Aller au contenu

L'humanité évolue t-elle dans le bon sens ?

Noter ce sujet


hell-spawn

Messages recommandés

Membre, 153ans Posté(e)
hell-spawn Membre 12 963 messages
Maitre des forums‚ 153ans‚
Posté(e)
il y a 14 minutes, QuatreEtCinq a dit :

C'est ça.

T'as raison, vaut mieux penser comme tu dis. Enfin, comme pascale dit.

Effectivement je fais preuve d'un égo démesuré, et encore l'ai-je vu légitime face à toi.
Et encore le justifierais-je, si d'aventure demain, ma pensée t'était accessible.

Heureusement que t'es capable de te remettre en question avec ton intelligence et ta spiritualité.
Quand je t'ai vu débarquer plein de déni après ma reflexion j'ai cru que tu t'étais arrêté à ton intuition.
Intuition induite par la pensée d'autres, que tu ne connais pas personnellement, soit-dit en passant.

Mon esprit raisonne très très bien.
Laisse le là où il est, et occupe toi de ton bac à sable, y'a une grosse vague qui arrive.
Tu viendras nous dire dans une décennie ta nostalgie du capitalisme.
Convaincu qu'il ait existé.

Moi je fais de la théorie et de la rhétorique.
Toi tu fais du social.

Maintenant c'est un blocage.

Vous comme d'autres ne comprenez pas ce qui se passe en ce moment, peut etre êtes vous intelligent, comme d'autres, mais ça ne suffit pas.

Dans 10 ans ou serez vous ? Telle est la question.

Vous savez les soixante-huitards  pour qui le pseudo en mai 68 était " il est interdit d'interdire" sont les premiers aujourd'hui a réclamer et justifier le pass sanitaire.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Posté(e)
lumic Membre 7 203 messages
Mentor‚
Posté(e)
Il y a 11 heures, hell-spawn a dit :

Par rapport a l'antiquité, les hommes sont-ils plus sains d'esprit et de corps ? Plus intelligents ? Plus sages ? Plus éveillés spirituellement ?

Ou alors assiste t-on a une régression de l'espèce, une impasse évolutive ?

Plutôt à une impasse évolutive ou finalement l ' homme n ' est et ne sera que ce qu ' il a toujours été .Ceci dit , on ne peut pas en vouloir à sa nature d ' être comme cela puisque il a bien fallu se battre pour vivre sans que son agressivité en soit diminué , malheureusement ...

Par contre , du fait même de cette nature , cela permet de prendre conscience que l ' univers ne peut pas être que ça ...

C ' est peut être aussi parce que nous existons de cette façon , de cette réalité là , que tout est peut être envisageable ailleurs ...

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 44ans Posté(e)
Fraction Membre 2 945 messages
Forumeur alchimiste ‚ 44ans‚
Posté(e)
Il y a 15 heures, hell-spawn a dit :

Par rapport a l'antiquité, les hommes sont-ils plus sains d'esprit et de corps ? Plus intelligents ? Plus sages ? Plus éveillés spirituellement ?

Ou alors assiste t-on a une régression de l'espèce, une impasse évolutive ?

Bonjour,

Votre question relève davantage de la science que de la philosophie.

Permettez-moi d'apporter ma modeste contribution.

 

L'entropie est un processus qui transforme l'énergie exploitable en énergie inexploitable, et l'ordre en désordre.

Ce processus est globalement irréversible.

Si bien que sans l'apport solaire, la Terre serait strictement entropique.

 

Pour que l'humanité devienne homogène, il faut une dizaine de générations.

Mais pour la rendre hétérogène, il faut des millions d'années.

Quand on brûle du pétrole, on transforme une molécule très instable en une molécule très stable.

Cette nouvelle molécule est donc parfaitement inexploitable.

Vous saisissez l'irréversibilité du processus ?

Pour détruire une culture, deux générations suffisent, mais pour la créer, il faut des siècles.

 

Mon espoir personnel s'inscrit dans le long terme.

Les notions humaines sont étrangement néguentropiques, ce qui permet de nous interroger sur leur nature inobjective et sur leur déterminisme finaliste.

Sur le plan énergétique, la fusion nucléaire, c'est-à-dire la même réaction que le Soleil, semble une solution idéale pour que la civilisation maintiennent son niveau d'énergie.

Bien que son coût soit exorbitant et son opérationnalité encore expérimentale.

Marginalement, d'un point de vue informationnel, l'ordinateur classique est tautologique alors que l'ordinateur quantique est néguentropique.

Cordialement, Fraction

Modifié par Fraction
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 66ans Posté(e)
Maroudiji Membre 6 234 messages
Forumeur accro‚ 66ans‚
Posté(e)
Il y a 22 heures, FROD a dit :

"L’homme ne peut jamais savoir ce qu’il faut vouloir car il n’a qu’une vie et il ne peut ni la comparer à des vies antérieures ni la rectifier dans des vies ultérieures. Il n’existe aucun moyen de vérifier quelle décision est la bonne car il n’existe aucune comparaison. Tout est vécu pour la première fois et sans préparation. Comme si un acteur entrait en scène sans avoir jamais répété." Kundera, L'insoutenable legéreté de l'être

De l'obscurantisme. Parce qu'il ne sait pas et qu'il est un athée (qui ne croit ni à l'Ame suprême ni en l'âme individuel), il invente l'existence et promeut des idées nihilistes et absurdes sans queue ni tête. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 66ans Posté(e)
Maroudiji Membre 6 234 messages
Forumeur accro‚ 66ans‚
Posté(e)
Il y a 22 heures, Enchantant a dit :

C’est exactement ce qu’elle fait, c’est-à-dire une prise de conscience forte qu’elle est une composante de la nature et qu’a ce titre elle se doit de prendre soin du milieu dont elle dépend pour survivre dans la durée.

Complètement à côté de la plaque. C'est seulement en 2000 que l'humanité réalise qu'elle est une composante de la nature!?! Avant, c'était l'obscurantisme. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 153ans Posté(e)
hell-spawn Membre 12 963 messages
Maitre des forums‚ 153ans‚
Posté(e)
Il y a 8 heures, Fraction a dit :

Bonjour,

Votre question relève davantage de la science que de la philosophie.

Permettez-moi d'apporter ma modeste contribution.

 

L'entropie est un processus qui transforme l'énergie exploitable en énergie inexploitable, et l'ordre en désordre.

Ce processus est globalement irréversible.

Si bien que sans l'apport solaire, la Terre serait strictement entropique.

 

Pour que l'humanité devienne homogène, il faut une dizaine de générations.

Mais pour la rendre hétérogène, il faut des millions d'années.

Quand on brûle du pétrole, on transforme une molécule très instable en une molécule très stable.

Cette nouvelle molécule est donc parfaitement inexploitable.

Vous saisissez l'irréversibilité du processus ?

Pour détruire une culture, deux générations suffisent, mais pour la créer, il faut des siècles.

 

Mon espoir personnel s'inscrit dans le long terme.

Les notions humaines sont étrangement néguentropiques, ce qui permet de nous interroger sur leur nature inobjective et sur leur déterminisme finaliste.

Sur le plan énergétique, la fusion nucléaire, c'est-à-dire la même réaction que le Soleil, semble une solution idéale pour que la civilisation maintiennent son niveau d'énergie.

Bien que son coût soit exorbitant et son opérationnalité encore expérimentale.

Marginalement, d'un point de vue informationnel, l'ordinateur classique est tautologique alors que l'ordinateur quantique est néguentropique.

Cordialement, Fraction

Si on pousse votre raisonnement jusqu'au bout, si on en tire les conséquences, alors dans un avenir plus ou moins proche si les humains sont remplacés par des robots qu'ils auront crées il faudra considérer que l'humanité a évolué dans le bon sens.

Et la on aboutit a une absurdité.

 

La question est bien philosophique, pas scientifique.

"science sans conscience n'est que ruine de l'âme"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Forumeur confit, Posté(e)
Enchantant Membre 11 617 messages
Forumeur confit,
Posté(e)
il y a 16 minutes, Maroudiji a dit :

Complètement à côté de la plaque. C'est seulement en 2000 que l'humanité réalise qu'elle est une composante de la nature!?!

A quelle heure ? :D

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 66ans Posté(e)
Maroudiji Membre 6 234 messages
Forumeur accro‚ 66ans‚
Posté(e)
il y a 8 minutes, Enchantant a dit :

A quelle heure ? :D

Puis, lorsqu'ils ont compris que l'homme et la femme sont des produits de la nature, ils inventent une théorie qui leur permettra d'enthousiasmer le peuple pour investir dans le projet de vivre sur Mars. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Forumeur confit, Posté(e)
Enchantant Membre 11 617 messages
Forumeur confit,
Posté(e)
il y a 16 minutes, Maroudiji a dit :

permettra d'enthousiasmer le peuple pour investir dans le projet de vivre sur Mars

C‘est vrai…un mars et cela repart ! :D

  • Haha 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

MembreN, Sans N, 68ans Posté(e)
Solatges MembreN 15 084 messages
68ans‚ Sans N,
Posté(e)
il y a une heure, hell-spawn a dit :

Et la on aboutit a une absurdité.

Yuval Noah Harari explique tout bien.

Et Laurent Alexandre est son prophéte.

 

Des dieux d'un côté (un tout petit pourcentage de la population), et les substituables de l'autre, pensionnés au minimum vital sous réserve d'une soumission absolue sous surveillance numérique permanente. Pilotée par les "dieux" qui ont par nature tous les droits.

C'est l'évolution de la société chinoise, mais sans les emplois.

La consommation n'a plus d'importance depuis que la production n'est plus nécessaire : La "création de richesse" n'est plus que spéculation.

 

Nous assistons au dernier acte.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 153ans Posté(e)
hell-spawn Membre 12 963 messages
Maitre des forums‚ 153ans‚
Posté(e)
il y a 38 minutes, Solatges a dit :

Yuval Noah Harari explique tout bien.

Et Laurent Alexandre est son prophéte.

 

Des dieux d'un côté (un tout petit pourcentage de la population), et les substituables de l'autre, pensionnés au minimum vital sous réserve d'une soumission absolue sous surveillance numérique permanente. Pilotée par les "dieux" qui ont par nature tous les droits.

C'est l'évolution de la société chinoise, mais sans les emplois.

La consommation n'a plus d'importance depuis que la production n'est plus nécessaire : La "création de richesse" n'est plus que spéculation.

 

Nous assistons au dernier acte.

Oui j'avais cela en tête, le discours du fameux ( façon de parler ) Laurent Alexandre a des étudiants de science po ( me semble t-il )

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 44ans Posté(e)
Fraction Membre 2 945 messages
Forumeur alchimiste ‚ 44ans‚
Posté(e)
Il y a 5 heures, hell-spawn a dit :

Si on pousse votre raisonnement jusqu'au bout, si on en tire les conséquences, alors dans un avenir plus ou moins proche si les humains sont remplacés par des robots qu'ils auront crées il faudra considérer que l'humanité a évolué dans le bon sens.

Et la on aboutit a une absurdité.

 

La question est bien philosophique, pas scientifique.

"science sans conscience n'est que ruine de l'âme"

Bonjour,

Mon discours habituel va à l'encontre de votre interprétation :

Les machines conserveront leur qualité d'outil, et le monde demeurera anthropocentrique.

Je mentionnais seulement une différence ontologique entre l'ordinateur classique et l'ordinateur quantique.

 

En effet, les ordinateurs classiques sont tautologiques et ne créent pas d'émergence.

C'est un peu comme un problème mathématique :

La solution d'un problème mathématique n'est jamais que la tautologie de son énoncé.

C'est-à-dire que cette solution était déjà contenue dans l'énoncé, mais sous une autre forme.

 

Alors que l'ordinateur quantique est différent.

En gros, l'ordinateur quantique explore le crédible, et il en fait émerger un résultat sans même l'avoir rigoureusement calculé.

Parce que ce résultat est avalisé par son utilisateur.

Ca ressemble à de la magie sans en être.

Par cette émergence, l'ordinateur quantique est néguentropique.

Il a certainement un grand avenir devant lui, bien que ses applications et son coût l'interdisent aujourd'hui.

Cordialement, Fraction

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
le merle Membre 16 237 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
il y a une heure, Fraction a dit :

Bonjour,

Mon discours habituel va à l'encontre de votre interprétation :

Les machines conserveront leur qualité d'outil, et le monde demeurera anthropocentrique.

Je mentionnais seulement une différence ontologique entre l'ordinateur classique et l'ordinateur quantique.

 

En effet, les ordinateurs classiques sont tautologiques et ne créent pas d'émergence.

C'est un peu comme un problème mathématique :

La solution d'un problème mathématique n'est jamais que la tautologie de son énoncé.

C'est-à-dire que cette solution était déjà contenue dans l'énoncé, mais sous une autre forme.

 

Alors que l'ordinateur quantique est différent.

En gros, l'ordinateur quantique explore le crédible, et il en fait émerger un résultat sans même l'avoir rigoureusement calculé.

Parce que ce résultat est avalisé par son utilisateur.

Ca ressemble à de la magie sans en être.

Par cette émergence, l'ordinateur quantique est néguentropique.

Il a certainement un grand avenir devant lui, bien que ses applications et son coût l'interdisent aujourd'hui.

Cordialement, Fraction

bonsoir

très juste mais , l'ordinateur quantique d'aujourd'hui mis au point , n'est que l'image des premiers ordinateurs qui ont surgit il y à beaucoup d'années .

dans quelques temps , il sera autre , bien plus perfectionnée et accouplé à l'intelligence artificielle bien plus performante .

le problème serait : mettre entre les mains d'un enfant de 6 ans un pistolet factice sans danger , ou mettre entre ses mains un véritable pistolet qui peut tuer ou autres ?

les humains sont encore cet enfant et les armes misent entre leurs mains sont ce pistolet capable de tuer .

intelligence sans conscience serait la ruine d'une espèce pouvant entrainer les autres dans le Néant ?

bonne soirée

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

MembreN, Sans N, 68ans Posté(e)
Solatges MembreN 15 084 messages
68ans‚ Sans N,
Posté(e)
il y a 31 minutes, le merle a dit :

intelligence sans conscience serait la ruine d'une espèce pouvant entrainer les autres dans le Néant

Pour moi, aucune différence qualitative entre un ordinateur électronique et un ordinateur quantique. 

L''ordi ne sera jamais conscient ni créatif.

Là où un outil électronique peut remplacer la volonté d'un humain, le quantique pourra le faire pour un peuple.

Il suffira de réserver la conscience et la créativité aux "dieux" programmateurs et tout sera bien surveillé.

La dernière fois où la volonté populaire pourra changer cet avenir carcéral est très proche.

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
le merle Membre 16 237 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
il y a 11 minutes, Solatges a dit :

Pour moi, aucune différence qualitative entre un ordinateur électronique et un ordinateur quantique. 

L''ordi ne sera jamais conscient ni créatif.

Là où un outil électronique peut remplacer la volonté d'un humain, le quantique pourra le faire pour un peuple.

Il suffira de réserver la conscience et la créativité aux "dieux" programmateurs et tout sera bien surveillé.

La dernière fois où la volonté populaire pourra changer cet avenir carcéral est très proche.

 

bonsoir

pour cela , nous ne somme encore qu'au moyen âge , nous somme comme ceux qui traitaient de fous volant les premiers avionneurs de 1900 .

les générations suivantes n'auront rien à voir avec la notre sauf uns chose : les risques encourue seront plus violents et plus rapides .

la Nature risque de reprendre ses "droits " tôt ou tard ? une espèce ne peut croitre à l'infini sans bouleverser son milieu sans compensation pour celui-ci ?

bonne soirée 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

MembreN, Sans N, 68ans Posté(e)
Solatges MembreN 15 084 messages
68ans‚ Sans N,
Posté(e)
il y a 1 minute, le merle a dit :

pour cela , nous ne somme encore qu'au moyen âge , nous somme comme ceux qui traitaient de fous volant les premiers avionneurs de 1900 .

Non. Le problème n'a jamais été et ne sera jamais technologique.

Ma grand mère pleurait quand mon père a voulu étudier l'électricité, que la pauvre voyait comme diabolique. Ce n'est pas si vieux.

Le problème est politique : les puissants de se monde veulent s'affranchir des peuples qu'ils méprisent et manipulent et veulent d'une société restreinte où ils négocieront entre eux les choix pour le monde.

L'intelligence artificielle et les outils numériques leur rendent ce futur accessible, si les peuples ne les en empêchent pas. C'est maintenant que ça se passe. Il sera bientôt trop tard.

