Aller au contenu

Malle à portraits

Noter ce sujet


Elfière

Messages recommandés

Membre 38ans Posté(e)
Crève Membre 2 608 messages
Forumeur alchimiste ‚ 38ans‚
Posté(e)

Portrait de mon chien :

 

Deux billes luisantes enchâssées dans un pelage de soie

couleur caramel.

dans la maison il est le roi

sans pareil.

 

si on l'asticote, il retrousse les babines

mais en général, il fait bonne mine

il n'a jamais appris à donner la patte

car élevé à la hâte

 

il a tout le divan pour lui,

il y passe ses jours et ses nuits

il est jaloux de ses jouets,

quand on s'en approche, il nous tient en respect.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre Posté(e)
Elfière Membre 442 messages
Forumeur forcené ‚
Posté(e)
Il y a 16 heures, goods a dit :

À quelle ville médiévale faites-vous référence dans ce poème ?:)

Citation

Je serais bien incapable de te répondre. Je mêle souvent réalité et onirisme. C'était un village en ruine, au secret d'une colline. Avec des remparts, les vestiges de four et de fontaine. Dans le Gard. Perdu dans le maquis. Peut-être retrouverai-je des photos.

J'ai un peu honte de la mauvaise qualité des photos... Je les avais remisées dans un coin perdu. Mais la balade mémoire de Mireille passait bien par là.

DSCN2013.JPG

DSCN2019.JPG

DSCN1985.JPG

DSCN1989.JPG

DSCN1997.JPG

DSCN2000.JPG

DSCN2001.JPG

DSCN2002.JPG

DSCN2005.JPG

DSCN2007.JPG

Modifié par Elfière
  • Like 1
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre Posté(e)
Elfière Membre 442 messages
Forumeur forcené ‚
Posté(e)

LA TRANSPARENTE

 

Et si j'étais là?
Que perdu
Eperdu
Dans tes nues
Tu ne me voyais pas?

Et si j'étais là?
Mains tendues,
Emue,
Résolue,
Mais que tu passes comme ça...

Et si j'étais là?
Au détour d'un lointain
Où j'accrochais
Au destin
L'ancre de mes aléas

Et si j'étais là?
Aux aguets
Echo guilleret
D'un passé
Dans un chemin bas

Et si j'étais là?
Que je te voie passer
Tragique, échevelé
Sur des traces de moi,
Façonnées par toi

Et si j'étais là
Que depuis le départ
Au creux de mon regard
Tu ne cherchais que toi,
N'écoutais que toi...

Et si j'étais là
Pourtant
Juste là
Pour toi.
Attends!

Et si j'étais là?
Que tu ne me voies pas...

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines après...
Membre 60ans Posté(e)
Good Venins Membre 420 messages
Forumeur accro‚ 60ans‚
Posté(e)

J'ai eu envie de faire remonter ton sujet, alors un petit texte anonyme dans sa destinée... il peut s'agir d'une ode a la vie, d'une déclaration a une bien aimée, d'une envie de choucroute ? ça peut faire ça, aussi... :)

 

C'est qu'Homme je suis, pour te rendre Grâce...

 

C'est pas comme tu es qui m'angoisse,

avec tes faux-airs de toujours être joice...

c'est pas comme je suis, qui agace...

Je mords l'esprit du temps qui passe...

de ce monde un peu fugace,

J'suis pas vacciné contre le désire de t'aimer,

mise en quarantaine de nos "Je" et de tes baisers...

Quant-elle est au Max-la-menace, plus vraiment besoin de porter un  masque,

dans le grand bain je "papy'onne", les autres nagent la brasse,

au moins dans le pédiluve, j'ai une chance de ne pas boire la tasse.

J'aime ta désinvolture au regard de la vie qui passe,

Si "je t'aime" était nôtre mot de passe,

des millions de faussaires, tenteraient de faire Ce casse...

dans tes parfums, je suis comme un ours gourmand de miel,

si l'enfer existe, c'est juste pour dire, que tu es mon ciel...

Amour et dépendances, du studio aux milles pièces,

je n'ai besoin que d'une caverne, et que tu sois ma reine...

C'est qu'Homme je suis, pour te rendre Grâce,

C'est qu'Homme je suis, avant que la mort, nous efface...

 

G.V (poète ouvrier)

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre Posté(e)
Elfière Membre 442 messages
Forumeur forcené ‚
Posté(e)

 

Citation

C'est qu'Homme je suis, pour te rendre Grâce...

