Aller au contenu

Le pervers narcissique et le diagnostic du méchant

Noter ce sujet


Messages recommandés

Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Alors voilà, j'ai un problème.
C'est qu'objectivement, je suis un sociopathe, et un pervers narcissique.
Jusque là tout va bien.
Le problème c'est que j'ai pas honte, et j'arrive pas à comprendre pourquoi je devrais.
Du coup j'vais vous exposer ma pensée, en espérant que vous pourrez m'aider à guérir.

J'suis pas un homme de science, mais voilà ce que je peux faire avec l'éthymologie.

J'suis un pervers, effectivement, j'vais pas le nier.
Mais j'aimerais pointer du doigt la testostérone.
Parceque moi, j'ai pas choisi d'en avoir de la testostérone, et en vrai, j'suis plus victime que coupable sur ce coup.

Narcissique.
Bah là aussi j'aimerais pointer la testostérone.
J'sais pas si vous avez lu narcisse et écho, mais pour le coup, j'ai vraiment le sentiment que la confiance en soi et l'amour propre, et bah c'est une tendance masculine.
Aussi est-ce de sa faute !

Sociopathe... Franchement, je vous jure que j'ai fait de mon mieux pour aimer les autres.
D'ailleurs je les aime toujours.
Mais j'sais pas pourquoi, ils m'aiment pas, et j'suis tout seul.
Encore une fois, j'me sens victime des codes sociaux plus que coupable de mon comportement...

Du coup, je trouve que ce diagnostique officiel des scientifique compétents de leurs avis... Bah il sert un peu à rien quoi mdrrrrr

Du coup, si vous voulez me traiter de connard, y'a pas de problème.
Mais évitez les termes bizarres, que vous même vous comprenez pas, et que vous vous croyez intelligent quand vous les utilisez.
Et que sous couvert que quelqu'un de mieux placé que vous vous a donné le feu vert, c'est une insulte assez courtoise pour être prononcée.
Nan j'vous jure, je préfère que vous me traitiez de connard, c'est plus vulgaire, mais au moins on comprend tout les deux.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 3 minutes, Sans nom sans visage a dit :

Alors voilà, j'ai un problème.
C'est qu'objectivement, je suis un sociopathe, et un pervers narcissique.
Jusque là tout va bien.
Le problème c'est que j'ai pas honte, et j'arrive pas à comprendre pourquoi je devrais.
Du coup j'vais vous exposer ma pensée, en espérant que vous pourrez m'aider à guérir.

J'suis pas un homme de science, mais voilà ce que je peux faire avec l'éthymologie.

J'suis un pervers, effectivement, j'vais pas le nier.
Mais j'aimerais pointer du doigt la testostérone.
Parceque moi, j'ai pas choisi d'en avoir de la testostérone, et en vrai, j'suis plus victime que coupable sur ce coup.

Narcissique.
Bah là aussi j'aimerais pointer la testostérone.
J'sais pas si vous avez lu narcisse et écho, mais pour le coup, j'ai vraiment le sentiment que la confiance en soi et l'amour propre, et bah c'est une tendance masculine.
Aussi est-ce de sa faute !

Sociopathe... Franchement, je vous jure que j'ai fait de mon mieux pour aimer les autres.
D'ailleurs je les aime toujours.
Mais j'sais pas pourquoi, ils m'aiment pas, et j'suis tout seul.
Encore une fois, j'me sens victime des codes sociaux plus que coupable de mon comportement...

Du coup, je trouve que ce diagnostique officiel des scientifique compétents de leurs avis... Bah il sert un peu à rien quoi mdrrrrr

Du coup, si vous voulez me traiter de connard, y'a pas de problème.
Mais évitez les termes bizarres, que vous même vous comprenez pas, et que vous vous croyez intelligent quand vous les utilisez.
Et que sous couvert que quelqu'un de mieux placé que vous vous a donné le feu vert, c'est une insulte assez courtoise pour être prononcée.
Nan j'vous jure, je préfère que vous me traitiez de connard, c'est plus vulgaire, mais au moins on comprend tout les deux.

Non ici on te traite pas on te répond de manière sournoise tout ce que je n'aime pas 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 51ans Posté(e)
guernica Membre 3 863 messages
Forumeur alchimiste‚ 51ans
Posté(e)

Les sociopathes, tout comme les pervers narcissiques, n'ont pas d'affect... Ils tuent par procuration, ils manipulent

c'est ton cas ?

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Yemaia Membre 2 742 messages
Amae‚
Posté(e)
il y a 1 minute, guernica a dit :

Les sociopathes, tout comme les pervers narcissiques, n'ont pas d'affect... Ils tuent par procuration, ils manipulent

c'est ton cas ?

Ils tuent tous ? 

Ce qu il faut pas lire comme bêtise.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Indigo Membre 1 836 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Aimes tu faire le mal..?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 51ans Posté(e)
guernica Membre 3 863 messages
Forumeur alchimiste‚ 51ans
Posté(e)
Il y a 6 heures, Yemaia a dit :

Ils tuent tous ? 

Ce qu il faut pas lire comme bêtise.

