Aller au contenu

question ancien francais

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 20ans Posté(e)
lamartinebae Membre 50 messages
Forumeur en herbe‚ 20ans
Posté(e)

Bonjour j'ai deux petites questions concernant l'ancien Français.

1) dans la phrase << Quant Percevaus vit defolee >> je dois indiquer la base de percevaus et expliquer le phénomene. Pour la base jai pensé à Perceval, a une base, premiere déclinaison. mais pour le phénomène je ne sais pas trop, peut etre une influence ?

2) je dois trouver la regle syntaxique du mot <<bele>> << un fiz et une fille bele>> ici je pense que c'est l'accord de proximité :Accord de l’adjectif lorsqu’il se rapporte à deux substantifs coordonnés : il n’est souvent exprimé qu’une seule fois et s’accord avec le substantif le plus proche

est ce correct ? merci

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre 100ans Posté(e)
Nutkin Membre 786 messages
Forumeur accro‚ 100ans
Posté(e)
il y a 20 minutes, Frank_N a dit :

C'est dans la chanson de Roland?

Bonsoir,

Non, c'est extrait de Perceval ou le Conte du Graal de Chrétien de Troyes. Il s'agit du très célèbre passage des trois gouttes de sang sur la neige.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 68ans Posté(e)
Frank_N Membre 1 951 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)
il y a 20 minutes, Nutkin a dit :

Bonsoir,

Non, c'est extrait de Perceval ou le Conte du Graal de Chrétien de Troyes. Il s'agit du très célèbre passage des trois gouttes de sang sur la neige.

Je m'en suis rendu compte trop tard, Perceval est un personnage arthurien

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 20ans Posté(e)
lamartinebae Membre 50 messages
Forumeur en herbe‚ 20ans
Posté(e)
il y a 39 minutes, Nutkin a dit :

Bonsoir,

Non, c'est extrait de Perceval ou le Conte du Graal de Chrétien de Troyes. Il s'agit du très célèbre passage des trois gouttes de sang sur la neige.

En effet c'est un extrait des chrétien de Troyes, Perceval, v 4128 et 4134.

il y a 19 minutes, Frank_N a dit :

Je m'en suis rendu compte trop tard, Perceval est un personnage arthurien

Oui, c'est Perceval dess chrétien de Troyes, v 4128 et 4134

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
tison2feu Membre 2 623 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, lamartinebae a dit :

Bonjour j'ai deux petites questions concernant l'ancien Français.

1) dans la phrase << Quant Percevaus vit defolee >> je dois indiquer la base de percevaus et expliquer le phénomene. Pour la base jai pensé à Perceval, a une base, premiere déclinaison. mais pour le phénomène je ne sais pas trop, peut etre une influence ?

2) je dois trouver la regle syntaxique du mot <<bele>> << un fiz et une fille bele>> ici je pense que c'est l'accord de proximité :Accord de l’adjectif lorsqu’il se rapporte à deux substantifs coordonnés : il n’est souvent exprimé qu’une seule fois et s’accord avec le substantif le plus proche

est ce correct ? merci

Pour répondre à la question 1), il est nécessaire de savoir exactement ce que ton professeur entend par "base d'un mot". N'a-t-il pas donné une définition précise de ce terme en cours d'année ? Sinon, je ne vois pas comment répondre à cette question.

 

Percevaus est formé sur le modèle chevaus "cheval":

 

                     Singulier             Pluriel

Cas sujet        chevaus            cheval

Cas objet        cheval                chevaus

 

Au sujet du "phénomène" à expliquer :  après A, E, O, le L suivi d'un -S donne -US

(A)LS > (A)US                    Percevals > Percevaus

(E)LS > (E)US        chevels ("cheveu") > cheveus

(O)LS > (O)US                 cols ("cou") > cous

Modifié par tison2feu
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 20ans Posté(e)
lamartinebae Membre 50 messages
Forumeur en herbe‚ 20ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, tison2feu a dit :

Pour répondre à la question 1), il est nécessaire de savoir exactement ce que ton professeur entend par "base d'un mot". N'a-t-il pas donné une définition précise de ce terme en cours d'année ? Sinon, je ne vois pas comment répondre à cette question.

