Aller au contenu

Forte hausse des viols et violences intra-familiales en 2020

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre Posté(e)
Mórrígan Membre 12 672 messages
Cóínnéóídh mé do bhás‚
Posté(e)

Les viols (+11%) et les violences intra-familiales (+9%) ont été en forte hausse en 2020, pour la troisième année consécutive, indique jeudi 28 janvier le premier bilan annuel de la délinquance publié par le ministère de l'Intérieur.

https://www.google.fr/amp/s/amp.lefigaro.fr/flash-actu/forte-hausse-des-viols-et-violences-intra-familiales-en-2020-20210128

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 60
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

  • 11

  • 6

  • 4

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Messages populaires

Bonjour Juliette, les femmes ont raison de se battre là d'accord avec toi mais il ne faut pas non plus occulter les hommes victimes du conjoint ou conjointe..... c'est d'autant plus difficile pour eux

les opposer ... , cette espèce de féminisme à l'américaine m'exaspère complètement ... au lieu de prôner l'égalité , la haine et la vengeance les dépassent ! c'est pitoyable ... , certains n'ont

Ben franchement il n'a pas complètement tort.... regarde à la TV, entends-tu beaucoup de journalistes commenter des violences conjugales faites aux hommes ? Non, il n'y en a pas ou peut-être très très

Membre 60ans Posté(e)
K-sos Membre 453 messages
Forumeur survitaminé‚ 60ans
Posté(e)

J'ai lu dans le temps un ouvrage de poche sur les violences à Paris sous Louis XV et Louis XVI. Sexuelles, ménagères... Rien n'a changé, en fait.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 35ans Posté(e)
Juliette-56 Membre 959 messages
Forumeur accro‚ 35ans
Posté(e)
il y a 12 minutes, K-sos a dit :

J'ai lu dans le temps un ouvrage de poche sur les violences à Paris sous Louis XV et Louis XVI. Sexuelles, ménagères... Rien n'a changé, en fait.

ben si, maintenant c'est puni par la loi, à l'époque les femmes avaient juste le droit de fermer leurs gueules, voire d'être montrées du doigt si elles avaient un môme, suite à un viol. 

Modifié par Juliette-56
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Bonjour, le viol d'enfants, de femmes ou d'hommes est lourd à porter pour la victime qui en général finira par suivre une thérapie..... les violences sur enfants, femmes ou hommes font l'objet de plaintes sauf pour les hommes qui subissent souvent dans le secret....

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 35ans Posté(e)
Juliette-56 Membre 959 messages
Forumeur accro‚ 35ans
Posté(e)
Il y a 14 heures, MarcThor a dit :

Ce n'était pas aussi simple mais tant mieux si les faits sont mieux pris en charge maintenant. C'est en effet un progrès. Désormais, ce sont surtout les hommes qui sont victimes de viol ou d'agression sexuelle qui ont le droit de" fermer leur gueule".

C'est dingue ça, à chaque fois qu'on parle des conditions des femmes, il faut que tu nous ramènes sur ta victimisation des hommes ! Les femmes se sont battues pendant des millénaires, pour avoir le droit d'exister autant que les hommes. Alors tes discourts sur les pauvres hommes, franchement, je m'en explose le clito ! :)

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 6 minutes, Juliette-56 a dit :

C'est dingue ça, à chaque fois qu'on parle des conditions des femmes, il faut que tu nous ramènes sur ta victimisation des hommes ! Les femmes se sont battues pendant des millénaires, pour avoir le droit d'exister autant que les hommes. Alors tes discourts sur les pauvres hommes, franchement, je m'en explose le clito ! :)

Bonjour Juliette, les femmes ont raison de se battre là d'accord avec toi mais il ne faut pas non plus occulter les hommes victimes du conjoint ou conjointe..... c'est d'autant plus difficile pour eux de déposer plainte sans subir les quolibets des FDO, de la famille et de la société.... pourquoi une victime vaudrait mieux qu'une autre victime ? Peut-on aussi discriminer les violences, celles dont les femmes sont victimes doivent être punies, celles dont les hommes sont victimes à banaliser ! non, non et non, devant les souffrances une femme ou un homme ressentent les mêmes.... 

  • Like 2
  • Merci 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 35ans Posté(e)
Juliette-56 Membre 959 messages
Forumeur accro‚ 35ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Beltégeuse a dit :

Bonjour Juliette, les femmes ont raison de se battre là d'accord avec toi mais il ne faut pas non plus occulter les hommes victimes du conjoint ou conjointe..... 

