Aller au contenu

Bruno Latour: Comment peut-on encore croire ça?

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 65ans Posté(e)
Maroudiji Membre 5 915 messages
Forumeur alchimiste‚ 65ans
Posté(e)

Il y a du bon dans la crise du Covid, elle est une révélation de mystères bien entretenus. 
Voyez le cas de Bruno Latour qui s'interroge* : «Comment peut-on encore croire ça? Comment peut-on avoir tant attendu pour s'apercevoir que ces énoncés étaient faux? [...] Un sociologue moderne se demandera: pourquoi il s'est écoulé tant de temps avant que la théorie de Darwin soit exceptée.» 

20210308_072929.thumb.jpg.2aec8c1760daa526b43d4c5e37e7858b.jpg

En lisant ce philosophe des sciences, qui jouit d'une notoriété considérable, le premier préjugé qui traverse l'esprit nous porte à croire qu'il n'est pas, contrairement au français de la rue, sous la possible influence de l'illusion et du vice. Or, tout le monde l'est; première des choses. Philosophes et scientifiques n'échappent pas à cette règle. Ni même en proportion. Ils se trompent autant que le français moyen et ne sont pas nécessairement plus sages que lui. La crise actuelle nous révèle ce qui aurait dû être un pont-aux‐ânes dans une civilisation digne de ce nom. Comment se fait-il par exemple qu'on réalise seulement maintenant que torturer et massacrer les animaux à grande échelle dans les abattoirs, sans état d'âme, est une pratique répugnante et barbare? Comment se fait-il par exemple que l'on croit que les espèces végétales et animales évoluent alors que depuis tout temps elles régressent? il n'y en a pas de nouvelles qui viennent au monde, comme le martèlent les darwinistes, mais au grand dam de l'équilibre de la nature elles disparaissent! C'est un truisme que de l'affirmer. N'empêche, la théorie enseigne que le monde et les êtres vivants évoluent et ce non-sens est devenu une vérité indiscutable dans les sociétés civilisées. Si bien, qu'aujourd'hui encore, on enseigne dans les écoles que les hommes préhistoriques étaient des grosses bêtes malfamées vivant dans les cavernes et que nous sommes plus intelligents... 

Et les scientifiques se querellent comme chiens et chats sans plus aucun complexe à la face du monde entier. Les Français découvrent que la fameuse méthode scientifique, irréprochable, rationnelle et auto-rectificatrice, est un leurre. 

___________________
*Dans le chapitre Les tribunaux de la raison, in La science en action.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre 65ans Posté(e)
Maroudiji Membre 5 915 messages
Forumeur alchimiste‚ 65ans
Posté(e)

Tiens donc, il vient me faire la leçon, encore une fois. L’anti-obscurantiste veut m'apprendre comment le virus évolue. 

On t'écoute...

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité riad**
Invités Posté(e)
Invité riad**
Invité riad** Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 7 heures, Maroudiji a dit :

Si bien, qu'aujourd'hui encore, on enseigne dans les écoles que les hommes préhistoriques étaient des grosses bêtes malfamées vivant dans les cavernes et que nous sommes plus intelligents...

Ici t'as raison, l'homme n'habitait pas les cavernes et il n'était pas moins intelligent que nous, c'est plutôt le contraire, mais le reste n'est qu'un ramassis de conneries. t'as une dent contre Darwin va savoir pourquoi.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
deja-utilise Membre 5 203 messages
If you don't want, you Kant... ‚
Posté(e)

En lisant ce philosophe des sciences, qui jouit d'une notoriété considérable, le premier préjugé qui traverse l'esprit nous porte à croire qu'il n'est pas, contrairement au français de la rue, sous la possible influence de l'illusion et du vice. Or, tout le monde l'est; première des choses. Philosophes et scientifiques n'échappent pas à cette règle. Ni même en proportion. Ils se trompent autant que le français moyen et ne sont pas nécessairement plus sages que lui.

Oui et non, personne n'est infaillible, mais ce n'est pas une raison pour penser que nous sommes identiquement faillibles. Il est évident qu'un scientifique dans son domaine d'expertise en sait plus et mieux que le quidam, de même qu'un sportif de haut niveau est plus compétent qu'un novice en la matière, même si aucun n'est omniscient et/ou ou omnipotent. Mais il est vrai qu'en dehors de ce domaine de prédilection, il est placé à la même enseigne que n'importe qui d'autre, même si l'effet de halo fait son office bien souvent pour le commun des mortels.

La sagesse par ailleurs est un sujet plus délicat à traiter, j'en conviens.

