Aller au contenu

Mon histoire...

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 51ans Posté(e)
Jae Membre 107 messages
Forumeur inspiré‚ 51ans
Posté(e)

Eh bien voilà mon histoire peu banale. Depuis que je suis petit, vers 8 ans je pense, je suis attiré par les couches culottes et les vêtements en laine. Je me souviens avoir adoré regarder les autres enfants porter des couches, puis un jour j’ai vu sur le catalogue La Redoute des couches culottes pour adulte et là, cela m’a fait envie d’essayer… Du coup j’avais beaucoup de bonheur à regarder ces pages de catalogue. Au fil du temps, je me suis renseigné et avec internet en plus, j’ai découvert tout un monde qui m’attirait.


Chez mes parents vers 12-13 ans, j’ai parfois piqué des couches pour les enfants que gardait ma mère, je les enfilais en cachette. Puis j’ai aussi essayé les collants en laine de ma mère, etc. Je me sentais comme dans un cocon, super bien, très confortable et excitant…

Installé seul dans mon appartement, j’ai pu acheter des couches en supermarché et passer des soirées ainsi langé. J’allais également dans les friperies le samedi matin pour y dénicher collants ou pantalons en laine. Il m’arrivait souvent de passer des soirées et journées chez moi ainsi vêtu. C’était mon hobby préféré.

Mon rêve était de pouvoir être habillé en laine (pas forcément en couche, quoique…) dans la vie… Mais ce n’est pas possible, trop honteux. J’en aurais honte en fait. Donc je faisais ça en cachette, en secret de tout le monde, sauf peut-être de mes voisins qui ont pu m’apercevoir sur le balcon…

J’étais bien dans cet état, si bien que je n’avais même pas de petite amie et lorsque j’en avais, j’écourtais la relation car j’avais un besoin de retour aux couches et à la laine, et je ne voulais pas que ma petite amie l’apprenne et si nous devions vivre ensemble, j’aurais dû tout arrêter… Et ça, je ne pouvais pas.
J‘ai donc eu ma première relation sexuelle à 27 ans. J’ai rencontré ma femme à 32 ans, nous nous sommes mariés à 35 ans. Je lui ai annoncé au début mon attrait pour les couches, elle est infirmière, un jour je lui ai même demandé de m’en ramener de l’hôpital, ce qu’elle a fait. Je lui ai même montré mes habits en laine. Cela ne l’a pas dérangée.

Puis un jour, je lui ai demandé si pouvais me mettre en couche, elle a dit oui mais je voyais bien qu’elle était distante ensuite, comme mal à l’aise, ce que je comprends. Je n’ai jamais recommencé devant elle.

Quand elle est venu habiter chez moi, j’étais content mais je souffrais de devoir arrêter mes habitudes de bien-être quotidien. Bref, je me devais d’avoir une vie normale…

Au fil du temps, ma frustration a grandi, je n’étais pas bien, je n’arrivais pas à me rapprocher de ma femme car elle n’aimait pas que je sois en laine, elle m’y autorisait mais j’en avais besoin tous les jours. Du coup, elle a perdu son désir pour moi, et moi pour elle…Cercle vicieux.


J’ai continué à m’habiller en laine le soir de temps en temps (pas de couches) pendant ces années. Puis en mars 2014, elle m’a dit vouloir partir. Elle est partie en juillet 2014. Entre temps, j’ai appris qu’elle m’avait trompé pendant un an et demi…

J’ai repris mes bonnes vieilles habitudes. Tous les soirs, couches et laine, même les jours de congés: un grand et pur bonheur! Puis, au bout de quelques mois, ma femme m’a fait comprendre qu’elle voulait revenir, me disait que j’étais comme ça mais que j’étais l’homme de sa vie, qu’elle ne pouvait vivre sans moi.

Elle est donc revenue en juillet 2015, j’ai cru qu’elle m’accepterait comme ça et que je pourrais être moi-même, j’imaginais même à quel point cela m’aiderait à me rapprocher d’elle. J'étais tellement reconnaissant, mon amour pour elle serait grandissant.

Au lieu de ça, rien. Au contraire, elle ne veut plus en entendre parler…Nous avons suivi une thérapie de couple. On m’a montré du doigt, bien évidemment: en clair, il faut que j’arrête tout ça.

Je me suis trompé, j’ai cru au rêve, j’ai l’impression d’avoir été berné. Aujourd’hui, je n’arrive plus à parler avec elle, je suis frustré, aigri, irritable, je souffre au point de vouloir mettre fin à mes jours. Je ne peux plus me rapprocher d’elle, nous n’avons eu qu’un seul rapport sexuel depuis qu’elle est revenue…

Je ne sais plus quoi faire, je sens qu’il faudrait que j’arrête tout mais je n’y arrive pas, j’y pense tout le temps: consultation de sites internet, je me mets en couche et en laine dès que je suis seul, je cherche sans arrêt des moments seuls…

Cela devient de plus en plus une obsession. Il faudrait que j’enlève tout ça de ma tête car c’est ce que tout le monde veut mais moi, j’adore ça (ce n’est ni de l'alcool ni de la drogue, non?). Est-il possible d’enlever ça? Et comment? Et cela va-t-il me manquer?

SVP aidez-moi. Je suis perdu, très malheureux; je n’arrive pas à en parler. Que dois-je faire? Merci beaucoup.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Pardon, mais que signifie "en laine" ? Porter un pull ? Un sous-pull ? Des collants ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 51ans Posté(e)
Jae Membre 107 messages
Forumeur inspiré‚ 51ans
Posté(e)
il y a 9 minutes, Nutkin a dit :

Pardon, mais que signifie "en laine" ? Porter un pull ? Un sous-pull ? Des collants ?

Porter des collants et des pantalons ou leggings en laine... 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Moi, je divorcerais vu qu'aucune conciliation ne semble plus possible entre les deux parties.

Pour le reste, si vous êtes heureux en portant de la laine et des couches, eh bien continuez donc. Vous ne nuisez à personne. Puis, on n'a qu'une vie, alors profitez. Sachant que vous pouvez vous rapprocher davantage de personnes (forum, site, etc.) aimant les mêmes choses : elles vous permettraient d'échanger, partager, voire apaiser vos craintes.

Bon courage en tout cas. =)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité riad** Invités 0 message
Posté(e)
il y a une heure, Jae a dit :

Que dois-je faire?

Ce que t'as envie de faire.

Tu crois qu'après ta mort tu vivras pour l'éternité dans un nuage avec tes couches et tes trucs en laine? non mon vieux, t'as qu'une seule chance et ça passe vite, plus vite que ce que tu croyais, alors profite avant qu'il ne soit trop tard.

Quant à ta femme qu'elle aime ou pas c'est pas ça la question, la question c'est est ce qu'elle tolère, si oui, c'est bien, si non qu'elle dégage.

Et oublie cette histoire de que dois-je faire pour arrêter, il n' y a rien a faire, d'abord parce qu'on peut pas changer sa nature, et puis on ne change pas ce qui intime, ce qui nous provoque du plaisir et ne fait du mal à personne.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 51ans Posté(e)
Jae Membre 107 messages
Forumeur inspiré‚ 51ans
Posté(e)
il y a 18 minutes, riad** a dit :

Ce que t'as envie de faire.

Tu crois qu'après ta mort tu vivras pour l'éternité dans un nuage avec tes couches et tes trucs en laine? non mon vieux, t'as qu'une seule chance et ça passe vite, plus vite que ce que tu croyais, alors profite avant qu'il ne soit trop tard.

Quant à ta femme qu'elle aime ou pas c'est pas ça la question, la question c'est est ce qu'elle tolère, si oui, c'est bien, si non qu'elle dégage.

Et oublie cette histoire de que dois-je faire pour arrêter, il n' y a rien a faire, d'abord parce qu'on peut pas changer sa nature, et puis on ne change pas ce qui intime, ce qui nous provoque du plaisir et ne fait du mal à personne.

Merci c'est très gentil 

il y a 21 minutes, Nutkin a dit :

Moi, je divorcerais vu qu'aucune conciliation ne semble plus possible entre les deux parties.

Pour le reste, si vous êtes heureux en portant de la laine et des couches, eh bien continuez donc. Vous ne nuisez à personne. Puis, on n'a qu'une vie, alors profitez. Sachant que vous pouvez vous rapprocher davantage de personnes (forum, site, etc.) aimant les mêmes choses : elles vous permettraient d'échanger, partager, voire apaiser vos craintes.

Bon courage en tout cas. =)

Merci, c'est très gentil, vous êtes adorable 

il y a 19 minutes, riad** a dit :

Ce que t'as envie de faire.

Tu crois qu'après ta mort tu vivras pour l'éternité dans un nuage avec tes couches et tes trucs en laine? non mon vieux, t'as qu'une seule chance et ça passe vite, plus vite que ce que tu croyais, alors profite avant qu'il ne soit trop tard.

Quant à ta femme qu'elle aime ou pas c'est pas ça la question, la question c'est est ce qu'elle tolère, si oui, c'est bien, si non qu'elle dégage.

Et oublie cette histoire de que dois-je faire pour arrêter, il n' y a rien a faire, d'abord parce qu'on peut pas changer sa nature, et puis on ne change pas ce qui intime, ce qui nous provoque du plaisir et ne fait du mal à personne.

Merci c'est très gentil 

il y a 23 minutes, Nutkin a dit :

Moi, je divorcerais vu qu'aucune conciliation ne semble plus possible entre les deux parties.

Pour le reste, si vous êtes heureux en portant de la laine et des couches, eh bien continuez donc. Vous ne nuisez à personne. Puis, on n'a qu'une vie, alors profitez. Sachant que vous pouvez vous rapprocher davantage de personnes (forum, site, etc.) aimant les mêmes choses : elles vous permettraient d'échanger, partager, voire apaiser vos craintes.

Bon courage en tout cas. =)

Vous êtes une femme ? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 1 heure, Jae a dit :

Merci, c'est très gentil, vous êtes adorable

Merci pour le joli compliment.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 65ans Posté(e)
pic et repic Membre 7 808 messages
Forumeur alchimiste‚ 65ans
Posté(e)
Il y a 9 heures, Jae a dit :

Eh bien voilà mon histoire peu banale....

bonjour,

je vais peut être aller à l'encontre des réponses qui vous ont été faites .

cet "attrait" ressemble à une sorte de déviance et il serait peut être bon d'en connaitre les raisons, les causes....

votre ex épouse ( infirmière) ne vous a t elle pas proposer une psychanalyse ? la thérapie de couple ne visant que ...le couple !

vous êtes vous même gêné d'en parler, c'est donc que vous constatez que cela ne semble pas "normal" tout en ne pouvant vous résoudre à l'abandonner .

ce qui me gênerai le plus, c'est le port de la couche ...je ne ferai pas de psychologie, car n'étant pas compétant, mais il faut avouer que c'est problématique ( et visiblement vous en avez conscience )

on vous dit que cela n'est pas gênant, que cela ne regarde que vous ...oui mais, vous semblez quand même en "souffrir" !

une analyse pourrait en trouver les causes, pas forcément pour vous en dissuader, mais pour l'accepter et pour vous en donner les clés de le faire accepter par les autres .

honnêtement si mon épouse se comportait comme cela ...je ne suis pas certain de ne pas être dans un premier temps "choqué", surpris puis en essayant de comprendre, je ferai ce qu'il faut pour en trouver les causes...et y remédier si possible ( s'il faut y remédier..cela reste à prouver )

je ne qualifie pas la chose "d'anormalité" mais de problématique ( vis à vis de la "normalité" ) .

bonne journée et bon courage, et du courage, il en a fallu pour vous ouvrir ici, même si c'est anonymement ...au risque de récolter des insultes et autres joyeusetés .

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 75ans Posté(e)
Talon 1 Membre 17 639 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)

Essayez de vous rappeler quelle personne, que vous admiriez dans votre petite enfance, portait ces sous-vêtements. Vous recherchez ce plaisir qu'elle vous donnait. Ainsi, vous connaîtrez la cause et vous pourrez devenir adulte. Car "quand on connaît la cause d'une passion, elle disparaît." Spinoza

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 51ans Posté(e)
Jae Membre 107 messages
Forumeur inspiré‚ 51ans
Posté(e)
Il y a 10 heures, Jae a dit :

Eh bien voilà mon histoire peu banale. Depuis que je suis petit, vers 8 ans je pense, je suis attiré par les couches culottes et les vêtements en laine. Je me souviens avoir adoré regarder les autres enfants porter des couches, puis un jour j’ai vu sur le catalogue La Redoute des couches culottes pour adulte et là, cela m’a fait envie d’essayer… Du coup j’avais beaucoup de bonheur à regarder ces pages de catalogue. Au fil du temps, je me suis renseigné et avec internet en plus, j’ai découvert tout un monde qui m’attirait.


Chez mes parents vers 12-13 ans, j’ai parfois piqué des couches pour les enfants que gardait ma mère, je les enfilais en cachette. Puis j’ai aussi essayé les collants en laine de ma mère, etc. Je me sentais comme dans un cocon, super bien, très confortable et excitant…

Installé seul dans mon appartement, j’ai pu acheter des couches en supermarché et passer des soirées ainsi langé. J’allais également dans les friperies le samedi matin pour y dénicher collants ou pantalons en laine. Il m’arrivait souvent de passer des soirées et journées chez moi ainsi vêtu. C’était mon hobby préféré.

Mon rêve était de pouvoir être habillé en laine (pas forcément en couche, quoique…) dans la vie… Mais ce n’est pas possible, trop honteux. J’en aurais honte en fait. Donc je faisais ça en cachette, en secret de tout le monde, sauf peut-être de mes voisins qui ont pu m’apercevoir sur le balcon…

J’étais bien dans cet état, si bien que je n’avais même pas de petite amie et lorsque j’en avais, j’écourtais la relation car j’avais un besoin de retour aux couches et à la laine, et je ne voulais pas que ma petite amie l’apprenne et si nous devions vivre ensemble, j’aurais dû tout arrêter… Et ça, je ne pouvais pas.
J‘ai donc eu ma première relation sexuelle à 27 ans. J’ai rencontré ma femme à 32 ans, nous nous sommes mariés à 35 ans. Je lui ai annoncé au début mon attrait pour les couches, elle est infirmière, un jour je lui ai même demandé de m’en ramener de l’hôpital, ce qu’elle a fait. Je lui ai même montré mes habits en laine. Cela ne l’a pas dérangée.

Puis un jour, je lui ai demandé si pouvais me mettre en couche, elle a dit oui mais je voyais bien qu’elle était distante ensuite, comme mal à l’aise, ce que je comprends. Je n’ai jamais recommencé devant elle.

Quand elle est venu habiter chez moi, j’étais content mais je souffrais de devoir arrêter mes habitudes de bien-être quotidien. Bref, je me devais d’avoir une vie normale…

Au fil du temps, ma frustration a grandi, je n’étais pas bien, je n’arrivais pas à me rapprocher de ma femme car elle n’aimait pas que je sois en laine, elle m’y autorisait mais j’en avais besoin tous les jours. Du coup, elle a perdu son désir pour moi, et moi pour elle…Cercle vicieux.


J’ai continué à m’habiller en laine le soir de temps en temps (pas de couches) pendant ces années. Puis en mars 2014, elle m’a dit vouloir partir. Elle est partie en juillet 2014. Entre temps, j’ai appris qu’elle m’avait trompé pendant un an et demi…

J’ai repris mes bonnes vieilles habitudes. Tous les soirs, couches et laine, même les jours de congés: un grand et pur bonheur! Puis, au bout de quelques mois, ma femme m’a fait comprendre qu’elle voulait revenir, me disait que j’étais comme ça mais que j’étais l’homme de sa vie, qu’elle ne pouvait vivre sans moi.

Elle est donc revenue en juillet 2015, j’ai cru qu’elle m’accepterait comme ça et que je pourrais être moi-même, j’imaginais même à quel point cela m’aiderait à me rapprocher d’elle. J'étais tellement reconnaissant, mon amour pour elle serait grandissant.

Au lieu de ça, rien. Au contraire, elle ne veut plus en entendre parler…Nous avons suivi une thérapie de couple. On m’a montré du doigt, bien évidemment: en clair, il faut que j’arrête tout ça.

Je me suis trompé, j’ai cru au rêve, j’ai l’impression d’avoir été berné. Aujourd’hui, je n’arrive plus à parler avec elle, je suis frustré, aigri, irritable, je souffre au point de vouloir mettre fin à mes jours. Je ne peux plus me rapprocher d’elle, nous n’avons eu qu’un seul rapport sexuel depuis qu’elle est revenue…

Je ne sais plus quoi faire, je sens qu’il faudrait que j’arrête tout mais je n’y arrive pas, j’y pense tout le temps: consultation de sites internet, je me mets en couche et en laine dès que je suis seul, je cherche sans arrêt des moments seuls…

Cela devient de plus en plus une obsession. Il faudrait que j’enlève tout ça de ma tête car c’est ce que tout le monde veut mais moi, j’adore ça (ce n’est ni de l'alcool ni de la drogue, non?). Est-il possible d’enlever ça? Et comment? Et cela va-t-il me manquer?

SVP aidez-moi. Je suis perdu, très malheureux; je n’arrive pas à en parler. Que dois-je faire? Merci beaucoup.

Petit complément, elle est partie depuis 2 ans... À cause de ça... 

il y a 2 minutes, Talon 1 a dit :

Essayez de vous rappeler quelle personne, que vous admiriez dans votre petite enfance, portait ces sous-vêtements. Vous recherchez ce plaisir qu'elle vous donnait. Ainsi, vous connaîtrez la cause et vous pourrez devenir adulte. Car "quand on connaît la cause d'une passion, elle disparaît." Spinoza

J'ai bien quelques idées... Des photos de moi enfant, souvenirs de shorts en laine que je portais, des collants aussi... Pour les couches, j'avais vu ma tante changer ses deux enfants (mes cousins), je devais avoir 8 ou 10 ans et eux 3 ou 5 ans, je les trouvais grands pour porter des couches et je les enviais, je ne sais pas pourquoi... 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 75ans Posté(e)
Talon 1 Membre 17 639 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)
il y a 8 minutes, Jae a dit :

J'ai bien quelques idées... Des photos de moi enfant, souvenirs de shorts en laine que je portais, des collants aussi... Pour les couches, j'avais vu ma tante changer ses deux enfants (mes cousins), je devais avoir 8 ou 10 ans et eux 3 ou 5 ans, je les trouvais grands pour porter des couches et je les enviais, je ne sais pas pourquoi...

Cherchez avant l'âge de 5 ans. Oui, ce n'est pas facile. Vous voulez que je vous hypnotise ?:rolle:

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 51ans Posté(e)
Jae Membre 107 messages
Forumeur inspiré‚ 51ans
Posté(e)
il y a 41 minutes, Talon 1 a dit :

Cherchez avant l'âge de 5 ans. Oui, ce n'est pas facile. Vous voulez que je vous hypnotise ?:rolle:

Vous êtes hypnotiseur ? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité riad** Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 1 heure, pic et repic a dit :

une psychanalyse

Ne me dis pas que tu crois encore à ces conneries Pic, tu le conseilles d'aller chez un charlatan pour régler un problème qui n'en est pas un? un psychanalyste? pourquoi pas un marabout pendant qu'on y est. :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité riad** Invités 0 message
Posté(e)
il y a 9 minutes, Jae a dit :

Vous êtes hypnotiseur ? 

Un marabout c'est beaucoup mieux, ramène une poule noire, et viens chez nous au Maroc, les charlatans marocains sont réputés meilleurs que leurs homologues français.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Passiflore Membre 6 742 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, Jae a dit :

J'ai bien quelques idées... Des photos de moi enfant, souvenirs de shorts en laine que je portais, des collants aussi... Pour les couches, j'avais vu ma tante changer ses deux enfants (mes cousins), je devais avoir 8 ou 10 ans et eux 3 ou 5 ans, je les trouvais grands pour porter des couches et je les enviais, je ne sais pas pourquoi... 

 

Êtes-vous inquiet, nerveux, angoissé de nature ? Peut-être que le port d'une couche et le fait d'avoir les jambes enveloppées de lainage vous ramène à votre petite enfance et cela vous procure du réconfort.

 

Si vraiment vous voulez comprendre la raison de ce comportement, l'hypnose pourrait effectivement vous y aider, en vous ramenant aux souvenirs de lorsque vous étiez un tout petit garçon.

 

Je sais que personnellement, je n'hésiterais pas à le faire s'il y avait une zone d'ombre dans mon passé m'empêchant de vivre "normalement" et pouvant expliquer mon mal-être d'adulte.

 

Votre maman était-elle affectueuse avec vous ou avez-vous souffert d'un manque de manifestations de tendresse de sa part ?

Modifié par Passiflore
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
le merle Membre 15 938 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonjour

il semble que cela soit un sentiment de sécurité et de confort de la  petite enfance ( bébé ) et le refut de grandir et d'affronter la vie = enfant et adulte ?

bonne journée  

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Mórrígan Membre 12 672 messages
Cóínnéóídh mé do bhás‚
Posté(e)

Le fétichisme des couches-culottes n'est pas anodin, c'est une paraphilie. Même chose au sujet du contact de la laine sur votre peau -quand vous vous travestissez en bébé- que vous trouvez excitant. Tout ceci relève de la psychiatrie. 

Malgré cette paraphilie, votre femme est encore assez aimante et compréhensive pour vouloir tout de même continuer avec vous. Manger des vers de terre et gober des mouches au quotidien, ce n'est pas "consommer de la drogue ou de l'alcool", non plus, pourtant cela s'avère bien être un repoussoir. Cela doit être difficile à vivre aussi pour elle. Au cours de la thérapie de couple, l'avez-vous écoutée et en avez-vous tiré quelque chose ? Est-ce que le thérapeute vous a dirigé vers un psychiatre ou a proposé de vous prendre en charge (s'il est aussi diplômé en psychiatrie) ?  

Toutes les paraphilies se traitent -et certains reviennent de très loin- tout s'explique, il n'y a rien ici de naturel. Rien n'indique que vous ne trébucherez pas, par contre il nécessaire de vouloir se soigner (et non seulement d'y être poussé). La volonté fait souvent la différence. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 51ans Posté(e)
Jae Membre 107 messages
Forumeur inspiré‚ 51ans
Posté(e)
il y a 43 minutes, Passiflore a dit :

 

Êtes-vous inquiet, nerveux, angoissé de nature ? Peut-être que le port d'une couche et le fait d'avoir les jambes enveloppées de lainage vous ramène à votre petite enfance et cela vous procure du réconfort.

 

Si vraiment vous voulez comprendre la raison de ce comportement, l'hypnose pourrait effectivement vous y aider, en vous ramenant aux souvenirs de lorsque vous étiez un tout petit garçon.

 

Je sais que personnellement, je n'hésiterais pas à le faire s'il y avait une zone d'ombre dans mon passé m'empêchant de vivre "normalement" et pouvant expliquer mon mal-être d'adulte.

 

Votre maman était-elle affectueuse avec vous ou avez-vous souffert d'un manque de manifestations de tendresse de sa part ?

Merci, je suis un peu anxieux oui, manque de confiance en moi, je n'ai pas souvenir d'une particulière affection de la part de ma mère. Par contre je sais que j'ai beaucoup souffert du manque d'affection de mon ex femme, elle était dure, exigeante, n'aimait pas les baisers, voulait que je la brutalise au lit, tout l'inverse de moi en fait. De ce fait, j'ai l'impression de n'avoir jamais été aimé, à part par mes enfants... D'ailleurs, je souffre car ils grandissent et l'affection, contacts physiques, bisous, câlins, disparaissent petit à petit. J'ai vraiment manqué d'affection dans sa globalité je pense et là, il n'y aura plus rien. Tout ceci ne m'aide pas à arrêter les couches et la laine. C'est un peu comme un doudou pour lequel j'ai parfois envie qu'on me voie, comme pour attirer l'attention peut-être... C'est compliqué tout ça... L'hypnose pour arrêter, j'y ai déjà pensé mais en même temps j'ai peur d'arrêter, comment remplacer cela ? Est-ce que j'irai mieux ?... 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 75ans Posté(e)
Talon 1 Membre 17 639 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, Jae a dit :

Vous êtes hypnotiseur ? 

Non point. Je plaisante. Mais si vos souvenirs reviennent, il faut associer la tenue de cette personne et le plaisir qu'elle vous procurait.

Spinoza-l'antipathie (c'est le même principe pour la sympathie)

"Chaque fois qu'il était malade, l'enfant voyait son médecin barbu accourir pour le soigner. Le cerveau relie les deux notions : malade, souffrance et barbu. Devenu adulte (le souvenir de l'un rappelle le souvenir de l'autre) les barbus lui étaient antipathiques."

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Passiflore Membre 6 742 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 11 minutes, Jae a dit :

je suis un peu anxieux oui, manque de confiance en moi, je n'ai pas souvenir d'une particulière affection de la part de ma mère. Par contre je sais que j'ai beaucoup souffert du manque d'affection de mon ex femme, elle était dure (...) j'ai l'impression de n'avoir jamais été aimé, à part par mes enfants (...) J'ai vraiment manqué d'affection dans sa globalité je pense et là, il n'y aura plus rien. Tout ceci ne m'aide pas à arrêter les couches et la laine.

 

Ceci paraît donc être la cause.

 

il y a 11 minutes, Jae a dit :

C'est un peu comme un doudou pour lequel j'ai parfois envie qu'on me voie, comme pour attirer l'attention peut-être... C'est compliqué tout ça...

 

Couche et lainage vous étant comme un doudou réconfort, semble-t-il.

 

 

il y a 11 minutes, Jae a dit :

 L'hypnose pour arrêter, j'y ai déjà pensé mais en même temps j'ai peur d'arrêter, comment remplacer cela ? Est-ce que j'irai mieux ?... 

 

Vous n'aurez peut-être pas besoin de remplacer ce comportement par un autre puisque ayant compris le pourquoi du comment, vous devriez théoriquement vous sentir mieux.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×