Non ils ne tuent personne, ils manipulent....

entiendo ?

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Indigo Membre 1 836 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

:ninja:.....?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 16 minutes, guernica a dit :

Non ils ne tuent personne, ils manipulent....

entiendo ?

ça risque pas...

 Pour te la faire courte....

J'aime bien différencier le coeur et l'esprit.
Aussi parlerais-je de chaud et de froid.

Je crois que tout esprit est sociopathe.
Je crois que tout coeur est socio-normatif.

Je crois que l'esprit voit des données mortes, et que le coeur voit la vie.
Aussi dirais-je que pour faire de la science, pour nommer les choses, il faut les tuer, leur enlever leur valeur.

Aussi, ma chère, je crois que même quand tu pleures, tu n'oublies pas d'être consciente, et que quelque chose t'empêche toujours de te noyer dans tes larmes.
De la même façon que les larmes t'empêchent de te noyer dans le vide.

Aussi, sommes nous tous sociopathes, et tous socionormaux.

Seulement il y a des tendances.
Moi j'ai passé beaucoup de temps seul dans ma tête.
Et très peu de temps dans mon corps avec les autres.
Aussi suis-je plus sociopathe que socionormal.

Moi, je n'ai pas oublié l'amour.
Mais pour avoir vécu la solitude, je comprendrais que certains aient préférer oublier.
D'ailleurs, je prétendrais même que tu as plus oublié l'amour que moi.
Mais ce n'est que ma supposition

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 26 minutes, Indigo a dit :

Aimes tu faire le mal..?

C'est quoi le mal ?

Pour moi le mal, c'est soustraire.
Inspirer, ingérer, consommer...

Aussi, si j'ai envie de créer, même pas, si j'ai envie de vivre, et de transformer,
Alors je suis bien obligé de soustraire.

Aussi j'aime bien vivre.

Il y a un autre mal.
Un mal sans bien.
En fait, ce n'est pas tellement le négatif, mais plutôt le vide.
C'est soustraire sans additionner.
C'est soustraire sans créer ni transformer.
Et ça, je n'aime pas du tout.

  • Haha 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Indigo Membre 1 836 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Je vois.....:hehe:

A peu près.... .

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 5 heures, Sans nom sans visage a dit :

Alors voilà, j'ai un problème.
C'est qu'objectivement, je suis un sociopathe, et un pervers narcissique.
Jusque là tout va bien.
Le problème c'est que j'ai pas honte, et j'arrive pas à comprendre pourquoi je devrais.
Du coup j'vais vous exposer ma pensée, en espérant que vous pourrez m'aider à guérir.

J'suis pas un homme de science, mais voilà ce que je peux faire avec l'éthymologie.

J'suis un pervers, effectivement, j'vais pas le nier.
Mais j'aimerais pointer du doigt la testostérone.
Parceque moi, j'ai pas choisi d'en avoir de la testostérone, et en vrai, j'suis plus victime que coupable sur ce coup.

Narcissique.
Bah là aussi j'aimerais pointer la testostérone.
J'sais pas si vous avez lu narcisse et écho, mais pour le coup, j'ai vraiment le sentiment que la confiance en soi et l'amour propre, et bah c'est une tendance masculine.
Aussi est-ce de sa faute !

Sociopathe... Franchement, je vous jure que j'ai fait de mon mieux pour aimer les autres.
D'ailleurs je les aime toujours.
Mais j'sais pas pourquoi, ils m'aiment pas, et j'suis tout seul.
Encore une fois, j'me sens victime des codes sociaux plus que coupable de mon comportement...

Du coup, je trouve que ce diagnostique officiel des scientifique compétents de leurs avis... Bah il sert un peu à rien quoi mdrrrrr

Du coup, si vous voulez me traiter de connard, y'a pas de problème.
Mais évitez les termes bizarres, que vous même vous comprenez pas, et que vous vous croyez intelligent quand vous les utilisez.
Et que sous couvert que quelqu'un de mieux placé que vous vous a donné le feu vert, c'est une insulte assez courtoise pour être prononcée.
Nan j'vous jure, je préfère que vous me traitiez de connard, c'est plus vulgaire, mais au moins on comprend tout les deux.

Tu n'as rien d'un Pervers Narcissique.

S'agissant du Sociopathe, j 'émets  également une réserve sur le fait d'être dénué  de culpabilité.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Indigo Membre 1 836 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 6 heures, Sans nom sans visage a dit :


Nan j'vous jure, je préfère que vous me traitiez de connard, c'est plus vulgaire, mais au moins on comprend tout les deux.

Nan, pas envie....:sleep:.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Coucou, j'ai un bouquin sur "les pervers narcissiques"..... le titre est: "Abstenez-vous d'aimer un pervers narcissique".....

T'as vraiment envie d'être "banni" de la société @Sans nom sans visage ?

Sociopathe dis-tu,  si tu étais sociopathe, tu serais sur un forum, non pour nous offrir tes proses mais pour critiquer, insulter vulgairement les autres......

Bon allez, j'te laisse délirer, après tout tu ne fais de mal à personne.....

