tempérament revendicatif, mais trop c'est trop!

La profession est en souffrance.

Nous infirmier(e)s sommes en permanence au chevet de nos patients, nous sommes les garants de la qualité des soins, de l'efficacité de votre prise en charge et de votre sécurité, formés à cet effet durant plus de 3 ans. ..

Depuis plus de 10 ans la profession réclame une revalorisation de la profession, par la reconnaissance de notre diplôme comme BAC+3 (actuellement BAC+2) et par l'intégration de notre formation initiale dans le système LMD (Licence Maitrise Doctorat) ouvrant une plus large perspective d'avenir aux soignants, une spécialisation universitaire bénéfique pour l'évolution de notre profession.

Aujourd'hui la profession n'est plus attractive :

Les conditions de travail sont de plus en plus difficiles, les sous effectifs chroniques et le salaire inadapté au vue de nos responsabilités.

PRECARITE DES INFIRMIERS = ABANDON DE LA PROFESSION = MANQUE D'EFFECTIFS

Pour remédier à la fuite des soignants le gouvernement préfère brader notre diplôme plutôt que de le valoriser. La VAE (validation des acquis) souhaitée par le ministère va permettre d'obtenir le diplôme d'Etat infirmier sans le bac et avec un cursus nettement en dessous du nombre d'heures requis jusqu'ici et validé par les accords européens.

Compte tenu des responsabilités et des compétences que requiert notre travail aujourd'hui, c'est la mise en danger scandaleuse de la santé des patients et l'assurance d'une qualité de soins déplorable.

FAIRE DES ECONOMIES AU DEPEND DES SOIGNANTS = METTRE EN DANGER LES PATIENTS.

PATIENTS D'HIER, D'AUJOURD'HUI ET DE DEMAIN, les soignants ont besoin de votre soutien..

Le 3 avril nous serons dans la rue..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

eglantine59 Membre 111 messages
Forumeur inspiré‚ 51ans
Posté(e)

tu as bien raison d'expliquer tout ça ici.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Doctor House Membre 1 624 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

J'ai toujours pensé que les infirmières étaient un métier pas suffisament valorisé, mais de là à dire "précaire" il faut pas déconner non plus, il faut être vraiment un bourgeois pour se croire précaire avec un salaire d'infirmiere.

Le probleme du LMD et de la reconnaissance du nombre d'année d'étude est le même pour les sage-femmes et même si on veut chipoter sur le nombre d'année precis, pour les médecins.

En effet, les soins sont en péril aujourd'hui. Mais la t2a est un système qui devrait arranger ça. En tout cas c'est impossible de faire mieux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eglantine59 Membre 111 messages
Forumeur inspiré‚ 51ans
Posté(e)
J'ai toujours pensé que les infirmières étaient un métier pas suffisament valorisé, mais de là à dire "précaire" il faut pas déconner non plus, il faut être vraiment un bourgeois pour se croire précaire avec un salaire d'infirmiere.

Le probleme du LMD et de la reconnaissance du nombre d'année d'étude est le même pour les sage-femmes et même si on veut chipoter sur le nombre d'année precis, pour les médecins.

En effet, les soins sont en péril aujourd'hui. Mais la t2a est un système qui devrait arranger ça. En tout cas c'est impossible de faire mieux.

:o tu as raison, par rapport à d'autres professions, on gagne tout de même bien notre vie, surtout dans le public (parce que, dans le privé, c'est une autre paire de manche).....par contre, où vois-tu que la T2A va arranger tout ça? les hôpitaux vont surtout restreindre leur personnel pour gagner plus d'argent (efficience)....je ne pense pas que ce soit dans leur intérêt de faire passer toutes les IDE en catégorie A (grâce à la licence) car comment vont-ils faire pour payer plus tout ce personnel?

explique moi, je n'ai peut être pas tout saisi? :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sothis Membre 1 146 messages
Forumeur alchimiste‚ 48ans
Posté(e)

Salut myrrhabelle !

Euh, il faut pas non plus tout mélanger, la VAE pour l'infirmière ce n'est pas encore demain. Certes une VAE existe pour les assistantes des chirurgiens qui souvent étaient des aides ou des secrétaires formés sur le tas et faisant office de... Donc cette VAE sera une reconnaissance de ce travail, ensuite il y aura une VAE pour les auxilliaires de vie et personnes donnant des soins à des patients dépendants, mais il ne s'agira pas de remplacer la formation de base IDE par la VAE ! Je suis désolée de te contredire, mais je connaîs bien la situation parce que je suis infirmière aussi !

Je ne suis pas forcément pour ce type de VAE, mais bon.

En ce qui concerne la disparition des IFSI ce n'est pas pour demain, de plus en ce moment une discussion a lieu pour faire un tronc commun universitaire médical et paramédical ! Donnc impossible de mettre une VAE dans de telles conditions ! Il y aura une possibilité d'effectuer quelques actes IDE, surtout tirés du rôle propre plutôt qu'un réel remplacement des IDE !

De plus, la mise en place d'un ordre infirmier a été mis en place, donc il est impossible d'accéder à cet ordre si le diplôme ne correspond pas à 100% à la profession !

Là où je suis d'accord avec toi c'est que les infirmières sont de moins en moins nombreuses. Je ne reprendrais pas tes explications, tu as été très claire.

Moi je bosse dans le privé et franchement c'est pas facile, pour la T2A, elle est en place depuis 2 ans, c'est pourquoi j'ai suffisamment de recul pour te répondre Docteur House que les conditions de travail n'ont pas été améliorées pour autant et ne risquent pas de l'être. La T2A donne une enveloppe définie en fonction de la pathologie, la durée de séjour ... je ne vais pas détailler les quelques critères qui entrent en jeu.

Le premier budget de dépenses en santé en plus des médicaments, c'est le personnel ! Donc, le seul moyen de se débrouiller avec le budget octroyé par la T2A, c'est de réduire les dépenses les plus importantes donc le personnel ! Nous ne sommes plus du tout remplacés pendant les vacances, les récupérateurs pour les personnes qui démissionnent, l'employeur lance un contrat une fois sur 2, là où il faut 2 personnes temps complet, on embauche 1 personne à temps complet et l'autre à mi-temps .....

C'est vrai que le tableau à venir n'est pas forcément rose, mais la T2A qui va régler le problème non pour le personnel soignant, peut être oui pour le déficit de la sécurité sociale et encore ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Doctor House Membre 1 624 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

La t2a m'a été enseignée en cours, mais je ne l'ai pas vraiment appris pour l'instant ( :o j'attend la période critique des exams). Mais j'ai bien assisté au cours. Il va sans dire que mon enseignant en recherche clinique était trés enthousiaste.

Apparament la t2a est à la demande des directeurs d'hopitaux et est effective dans pâs mal des hopitaux depuis 3 ans. De plus il me semble que seulement 50% du budget des hopitaux est soumis à la t2a ce qui evite les situations dérangeantes des "patients rentables et non rentables".

Comme on me l'a présenté, les dépenses seraient controlées et mieux repertoriées sur la technique. Ce qui empecheraient que les employés (comme les infirmieres) soient la variable sur laquelle faire les économies.

Mais je vous fais plus confiance. :o

Le problème de diminution des effectifs n'est-il pas du aux cliniques plus spécifiquement?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
myrrhabelle Membre 11 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Pour ce qui est de la précarité je te citerais quelques exemple.

Pour commencer je parlerais de moi; je suis infirmière depuis 10 ans et j'éléve seule ma fille depuis 6 ans, je gagne 1770 euros par mois (WE et nuits inclus, sinon c'est 150 à 200 euros de moins), je te garanti que les fins de mois (et en fait les débuts aussi) sont trés difficiles.

J'ai une collègue inf qui vient de partir à la retraite, pas de chance pour elle son mari vient de la quitter.. Jeune retraitée, si elle veut pouvoir souffler un peu elle est dans l'obligation de retrouver un boulot à mi temps (à ben voui parce que nos primes de WE et de nuit, qui font que notre salaire est décent ne sont pas pris en compte pour notre retraite).

Encore un autre exemple, une jeune collègue qui travaille depuis 2 ans a été obligée de prendre une coloc car elle ne s'en sortait plus!

Alors oui nous sommes moins précaires que d'autres!.. Nous avons la sécurité de l'emploi!! Mais regarder la misére d'autrui pour se rassurer, ce n'est que se voiler la face!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité MrLau
Invité MrLau Invités 0 message
Posté(e)

myrrhabelle :

Moi je suis totalement pour ce qui est de la revalorisation de votre profession , car le domaine des soins médicaux est d'une importance capitale.

Malheureusement , même si cela n'enlève pas d'importance à vos revendications , je crois que de nos jours de plus en plus de personnes et de corps de métiers sont dans cette situation.

Le coût de la vie à bien changé , car ce que l'on pouvait faire avec 1700 Euros ( ou son équivalent en francs ) il y a quelques années , n'a plus rien à voir avec les conditions actuelles.

Je suis moi même fonctionnaire et mon salaire est sensiblement équivalent à ton salaire , avec la même ancienneté et les inconvénient qui vont avec ( travail de nuit , travail sur les jours fériés et absence de Weekends ... d'où les gènes pour la vie de famille ) ...

