La France, démocratie uniquement contestataire?

unreadworld Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour,

C'est au sujet d'un débat à animer que je viens consulter votre avis :

La France, démocratie uniquement contestataire?

C'est-à-dire, la France s'exprime-t-elle uniquement par les voies de la contestation, telles que le rejet du gouvernement, la manifestation (émeutes des banlieues,CPE, Mai 68...), une critique virulente du pouvoir?

La France est-elle selon vous, un "pays en déclin"? Son surnom donné par les étrangers, "The sick man of Europe" (l'homme malade d'Europe), a-t-il lieu d'être?

La parole est à vous ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Astaroth Membre 22 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Personnelement, j'ai ouvert les yeux pendant la crise du CPE.

Je ne dis pas que c'était une bonne chose, la question n'est pas la, mais la plupart des jeunes n'avaient même pas lu le texte. Certains disaient même que si ça pouvait leur faire sécher les cours, ils le feraient. C'est comme pour la constitution européenne, l'opposition avait appuyé sur les deux ou trois points qui pouvaient faire pencher la balance et tous le monde à suivi. (Mis à part que le texte été trop compliqué, on à choisi la solution de facilité car ce texte impliquait des changement majeurs. Dire NON! Oui c'est une solution de facilité et ce n'est pas en refusant tout que l'on fera avancer les choses)

Ou est-ce que je veux en venir?

Ne soyons pas des moutons et informons nous avant de prendre une décision.

Et quand je parle d'information, je ne veux pas dire d'écouter les informations. Mais d'aller chercher l'information à la source et de voir après, avec sa propre opinion si c'est dans nos idéaux car tout n'est qu'une question d'idéal. La presse nous manipule et tourne les phrases à leurs avantages, à ce qui leur raporte le plus.

Et ce n'est pas à ceux qui ont le pouvoir de l'argent de diriger la France, c'est au Français alors réveillons nous.

Se réveiller, ce n'est pas dire non à tous projets de loi sous pretexte que nous sommes socialiste et que le projet de loi et capitaliste.

Ces réactions m'exaspèrent du fait qu'elle sont futiles et enfantines. Oui des enfants nous gouvernent mais c'est nous qui pouvons changer la donne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
wahidao Membre 710 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

La France,democratie laxiste orgueilleuse!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GringO 1 Membre 1 180 messages
Sarkophage‚ 34ans
Posté(e)

@unreadworld : comment veux-tu que cela se passe autrement, dans un pays dont les dirigeants ne daignent tendre l'oreille qu'une fois que plusieurs milliers de voitures ont brulé ?

Modifié par GringO 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elendil
Invité Elendil Invités 0 message
Posté(e)

c'est clair...les dirigeants sont plus penchés sur la communication pour atteindre le pouvoir , on à beau dire , on passe après...sauf tout les 5 ans pendant quelques moi...quand au phénomène contestataire : je pense qu'il n'est pas présent qu'en france et rejoint mon premier propos....les autres pays fond preuve de plus de transparence...partout il y a des désacords...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
unreadworld Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Que de visions manichéistes!

Cependant, je dois bien avouer que mon "uniquement" prêtait à des remarques qui ne pouvaient qu'être engagées. Pour répondre à GringO 1, je pense que au-delà de la délinquance, il y a des solutions. Il faut certes, se réunir pour se faire entendre (comme partout dans le monde entier) mais aller jusqu'à brûler des voitures, aggresser des gens, et par la suite, se mettre à dos le reste de la société... est-ce bien nécessaire?

De nombreux autres porte-voix existent de nos jours, tels que les associations, les pouvoirs locaux, la presse (qui, à défaut de déformer certaines informations, peut en réveler d'autres). Il y a possibilité d'agir, sans en venir aux mains. J'en suis persuadé. Seulement, la société actuelle est pétrie de doutes concernant son avenir, et marche à reculons vers une mondialisation inévitable, soulevant avec elle, une vague de libéralisme qui effraie et replit la nation sur elle-même. La France est, je crois, boulimique de révolutions, et a oublié, la force du dialogue. Je pense qu'il est impératif de réapprendre à avoir confiance en nos politiciens, et marcher ensemble (par là, j'entend d'abord construire une union politiques/citoyens, et plus largement, l'Europe).

Après, comment avoir confiance en nos politiciens? Peut-être est-ce là l'enjeu essentiel de la présidentielle, justement. Si ils ne jouaient pas de la langue de bois, les écouterions-nous? S'unir au lieu de se déchirer, tels sont les mots d'ordre. S'unir face au liberalisme (qui peut être synonyme de réussite comme de menace), au terrorisme, à l'extremisme, au chômage, aux injustices sociales, ainsi qu'aux autres fléaux qui frappent au-delà de la société française, le monde. Mais surtout s'unir pour , et non contre. Un long travail de confiance est attendu entre le peuple, les médias et les politiques. Et ceci passant déjà par l'accord du peuple en ses élus, ce qui est, j'avoues, pas chose facile, mais un procédé se devant d'être entamé. Arrêter de rejeter, et commencer à construire.

Astaroth => "d'aller chercher l'information à la source"

Comment veux-tu aller chercher l'information à la source? De quels moyens disposons-nous de nos jours, mis à part les médias, pour s'informer? Internet? Alors là, dans le genre filtration personnelle de l'info, t'as pas mieux. Je pense que pour faire preuve du maximum d'objectivité dans le traitement des informations, il faut s'adresse à une presse non spécialisée.

Modifié par unreadworld

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toti Membre 2 920 messages
Sceptique assez convaincu‚ 36ans
Posté(e)

Tiens et aussi ça c'est pas mal aussi.

Tu peux débattre de la même question sous cette forme : la démocratie peut-elle se passer de contradiction ? Donc de contestation...

Et tu peux effectivement te présenter plutôt que venir ne prendre que ce qui t'intéresse. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elendil
Invité Elendil Invités 0 message
Posté(e)
Que de visions manichéistes!
certes , les arguments sont indépendant , mais pas irréductible...
Comment veux-tu aller chercher l'information à la source? De quels moyens disposons-nous de nos jours, mis à part les médias, pour s'informer? Internet? Alors là, dans le genre filtration personnelle de l'info, t'as pas mieux. Je pense que pour faire preuve du maximum d'objectivité dans le traitement des informations, il faut s'adresse à une presse non spécialisée.

au dela de ca , je sais quand les politiques débordent c'est deja ca ^^....cela permettrais la transparence dites plus haut , l'information peut aller se chercher , c'est évident qu'aujourd'hui , il ne faut pas se contenter d'une seule source d'information , c'est plus long , et ca demande de la relfexion c'est sur , mais mieux vaut ca que de se contenter de hocher la téte au premier discours venu ,et retranscrire cela , pire , s'imbiber de ca ,non?

ps : c'est bien de se présenter aussi ;)

Modifié par Elendil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toti Membre 2 920 messages
Sceptique assez convaincu‚ 36ans
Posté(e)
Pour répondre à GringO 1, je pense que au-delà de la délinquance, il y a des solutions. Il faut certes, se réunir pour se faire entendre (comme partout dans le monde entier) mais aller jusqu'à brûler des voitures, aggresser des gens, et par la suite, se mettre à dos le reste de la société... est-ce bien nécessaire?

Le recours à la violence est rarement un choix. Les faits dont tu parles ne constituent pas des réponses construites à des politiques mises en place. Ils résultent plutôt d'un manque d'outils, d'éducation civique et politique, de lacunes dans les moyens d'expression.

Les personnes disposant d'une large gamme de moyens d'expression choisissent rarement de brûler la voiture de leur voisin me semble-t-il...

Tu peux considérer ces personnes comme des barbares, ce qui est arrangeant lorsque tu es ministre de l'Intérieur et que tu souhaites défendre une politique de stigmatisation de la misère, ou considérer que ces personnes ont àun mal être et qu'elles n'ont pas les moyens de l'exprimer, ni la connaissance des différents moyens de se défendre légalement...

C'est un peu plus compliqué en tout cas que de dire que ce sont les méchants qui brûlent les voitures...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
unreadworld Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Ok ok, entendu.

Pour la présentation, je suis une fille de 17 ans du finistère (22).

" méchants qui brûlent des voitures "

=> Ce que j'ai dit ne néglige en aucun cas le mal-être et l'horreur que ces gens subissent au quotidien. Les personnes qui "choisissent" de brûler des voitures (bien que le verbe me semble totalement inapproprié), je pense, sont victimes d'un manque d'information concernant les autres moyens d'expression. Voyez l'association "Ni putes, ni soumises", ont-elles été brulé des voitures? Et elles sont pourtant pour la plupart, mal loties, vivant dans la précarité la plus complète. Il y a, je soutiens ce que j'ai dit, d'autres solutions que la violence. Je ne juge pas les personnes qui ont commis ces actes, mais le système dans lequel ils sont conditionnés.

Modifié par unreadworld

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elendil
Invité Elendil Invités 0 message
Posté(e)
Voyez l'association "Ni putes, ni soumises", ont-elles été brulé des voitures?

de meme que apres le telethon , il ne vont pas non plus bruler les voitures sous pretexte qu'il on pas eu assez , ce genre d'argumentation nourris une mauvaise polémique.

ps ; il y a un topic présentation lol et ké navo ^^

Modifié par Elendil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toti Membre 2 920 messages
Sceptique assez convaincu‚ 36ans
Posté(e)

Je n'ai pas dit que toutes les personnes grandissant dans des conditions difficiles devenaient agressives ou adoptaient nécessairement des méthodes violentes. Les membres de "Ni putes, ni soumises" ont certainement des parents ayant une conscience politique, une culture de l'engagement et du civisme, ou peut-être ont-elles fait des rencontres qui les ont orientés sur ce chemin...

Ce que je veux dire, c'est qu'une personne qui a eu la chance de pouvoir se construire une position, une identite, avec des racines, un but, des objectifs, des moyens de les atteindre, des références politiques, idéologiques, philosophiques, artistiques, ou autres choisit rarement de brûler des voitures pour exprimer un point de vue sur lequel il pourrait mettre des mots, qu'il pourrait défendre collectivement au travers d'un parti, d'un syndicat, ou d'une association, ou même dans un livre, un site internet, etc...

En fait, je ne crois pas que bruler des voitures résulte vraiment d'un choix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Le recours à la violence est rarement un choix.
Le recours à la violence est toujours un choix, le choix de la facilité.

Tout le monde n'a pas l'abnégation de Gandhi, tout le monde ne choisit pas la voie de la non-violence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'athéologue Membre 1 404 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

Qu'est-ce que la contestation? Qu'entend-t-on par ce mot ? La contestation est le fait de douter de l'à propos d'un sujet, d'une loi, d'une action et de l'exprimer.

C'est l'expression même de la démocratie, de la vivacité de la pensée humaine.

Le doute est le ferment de la contestation.

Un doute, si l'on ne l'exprime pas par peur c'est de la dictature, si c'est par sentiment c'est du consensus mou des fesses (on est poli ou on ne l'est pas)

La contestation est l'essence même de la vie d'une société.

Lorsque la constestation descend dans la rue c'est qu'il y a un déséquilibre dans le débat. Il manque un partenaire du déhbat.

C'est ce qui c'est passé pour le CPE et les banlieux où l'intransigeance dogmatique pour le premier et le dédain pour le second ont exacerbé cette contestation.

La contestion, quelque soit la forme, est un droit (voire un devoir) pour chaque citoyen et les autre pays peut-être sont-ils jaloux de notre liberté d'esprit ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Khris Membre 1 627 messages
Ninouss's lover‚ 30ans
Posté(e)

Arretons par pitié de croire qu'il n'y a de la contestation qu'en France. La démocratie est bien plus aboutit dans les pays du nord, là où la contestation est parfois aussi forte mais moins anarchique.

Ce que je veux dire, c'est qu'une personne qui a eu la chance de pouvoir se construire une position, une identite, avec des racines, un but, des objectifs, des moyens de les atteindre, des références politiques, idéologiques, philosophiques, artistiques, ou autres choisit rarement de brûler des voitures pour exprimer un point de vue sur lequel il pourrait mettre des mots, qu'il pourrait défendre collectivement au travers d'un parti, d'un syndicat, ou d'une association, ou même dans un livre, un site internet, etc...

En fait, je ne crois pas que bruler des voitures résulte vraiment d'un choix.

Absolument et totalement d'accord. La violence n'est que très rarement un choix. Durant ces émeutes, les jeunes se sont attaqués eux-mêmes. Ils ont brûlés leur voitures, leur écoles. Il faut leur tendre la mains. Il est prétentieux de croire que si l'on a compris l'impasse de la violence n'importe qui peut la comprendre. Sous entendu ceux qui ne comprenne pas ça sont simplement idiot.
Le recours à la violence est toujours un choix, le choix de la facilité.

Le fait de foutre des générations entiéres d'homme dans des zones éloignés de tout en les marginalisants et en les bafouants, c'est pas de la facilité? Cette violence là me fait plus froid dans le dos que celle de quelques bruleurs de voiture qui n'ont jamais connus l'amour dans leur vie, une simple attention portée sur eux.

Regardons notre propre attitude anvers les autres pour faire changer les choses. Notre violence du regard et du jugement à conditionné ce genre de réaction.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GringO 1 Membre 1 180 messages
Sarkophage‚ 34ans
Posté(e)

en France, qui sont les racailles ?

les émeutiers ?

les politiques ?

c'est prendre les gens pour des cons que de dire qu'ils incendient ou manifestent par plaisir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fragio Membre 22 messages
Forumeur balbutiant‚ 56ans
Posté(e)

J'imagine mal une manif, pour dire qu'on est content d'un gouvernement. ;)

Et puis contester est un peu le coeur de l'évolution.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GringO 1 Membre 1 180 messages
Sarkophage‚ 34ans
Posté(e)

exactement

(il fait planer ton chat)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fragio Membre 22 messages
Forumeur balbutiant‚ 56ans
Posté(e)
(il fait planer ton chat)

C'est un contestataire et il sait se faire entendre. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant