Aller au contenu

Sommes-nous naturellement crédules ou bien critiques ?

Noter ce sujet


system3

Messages recommandés

Membre, Posté(e)
system3 Membre 423 messages
Forumeur alchimiste ‚
Posté(e)

Dans nos communications avec d’autres, avons-nous une tendance première ou naturelle à nous montrer crédules et à croire à ce qu’on nous raconte ou bien au contraire sommes-nous naturellement critiques ou du moins vigilants à ce à quoi nous sommes confrontés ?

Il est certainement vrai qu’avec l’expérience et en étant nous-mêmes confrontés à certaines situations délicates dans nos vies nous apprenons à devenir de moins en moins crédules. D’un autre côté nous avons besoin par certains égards d’être crédule afin de pouvoir apprendre et aussi à rester sociable, par exemple un enfant s’il est totalement critique envers tout ce qui lui est présenté ne parviendra jamais à apprendre quoi que ce soit et il deviendra asocial.

Mais la question posée ici c’est est-ce que l’humain a une tendance « première » ou « naturelle » à être crédule ou bien est-ce qu’il se montre par nature critique ?

Personnellement je pense que la réponse à cette question réside dans la « culture » dans laquelle nous avons évolué. En effet, dans les sociétés individualistes et plutôt rationnelles les gens sont naturellement critiques envers les nouvelles. Alors que dans les sociétés collectivistes et où la philosophie est basée sur l’empirisme les gens auraient plus tendance à se montrer crédules car ils basent leurs savoirs sur leurs expériences plutôt que sur leurs raisons.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Forumeur confit, Posté(e)
Enchantant Membre 11 591 messages
Forumeur confit,
Posté(e)
il y a 7 minutes, system3 a dit :

Mais la question posée ici c’est est-ce que l’humain a une tendance « première » ou « naturelle » à être crédule ou bien est-ce qu’il se montre par nature critique ?

Philosophe de comptoir, c'est le mec que, quand tu lui pose une question, ... tu comprends plus la question que t'as posée !"

Avec l'aide de Coluche ! :D

  • Like 2
  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
system3 Membre 423 messages
Forumeur alchimiste ‚
Posté(e)
il y a 2 minutes, Enchantant a dit :

Philosophe de comptoir, c'est le mec que, quand tu lui pose une question, ... tu comprends plus la question que t'as posée !"

Avec l'aide de Coluche ! :D

Et si tu répondais directement à la question au lieu de faire ton Coluche ! :o°

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Forumeur confit, Posté(e)
Enchantant Membre 11 591 messages
Forumeur confit,
Posté(e)
il y a 1 minute, system3 a dit :

Et si tu répondais directement à la question au lieu de faire ton Coluche ! :o°

Si la réponse que j'obtiens à une question, font que je ne suis pas plus avancé avant qu'après ma tentative de questionnement, j'en conclue  que c'est du branlage de mammouth...:D 

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 51ans Posté(e)
fidel castor Membre 2 587 messages
Forumeur accro‚ 51ans‚
Posté(e)
il y a 24 minutes, system3 a dit :

Dans nos communications avec d’autres, avons-nous une tendance première ou naturelle à nous montrer crédules et à croire à ce qu’on nous raconte ou bien au contraire sommes-nous naturellement critiques ou du moins vigilants à ce à quoi nous sommes confrontés ?

Il est certainement vrai qu’avec l’expérience et en étant nous-mêmes confrontés à certaines situations délicates dans nos vies nous apprenons à devenir de moins en moins crédules. D’un autre côté nous avons besoin par certains égards d’être crédule afin de pouvoir apprendre et aussi à rester sociable, par exemple un enfant s’il est totalement critique envers tout ce qui lui est présenté ne parviendra jamais à apprendre quoi que ce soit et il deviendra asocial.

Mais la question posée ici c’est est-ce que l’humain a une tendance « première » ou « naturelle » à être crédule ou bien est-ce qu’il se montre par nature critique ?

Personnellement je pense que la réponse à cette question réside dans la « culture » dans laquelle nous avons évolué. En effet, dans les sociétés individualistes et plutôt rationnelles les gens sont naturellement critiques envers les nouvelles. Alors que dans les sociétés collectivistes et où la philosophie est basée sur l’empirisme les gens auraient plus tendance à se montrer crédules car ils basent leurs savoirs sur leurs expériences plutôt que sur leurs raisons.

il y a pas de société rationnelle ... les athées sont au mieux 1 milliards sur 7 ... en France par exemple il y a eu un récent sondage sur 49% des gens croient plus en Dieu ... soit du 50 50 et on est un pays "avancé"

pour les sociétés individualiste c'est un oxymore ... une société est forcement collective par définition ...