On pourrait biensure se dire : " Nous ne sommes pas les plus à plaindre .... " mais bon ...

Faut il faire contre mauvaise fortune bon coeur et laisser la plus grande partie de la population tomber dans des conditions de vie de plus en plus limites alors qu'une minorité vie avec des salaires exubérants ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vergoise Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

:o RESPECT à toutes et à tous.

Un usager pour qui votre aide est précieuse!

Merci et bon courage pour le 3 avril

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
myrrhabelle Membre 11 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Merci Vergoise!

En ce qui concerne la VAE le message que je veux surtout faire passer c'est d'une part:

On ne servira pas le monde para-médical en déshabillant Paul pour habiller Jacques (autrement dit il existe également une pénurie d'AS et que favoriser à moindre cout leur évolution vers le statut d'IDE n'est pas une solution)

La profession a besoin de reconnaissance alors la VAE pourquoi pas, mais il est hors de question qu'elle se fasse sans le LMD. (D'ailleurs elle me parait inenvisageable aujourd'hui.. où alors je ne vois pas comment on peut réduire notre enseignement)

Personnellement j'y suis peu favorable dans les conditions actuelles, je pense que nos professions (AS et IDE) sont complèmentaires mais diffèrentes. Nos compètences et nos responsabilités sont bien plus importantes et nécessitent une véritable formation. Attention, comme je l'ai déjà entendu, je ne dénigre en aucun cas le travail des AS, tout aussi difficile (surtout physiquement) que le notre. D'ailleurs beaucoup de mes colègues AS ne souhaiteraient pour rien au monde de prendre notre place, en 10 ans de toutes celles que j'ai cotoyées une seule a franchi le pas.

MrLau dans quel secteur travailles-tu?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité MrLau
Invité MrLau Invités 0 message
Posté(e)

Oh je travail dans un secteur qui cotoie le tient .... enfin surtout aux urgences où on vient généralement tout de bleu marine vétus avec en notre compagnie une personne avinée pour venir chercher un CNHS ( Certificat de Non Hospitalisation ) ...

Je suis dans la Police ( si si tu sais bien les mecs d'extreme droite qui sont vénérateurs de saint nicolas ... :o ) ...

P.S : Non ... le mec bourré du début , c'est pas le chef d'équipage que l'on traine aux urgences :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
myrrhabelle Membre 11 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

J'ai aussi beaucoup d'estime et de respect pour votre profession même si je ne vous adore pas!! et surtout je déteste votre patron!! (m'enfin demain ça sera pu lui!) Et puis des fois c'est vrai que ben vous êtes un peu "rigides" (!!)

Je pense que vous faites un sale boulot! dans le sens où vous représenter l'ordre, l'autorité et que personne n'apprécie vraiment! Vous êtes amenés à faire des choses pas trés sympa, mais vous répondez à des ordres et des obligations.. Nous on nous aime bien!

Et c'est clair que vous aussi vous êtes sacrèment mal payés!!

Juste pour savoir et si c'est pas indiscret c'est combien de sous l'heure de nuit majorée? (nous 1,07¿, soit 10 ¿ de plus sur la paye pour une nuit travaillée, sauf cette nuit où je n'aurais gagné que 9 ¿!!))

Enfin moi ce que j'en dis c'est que le 3 avril la police avec les infirmières dans la rue, et puis au passage on ira chercher les pompiers parce que peur eux non plus c'est pas le Pérou!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité MrLau
Invité MrLau Invités 0 message
Posté(e)

Pour les heures de nuit je pourrais pas être hyper précis , mais des accords débiles ayant été signés il y a fort longtemps , je peut te dire que ca tourne autours des 70 centimes l'heure :o

Moi je dis ... ca vaut le coup de bosser la nuit non ?

Mais ca je le savait en signant comme dirait certains .... je suis devenu Policier pour être riche :o

Remarque dans le genre de truc sympas , on a aussi des syndicats hyper efficaces , qui par exemple ont fait bloquer nos salaires jusque en 2012 ... c'est pas du syndicalisme trop bien ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
myrrhabelle Membre 11 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Oui comme moi infirmière!

En matière de syndicat seul 4 à 6 % des IDE sont syndiquées!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité MrLau
Invité MrLau Invités 0 message
Posté(e)

En tout cas courage à toi et à tes collègues ...