 

Percevaus est formé sur le modèle chevaus "cheval":

 

                     Singulier             Pluriel

Cas sujet        chevaus            cheval

Cas objet        cheval                chevaus

 

Au sujet du "phénomène" à expliquer :  après A, E, O, le L suivi d'un -S donne -US

(A)LS > (A)US                    Percevals > Percevaus

(E)LS > (E)US        chevels ("cheveu") > cheveus

(O)LS > (O)US                 cols ("cou") > cous

Merci pour votre réponse, pour la base c'est la fin d'un mot, par exemple la 2e déclinaison à base en e ( arbre, conte). Je ne sais pas si c'est clair. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
tison2feu Membre 2 623 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 4 heures, lamartinebae a dit :

Bonjour j'ai deux petites questions concernant l'ancien Français.

1) dans la phrase << Quant Percevaus vit defolee >> je dois indiquer la base de percevaus et expliquer le phénomene. Pour la base jai pensé à Perceval, a une base, premiere déclinaison. mais pour le phénomène je ne sais pas trop, peut etre une influence ?

 

Afin de savoir ce qu'il faut entendre par "base" d'un mot, j'ai eu la curiosité d'aller sur un site consacré à l'ancien français (que je t'avais signalé dans un autre topic) : http://ancien-francais.blogspot.com/2011/11/les-substantifs.html

 

MOT (ou SUBSTANTIF) = BASE + DÉSINENCE du système de la déclinaison. La "base" est donc le mot sans la désinence.

 

La base de Percevaus est donc Perceval, au vu du tableau suivant (les désinences sont en rouge) :

                                         Singulier                         Pluriel

Cas sujet                            Percevau + s                  Perceval + Ø (zéro)

Cas objet (ou régime)          Perceval + Ø (zéro)         Percevau + s         

 

Car nous savons que Percevau + s   provient de  Perceval + s  (Cf. ma réponse précédente). Nous pourrions remplacer Percevau + s   par  Perceval + s   dans ce tableau.

 

En réponse à ta dernière intervention, "base en -e" signifie que la base se termine par un -e ( le -e fait partie de la base).

Il convient donc de bien faire la distinction entre "base" et "mot", et donc faire la distinction entre "fin de base" et "fin de mot".

 

Modifié par tison2feu
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
tison2feu Membre 2 623 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 9 heures, tison2feu a dit :

 

Afin de savoir ce qu'il faut entendre par "base" d'un mot, j'ai eu la curiosité d'aller sur un site consacré à l'ancien français (que je t'avais signalé dans un autre topic) : http://ancien-francais.blogspot.com/2011/11/les-substantifs.html

 

MOT (ou SUBSTANTIF) = BASE + DÉSINENCE du système de la déclinaison. La "base" est donc le mot sans la désinence.

 

La base de Percevaus est donc Perceval, au vu du tableau suivant (les désinences sont en rouge) :

                                         Singulier                         Pluriel

Cas sujet                            Percevau + s                  Perceval + Ø (zéro)

Cas objet (ou régime)          Perceval + Ø (zéro)         Percevau + s         

 

Car nous savons que Percevau + s   provient de  Perceval + s  (Cf. ma réponse précédente). Nous pourrions remplacer Percevau + s   par  Perceval + s   dans ce tableau.

 

En réponse à ta dernière intervention, "base en -e" signifie que la base se termine par un -e ( le -e fait partie de la base).

Il convient donc de bien faire la distinction entre "base" et "mot", et donc faire la distinction entre "fin de base" et "fin de mot".

 

 

Etant donné que Perceval ne s'emploie pas au pluriel, on peut simplifier le tableau comme suit :

 

                                         Singulier                          

Cas sujet                            Perceval + s  > Percevau + s              

Cas objet (ou régime)          Perceval + Ø 

 

L'ajout de la désinence -s provoque une altération de la consonne finale -l de la base Perceval.

La transformation de cette consonne en voyelle (l > u) s'appelle un phénomène de vocalisation.

 

Il y a 13 heures, lamartinebae a dit :

 

2) je dois trouver la regle syntaxique du mot <<bele>> << un fiz et une fille bele>> ici je pense que c'est l'accord de proximité :Accord de l’adjectif lorsqu’il se rapporte à deux substantifs coordonnés : il n’est souvent exprimé qu’une seule fois et s’accord avec le substantif le plus proche

est ce correct ? merci

Oui. Rien à ajouter :)

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×