Je ne remets pas ça en question, je remets en question le fait que quel que soit le sujet sur les femmes, il nous ramène la comparaison avec les hommes. C'est juste ça qui me fatigue ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 2 minutes, Juliette-56 a dit :

Je ne remets pas ça en question, je remets en question le fait que quel que soit le sujet sur les femmes, il nous ramène la comparaison avec les hommes. C'est juste ça qui me fatigue ;)

Ben franchement il n'a pas complètement tort.... regarde à la TV, entends-tu beaucoup de journalistes commenter des violences conjugales faites aux hommes ? Non, il n'y en a pas ou peut-être très très très peu..... je répète une victime est à prendre en considération que ce soit une femme ou un homme... un homme ne seras jamais une victime car morphologiquement il peut se défendre, sauf que les hommes battus restent pour protéger les enfants et parfois même les enfants seront battus eux aussi. J'ai lu les liens que Marc a posté et j'ai revu mon opinion sur ce grave sujet.....

  • Like 1
  • Merci 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Leebre Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 23 heures, Mórrígan a dit :

Les viols (+11%) et les violences intra-familiales (+9%) ont été en forte hausse en 2020, pour la troisième année consécutive, indique jeudi 28 janvier le premier bilan annuel de la délinquance publié par le ministère de l'Intérieur.

https://www.google.fr/amp/s/amp.lefigaro.fr/flash-actu/forte-hausse-des-viols-et-violences-intra-familiales-en-2020-20210128

Plus les féministes s'occupent des violences faites aux femmes...plus elles augmentent..il se temps de se poser les bonnes questions et de reconnaitre les vraies causes....

Pour ma part je propose que les femmes, et contrairement à ce qu'elles affirment, se désintéressent des machos...et vous verrez que les chiffres des viols et violences diminueront rapidement, fortement et durablement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Mórrígan Membre 12 672 messages
Cóínnéóídh mé do bhás‚
Posté(e)

Deux articles, afin de compléter celui du Figaro :

Le confinement, révélateur des violences conjugales

C'est le ministère de l'Égalité entre les femmes et les hommes, par l'intermédiaire de Marlène Schiappa, qui a chargé la MIPROF et l’auteure de ce rapport, Elisabeth Moiron-Braud, d’analyser les signalements pour violences conjugales pendant le confinement.

Entre mi-mars et le 10 mai, veille du déconfinement, le numéro 3919 (numéro destiné aux femmes victimes de violences) a reçu 44 235 appels. Une augmentation qui a connu un véritable pic en avril 2020, avec près de 30 000 appels pour le mois, soit trois fois plus qu'en février ou mars (voir graphique)

Selon Elisabeth Moiron-Braud, secrétaire générale de la mission et auteure du rapport, cette augmentation n’est pas une surprise. "Ces demandes étaient déjà en nette hausse suit au Grenelle sur les violences conjugales en novembre dernier, déclare t-elle. Cette courbe ascendante a continué, et les associations nous l'ont confirmé".
 

Cependant la secrétaire générale tient à préciser que le confinement n’a pas rendu les hommes plus violents - il a plutôt mis en lumière cette violence conjugale : "Le confinement n'a pas été déclencheur de violences, mais plutôt un révélateur", explique-t-elle. 

https://information.tv5monde.com/info/france-nette-augmentation-des-signalements-de-violences-conjugales-pendant-le-confinement

 

La crise : un facteur aggravant des violences intrafamiliales

Le confinement a constitué un facteur aggravant pour les violences intrafamiliales. Les appels au 119 (numéro national dédié à la prévention et à la protection des enfants) ont augmenté de 25 % par rapport au premier confinement. Adrien Taquet note cependant que « ce confinement est sensiblement différent parce que les écoles restent ouvertes », les signalements émanant souvent des équipes pédagogiques. Néanmoins, « la dégradation économique et sociale, la perte d’emploi peut générer des tensions au sein des foyers et souvent ces tensions peuvent avoir pour premières victimes les enfants et les femmes », prévient-il en soulignant qu’une rallonge budgétaire de 600 000 euros a été affectée au 119.

Les premières études consolidées sur les violences faites aux enfants pendant la première période de confinement arrivent sur le bureau du secrétaire d’Etat. Les statistiques des hôpitaux sont aussi un indicateur : « il y a eu moins 30 % d’hospitalisations d’enfants pendant le confinement mais la part des enfants hospitalisés pour faits de violence a, elle, augmenté de 50 % », rapporte Adrien Taquet.

Prostitution des mineurs : « Aujourd’hui, on est à 10 000 mineurs »

Autre sujet de préoccupation fort à la délégation aux droits des femmes : la prostitution des mineurs. Un phénomène en plein essor et facilité par les réseaux sociaux. « On parle d’un phénomène qui augmente énormément, quand vous avez commencé vos travaux on parlait de 3 000, 4 000 mineurs concernés, aujourd’hui on est à 10 000. On a du mal à évaluer parce que ce sont des formes nouvelles de prostitution », explique Adrien Taquet qui rappelle la création d’une task force sur le sujet dirigée par Catherine Champrenault, procureure générale de Paris. Un rapport est attendu d’ici mars pour l’élaboration d’une politique publique.

https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/la-part-des-enfants-hospitalises-suite-a-des-violences-a-augmente-de-50

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Jane Doe. Invités 0 message
Posté(e)
il y a une heure, Leebre a dit :

Plus les féministes s'occupent des violences faites aux femmes...plus elles augmentent..il se temps de se poser les bonnes questions et de reconnaitre les vraies causes....

Pour ma part je propose que les femmes, et contrairement à ce qu'elles affirment, se désintéressent des machos...et vous verrez que les chiffres des viols et violences diminueront rapidement, fortement et durablement.

C est quoi un macho ? Une nouvelle pathologie psychiatrique spécifiquement.masculine ?

:smile2:

La culture du viol et de la violence a de bons jours devant elle quand on lit ça.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Leebre Invités 0 message
Posté(e)
il y a 13 minutes, Jane Doe. a dit :

C est quoi un macho ? Une nouvelle pathologie psychiatrique spécifiquement.masculine ?

:smile2:

La culture du viol et de la violence a de bons jours devant elle quand on lit ça.

Effectivement, c'est ce que je dis, la culture des machos par les hommes ET par les femmes, entretient la violence envers les femmes...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Mórrígan Membre 12 672 messages
Cóínnéóídh mé do bhás‚
Posté(e)
Le 28/01/2021 à 15:40, Juliette-56 a dit :

ben si, maintenant c'est puni par la loi, à l'époque les femmes avaient juste le droit de fermer leurs gueules, voire d'être montrées du doigt si elles avaient un môme, suite à un viol. 

Le droit évolue, c'est vrai (et c'est heureux). Pour la société, c'est toujours plus long. Force est de constater que le discrédit, la honte sont toujours jetés sur les victimes de ces violences sexuelles (une jupe jugée trop courte, sortie après minuit, consommation d'alcool etc...). Tout est fait pour éviter de regarder la vérité en face et d'identifier le seul et vrai coupable : le violeur. Une IVG suite à un viol sera toujours malvenue pour des punaises de sacristie. 

Au sujet des enfants, que certains adultes violentent, il y a toujours cette idée persistante, qu'ils appartiennent aux adultes, comme s'ils étaient des objets, dont chacun(e) pourrait disposer à sa guise. Certains usent de ce que l'on appelle des VEO (Violences Éducatives Ordinaires) tout en s'égosillant que la jeunesse est de plus en plus violente/moins solidaire/ne connait pas l'empathie. D'aucuns poussent encore jusqu'à l'hospitalisation. Certains parents ne sont pas faits pour l'être H24. Les vacances scolaires se déroulent déjà sous tensions.

Le confinement a été révélateur de toutes ces violences. Espérons qu'il n'y en aura pas d'autre. 

Il y a 5 heures, Juliette-56 a dit :

C'est dingue ça, à chaque fois qu'on parle des conditions des femmes, il faut que tu nous ramènes sur ta victimisation des hommes ! Les femmes se sont battues pendant des millénaires, pour avoir le droit d'exister autant que les hommes. Alors tes discourts sur les pauvres hommes, franchement, je m'en explose le clito ! :)

N'allais pas vous faire mal, surtout pour un masculiniste. 

C'est une idéologie assez dingue, dont les fondations sont essentiellement misogynes.

Pour les masculinistes (dont certains se disent hoministes parce que le terme masculinisme a été pour la première fois employé de façon péjorative, selon eux toujours, par une femme), il y a une parfaite symétrie des violences entre hommes et femmes et quand bien même, les statistiques en matière de violences conjugales montrent que les auteurs de violences conjugales sont surtout... des hommes. 

Il y a 1 heure, Leebre a dit :

Plus les féministes s'occupent des violences faites aux femmes...plus elles augmentent..il se temps de se poser les bonnes questions et de reconnaitre les vraies causes....

Pour ma part je propose que les femmes, et contrairement à ce qu'elles affirment, se désintéressent des machos...et vous verrez que les chiffres des viols et violences diminueront rapidement, fortement et durablement.

Développez, s'il vous plaît. 

Modifié par Mórrígan
Ponctuation
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Jane Doe. Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 1 heure, Leebre a dit :

 

Pour ma part je propose que les femmes, et contrairement à ce qu'elles affirment, se désintéressent des machos...et vous verrez que les chiffres des viols et violences diminueront rapidement, fortement et durablement.

Non vous dites que les femmes sont responsables, que si elles se font cogner démolir ou violer, c est qu elles le recherchent.

Comme si de gentils garçons bien propres sur eux n étaient pas capable de violence, quelle blague !

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Abu nuwas Membre 6 213 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 28/01/2021 à 14:45, Mórrígan a dit :

Les viols (+11%) et les violences intra-familiales (+9%) ont été en forte hausse en 2020, pour la troisième année consécutive, indique jeudi 28 janvier le premier bilan annuel de la délinquance publié par le ministère de l'Intérieur.

https://www.google.fr/amp/s/amp.lefigaro.fr/flash-actu/forte-hausse-des-viols-et-violences-intra-familiales-en-2020-20210128

Bsr Morrigan, 

 

Si je puis me permettre, 11% +9% cela revient à 20%. J'ai entendu tantôt aux infos que pour 2020 nous avons eu 20% de morts sur les routes, nous sommes descendu sous la barre des 3000, pour atteindre 2500.

Certes, vous allez me dire je mélange les choux et les carottes, alors que je ne post que pour montrer l'effet covid. Les violences, pour le coup routière, on les retrouve dans la structure familiale. 

 

a+

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Leebre Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 17 heures, Jane Doe. a dit :

Non vous dites que les femmes sont responsables, que si elles se font cogner démolir ou violer, c est qu elles le recherchent.

Comme si de gentils garçons bien propres sur eux n étaient pas capable de violence, quelle blague !

 

Ce n'est pas ce que je dis,  c'est triste de voir vos tentatives de manipulation de la parole de ceux qui vous dérangent.

Nous tous, femmes et hommes avons la liberté, en France, de choisir nos compagnons et compagnes de vie, nous devons donc en assumer les conséquences, voilà ce que je dis, et si la personne choisie se révèle violente, il faut la quitter.

Aucune violence, je dis bien aucune violence est légitime,  peu importe si elle vient d'un homme ou d'une femme.

Par contre, TOUT le monde sait qu'il y a toujours encore énormément de machos, "dignes représentants" du patriarcat et de la domination masculine....... si ces hommes ne trouvaient pas de compagnes soumises, ils seraient obligés de changer, d'évoluer...

 

Pour avoir évolué pendant un temps dans une association, je peux vous dire dans la réalité, des femmes battues nous ont attaqués en justice en nous reprochant d'avoir essayé de les éloigner de leur mari!

C'est pour cela que je dénonce avec fermeté le féminisme qui n'a que le discours de l'éternelle femme victime des hommes..

Et comme dit, le résultat est que ces violences non seulement ne diminuent pas, mais elles augmentent...

En général, quand on prend des mesures pour résoudre un problème, on les changent quand on voit qu'elles n'obtiennent des de résultats positifs, mais cela fait 50 ans, que l'on se concentre que sur le répressif, qui n'est qu'un des aspects du fléau.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Jane Doe. Invités 0 message
Posté(e)
il y a 6 minutes, Leebre a dit :

Ce n'est pas ce que je dis,  c'est triste de voir vos tentatives de manipulation de la parole de ceux qui vous dérangent.

Je vous cite texto, "Pour ma part je propose que les femmes, et contrairement à ce qu'elles affirment, se désintéressent des machos...et vous verrez que les chiffres des viols et violences diminueront rapidement, fortement et durablement."

Expliquez moi ce que ça veut dire alors si ce n'est les femmes choisissent des machos et vous le dites avant les machos cognent leurs femmes. Le lien est facile à faire non ? 