Je mords l'esprit du temps qui passe...

...

Si "je t'aime" était nôtre mot de passe,

des millions de faussaires, tenteraient de faire Ce casse...

...L

G.V (poète ouvrier)

 

Quand tu as annoncé "anonyme" j'ai pensé que ça concernait l'auteur. Mais en lisant, il n'y a pas photo. C'est toi! C'est assez rare d'avoir une "patte" reconnaissable à ce point. Donc, j'ai relu et vu qu'il était anonyme "dans sa destination". Ok!

Poète ouvrier, j'aime bien.

Citation

il peut s'agir d'une ode a la vie, d'une déclaration a une bien aimée, :)

 

Carrément oui!

 

Citation

d'une envie de choucroute ? ça peut faire ça, aussi... 

Bah non!

Tu n'aurais pas un peu peur d'être juste simplement convaincant (pudique?)? Que tu offres toi-même aux éventuels boudeurs la manière de se moquer d'un romantisme tout simplement exprimé et offert.

En tout cas, moi, je ne marche pas!;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre 60ans Posté(e)
Good Venins Membre 420 messages
Forumeur accro‚ 60ans‚
Posté(e)

Bonsoir,

J'ai fais ce petit préambule, de façon a ne pas  être trop gênant, de but en blanc...

comme d'habitude ce texte est parti d'un rien, une allumette que l'on gratte façon

"Mission Impossible" et d'un seul coup tout s'agrège autour... c'est ce qui est agréable,

être a la fois auteur et spectateur d'un texte...je pense que tu connais ce sentiment ?

Ce qui veut également dire, que les mots nous emmènent où bon leurs sembles...

A l'heure ou tu cherche le sexe de ton écriture, (ça gratouille ou ça chatouille?),Je

dirais que ça CHAT-ouille, avec ton nouveau locataire... en imaginant vos pleures

"Tomacales" et votre consolation réciproque...même un jardin a ses "vergetures"...

est-ce de la grosso phobie d'être contre les gros mots ? :give_rose:Je me dois de rendre

hommage a notre connivence littéraire, et a notre bon esprit...

pour ce qui est du poète-ouvrier, c'est une boutade qui m'a beaucoup amusée...

bonne nuit (les petits)...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre Posté(e)
Elfière Membre 442 messages
Forumeur forcené ‚
Posté(e)
Il y a 13 heures, Good Venins a dit :

Bonsoir,

J'ai fais ce petit préambule, de façon a ne pas  être trop gênant, de but en blanc...

 

J'apprécie beaucoup ta délicatesse. Ça aussi, c'est pour moi un trait qui te caractérise. Ce discret recul dans l'expression et dans ton regard sur le monde. 

 

Citation

être a la fois auteur et spectateur d'un texte...je pense que tu connais ce sentiment ?

Il m'arrive même de penser que l'écriture a une vie propre et qu'elle profite  de la moindre occasion pour, subrepticement, glisser ça et là ses idées et ses mots. Ne t'est il jamais arrivé d'être surpris par ce que tu viens d'écrire? L'impression que ce n'est pas toi qui tenais les rênes... même si sur le fond, c'est exactement ce que tu voulais dire mais... en mieux!

 

Je ne cherche pas le sexe de mon écriture. D'autres l'ont cherché pour moi et en vrai, je m'en tape vraiment. J'écris surtout à l'instinct, à l'intuition, au feeling. Je ne calcule pas et je me "laisse faire". Je ne me force pas. J'aime bien raconter aussi.

Et Les gros mots, ça ne me dérange absolument pas même si j'en emploie rarement. Pas la peine. Il arrive que l'emploi chez les gens me fassent éclater de rire. Papa ne se gênait pas! Donc, la grossièreté ponctuelle chez les autres,, je peux l'absorber sans problème.

J'ai beaucoup plus de mal avec la vulgarité, la trivialité.

Citation

:give_rose:Je me dois de rendre hommage a notre connivence littéraire, et a notre bon esprit...

Ça se fait très naturellement et c'est très agréable. Merci à toi pour ce partage.

  • Like 1
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre 60ans Posté(e)
Good Venins Membre 420 messages
Forumeur accro‚ 60ans‚
Posté(e)
Le 27/07/2021 à 15:37, Elfière a dit :

Il m'arrive même de penser que l'écriture a une vie propre et qu'elle profite  de la moindre occasion pour, subrepticement, glisser ça et là ses idées et ses mots. Ne t'est il jamais arrivé d'être surpris par ce que tu viens d'écrire? L'impression que ce n'est pas toi qui tenais les rênes... même si sur le fond, c'est exactement ce que tu voulais dire mais... en mieux!

