Aller au contenu

Est-ce nécessaire d'être utile ?

Noter ce sujet


Messages recommandés

Nouveau 19ans Posté(e)
Loup Astral Nouveau 2 messages
Baby Forumeur‚ 19ans
Posté(e)

Bonjour,

Je me pose cette question depuis un petit bout de temps par rapport à ce qu'on nous enseigne : on nous apprend que dans la vie, il faut avancer, devenir meilleur, plus beau, plus intelligent, plus fort etc. et donc, à moins d'avoir loupé quelque chose de vraiment énorme : est-ce nécessaire d'être utile ? ou, plus largement, est-ce nécessaire de chercher l'avantage, de devenir plus, mieux ?
Personnellement, je ne trouve pas la réponse, donc si vous l'avez, ou en tout cas des pistes : je suis preneur !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre Posté(e)
Sittelle Membre 6 607 messages
Un oiseau la tête en bas !‚
Posté(e)

Utile est nécessaire . Mais pas forcément plus beau plus fort...plus plus...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Jane Doe. Invités 0 message
Posté(e)

Je pense qu on gagne davantage à apprendre qui on est réellement, ce à quoi on aspire et juste essayer d être heureux.

Le mieux sera toujours l ennemi du bien.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Groenland Invités 0 message
Posté(e)

Voilà exactement ce dont je voudrais parler dans le topic ci-dessous, voilà où nous en sommes !... 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 76ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 35 709 messages
Pantin contestataire‚ 76ans
Posté(e)

Se rendre utile est une bonne chose, même si on est pas beau du tout, sans chercher à se glorifier, rendre service à son prochain sans se faire exploiter , car on est pas toujours remercié en retour, mais le cherche t-on ?

Simplement le fait d'avoir servi à quelque chose ,c'est déjà bien :)

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 75ans Posté(e)
Talon 1 Membre 16 759 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)

Se sentir utile est valorisant et bonifie la personnalité. On détermine un individu par sa filiation (ses parents), son patronyme, sa profession. Le chômeur, et parfois le retraité, souffre de ne plus être utile.

Devenir plus beau, plus intelligent, plus fort ne sont pas forcément des qualités utiles. Le beau, le fort, l'intelligent, peuvent servir à faire le mal. Il faut devenir plus sage. C'est utile à soi et aux autres.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 69ans Posté(e)
Gouderien Membre 22 203 messages
Obsédé textuel‚ 69ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, Loup Astral a dit :

Bonjour,

Je me pose cette question depuis un petit bout de temps par rapport à ce qu'on nous enseigne : on nous apprend que dans la vie, il faut avancer, devenir meilleur, plus beau, plus intelligent, plus fort etc. et donc, à moins d'avoir loupé quelque chose de vraiment énorme : est-ce nécessaire d'être utile ? ou, plus largement, est-ce nécessaire de chercher l'avantage, de devenir plus, mieux ?
Personnellement, je ne trouve pas la réponse, donc si vous l'avez, ou en tout cas des pistes : je suis preneur !

Je préfère la conception bouddhiste : commençons déjà par ne pas faire de mal, par ne pas nuire à quiconque. Après, l'utilité, c'est une notion relative.

Modifié par Gouderien
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 39ans Posté(e)
Mak Marceau Membre 4 560 messages
Leader‚ 39ans
Posté(e)

C'est important de préserver sa position social. Mais pour être utile, ce n'est pas tout le monde et loin de là qui travail.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Enchantant Membre 11 265 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, Loup Astral a dit :

Je me pose cette question depuis un petit bout de temps par rapport à ce qu'on nous enseigne : on nous apprend que dans la vie, il faut avancer, devenir meilleur, plus beau, plus intelligent, plus fort etc.

Oui c’est nécessaire d’être utile, pour soi-même prioritairement !

Vous n’avez pas l’intention de vivre chez vos parents ou bien éternellement assisté au crochet de la société je suppose ?

Or, tout ce que vous entreprendrez pas passion, par goût, par plaisir, vous sera utile au cours de votre existence, notamment dans une meilleure compréhension des problèmes qui se posent, auxquelles vous serez confrontés dans votre existence d’adulte, qui s'approche à grand pas.

Puis ensuite, vous aurez le plaisir de partager, de confronter vos connaissances, vos expériences avec les autres, dés lors vous serez nécessaire non seulement à vous-mêmes, mais aussi aux autres.

Vous ne serez pas, ni le plus beau, ni le plus intelligent, ni le plus fort, ce n'est pas là l'essentiel, vous serez vous mêmes et heureux dans vos baskets, c'est déjà beaucoup ! :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 36ans Posté(e)
Tamar Hanna Membre 249 messages
Forumeur activiste‚ 36ans
Posté(e)
Il y a 4 heures, Loup Astral a dit :

Bonjour,

Je me pose cette question depuis un petit bout de temps par rapport à ce qu'on nous enseigne : on nous apprend que dans la vie, il faut avancer, devenir meilleur, plus beau, plus intelligent, plus fort etc. et donc, à moins d'avoir loupé quelque chose de vraiment énorme : est-ce nécessaire d'être utile ? ou, plus largement, est-ce nécessaire de chercher l'avantage, de devenir plus, mieux ?
Personnellement, je ne trouve pas la réponse, donc si vous l'avez, ou en tout cas des pistes : je suis preneur !