 

  • Waouh 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
le merle Membre 16 237 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
il y a 11 minutes, Solatges a dit :

Non. Le problème n'a jamais été et ne sera jamais technologique.

Ma grand mère pleurait quand mon père a voulu étudier l'électricité, que la pauvre voyait comme diabolique. Ce n'est pas si vieux.

Le problème est politique : les puissants de se monde veulent s'affranchir des peuples qu'ils méprisent et manipulent et veulent d'une société restreinte où ils négocieront entre eux les choix pour le monde.

L'intelligence artificielle et les outils numériques leur rendent ce futur accessible, si les peuples ne les en empêchent pas. C'est maintenant que ça se passe. Il sera bientôt trop tard.

 

bonsoir

je respecte t'on verdict .mais si les puissants ne le prennent en considération , ils en subirons les conséquences mais , tout cela est plus compliqué .

nous projetons notre réalité dans l'avenir mais , elle sera autres pour ceux de l'avenir .

quand Jules Verne imaginais l'avenir , il ne pouvait savoir la sophistication des engins modernes actuelle ?

bonne soirée

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

MembreN, Sans N, 68ans Posté(e)
Solatges MembreN 15 084 messages
68ans‚ Sans N,
Posté(e)
il y a 33 minutes, le merle a dit :

je respecte t'on verdict .mais si les puissants ne le prennent en considération , ils en subirons les conséquences mais , tout cela est plus compliqué .

Ouaip.

Les puissants ont déjà fait mon pronostic, comme nous l'explique L.Alexandre.

Nous en subirons les conséquences.

Jules Vernes n'avait pas la nécessité d'expliquer la complexité d'un sous-marin à propulsion nucléaire pour imaginer qu'il puisse rester des mois en immersion. Pourtant, c'est le seul moyen de s'affranchir de l'oxygène.

La technologie est une solution, pas un problème. Le problème, c'est qui décide de comment s'en servir.

 

 

 

Il est membre de l'académie française. Après des études à l'Institut d'études politiques de Paris, il est reçu à l'École nationale d'administration (ENA)

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 66ans Posté(e)
Phylou Membre 3 042 messages
Maitre des forums‚ 66ans‚
Posté(e)

Définissez "le bon sens".

Le 15/09/2021 à 10:14, hell-spawn a dit :

Par rapport a l'antiquité, les hommes sont-ils plus sains d'esprit et de corps ? Plus intelligents ? Plus sages ? Plus éveillés spirituellement ?

Ou alors assiste t-on a une régression de l'espèce, une impasse évolutive ?

On n'est pas différents des Cromagnons.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 153ans Posté(e)
hell-spawn Membre 12 963 messages
Maitre des forums‚ 153ans‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, Fraction a dit :

Bonjour,

Mon discours habituel va à l'encontre de votre interprétation :

Les machines conserveront leur qualité d'outil, et le monde demeurera anthropocentrique.

Je mentionnais seulement une différence ontologique entre l'ordinateur classique et l'ordinateur quantique.

 

En effet, les ordinateurs classiques sont tautologiques et ne créent pas d'émergence.

C'est un peu comme un problème mathématique :

La solution d'un problème mathématique n'est jamais que la tautologie de son énoncé.

C'est-à-dire que cette solution était déjà contenue dans l'énoncé, mais sous une autre forme.

 

Alors que l'ordinateur quantique est différent.

En gros, l'ordinateur quantique explore le crédible, et il en fait émerger un résultat sans même l'avoir rigoureusement calculé.

Parce que ce résultat est avalisé par son utilisateur.

Ca ressemble à de la magie sans en être.

Par cette émergence, l'ordinateur quantique est néguentropique.

Il a certainement un grand avenir devant lui, bien que ses applications et son coût l'interdisent aujourd'hui.

Cordialement, Fraction

Que dans l'avenir la technologie permette l'émergence d'un ordinateur, classique ou quantique, conscient c'est probable selon moi, mais on est loin du sujet initial.

D'autre part vous semblez vouloir appliquer l'entropie aux êtres humains, or elle "marche" que pour un système isolé, or l'humain est tout sauf un système isolé.

Donc l'entropie ne saurait expliquer que les humains n'aillent pas dans le bon sens, il faudrait plutôt y voir un "vice de fabrication".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×