 

Bonsoir,

Oui, il y a un coté "magique" dans tout cela, et c'est très agréable, cela donne l'impression d'être un Houdini, pour quelques instants...:fleur:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines après...
Membre Posté(e)
Elfière Membre 442 messages
Forumeur forcené ‚
Posté(e)

L'Assoiffée mélomane

 

Une poignée de monnaie
Pour entendre sa voix
Dans mon désert épais
Face B, face A
Juke-box en oasis
A mes lèvres séchées
Au brasier des silices
Rêvant de soda glacé.
Pièce glissée
En offrande
Gourmande
Dans l'attente
Menthe
D'un sursis
De pluie.

 

  • Like 1
  • Waouh 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre Posté(e)
Elfière Membre 442 messages
Forumeur forcené ‚
Posté(e)

LA NOMADE

 

Ses pas avaient trouvé,
Dans ce bal apparence,
Un parquet où feutrer
Le flux de ses errances.

Elle se savait nomade.
Esprit en bandoulière,
Elle filait l'escapade,
Sereine, en solitaire.

Quand la soif la prenait
Ou de l’eau ou des gens,
Tranquille, elle s'approchait
Et buvait aux torrents,

S’arrêtait. Y goûtait
Le lit d’un autre temps,
Et s'y laissant bercer,
Se fondait à l'instant,

Écoutait d’autres voix,
Y frôlait d’autres mains,
Dont certaines parfois,
S'attardaient aux matins.

Elle quittait à l'envi
Ces rives avalones,
Offrant en seule merci
De n'y blesser personne.

Et l’esprit rassuré,
Au flot des habitudes
Retrouvait, apaisé,
Ses ilots de quiétude…

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre 60ans Posté(e)
Good Venins Membre 420 messages
Forumeur accro‚ 60ans‚
Posté(e)

Bonjour,

Merci pour ce petit rafraîchissement de canicule...

et pour les oreilles en ce moment c'est boby lapointe (la maman des poissons, elle est bien gentille) :hello:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre Posté(e)
Elfière Membre 442 messages
Forumeur forcené ‚
Posté(e)

Papa adorait Boby Lapointe!!! Et nous chantions ça ensemble :

Du coup, j'ai réécouté "La maman des poissons"! Merci! @Good Venins

Modifié par Elfière
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines après...
Membre Posté(e)
Elfière Membre 442 messages
Forumeur forcené ‚
Posté(e)

Les 4400

 

Je n'ai qu'une jambe,

Mais je vais courir.

Je n'ai plus mes yeux

Mais je vais écouter

Sentir et toucher,

Et je marquerai.

Je n'ai pas de bras

Mais je m'envolerai

Par dessus la barre.

Je n'ai pas de jambes

Mais il me reste un bras.

Dans le bassin,

Oui, je serai dernier

Mais je vais nager, nager...!

Nous allons toucher

Sauter

Combattre

Lancer

Lutter

Smasher

Viser

Glisser

Rouler

Ramer.

 

Nous allons vivre

Et sourire

Le sport

Sans complexe.

Pour le plaisir

De nos corps meurtris, diminués,

Mais vaillants,

Vainqueurs du sort.

Vainqueurs!

Vainqueurs!

Vainqueurs!

 

Nous sommes heureux.

Nous sommes 4400.

Nous sommes des héros.

 

Nous sommes les paralympiens !


 

1024px-Logo_of_the_International_Paralympic_Committee_2019_svg.thumb.png.bc8ebc019c3b11d7bd9b35aa3490cca2.png

Modifié par Elfière
  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre 60ans Posté(e)
Good Venins Membre 420 messages
Forumeur accro‚ 60ans‚
Posté(e)

Bonjour,

 

je les vois journellement, et j'admire leurs efforts au quotidien,

après j'avoue ma gène, de ces demi-supermans, qui réalisent des exploits sportifs...

pour prouver quoi ? est-ce qu'on les aimera mieux, ou moins mal ?

si c'est une conviction, alors rien a dire, ou peut-être bravo ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre Posté(e)
Elfière Membre 442 messages
Forumeur forcené ‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, Good Venins a dit :

Je les vois journellement, et j'admire leurs efforts au quotidien,

après j'avoue ma gène, de ces demi-supermans, qui réalisent des exploits sportifs...

pour prouver quoi ? est-ce qu'on les aimera mieux, ou moins mal ?

si c'est une conviction, alors rien a dire, ou peut-être bravo ...

 

C'est le gros handicap du "valide", ça : la gêne, le malaise, la pitié.

La plupart de ces sportifs de haut niveau s'en battent l’œil ne se sentant absolument pas à plaindre.

Prouver quoi? Bah, qu'ils sont des sportifs, tout simplement, qui veulent (et qui le peuvent, Alléluia) s'exprimer, avec les copains, dans leur discipline.

Alors, pas de gêne qui tienne, mon pote! Respect et admiration pour la performance (du premier au dernier), je pense que ça leur suffit.

Modifié par Elfière
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre 60ans Posté(e)
Good Venins Membre 420 messages
Forumeur accro‚ 60ans‚
Posté(e)
Il y a 14 heures, Elfière a dit :

C'est le gros handicap du "valide", ça : la gêne, le malaise, la pitié.

Bonjour,

 

Non, ce n'est pas cela, je suis a l'aise avec mes sentiments, le soucis est dans ce "forcing",

que des personnes handicapées indiquent, pour se surpassé, c'est a dire que valides, ils valaient comme tout a chacun,

(parfois pas grand chose), et que le handicape aurait transformé en je ne sais quel surhomme...

et ce discours revenant sans cesse, "me gonfle"...  chaque handicapé "ordinaire" te diras combien c'est dur quotidiennement,

pour ne pas en "rajouter" avec des "pseudos" valeurs sportives (pour certains)... Alors oui j'admire des personnes qui en font plus,

que je ne saurais le faire en tant que "valide", et oui, j'assume de ne pas être bouche bée, face a des exploits sportifs

(dont je n'ai rien a faire)... Maintenant libres a tous de faire ce qu'ils veulent... cela ne remet pas en cause ton hommage, mais tu sais

que ma langue n'est pas de la même matière, que certaines jambes qui oublies d'êtres en matériaux composites...:p

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre 60ans Posté(e)
Good Venins Membre 420 messages
Forumeur accro‚ 60ans‚
Posté(e)
il y a 8 minutes, Good Venins a dit :

que ma langue n'est pas de la même matière, que certaines jambes qui oublies d'êtres en matériaux composites...

le bois avance, et parfois pas tout seul...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre Posté(e)
Elfière Membre 442 messages
Forumeur forcené ‚
Posté(e)
Il y a 5 heures, Good Venins a dit :

mais tu sais

que ma langue n'est pas de la même matière, que certaines jambes qui oublies d'êtres en matériaux composites...:p

Ça, ça ne me gêne pas un brin, je crois que nous jouons dans la même cour dans ce domaine, sans agressivité, juste pour l'intégrité.

Citation

j'assume de ne pas être bouche bée, face a des exploits sportifs (dont je n'ai rien a faire)...

C'est là que le bât blesse. Le sport, j'suis tombée dans la marmite, petiote. Sans parler d'exploit, ça a été et ça continue à être un des piliers de mon "être" et surtout de mon "bien-être". J'imagine que, "handicapée", j'aurais voulu que mon corps diminué puisse quand-même en profiter et qu'il m'emmène au plus grand dépassement possible. Pour moi, d'abord, et dans le partage, ensuite.

Moi je me régale au spectacle sportif en général. A fortiori quand, au départ, tu es défavorisé et que tu dois te battre pour simplement "participer".

Ce sont des "Jeux". Vois-le comme ça. Et régale-toi aux sourires des joueurs. Et oui, ce sont des moments de mise en valeur, rien que pour eux avant de retrouver un quotidien, tu as raison, pas forcément folichon.

Citation

est-ce qu'on les aimera mieux, ou moins mal ?

Moi, j'suis optimiste. Oui, ça peut aider. Y a plein d'infos "intelligentes"  sur le handicap en général, autour de ces jeux. Chacun peut apprendre et en tirer de profitables leçons pour l'envisager différemment.