 

après il y a des individualistes et encore tous nous pensons a nos proches plus qu'a nous ... le regard des autres est un élément incontestable de nos comportements... un homme se maquille pas par pression sociale par exemple  et pas plus de personnes rationnelles ...notre cerveau fonctionne a l'approximation et nos hormones déterminent plus notre comportement que notre conscience ... la différence homme / femme sur l'agressivité par exemple est déterminé par notre taux de testostérone pas sur des pensées logiques ...

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
system3 Membre 423 messages
Forumeur alchimiste ‚
Posté(e)
il y a 15 minutes, Enchantant a dit :

Si la réponse que j'obtiens à une question, font que je ne suis pas plus avancé avant qu'après ma tentative de questionnement, j'en conclue  que c'est du branlage de mammouth...:D 

OK. Si je te dis par exemple que "L'homme le plus âgé du monde a 117 ans", ta réaction première c'est de me croire ou bien au contraire tu te méfies ?  

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 51ans Posté(e)
fidel castor Membre 2 587 messages
Forumeur accro‚ 51ans‚
Posté(e)
il y a 4 minutes, system3 a dit :

OK. Si je te dis par exemple que "L'homme le plus âgé du monde a 117 ans", ta réaction première c'est de me croire ou bien au contraire tu te méfies ?  

le doyen du monde a 112 ans ...on en as parler récemment car on c'est trompé de personne il y  a pas longtemps genre 1 mois ...

 

au delà de ça ... t'es personne pour qu'on est confiance en toi ... c'est pas de la méfiance c'est du bon sens ... rien dit que tu dis la vérité ou le mensonge ...

Modifié par fidel castor
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
system3 Membre 423 messages
Forumeur alchimiste ‚
Posté(e)
il y a 1 minute, fidel castor a dit :

rien dit que tu dis la vérité ou le mensonge ...

Bah c'est bien ce que je dis : tu es une personne "rationnelle". Tu restes critique lorsque tu es confronté à une nouvelle affirmation.

Mais ça ce n'est que ton cas perso à toi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 51ans Posté(e)
fidel castor Membre 2 587 messages
Forumeur accro‚ 51ans‚
Posté(e)
à l’instant, system3 a dit :

Bah c'est bien ce que je dis : tu es une personne "rationnelle". Tu restes critique lorsque tu es confronté à une nouvelle affirmation.

Mais ça ce n'est que ton cas perso à toi.

je suis chrétien donc religieux ... je crois en l'incroyable ... c'est pas ma définition d'une personne rationnelle ... le bon sens c'est juste penser sur l’évidence ... et l’évidence est incontestable ... après beaucoup sont irrationnels ... les complotistes de tous poils par exemple ... mais moi rationnel c'est pas ce qui me vient en premier pour me définir

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 44ans Posté(e)
Fraction Membre 2 932 messages
Forumeur alchimiste ‚ 44ans‚
Posté(e)
il y a une heure, system3 a dit :

Dans nos communications avec d’autres, avons-nous une tendance première ou naturelle à nous montrer crédules et à croire à ce qu’on nous raconte ou bien au contraire sommes-nous naturellement critiques ou du moins vigilants à ce à quoi nous sommes confrontés ?

Il est certainement vrai qu’avec l’expérience et en étant nous-mêmes confrontés à certaines situations délicates dans nos vies nous apprenons à devenir de moins en moins crédules. D’un autre côté nous avons besoin par certains égards d’être crédule afin de pouvoir apprendre et aussi à rester sociable, par exemple un enfant s’il est totalement critique envers tout ce qui lui est présenté ne parviendra jamais à apprendre quoi que ce soit et il deviendra asocial.

Mais la question posée ici c’est est-ce que l’humain a une tendance « première » ou « naturelle » à être crédule ou bien est-ce qu’il se montre par nature critique ?

Personnellement je pense que la réponse à cette question réside dans la « culture » dans laquelle nous avons évolué. En effet, dans les sociétés individualistes et plutôt rationnelles les gens sont naturellement critiques envers les nouvelles. Alors que dans les sociétés collectivistes et où la philosophie est basée sur l’empirisme les gens auraient plus tendance à se montrer crédules car ils basent leurs savoirs sur leurs expériences plutôt que sur leurs raisons.

Bonjour,

J'ai beaucoup de respect envers les témoins de Jéhovah, et envers les bénévoles des restos du cœur.

Ces gens-là ont probablement beaucoup plus de qualités que moi.

Mais leur posture est infantile.

Je ne suis pas né pour obéir, et encore moins pour subir.

Je suis né pour juger et choisir.

Et puisque la vie est une salope, alors elle trouvera son maître : je serai la reine des salopes.