Nous ici tout se passe bien avec le personnel hospitalier, qui fait un travail pas toujours évident et là je ne parle même pas du coté médical de la chose :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quilly Membre 716 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

+1

Les etudiants infirmiers seront dans la rue aussi ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marie77 Membre 11 492 messages
Un certain regard..‚ 54ans
Posté(e)

J'en suis et je suis syndiquée.....profession qualifiée, avec d'énormes responsabilités, des astreintes horaires importantes, et un salaire décevant!

Les jeunes choisissent aujourd'hui d'autres professions paramédicales moins difficiles et je les comprends un peu..

Quoiqu'il en soit c'est en partie de notre faute....trop d'abnégation et pas assez de revendications et d'action c'est en partie pour cette raison que nous sommes en difficulté!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
myrrhabelle Membre 11 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

c'est pourquoi il est temps qu'on agisse et que l'on prenne notre destin professionnel en main!!

Tous ensemble le 3 avril et merci à tous ceux qui nous apportent leur soutien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sothis Membre 1 146 messages
Forumeur alchimiste‚ 48ans
Posté(e)
Le problème de diminution des effectifs n'est-il pas du aux cliniques plus spécifiquement?

Dis moi, tu fais quel genre d'études sans indiscrétion ?

En tout cas je suis ravie d'avoir un oeil extérieur concernant la T2A. :o

Je travaille dans une clinique à but lucratif, et c'est vrai la T2A est liée au codage des actes médicaux, et à première vu on peut penser qu'il s'agit d'un bon système, mais qui risque d'être perverti en peu de temps. Pas uniquement au niveau des cliniques mais des hôpitaux.

Dans une clinique, certains actes ne pouvaient être facturés puisqu'aucun codage ne correspondait à cet acte. La T2A a permis de les faire apparaître !

La T2A il ne faut pas oublier est intimement liée à l'HAS et tout ce qui est l'accréditation des établissements de santé ! Hors l'HAS parle d'optimiser la qualité des soins, d'évaluer les pratiques de soins des établissements. Avant, les cliniques pour remplacer le personnel faisait souvent appel aux intérims, maintenant cette façon de procéder tend à s'inverser à cause des critères de l'HAS (personnel qualifié et compétent, connaissance organisation des services, des protocoles, réponses adaptées aux demandes des patients....), personnellement je ne critique pas les intérimaires et ne suis pas d'accord avec cette vision des choses !

Mais il n'en va pas de même pour l'employeur, donc les cliniques lancent de moins en moins des missions intérimaires !

Une autre raison (je suis peut être un peu longue désolée), est la T2A. Le budget alloué est défini par pathologie, intervention, la DMS. De plus ces critères sont issues de moyennes nationales ce qui peut défavoriser certains établissements.

Ce budget comporte également la partie logistique, médicaments, l'hôtellerie et humaine (personnel) nécessaire pour la prise en charge des patients. Donc tout ce qui peut être grâpillé sur la partie que l'employeur peut maîtriser (le personnel soignant) est une bonne nouvelle pour lui puisque cet argent économisé va pouvoir être récupéré pour "rallonger" le budget T2A attribué à une autre personne qui le dépasse un peu.

Dans notre établissement, il y a un service de médecine et pour les pathologies accueillies, là où la DMS (durée moyenne de séjour) doit être au maximum de 20 jours, les personnes sont là pendant 25, 30 jours voir plus ! Donc tout argent économisé ailleurs est bon à prendre !

Je suis démoralisée de voir les patients traités avec autant de logistique.... :(

En ce qui concerne l'hôpital, la T2A est seulement en train de se mettre en place, et je pense que cela aura également un impact au niveau personnel puisque l'hôpital (contrairement aux cliniques qui fonctionnent en fonction de l'argent qui rentre) avait un budget global d'attribué, ce ne sera plus le cas avec la T2A puisque les critères serront les mêmes que pour le privé. S'ils dépensaient ce budget en ayant la possibilité de le rallonger en fonction de leur activité ce ne sera plus la même chose à compter de cette année !

J'ai pu discuter de ce problèmes avec des personnes travaillant dans le public, je m'appuie donc sur leurs dires pour te répondre.

Par contre je suis surprise que certains directeurs d'hôpitaux aient réclamés la T2A (ou bien ai je mal compris ton propos), en effet, pour les informations que j'ai et provenant de différents établissements, les directeurs d'hôpitaux, chefs de pôles... sont plutôt inquiets et contre la mise en place de la T2A, certains établissements risquant d'être en mauvaise posture, de plus l'organisation interne des hôpitaux pour faire face à la T2A va devoir être revue.