  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre 60ans Posté(e)
Good Venins Membre 420 messages
Forumeur accro‚ 60ans‚
Posté(e)
il y a 11 minutes, Elfière a dit :

un quotidien, tu as raison, pas forcément folichon

Bonjour,

Oui, et c'est vrai que dans notre association qui gère +/- 25 établissements (EA et ESAT) avec 1600 professionnels qui y travail,

il y a des périodes de décès assez improbables, la plupart sont lourdement "médicamentés", avec des pathologies graves...

en vertus du secret médical (sauf confidences de certains) je n'ai pas connaissance de leurs soucis médicaux, et ne cherche pas

a savoir, ainsi j'aborde chacun(e) comme toi ou moi... c'est une forme de respect (chez moi c'est naturel) personne ne bêtifie, ou se moque

d’untel ou d'unetelle... pour le reste j'ai été sportif par la force des choses, mais philosophiquement je n'est pas d'esprit de compétition,

juste un peu de fierté mal placée, ce qui est parfois nécessaire, pour bien faire son boulot. (a plus)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 3 semaines après...
Membre Posté(e)
Elfière Membre 442 messages
Forumeur forcené ‚
Posté(e)

Le docteur POILBOUT

(J'ai fait un petit séjour dans le village de mon enfance et effectué un "pélerinage" dans les lieux qui ont gardé les traces de la petite fille heureuse (le plus souvent) que j'étais. Je suis passée au bout de la même allée sur la vieille demeure du Docteur Poibout. J'y ai lu l'ancienne plaque, scellée au tuffeau. On y a juste ajouté sur une autre, en dessous, plus petite : " Le Docteur pour tout et pour tous de 1946 à 1979"...

Un vrai hommage, tellement mérité...

......................

Je détestais le docteur Poilbout, petiote! Il avait du poil qui sortait du nez et des oreilles...!


Il avait fait naître à la maison mon plus jeune frère après une nuit interminable, l'avait ressuscité même ce bébé bleu qui ne respirait pas, avait réparé-plâtré l'avant-bras du cadet dégringolé d'un chêne, envoyé gratuitement ma frangine asthmatique en maison de santé à la montagne, plaisantait soeur Paule-Noëlle, la "soeur-piqûre,", recousait la paume ouverte de Papa (coup de scie à bois qui avait dérapé...) et buvait avec lui la "ptite goutte" dans le "jus"...

Il remplissait lui-même la feuille de sécu, "là, signez là et mettez pas de timbre et vous me paierez quand vous serez remboursés..."  Il avait essayé, une heure durant, de ramener mon copain Jean-Yves, après qu'on l'ait tiré du traitre tourbillon du "trou de bombe" (baignade interdite!) et là, n'avait pas réussi  ("bande de petits cons, petits cons, on vous le répète pas assez, que c'est dangereux!!!). Il pleurait en appuyant sur le petit torse maigre et inerte de cet enfant qu'il avait fait naitre quelques années plus tôt.

Bon...  je ne l'aimais pas trop (ces foutus poils qui lui sortaient de partout où ils n'auraient pas du, sur le visage), mais ce grand  homme était d'une exceptionnelle humanité. Ce truc "normal" à l'époque sans "normes édictées" quand tu choisissais ce métier dans une  campagne ouvrière! En kit, dans la vieille mallette en cuir, ventrue, aux lanières patinées, bringuebalée à l'arrière de la deux-chevaux tout-terrains!


On n'allait pas chez le Médecin!


On "appelait le Docteur" . En courant jusqu'à la belle demeure, tirer la sonnette d'urgence pour le voir sortir, la serviette du repas autour du cou, déjà prêt, déjà "au courant" qu'il lui faudrait être là. Présent, efficace, irremplaçable.


Je ne l'aimais pas trop... mais, sans m'avoir soignée, il connaissait mon prénom : "tu réussis à apprendre ta récitation, ici?" : (salle à manger, fumée de tabac bleu occultant le plafond, télévision, table à repasser, chamailleries fraternelles. Famille nombreuse quoi, comme toutes celles du village... presque!)
Moi, je trouvais ça... normal!
Un puzzle de gens qui se "touchaient" et se "reconnaissaient"... et qui appliquaient des "normes" énormes d'altérité tacite, sans même l'idée d'avoir à en avoir conscience.


Comme l'instit' aussi, ou le boulanger... ah, le boulanger d'Epinard (quel personnage, aussi...!

J'ai tiré sur la sonnette , il fallait que je vous le présente, que je le fasse intervenir le Docteur Poilbout (Poil de Bouc, en cachette)... C'est ma seule référence solide de la corporation. Et puis, lui dire que je regrette bien de ne l'avoir pas trop aimé... Même si je sais que ça l'aurait fait sourire.

Modifié par Elfière
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×