Aller au contenu

Les eaux de Mériba

Noter ce sujet


Loufiat

Messages recommandés

Membre, 31ans Posté(e)
Loufiat Membre 1 663 messages
Forumeur forcené ‚ 31ans‚
Posté(e)
Le 03/09/2021 à 19:11, Scénon a dit :

Absolument pas. Dieu n'a que faire de morale, de bonne conduite, de loi.

Ce qui ne signifie pas qu'il est recommandé d'être immoral (sauf si vous cherchez des ennuis avec à peu près tout le monde : amis, collègues, policiers, juges, etc.), mais plutôt amoral.

Pourtant, l'Ancien testament n'est-il pas un livre de lois ?

(En vous souhaitant une belle journée !)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Posté(e)
Scénon Membre 3 300 messages
Forumeur forcené ‚
Posté(e)
Il y a 10 heures, Loufiat a dit :

Pourtant, l'Ancien testament n'est-il pas un livre de lois ?

Sous sa forme extérieure, certes, comme aussi tout le Talmud. Toutefois, ce n'est là que l'écorce des Écritures.

Ainsi, une partie de l'immense Talmud est regroupée sous le qualificatif de halakah, mot qui signifie «marche», «conduite». En réalité, il ne s'agit pas tant de la bonne “marche” ou conduite a observer dans ce monde que de la marche du Seigneur a l'intérieur de l'homme.

Une histoire rabbinique est instructive à cet égard: Moïse, dit-on, descendit du Sinaï avec les Tables, présentées comme étant la fiancée, hakalah en hébreu. Quand il vit le peuple se prosterner devant le Veau d'or, il brisa les tables (l'hymen de sa fiancée, dit le commentaire!), puis transmit au peuple les Tables sous une forme modifiée, législative et moralisante: la halakah (anagramme de hakalah).

Quant au mot Torah, il signifie tout sauf Loi. Le nom vient d'une racine iaroh, qui signifie “jeter de haut en bas”, “fonder”, “arroser”, “instruire”: la vraie Torah vient du Ciel, féconde et instruit l'homme. Le texte du livre n'en est que l'image, une image certes précieuse, mais dont la forme moralisatrice recouvre un enseignement bien plus profond qui n'a plus rien à voir avec de la morale ou l'observance de lois juridiques!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 31ans Posté(e)
Loufiat Membre 1 663 messages
Forumeur forcené ‚ 31ans‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, Scénon a dit :

Sous sa forme extérieure, certes, comme aussi tout le Talmud. Toutefois, ce n'est là que l'écorce des Écritures.

Ainsi, une partie de l'immense Talmud est regroupée sous le qualificatif de halakah, mot qui signifie «marche», «conduite». En réalité, il ne s'agit pas tant de la bonne “marche” ou conduite a observer dans ce monde que de la marche du Seigneur a l'intérieur de l'homme.

Une histoire rabbinique est instructive à cet égard: Moïse, dit-on, descendit du Sinaï avec les Tables, présentées comme étant la fiancée, hakalah en hébreu. Quand il vit le peuple se prosterner devant le Veau d'or, il brisa les tables (l'hymen de sa fiancée, dit le commentaire!), puis transmit au peuple les Tables sous une forme modifiée, législative et moralisante: la halakah (anagramme de hakalah).

Quant au mot Torah, il signifie tout sauf Loi. Le nom vient d'une racine iaroh, qui signifie “jeter de haut en bas”, “fonder”, “arroser”, “instruire”: la vraie Torah vient du Ciel, féconde et instruit l'homme. Le texte du livre n'en est que l'image, une image certes précieuse, mais dont la forme moralisatrice recouvre un enseignement bien plus profond qui n'a plus rien à voir avec de la morale ou l'observance de lois juridiques!

Tout ceci est passionnant et je vous remercie vivement pour ces éclaircissements. 

Nous sommes ramenés à cette différence, ce gouffre peut-être infranchissable entre la lettre morte et la foi vivante. N'est-ce pas un sens possible de cette dégradation qui fait passer de la fiancée à des Tables où ne s'inscrit plus qu'une loi ? La réalité vivante de l'amour se présentait, était là à portée de vos mains ; mais vous avez choisi le Veau d'or et le règne de la loi. (Il me faut encore me procurer un Rashi, je n'ai pas eu l'occasion pour le moment, mais je crains de ne pouvoir l'emporter en voyage !)

Quant à la fiancée, vierge donc, il y a là quelque-chose que décidément je suis incapable de comprendre. Ça semble si éloigné et pourtant central. La vierge est-elle le symbole ou ce qui est symbolisé ? Évidemment, je nourris des réticences sur ce sujet, sachant les dispositions des hommes pour la violence et l'esclavage sexuel. 

Enfin, Cattiaux m'a fait repenser à l'épisode où Marie est punie pour avoir murmuré contre Moïse, se plaignant auprès d'Aaron que l'Eternel leur parlait personnellement à eux aussi, et pourquoi alors Moïse devrait-il être le messager... murmures à cause desquels elle eût la lèpre et fût exclue du camp durant 7 jours.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Scénon Membre 3 300 messages
Forumeur forcené ‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, Loufiat a dit :

Quant à la fiancée, vierge donc, il y a là quelque-chose que décidément je suis incapable de comprendre. Ça semble si éloigné et pourtant central. La vierge est-elle le symbole ou ce qui est symbolisé ?

Non, la vierge (ou la Vierge) n'est pas un symbole, puisqu'on l'invoque, on la prie, et elle intercède.

Par contre, elle est symbolisée par mille et une choses dans les Écritures.

La Bible mariale d'Albert le Grand, notamment, montre qu'on ne parle que d'elle du début jusqu'à la fin de toute la Bible, donc Ancien Testament y compris.

(Elle est partout : même @Blaquière vous le confirmera !)

Modifié par Scénon
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×