Actuellement, certains CDD ne sont pas reconduits à l'hôpital, les personnes ne sont pas remplacées et deviennent de plus en plus polyvalentes en n'ayant plus de postes fixes comme avant, les départs à la retraite sont de moins en moins remplacés.... (dixit les personnes avec qui j'ai contact dans le public)

J'espère avoir répondu à ton intérrogation Docteur House ! :D

Oui myrrhabelle pour le 3 avril ! Serrais là aussi ! :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
J'ai aussi beaucoup d'estime et de respect pour votre profession même si je ne vous adore pas!! et surtout je déteste votre patron!! (m'enfin demain ça sera pu lui!) Et puis des fois c'est vrai que ben vous êtes un peu "rigides" (!!)

Je pense que vous faites un sale boulot! dans le sens où vous représenter l'ordre, l'autorité et que personne n'apprécie vraiment! Vous êtes amenés à faire des choses pas trés sympa, mais vous répondez à des ordres et des obligations.. Nous on nous aime bien!

Et c'est clair que vous aussi vous êtes sacrèment mal payés!!

Juste pour savoir et si c'est pas indiscret c'est combien de sous l'heure de nuit majorée? (nous 1,07¿, soit 10 ¿ de plus sur la paye pour une nuit travaillée, sauf cette nuit où je n'aurais gagné que 9 ¿!!))

Enfin moi ce que j'en dis c'est que le 3 avril la police avec les infirmières dans la rue, et puis au passage on ira chercher les pompiers parce que peur eux non plus c'est pas le Pérou!!

Je trouve étrange qu'on t'ai laissé débarquer sur le forum pour envoyer de la sauce syndicale (et un peu politique n'est-ce pas ?) d'entrée de jeu. C'est une entrée en matière lourde de sous-entendu.

Je crains que tu ne sois de celles (des infirmières) qui font passer leur idées avant leur vocation, et qu'au final cela ne se limite qu'à un baroud politique.

Je m'explique. L'époque est très mal choisie pour crédibiliser les mouvements qui s'adressent directement aux politiques, car la réponse tu la connais d'avance, un peu de promesse, beaucoup de constats pessimistes (pour mettre de l'huile sur le feu) et des tonnes de démagogie...!

Personnellement, je ne partage mal le fait que les infirmières manifestent dans la rue. L'image que nous avons tous des infirmières (et du personnel infirmiers et soignant en général) amène au respect et à la reconnaissance d'un métier physiquement et moralement éprouvant.

Les négociations sur les conditions de travail des infirmières ne doivent pas se faire sur fond de démonstrations de force dans la rue, car ces démonstrations profitent davantage à des vedettes politiques et syndicales qu'aux infirmières.

A combien de reprises n'a-ton pas vu les manifestations d'infirmières se terminer par un accord sur les salaires obtenus par des syndicats qui en ont fait leurs trophées ? Etait-ce vraiment cela la finalité de la mobilisation ? Le personnel infirmier a-t-il augmenté pour autant ? (certains confondent sans doute augmenter et être augmenté :o !)

NON

Le travail a repris, aussi dur voire plus dur qu'avant, et avec le droit de la fermer parce qu'on avait obtenu 50 ou 70 euros de plus par mois, et avec effet rétroactif !

Ma femme est infirmière responsable en établissement avec une dizaine d'infirmières sous sa responsabilité. Par période de l'année la situation est parfois intenable tellement le personnel infirmier est sous pression tout au long de la journée, et des journées à rallonge bien souvent.

L'approche de mouvements syndicaux n'augure encore rien de bon, surtout en ce moment, quand on sait qu'une fois de plus, les crédits qui vont être alloués (parce qu'on sait que des crédits vont être sûrement débloqués) iront augmenter les salaires, et non augmenter le nombre de postes.

Le fait d'augmenter les salaires..personne ne crache dessus, mais cela va une fois de plus inciter des infirmières et infirmiers à opter pour davanatge de temps partiel, entraînant ainsi une aggravation de la situation !

A mon avis, la profession d'infirmière a d'autre façon de se faire entendre et de forcer les ministres à se mettre autour d'une table afin que le vrai problème soit étudié et résolu. Seulement, de part sa vocation, l'infirmière n'ira jamais prendre ses patients en otages, tout comme le reste du personnel soignant des hopitaux et maisons de retraite.

Je pense que les blouses blanches ne doivent envahir et se disperser dans les rues, mais se relayer en occupant tous les locaux administratifs stratégiques de l'état et des collectivités territoriales (sous pref, préfecture, maison de département, cpam, msa, hotel de ville de politiques en place, pendant qu'au ministère la pression monte à fond sur le ministre avec les représentants de la profession....)

Sans doute suis-je en train d'ouvrir un autre débat : celui de l'apolitisme syndical !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant