Aller au contenu

Pourquoi les très belles femmes

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 151ans Posté(e)
Crabe_fantome Membre 36 424 messages
Forumeur alchimiste‚ 151ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, Mórrígan a dit :

Lorsque tu es beau, intelligent, avec un quotient émotionnel élevé, bénévole à la SPA, en principe, tu ne devrais pas avoir trop de mal avec la gent féminine (et inversement). 

Il ne te manquera plus alors que la loyauté qui est aussi attendu par les plus naïfs ou les plus présomptueux(ses). Il est assez rare de croiser une personne sollicité chaque jour par des plus beaux, plus grand, plus riche, plus intelligent, plus drôle que nous, et qu'il nous soit fidèle malgré tout... 

 

il y a 6 minutes, Mórrígan a dit :

Il y a quelque chose de pervers dans la citation de Georgie vouloir salir et profaner la beauté. Détruire finalement. Je ne suis pas à l’aise avec cela. 

Et pourtant, il y a dans le sexe une certaine animalité qui va transformer ces deux tourtereaux en gros cochons... Cette jolie princesse va se faire défoncer le derrière et va adorer ça, et le bel Adonis va se faire fouetter pour jouir...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 86
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

  • 15

  • 10

  • 6

  • 6

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Messages populaires

Bienvenue en ClichéLand ! Et je cause même pas de la condescendance et du mépris qui exsudent de toutes les lettres de cette prose...

Tu n'as pas répondu à mon questionnement, mais finalement j'ai ma réponse : oui tu as donc assuré le service minimum au lit... Bah, c'est pas grave, t'es un mauvais coup, t'es un mauvais coup, y a

Enfin un sujet rafraichissant : avec notre timide début de canicule, ça fait plaisir. Donc résumons vulgairement ce que nous dit l'auteur du sujet : - les bombasses n'ont pas besoin d'être d

Membre Posté(e)
Mórrígan Membre 12 668 messages
Cóínnéóídh mé do bhás‚
Posté(e)
il y a une heure, Crabe_fantome a dit :

Il ne te manquera plus alors que la loyauté qui est aussi attendu par les plus naïfs ou les plus présomptueux(ses). 

La loyauté, inhérente au respect, est en effet un indispensable pour nombreuses d’entre nous (rien à voir avec la naïveté ou la présomption). Un indispensable, davantage  que des abdominaux bien dessinés. 

il y a une heure, Crabe_fantome a dit :

Il est assez rare de croiser une personne sollicité chaque jour par des plus beaux, plus grand, plus riche, plus intelligent, plus drôle que nous, et qu'il nous soit fidèle malgré tout... 

Eh tu n’as pas lu 50 nuances de gras, toi, ça se voit ! 

il y a une heure, Crabe_fantome a dit :

Et pourtant, il y a dans le sexe une certaine animalité qui va transformer ces deux tourtereaux en gros cochons... Cette jolie princesse va se faire défoncer le derrière et va adorer ça, et le bel Adonis va se faire fouetter pour jouir...

Ou peut-être que si, finalement.

La chambre à coucher ou la cuisine -si tu fais du sexe sur le piano- n’est pas un endroit séparé qui demande une autre morale. Nous devons les mêmes égards, la même tendresse,  le même humour. 

L’Homme n’est plus soumis à la pression de sélection. C’est l’animal le plus dénaturé qu’il soit. Alors non, l’animalité dans la sexualité n’est pas nécessaire, plus encore elle est grotesque (elle est mimée) et ennuyeuse. Si vous souhaitez renouer avec votre animalité : mud day ou soirée coprophage… 

Je te présente Maïa Mazaurette, si non :

 "Plutôt que de jouer avec notre zone grise et de chercher à tout prix la tension sexuelle, nous ferions mieux d'explorer notre zone blanche pour aller plus loin dans le confort, la vulnérabilité, la lenteur…"

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 50ans Posté(e)
Greenouille Membre 786 messages
Forumeur accro‚ 50ans
Posté(e)
Il y a 16 heures, Mórrígan a dit :

Je te présente Maïa Mazaurette, si non :

 "Plutôt que de jouer avec notre zone grise et de chercher à tout prix la tension sexuelle, nous ferions mieux d'explorer notre zone blanche pour aller plus loin dans le confort, la vulnérabilité, la lenteur…"

Je pense qu'elle ne me contredira pas d'avoir la possibilité/liberté de pouvoir jouer sur différents registres ...

Les jeux de l'amour ne se cantonnent pas, heureusement, à une pure performance.

Selon son humeur et celui de sa partenaire, son âge, son expérience et son vécu sexuel, il me semble important de se connaître assez pour savoir ce qui nous fait du bien ... tout en laissant allumée au coin de notre cerveau cette veilleuse du fantasme et de l'inventivité.

Faire l'amour ? c'est le corps, l'esprit, le moment présent et l'expérience passée.

La lenteur et la vulnérabilité ? Bien sûr ! Entre autres ...

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 87ans Posté(e)
Promethee_Hades Membre 23 414 messages
Chien Fou forumeur‚ 87ans
Posté(e)

Les très belle femmes sont lesbiennes par ce que les très beaux hommes sont homos, après reste le médiocre qui n'est que la majorité dans une courbe de Gauss

Le 23/07/2021 à 18:52, Mórrígan a dit :

La loyauté, inhérente au respect, est en effet un indispensable pour nombreuses d’entre nous (rien à voir avec la naïveté ou la présomption). Un indispensable, davantage  que des abdominaux bien dessinés. 

Eh tu n’as pas lu 50 nuances de gras, toi, ça se voit ! 

Ou peut-être que si, finalement.

La chambre à coucher ou la cuisine -si tu fais du sexe sur le piano- n’est pas un endroit séparé qui demande une autre morale. Nous devons les mêmes égards, la même tendresse,  le même humour. 

L’Homme n’est plus soumis à la pression de sélection. C’est l’animal le plus dénaturé qu’il soit. Alors non, l’animalité dans la sexualité n’est pas nécessaire, plus encore elle est grotesque (elle est mimée) et ennuyeuse. Si vous souhaitez renouer avec votre animalité : mud day ou soirée coprophage… 

Je te présente Maïa Mazaurette, si non :

 "Plutôt que de jouer avec notre zone grise et de chercher à tout prix la tension sexuelle, nous ferions mieux d'explorer notre zone blanche pour aller plus loin dans le confort, la vulnérabilité, la lenteur…"

Bonjour Mórrígan

La loyauté, inhérente au respect, est en effet un indispensable pour nombreuses d’entre nous.  Celle-ci me semble est tout ce qui est de plus naturelle, aussi naturelle que la respiration, donc sans aucun effort, mais pour l'avoir faut la mériter. Et ça c'est très loin d'être gagner.

" Alors non, l’animalité dans la sexualité n’est pas nécessaire, plus encore elle est grotesque " Oui je veux bien , mais nous ne sommes que des animaux parmi d'autre, nous ne sommes pas une exception. Pour la simple reproduction de l'espèce rien de tel qu'un bloc d'opération ou en toute hygiène on fera un prélèvement d'ovule, et pour la fécondation se sera in vitro. Mais zut nous mangeons, dormons comme les animaux, c'est sur c'est grotesque, ne serions nous pas mieux en pur esprit. Simplement notre corps lui est animal.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 semaines après...
Membre Posté(e)
Mórrígan Membre 12 668 messages
Cóínnéóídh mé do bhás‚
Posté(e)
Le 24/07/2021 à 12:07, Greenouille a dit :

Je pense qu'elle ne me contredira pas d'avoir la possibilité/liberté de pouvoir jouer sur différents registres ...

Les jeux de l'amour ne se cantonnent pas, heureusement, à une pure performance.

Selon son humeur et celui de sa partenaire, son âge, son expérience et son vécu sexuel, il me semble important de se connaître assez pour savoir ce qui nous fait du bien ... tout en laissant allumée au coin de notre cerveau cette veilleuse du fantasme et de l'inventivité.

Faire l'amour ? c'est le corps, l'esprit, le moment présent et l'expérience passée.

La lenteur et la vulnérabilité ? Bien sûr ! Entre autres ...

Maïa Mazaurette promulgue une sexualité bienveillante où consentement et dignité sont fondamentales, ce qui exclue ipro facto certaines pratiques brutales, dites « pimentées ».

En outre, est opposée systématiquement au piment, une sexualité « vanille » (comprenez ennuyeuse). Si seulement le « piment » était à la hauteur de sa publicité, si seulement nous ne nous em…bêtions pas autant au lit en nous mutilant, autant physiquement que psychologiquement. Le sexe qui fait mal et fait se sentir mal, ce sera sans Maïa et sans toute une génération de femmes et d’hommes libéré(e)s d’une sexualité avilissante. Proposer la cravache pour égayer une sexualité tient sans conteste du manque d’imagination, en plus du non-sens. 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Indigo Membre 1 836 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Pour moi les très belles femmes sont loin d'être les meilleures au lit.

Pourquoi ?...parce qu'elles sont trop sûre de leur beauté irrésistibles face aux hommes qui couchent avec. En fait elles s'imaginent à tord n'avoir rien à prouver à leur partenaire. 

Tendis qu'une femme simplement mignonne vous apportera plus de plaisir sexuel parce qu'elle fera tout pour vous prouver qu'elle vaux aussi bien qu'une belle femme. Elle se demenera pour vous prouver sa valeur. ;).

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×