Aller au contenu

Écologie : le fléau des algues vertes en Bretagne

Noter ce sujet


Messages recommandés

Modérateur 150ans Posté(e)
_Dolph Modérateur 59 508 messages
Nikita‚ 150ans
Posté(e)

Le fléau des algues vertes en Bretagne

 

Les Bretons expriment un ras-le-bol contre le fléau des algues vertes, qui s'accumulent sur les plages et dégagent des gaz toxiques. Une association a lancé une pétition, et appelle les candidats aux régionales à s'en occuper. La Cour des comptes, elle, pointe la responsabilité de l'État.

 

 

Suite de l'article ...

  • Like 2
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre 150ans Posté(e)
Black Dog Membre 3 460 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)

Il faut diminuer l'élevage intensif porcin puisque l'origine de ces algues se trouve dans le lisier émis par ceux-ci.

  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 17 939 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, Black Dog a dit :

Il faut diminuer l'élevage intensif porcin puisque l'origine de ces algues se trouve dans le lisier émis par ceux-ci.

Il n'y a pas que les lisiers des porcs. La Bretagne produit entre 25 et 40% de la viande non bovine produite en Viande. Sauf le bassin de Rennes partout le sol est peu profond et assez imperméable. Donc l'essentiel des fertilisants contenus dans les fientes et lisiers retourne dans les cours d'eau et va nourrir les algues vertes.

Il est difficile d'obliger les éleveurs bretons de renoncer à leur acivité qui les fait vivre !

il faudrait que les lisiers ne soient pas répandus massivement en Bretagne mais qu'ils soient concentrés en retirant une partie de l'eau et utilisés dans d'autres régions agricoles de France. Mais cette transformation a un coût important. D'où l'appel à la solidarité nationale.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Pierrot89 Membre 3 462 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Ce fléau pourrait être une chance.

En effet les algues pourraient , après transformation comme les déchets agricoles, devenir une source de carburant comme biocarburant, voir nourriture pour animaux, humains, engrais secondaires etc.

Leur dégradation aérobie pourrait générer , après traitement, un gaz de type biogaz.

Cela mériterait une étude universitaire des potentialités.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 150ans Posté(e)
Black Dog Membre 3 460 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, Répy a dit :

Il n'y a pas que les lisiers des porcs. La Bretagne produit entre 25 et 40% de la viande non bovine produite en Viande. Sauf le bassin de Rennes partout le sol est peu profond et assez imperméable. Donc l'essentiel des fertilisants contenus dans les fientes et lisiers retourne dans les cours d'eau et va nourrir les algues vertes.

Il est difficile d'obliger les éleveurs bretons de renoncer à leur acivité qui les fait vivre !

il faudrait que les lisiers ne soient pas répandus massivement en Bretagne mais qu'ils soient concentrés en retirant une partie de l'eau et utilisés dans d'autres régions agricoles de France. Mais cette transformation a un coût important. D'où l'appel à la solidarité nationale.

 

Réduire l'élevage intensif permettrait à la fois de diminuer les algues vertes mais aussi d'améliorer la vie des animaux d'élevage. Par exemple les truies sont emprisonnées dans des cages sur caillebotis dans lesquelles elles ne peuvent même pas se retourner. Elles vivent ainsi 9 mois sur 12 et les progrès en sélection leur permettent de mettre bas entre 20 et 30 petits alors qu'elles ne disposent que de 2 rangées de 7 mamelles.
Il ne s'agit pas seulement de transporter le lisier pour limiter les concentrations d'agents chimique à une région, mais de délocaliser les élevages non bovins de la Bretagne au reste du pays ainsi que d'offrir bien plus d'espace à chaque individu animal produit industriellement.
Oui cela nécessite aux bretons et à bien d'autres de remettre en cause leur activité, leur façon de produire et leur façon de consommer.

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 17 939 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, Black Dog a dit :

 

Réduire l'élevage intensif permettrait à la fois de diminuer les algues vertes mais aussi d'améliorer la vie des animaux d'élevage. Par exemple les truies sont emprisonnées dans des cages sur caillebotis dans lesquelles elles ne peuvent même pas se retourner. Elles vivent ainsi 9 mois sur 12 et les progrès en sélection leur permettent de mettre bas entre 20 et 30 petits alors qu'elles ne disposent que de 2 rangées de 7 mamelles.
Il ne s'agit pas seulement de transporter le lisier pour limiter les concentrations d'agents chimique à une région, mais de délocaliser les élevages non bovins de la Bretagne au reste du pays ainsi que d'offrir bien plus d'espace à chaque individu animal produit industriellement.
Oui cela nécessite aux bretons et à bien d'autres de remettre en cause leur activité, leur façon de produire et leur façon de consommer.

Tu parles comme un écolo !

Si tu étais agriculteur-éleveur qui a tout misé sur ce métier, comment ferais-tu pour quitter cette activité sans y laisser des plumes et sans certitude de trouver un autre boulot ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 71ans Posté(e)
boeingue Membre 6 971 messages
Forumeur alchimiste‚ 71ans
Posté(e)

les éleveurs bretonts ne feront jamais rien pour résoudre le probléme de la pollution !

une agriculture extensive comme il y a 50 ans !!

comme il n'y a pas de volonté politique pour faire changer les choses ,ça risque de perdurer encore longtemps !

la réforme de la PAC  serait un moyen de pression pour obliger à changer les méthodes d'élevages , mais le courage , n'est pas le fait des hommes politiques !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 150ans Posté(e)
Black Dog Membre 3 460 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)
il y a une heure, Répy a dit :

Tu parles comme un écolo !

Si tu étais agriculteur-éleveur qui a tout misé sur ce métier, comment ferais-tu pour quitter cette activité sans y laisser des plumes et sans certitude de trouver un autre boulot ?

 

Si me mettre dans cette case te fait plaisir, mets moi dedans.
Le modèle actuel s'essouffle et devient dangereux, il va falloir faire avec.
Si ce n'est pas ces agriculteurs-éleveurs, ce seront leurs enfants, petits-enfants qui seront contraints et forcés de changer leur mode de vie et leur mode de travail.

Modifié par Black Dog
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 110ans Posté(e)
stvi Membre 20 173 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)
Il y a 6 heures, Répy a dit :

Il n'y a pas que les lisiers des porcs. La Bretagne produit entre 25 et 40% de la viande non bovine produite en Viande. Sauf le bassin de Rennes partout le sol est peu profond et assez imperméable. Donc l'essentiel des fertilisants contenus dans les fientes et lisiers retourne dans les cours d'eau et va nourrir les algues vertes.

Il est difficile d'obliger les éleveurs bretons de renoncer à leur acivité qui les fait vivre !

il faudrait que les lisiers ne soient pas répandus massivement en Bretagne mais qu'ils soient concentrés en retirant une partie de l'eau et utilisés dans d'autres régions agricoles de France. Mais cette transformation a un coût important. D'où l'appel à la solidarité nationale.

partout ailleurs on applique le principe du pollueur  payeur .... 

Il me semble que c'est au Pays bas qu'il y a pour ces fermes d'élevage intensif une obligation de posséder des digesteurs ... une mise de fond rapidement amortie par la revente de gaz à EDF  , et une autonomie de l'exploitation en énergie ... Si l'état met un peu la main à la poche et si les éleveurs arrêtent d'élever des porcs comme en 1900 ,  il n'y aurait plus de rejet de lisiers dans les cours d'eau ... les éleveurs de porcs Français courent après les prix des éleveurs néerlandais qui ont avec l'énergie gratuite des prix plus compétitifs ... 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 17 939 messages
scientifique‚
Posté(e)

Je préfère ta réponse à celle de badblok.

En effet si les  élevages importants étaient équipés de digesteurs fabricant du méthane, on tirerait une ressource financière pour concentrer les effluents minéraux pour les exporter dans d'autres régions agricoles.

Le problème avec les porcheries industrielles c'est le recours au lavage à l'eau au lieu d'utiliser la paille qui demande davantage de personnel. Cs volumes considérables d'eau ne sont pas syockables ni faciles à évaporer.

C'est donc vers une diminution progressive de l'élevage porcin en Bretagne et un élevage sur paille qui diminueront la quantité de lisiers sur ces sols peu profonds et peu absorbants. Cette évolution doit être accompagnée par les pouvoirs publics et demandera du temps disons une génération d'éleveurs.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MembreR 20ans Posté(e)
arrial MembreR 1 287 messages
Forumeur alchimiste‚ 20ans
Posté(e)
Le 13/05/2021 à 11:53, _Dolph a dit :

Le fléau des algues vertes en Bretagne

Encore un coup des verts … 

image.thumb.png.0f043fe6fabe208362bab082e33256ce.png

< euh … c'hlas ou c'hias, chuis pas sûr >

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 29ans Posté(e)
ChloeLA Membre 87 messages
Forumeur en herbe‚ 29ans
Posté(e)

Bonjour _Dolph,

Tu as tout à fait raison, les algues vertes sont devenues nuisibles pour les Bretons. Je comprends que les éleveurs ont le besoin de faire accroître leurs activités, mais cette pratique nuit aussi à la biodiversité. Il n’y a pas que la population qui est affectée, les animaux terrestres et marins sont également impactés par l’élevage intensif.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Rhodo Membre 508 messages
forumeur‚
Posté(e)
Le 13/05/2021 à 16:51, Black Dog a dit :

Oui cela nécessite aux bretons et à bien d'autres de remettre en cause leur activité, leur façon de produire et leur façon de consommer.

Il faut que chacun réduise sa consommation de porc et de viande en général...

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 71ans Posté(e)
boeingue Membre 6 971 messages
Forumeur alchimiste‚ 71ans
Posté(e)

il faut changer le mode de production !

revenir a un élevage traditionnel  méme si le prix de la viande sera plus élevé !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 124ans Posté(e)
menon Membre 5 045 messages
Forumeur alchimiste‚ 124ans
Posté(e)
Le 13/05/2021 à 16:32, Pierrot89 a dit :

Ce fléau pourrait être une chance.

oui absolument , gros reportage sur le sujet ce WE ( euronews )

je vais essayé de le retrouver . ( je n'ai pas trouvé )

 

par contre , comme le dit Pierre :

"

Une ultra spécialisation marine depuis son origine

Depuis sa création, AGRIMER est leader dans la transformation des algues Bretonnes et est spécialisée dans la valorisation de ces ressources marines. Nous travaillons nos matières premières marines et développons des produits élaborés dans différents domaines d’activité : Agriculture, Cosmétique, Nutrition et Pharmacie.

https://www.agrimer.com/fr/qui-sommes-nous/

Modifié par menon
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 124ans Posté(e)
menon Membre 5 045 messages
Forumeur alchimiste‚ 124ans
Posté(e)

http://tpealguesvertesdebretagne.e-monsite.com/pages/publie-dans-le-menu/l-utilisation-des-algues.html

La transformation de la biomasse des micro-algues

L’idée d’utiliser la biomasse algale passionne les chercheurs. Elle ouvre en effet un champ considérable aux biotechnologies et permettra la production d’une très large gamme de produits. Mais on est encore loin de garantir une production de masse de carburants avec une rentabilité économique acceptable.  

https://www.planete-energies.com/fr/medias/decryptages/la-transformation-de-la-biomasse-des-micro-algues

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×