 

La crise actuelle nous révèle ce qui aurait dû être un pont-aux‐ânes dans une civilisation digne de ce nom. Comment se fait-il par exemple qu'on réalise seulement maintenant que torturer et massacrer les animaux à grande échelle dans les abattoirs, sans état d'âme, est une pratique répugnante et barbare?

Et encore pour une frange minuscule de la population et ce, sur des évènements particuliers seulement qui plus est, il est " intéressant " de noter que les personnes qui s'offusquent de la disparition des grenouilles ou salamandres dans telle mare, n'ont cure des autres animaux qui croisent leur chemin, à commencer par ceux qu'ils consomment, au même titre que ceux qui possèdent un animal de compagnie ne font de rapprochement avec leur régime alimentaire.

Cela s'explique psychologiquement et cela me navre, que nous avons une forte inclination pour la catégorisation, ce faisant ces cases sont relativement étanches les unes vis-à-vis des autres, expliquant pourquoi dans un autre registre qu'un mathématicien rompu à la manipulation des statistiques dans son jargon professionnel puisse échouer à résoudre un problème de la vie de tous les jours, faisant appel à l'emploi des probabilités élémentaires mais exprimé dans le langage courant, autant - proportionnellement sur une cohorte représentative - que le premier venu !

Mais on devrait y adjoindre d'autres facteurs que ceux purement psychologiques, en premier lieu ceux sociologiques, par le biais de l'influence sociale, et même le formatage dans notre prime jeunesse, puis continuellement réitéré par les mœurs de la culture qui est la nôtre. Car une fois le pli pris, il est extrêmement difficile si ce n'est impossible de revenir en arrière à une page vierge ( telle une feuille pliée qui gardera à jamais les stigmates de ce pli et aura la fâcheuse tendance à plier toujours à cet endroit malgré nos efforts de la conduire autrement ), nombre d'études psychosociales l'ont montré, nous ne sommes - plus - jamais neutre face à quelque chose de connu, nous ne pouvons que rarement récupérer nos yeux d'enfant vierge de tout préjugé ou stéréotype.

Nous sommes tous frappés par une forme ou une autre, et même relativement indéfinie de cécité, disons cognitive.

[ Il est clair que tu n'échappes clairement pas à ces quelques " règles ", quand bien même ce serait sur d'autres sujets que celui-ci, comme j'ai tenté à maintes reprises de te le montrer, mais ton aveuglement/idéologie t'en empêche et pire tu manifestes en retour un backfire, impropre à mon sens à une communication constructive/rationnelle. ] 

 

Comment se fait-il par exemple que l'on croit que les espèces végétales et animales évoluent alors que depuis tout temps elles régressent?

Pour la simple raison que l'on confond comme tu le fais, évolution et progression ! L'évolution peut bien évidemment aller dans tous les sens, y compris contraires l'un de l'autre, comme il y a une distinction entre direction et sens en géométrie vectorielle.

 

il n'y en a pas de nouvelles qui viennent au monde, comme le martèlent les darwinistes, mais au grand dam de l'équilibre de la nature elles disparaissent!

Là encore, ton interprétation est bancale, car elle ne tient pas compte des connaissances en la matière, en général la spéciation prend du temps, temps largement supérieur à une vie humaine, disons pour fixer les idées autour de milliers d'années, donc nécessairement, on ne peut pas voir de telles apparitions en live ! Et comme la mort à l'inverse est quelque chose de rapide, il y a une asymétrie considérable dans les échelles de temps en jeu que tu exploites pour tenter de justifier tes propres positions, mais c'est un sophisme ou une erreur de raisonnement basée sur des prémisses fausses ou mal interprétées.

Néanmoins, on peut constater exceptionnellement quelques spéciations:

https://www.mnhn.fr/fr/explorez/dossiers/evolution-vivant/mecanismes-evolution/speciation

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00704997

https://www.lemonde.fr/planete/article/2006/05/22/la-naissance-des-especes-un-processus-a-surprises_774501_3244.html

http://blog.ac-versailles.fr/techersvt/index.php/post/13/11/2016/Mostirea-londonera-%3A-une-nouvelle-espèce-de-moustique-à-Londres

" On oublie très souvent que dans la dynamique du vivant, il y a de nouvelles espèces qui apparaissent. Il faut savoir qu’une nouvelle espèce apparaît toujours à partir d’une autre. Il existe dont une filiation entre elles. "

 

 

C'est un truisme que de l'affirmer. N'empêche, la théorie enseigne que le monde et les êtres vivants évoluent et ce non-sens est devenu une vérité indiscutable dans les sociétés civilisées. Si bien, qu'aujourd'hui encore, on enseigne dans les écoles que les hommes préhistoriques étaient des grosses bêtes malfamées vivant dans les cavernes et que nous sommes plus intelligents... 

Peut-être, je ne suis pas enseignant de SVT, mais il est par contre clair que du côté des chercheurs les choses ont sacrément évoluées, du moins leur compréhension, surtout quand elle sera toujours davantage débarrassée de préjugés: https://www.babelio.com/livres/Patou-Mathis-Lhomme-prehistorique-est-aussi-une-femme--Une-hi/1261924 ( non lu )

Et puis, quand on sait que selon les ethnies, nous avons aux alentours de 5% de Neandertal en nous, il faut croire qu'il ne devait pas être si repoussant que ça pour qu'on s'hybride avec. Comme je l'ai déjà soutenu, il n'y a pas une grande différence entre Cro-Magnon et nous, si ce n'est la complexité de nos modes de vie sociaux et sociétaux, accompagnés de toute une panoplie d'outils nouveaux, mais notre psyché de base et ses volitions sont exactement les mêmes, autrement dit, la différence est purement artificielle.

 

Et les scientifiques se querellent comme chiens et chats sans plus aucun complexe à la face du monde entier. Les Français découvrent que la fameuse méthode scientifique, irréprochable, rationnelle et auto-rectificatrice, est un leurre. 

Là aussi, cela s'explique assez aisément, les " gens " ordinaires découvrent seulement maintenant comment fonctionne la science au moment où elle se fait en direct ( donc avant sa consolidation habituellement présentée ), le projecteur a été braqué sur ce qui a toujours été au cœur de la démarche scientifique, il n'y a aucune révolution ou révélation, uniquement une mise en lumière des rouages, un peu comme si on emmenait les gens dans des abattoirs, leur fonctionnement ne serait pas nouveau, c'est la prise de conscience/connaissance de ce fonctionnement qui serait novateur pour la plèbe. Je t'invite donc à lire le livre: La science telle qu'elle se fait, de... Bruno Latour et Michel Callon édité en 1991, ou si tu as une dent contre B. Latour, tu peux zyeuter: Tout ce que vous devriez savoir sur la science, de H. Collins et T. Pinch, édité en 1993.

Et je ne suis pas certain que ce soit des scientifiques qui se querellent sur les plateaux de TV, mais plutôt des professionnels de santé et autres personnes qui se croient ou sont présentées comme des porte-paroles de la pensée scientifique, le peu d'émissions que j'ai regardées étaient édifiantes à ce sujet, même des médecins ne sont pas à proprement parler des scientifiques, et c'est encore moins vrai quand c'est un administrateur d'une institution, y compris scientifique ! J'ai pu quant à moi constaté l'écart important qui pouvait exister entre les discours sur/dans les médias et mes lectures d'articles scientifiques écrits là par les scientifiques eux-mêmes, c'est un peu comme de comparer les joueurs sur le stade et les spectateurs/commentateurs, certains vivent l'action quand d'autres en discutent, on ne peut que s'attendre à des écarts d'interprétations, surtout venant de personnes peu rompues à l'épistémologie...

Mais il est vrai qu'une lecture/vision facile et superficielle peut facilement conduire au dénigrement ou à la contestation, d'ailleurs cela a aussi été montré, que plus une personne était ignorante de ce dont elle parle, plus elle est catégorique/intransigeante/fermée/obtuse/sûre d'elle-même ! D'autant, ironiquement, que l'ignorance s'ignore elle-même: C.f.: the bias blind spot.

 

Modifié par deja-utilise
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 65ans Posté(e)
Maroudiji Membre 5 915 messages
Forumeur alchimiste‚ 65ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, deja-utilise a dit :

je ne suis pas certain que ce soit des scientifiques qui se querellent sur les plateaux de TV, mais plutôt des professionnels de santé et...

Cela fait seulement 20 ans que j'en donne les détails...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 65ans Posté(e)
Maroudiji Membre 5 915 messages
Forumeur alchimiste‚ 65ans
Posté(e)
Le 15/04/2021 à 20:11, Quasi-Modo a dit :

Et le covid il n'évolue pas ? :o°

Alors, t'as perdu ta langue? Tu nous expliques comment ”le” covid évolue ? 

En aparté : il s'y connaît en science. 😷

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 37ans Posté(e)
Crève Membre 2 442 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
Le 15/04/2021 à 19:11, Maroudiji a dit :

et que nous sommes plus intelligents... 

 

 

est-ce que au moins tu fais la différence entre "être intelligent" et "avoir plus de connaissances" ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×