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)

 

Il y a 14 heures, Sans nom sans visage a dit :

Alors voilà, j'ai un problème.
C'est qu'objectivement, je suis un sociopathe, et un pervers narcissique.
Jusque là tout va bien.
Le problème c'est que j'ai pas honte, et j'arrive pas à comprendre pourquoi je devrais.
Du coup j'vais vous exposer ma pensée, en espérant que vous pourrez m'aider à guérir.

J'suis pas un homme de science, mais voilà ce que je peux faire avec l'éthymologie.

J'suis un pervers, effectivement, j'vais pas le nier.
Mais j'aimerais pointer du doigt la testostérone.
Parceque moi, j'ai pas choisi d'en avoir de la testostérone, et en vrai, j'suis plus victime que coupable sur ce coup.

Narcissique.
Bah là aussi j'aimerais pointer la testostérone.
J'sais pas si vous avez lu narcisse et écho, mais pour le coup, j'ai vraiment le sentiment que la confiance en soi et l'amour propre, et bah c'est une tendance masculine.
Aussi est-ce de sa faute !

Sociopathe... Franchement, je vous jure que j'ai fait de mon mieux pour aimer les autres.
D'ailleurs je les aime toujours.
Mais j'sais pas pourquoi, ils m'aiment pas, et j'suis tout seul.
Encore une fois, j'me sens victime des codes sociaux plus que coupable de mon comportement...

Du coup, je trouve que ce diagnostique officiel des scientifique compétents de leurs avis... Bah il sert un peu à rien quoi mdrrrrr

Du coup, si vous voulez me traiter de connard, y'a pas de problème.
Mais évitez les termes bizarres, que vous même vous comprenez pas, et que vous vous croyez intelligent quand vous les utilisez.
Et que sous couvert que quelqu'un de mieux placé que vous vous a donné le feu vert, c'est une insulte assez courtoise pour être prononcée.
Nan j'vous jure, je préfère que vous me traitiez de connard, c'est plus vulgaire, mais au moins on comprend tout les deux.

Une chose est sûre t'es loin d'être bête 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 3 minutes, Sarkozix a dit :

Tiens hier je voulais faire un topic "Ou est passé Beltégeuse" :smile2:

Biz 

Une chose est sûre t'es loin d'être bête 

Coucou Sarko, j'dirais pas ça mais il a beaucoup de ressources..... il jongle avec les mots, parfois c'est cohérent et d'autre carrément abracadabrantesque.....

Bises Sarko:fidelia:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)
à l’instant, Beltégeuse a dit :

Coucou Sarko, j'dirais pas ça mais il a beaucoup de ressources..... il jongle avec les mots, parfois c'est cohérent et d'autre carrément abracadabrantesque.....

Bises Sarko:fidelia:

C'est ce que je lui ai dit sur un autre topic lol 

On ne sait pas trop si c'est du lard ou du cochon :air_kiss:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 4 minutes, new caravage a dit :

           Comme disait ma grand mère; Ils ne sont pas tous enfermés.

                             

Je vais essayer de faire un lien avec les deux (Faut déjà comprendre) et je te rappel la semaine prochaine :o°

Modifié par Sarkozix
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 71ans Posté(e)
bip bip bip Membre 351 messages
Forumeur survitaminé‚ 71ans
Posté(e)
Il y a 10 heures, Sans nom sans visage a dit :

C'est quoi le mal ?

Pour moi le mal, c'est soustraire.
Inspirer, ingérer, consommer...

Aussi, si j'ai envie de créer, même pas, si j'ai envie de vivre, et de transformer,
Alors je suis bien obligé de soustraire.

Aussi j'aime bien vivre.

Il y a un autre mal.
Un mal sans bien.
En fait, ce n'est pas tellement le négatif, mais plutôt le vide.
C'est soustraire sans additionner.
C'est soustraire sans créer ni transformer.
Et ça, je n'aime pas du tout.

...Détendez vous... Respirez, soufflez... Encore... Je sens , au plus profond de vous, tant de coquins tourments.. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 75ans Posté(e)
Talon 1 Membre 17 476 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)

Vous êtes très expansif pour un sociopathe. Tout ça, c'est de l'égotisme. Cessez de vous regarder le nombril et regardez au loin.

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Diffamation et calomnie....
Je vous l'ai dit que j'étais simplement un connard...
Et encore cherchez vous le diagnostic avec des outils 5 fois trop gros pour vos petites mains.

Vous rendrais-je seulement vos insultes ?
Vos révélations sont paresseuses.
Et je m'ennuie de ne trouver aucun digne d'être mon adversaire rhétorique parmi vous.

Vous savez, j'adore le sarcasme, et la vérité !
Aussi n'attendrais-je rien de plates excuses.
Seriez vous médiocres, médians, ou seulement nuls.
Si vous ne voulez rien de mes mots,
Alors cassez vous.

Mais si on joue à dénigrer l'autre...
J'vais faire qu'une bouchée de vous tous et je vais rester sur ma faim.
Alors si vous n'avez rien à prendre ou à donner.
Cassez vous.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • January a verrouillé ce sujet
Annonces
Maintenant
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.
×