 

Si vous deviez choisir entre la prison et l'hôpital psychiatrique, quel serait votre choix ?

Apprendre à vous faire respecter par des "blacks" de deux mètres de haut, ou apprendre à vous faire infantiliser par des neuneus staliniens ?

Mon choix est déjà fait : je ne suis pas une victime.

Je revendique ma part de divinité et son côté obscur.

L'esprit critique s'inscrit dans la théologie émancipatrice du peuple juif.

Je suis chrétien parce que juif, et je suis juif parce qu'émancipé.

Cordialement, Fraction

  • Triste 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Yemaia Membre 3 332 messages
Posté(e)

J aurais plutôt tendance à lier cela au développement cognitif de l'être humain qu à son contexte culturel. 

Ce serait à vérifier mais je pense que la très grande majorité des enfants sont crédules et suggestibles simplement parce leur développement Cognitif est immature.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
system3 Membre 423 messages
Forumeur alchimiste ‚
Posté(e)
il y a 26 minutes, Yemaia a dit :

J aurais plutôt tendance à lier cela au développement cognitif de l'être humain qu à son contexte culturel. 

Ce serait à vérifier mais je pense que la très grande majorité des enfants sont crédules et suggestibles simplement parce leur développement Cognitif est immature.

Donc pour toi un adulte est par définition "critique" et non crédule indépendamment de sa culture.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 74ans Posté(e)
G2LLOQ Membre 2 841 messages
Maitre des forums‚ 74ans‚
Posté(e)

Je ne suis ni crédule , ni critique ,  je suis parano , mais je le sais , et j'intègre ça a mes raisonnements  ;  

Les paranos s'en sortent souvent  mieux que les autres  ;

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Yemaia Membre 3 332 messages
Posté(e)
il y a 45 minutes, system3 a dit :

Donc pour toi un adulte est par définition "critique" et non crédule indépendamment de sa culture.

Je pense que plus de facteurs interviennent, l éducation, les expériences, le fonctionnement cognitif, la personnalité, la volonté.... Après la proportion d'adultes crédules et critiques je l'ignore. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 53ans Posté(e)
SpookyTheFirst Membre 344 messages
Forumeur accro‚ 53ans‚
Posté(e)

Perso si on me parle d’un domaine où je suis totalement ignorant, genre le règne des Carolingiens, je suis crédule…

pour les autres domaines je vais être plus pénible :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
le merle Membre 16 166 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)

bonsoir 

la crédulité à ses limites ,la critique aussi .croire que quelqu'un à 115 ans par exemple ne fait pas un crédule , puisque nous savons que cet âge peut-être atteint et que Jeanne Calmant , avec ses 122 ans reste la personne connue ayant atteint cet âge .

par contre , si l'on nous dit que Mathusalem aurait vécu 969 ans , nous pouvons critiquer et ne pas le croire puisque seul des religieux le soutiennent ?

dans d'autres domaines , ,nous avons des preuves de certaines choses qui sorte de l'ordinaire et que beaucoup ne pourrons jamais y croire ?

bonne soirée 

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 48ans Posté(e)
CAL26 Membre 5 245 messages
Mentor‚ 48ans‚
Posté(e)
Il y a 4 heures, system3 a dit :

Dans nos communications avec d’autres, avons-nous une tendance première ou naturelle à nous montrer crédules et à croire à ce qu’on nous raconte ou bien au contraire sommes-nous naturellement critiques ou du moins vigilants à ce à quoi nous sommes confrontés ?

Il est certainement vrai qu’avec l’expérience et en étant nous-mêmes confrontés à certaines situations délicates dans nos vies nous apprenons à devenir de moins en moins crédules. D’un autre côté nous avons besoin par certains égards d’être crédule afin de pouvoir apprendre et aussi à rester sociable, par exemple un enfant s’il est totalement critique envers tout ce qui lui est présenté ne parviendra jamais à apprendre quoi que ce soit et il deviendra asocial.

Mais la question posée ici c’est est-ce que l’humain a une tendance « première » ou « naturelle » à être crédule ou bien est-ce qu’il se montre par nature critique ?

Personnellement je pense que la réponse à cette question réside dans la « culture » dans laquelle nous avons évolué. En effet, dans les sociétés individualistes et plutôt rationnelles les gens sont naturellement critiques envers les nouvelles. Alors que dans les sociétés collectivistes et où la philosophie est basée sur l’empirisme les gens auraient plus tendance à se montrer crédules car ils basent leurs savoirs sur leurs expériences plutôt que sur leurs raisons.

Je ne veux pas me montrer désagréable mais la présentation de ton sujet est une bouillie totalement indigeste. Dans ce cas tu devrais proposer une problématique et ne pas commencer une analyse qui n'a aucun fondements théoriques ou empiriques.

Quel sens donner à ta question :"est-ce que l'humain a une tendance première ou naturelle à être crédule ou bien est-ce qu'il se montre par nature critique ?" ? Tu abordes une question fondamentalement culturelle, ethnique mais sous l'angle d'une nature première : c'est un oxymore.

Ceci dit, tout individu apprend à décoder les informations qui lui sont données selon son savoir déjà acquis et même un bébé estime la probabilité que tel événement se produira ou s'est produit selon le savoir qu'il a de la situation. L'esprit critique est une grille d'analyse que chaque individu applique aux informations qu'il reçoit et sa naïveté dépend toujours à la fois de son niveau de connaissance spécifique et de son attention.

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, [Sans sous-titre - Version Originale Intraduisible], Posté(e)
Anna Kronisme Membre 2 130 messages
[Sans sous-titre - Version Originale Intraduisible],
Posté(e)
Il y a 5 heures, system3 a dit :

Dans nos communications avec d’autres, avons-nous une tendance première ou naturelle à nous montrer crédules et à croire à ce qu’on nous raconte ou bien au contraire sommes-nous naturellement critiques ou du moins vigilants à ce à quoi nous sommes confrontés ?

Il est certainement vrai qu’avec l’expérience et en étant nous-mêmes confrontés à certaines situations délicates dans nos vies nous apprenons à devenir de moins en moins crédules. D’un autre côté nous avons besoin par certains égards d’être crédule afin de pouvoir apprendre et aussi à rester sociable, par exemple un enfant s’il est totalement critique envers tout ce qui lui est présenté ne parviendra jamais à apprendre quoi que ce soit et il deviendra asocial.

Mais la question posée ici c’est est-ce que l’humain a une tendance « première » ou « naturelle » à être crédule ou bien est-ce qu’il se montre par nature critique ?

Personnellement je pense que la réponse à cette question réside dans la « culture » dans laquelle nous avons évolué. En effet, dans les sociétés individualistes et plutôt rationnelles les gens sont naturellement critiques envers les nouvelles. Alors que dans les sociétés collectivistes et où la philosophie est basée sur l’empirisme les gens auraient plus tendance à se montrer crédules car ils basent leurs savoirs sur leurs expériences plutôt que sur leurs raisons.

Croyons-nous ce que nous voyons ou voyons-nous ce que nous croyons ? 

Les deux, mon Capitaine ! c'est selon... à certains moments et dans certaines situations, nous avons besoin de croire ce que l'autre nous dit ou de ne pas y croire jusqu'à ce que nous ne voulions plus y croire ou enfin y croire - soit par déception, par exemple, soit pour évoluer (NB la déception permet l'évolution).

L'enfant qui croit au Père Noël, au Lapin de Pâques, à la Petite souris etc., le fait-il car il est banalement crédule, immature, dépendant ou socialement inséré ? Je ne pense pas, je dirais plutôt que l'excitation que lui donne cette croyance est tout bonnement bénéfique à son bien-être, il en a besoin... Même chose pour d'autres formes de croyances et c'est d'ailleurs sur cette observation humaine que se base une certaine criminalité pour abuser, arnaquer, etc.

Rien à voir avec la culture, donc, mais avec la nature (humaine)

  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
system3 Membre 423 messages
Forumeur alchimiste ‚
Posté(e)
il y a 38 minutes, CAL26 a dit :

Tu abordes une question fondamentalement culturelle, ethnique mais sous l'angle d'une nature première : c'est un oxymore.

J’accepte ta critique concernant le manque de clarté dans la façon dont j’ai rédigé le sujet. Cependant je m’en réjouis que tu ais tout de même répondu à la question et que ta réponse est en plus en phase avec mon propre avis sur le sujet.

En fait la vraie question c’était "Est-ce que la crédulité est un trait inéluctablement humain ou bien est-ce un trait culture dépendante ?"

(Désolé encore pour la tournure de ma question...)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 48ans Posté(e)
CAL26 Membre 5 245 messages
Mentor‚ 48ans‚
Posté(e)
il y a 3 minutes, system3 a dit :

J’accepte ta critique concernant le manque de clarté dans la façon dont j’ai rédigé le sujet. Cependant je m’en réjouis que tu ais tout de même répondu à la question et que ta réponse est en plus en phase avec mon propre avis sur le sujet.

En fait la vraie question c’était "Est-ce que la crédulité est un trait inéluctablement humain ou bien est-ce un trait culture dépendante ?"

(Désolé encore pour la tournure de ma question...)

Je pense avoir répondu à ta question et effectivement elle est encore maladroite.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×