 

il y a 6 minutes, Leebre a dit :

Nous tous, femmes et hommes avons la liberté, en France, de choisir nos compagnons et compagnes de vie, nous devons donc en assumer les conséquences, voilà ce que je dis, et si la personne choisie se révèle violente, il faut la quitter.

Donc si une femme se fait démolir par son conjoint, qu'elle l'assume. Et ça veut dire quoi qu'elle l'assume ? allez au bout de votre pensée, je m'en voudrais de mal interpréter vos pensées.

il y a 6 minutes, Leebre a dit :

Aucune violence, je dis bien aucune violence est légitime,  peu importe si elle vient d'un homme ou d'une femme.

Par contre, TOUT le monde sait qu'il y a toujours encore énormément de machos, "dignes représentants" du patriarcat et de la domination masculine....... si ces hommes ne trouvaient pas de compagnes soumises, ils seraient obligés de changer, d'évoluer...

C'est complètement con, d'abord parce que c'est quoi un macho ? Daval c'était un macho peut être ? 

Les préjugés c'est simplistes et faciles, mais cela ne reflètent pas la réalité. 

 

il y a 6 minutes, Leebre a dit :

En général, quand on prend des mesures pour résoudre un problème, on les changent quand on voit qu'elles n'obtiennent des de résultats positifs, mais cela fait 50 ans, que l'on se concentre que sur le répressif, qui n'est qu'un des aspects du fléau.

Mais allez y donnez nous le secret pour que des mecs ou des femmes arrêtent d'être violents envers leur conjoint ou leur gosse, quand on sait que l'origine de la violence chez l'adulte est multifactorielle. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Leebre Invités 0 message
Posté(e)
il y a une heure, Jane Doe. a dit :

Je vous cite texto, "Pour ma part je propose que les femmes, et contrairement à ce qu'elles affirment, se désintéressent des machos...et vous verrez que les chiffres des viols et violences diminueront rapidement, fortement et durablement."

Expliquez moi ce que ça veut dire alors si ce n'est les femmes choisissent des machos et vous le dites avant les machos cognent leurs femmes. Le lien est facile à faire non ?  

 

Donc si une femme se fait démolir par son conjoint, qu'elle l'assume. Et ça veut dire quoi qu'elle l'assume ? allez au bout de votre pensée, je m'en voudrais de mal interpréter vos pensées.

C'est complètement con, d'abord parce que c'est quoi un macho ? Daval c'était un macho peut être ? 

Les préjugés c'est simplistes et faciles, mais cela ne reflètent pas la réalité. 

 

Mais allez y donnez nous le secret pour que des mecs ou des femmes arrêtent d'être violents envers leur conjoint ou leur gosse, quand on sait que l'origine de la violence chez l'adulte est multifactorielle. 

Vous aimez déformer mes propos, soit!

Il suffit de lire, choisir un macho, c'est se soumettre, une fois soumise ce même macho considère sa compagne comme une "propriété", et si elle ne fait pas ce qu'il lui demande il menace, frappe et parfois tue.

Quant à l'origine de la violence elle est à la fois innée ( instinct de survie) et culturelle ( "héritage" de l'enfance) = mimétisme.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Jane Doe. Invités 0 message
Posté(e)
il y a 9 minutes, Leebre a dit :

Vous aimez déformer mes propos, soit!

Il suffit de lire, choisir un macho, c'est se soumettre, une fois soumise ce même macho considère sa compagne comme une "propriété", et si elle ne fait pas ce qu'il lui demande il menace, frappe et parfois tue.

Quant à l'origine de la violence elle est à la fois innée ( instinct de survie) et culturelle ( "héritage" de l'enfance) = mimétisme.

J ai fais un copie colle, où est.la déformation. Assumez vos propos

Mais n importe quoi et puis c est quoi un macho , ça veut rien dire.  C est une catégorie sociale ? Psychologique ?

J en discutais hier avec un ami et lui et moi on avait une définition différente. Et j imagine que ce serait la même chose si on prenait 10 personnes différentes. C est quoi un macho ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Jane Doe. Invités 0 message
Posté(e)

Et oui et non. La violence peut aussi être en lien avec des traumatismes, des addictions, des troubles psychiatriques, des profil neuropsy spécifiques, un dysfonctionnement pathologique de couple,.et en ce moment l épidémie de covid... Et on peut continuer, donc des solutions imparfaites differentes pour chaque origine.... Bref la violence intrafamiliale est un problème très complexe, les victimes ne sont pas responsables, elles doivent être respectées et protégées. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×