Un bon jour pour vous aussi

Utile pour qui ou quoi?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 27ans Posté(e)
Forumeur balbutiant‚ 27ans
Posté(e)

Non, ce n'est pas nécessaire d'être utile :) .

Mais je ne pense pas que cette injonction soit liée à celle d'être plus beau, plus intelligent, de progresser, etc...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 59ans Posté(e)
hbou Membre 463 messages
Forumeur survitaminé‚ 59ans
Posté(e)
Il y a 9 heures, Loup Astral a dit :

Bonjour,

Je me pose cette question depuis un petit bout de temps par rapport à ce qu'on nous enseigne : on nous apprend que dans la vie, il faut avancer, devenir meilleur, plus beau, plus intelligent, plus fort etc. et donc, à moins d'avoir loupé quelque chose de vraiment énorme : est-ce nécessaire d'être utile ? ou, plus largement, est-ce nécessaire de chercher l'avantage, de devenir plus, mieux ?
Personnellement, je ne trouve pas la réponse, donc si vous l'avez, ou en tout cas des pistes : je suis preneur !

Ben non... Ce qui est utile concerne les choses humaines (créées par l'homme). Aucune chose humaine ne peut être nécessaire. Le nécessaire est par ailleurs humains, car en dehors de l'être humain rien n'est nécessaire. La pluie est nécessaire, l'homme est nécessaire (sinon la pluie n'est pas nécessaire), mais le téléphone, l'argent, le vol, les lois, la justice... ne sont pas nécessaires.

Après, dans une société qui t'impose d'être beau, riche et bien portant, tu n'es pas adapté si tu ne suis pas l'idéologie.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 36ans Posté(e)
Quasi-Modo Membre 15 887 messages
Chercheur de ciel‚ 36ans
Posté(e)

Je suis frappé d'un paradoxe : la plupart des gens détestent rien que l'idée qu'on se serve d'eux, mais ils souffrent si ils se sentent inutiles.

Les "ressources humaines", quelle expression horrible. Sommes nous semblables à des objets ?

Sinon je dirais que devenir meilleur est inhérent à faire des efforts. C'est la motivation profonde des efforts. La question c'est de savoir à qui ou à quoi les efforts seront utiles.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nouveau 19ans Posté(e)
Loup Astral Nouveau 2 messages
Baby Forumeur‚ 19ans
Posté(e)

Après avoir lu vos réponses et de nouveau relu ma question, il est vrai que j'ai fait l'accent sur être le plus beau,etc. alors que c'était plus le fait d'être "utile" en soi par rapport à la société, au monde m'entourant, nous entourant.

Cela serait plutôt l'utilité dans son sens le plus "simple" rapporté à un unique individu ; de plus, j'ai mal employé (je pense) le mot nécessaire, car en réalité, je pense que le mot le plus exacte que je voudrais utilisé serait ... utile. 
=> est-ce utile d'être utile. Le problème c'est que maintenant, cela porte à confusion.

Dans ce cas, je propose peut-être Est-ce utile que JE sois utile ? C'est plus clair j'espère ainsi et merci encore pour toutes vos réponses ! :)

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Sittelle Membre 6 607 messages
Un oiseau la tête en bas !‚
Posté(e)
Il y a 5 heures, Loup Astral a dit :

Après avoir lu vos réponses et de nouveau relu ma question, il est vrai que j'ai fait l'accent sur être le plus beau,etc. alors que c'était plus le fait d'être "utile" en soi par rapport à la société, au monde m'entourant, nous entourant.

Cela serait plutôt l'utilité dans son sens le plus "simple" rapporté à un unique individu ; de plus, j'ai mal employé (je pense) le mot nécessaire, car en réalité, je pense que le mot le plus exacte que je voudrais utilisé serait ... utile. 
=> est-ce utile d'être utile. Le problème c'est que maintenant, cela porte à confusion.

Dans ce cas, je propose peut-être Est-ce utile que JE sois utile ? C'est plus clair j'espère ainsi et merci encore pour toutes vos réponses ! :)

 

Il n'y a pas d'échelle d'utilité liée à l'être humain.

 C'est certainement mieux ainsi.. Et donc c'est ta perception de ce qui tu es qui te donne l'étalonnage de l'utilité.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 47ans Posté(e)
épixès Membre 1 443 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)
Il y a 5 heures, Loup Astral a dit :

Est-ce utile que JE sois utile ?

Utile pour qui ou pour quoi ? 

On est pas utile en soi, seulement au service d'un but ou d'une personne.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Jane Doe. Invités 0 message
Posté(e)
il y a 15 minutes, épixès a dit :

Utile pour qui ou pour quoi ? 

On est pas utile en soi, seulement au service d'un but ou d'une personne.

Et nous sommes tous remplaçables

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 60ans Posté(e)
K-sos Membre 375 messages
Forumeur survitaminé‚ 60ans
Posté(e)

Mieux vaut être utile que fouteur de merde, comme pas mal de gens ici : in-constructifs !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
deja-utilise Membre 5 220 messages
If you don't want, you Kant... ‚
Posté(e)

Bonjour,

Il y a 12 heures, Loup Astral a dit :
Le 01/12/2020 à 07:47, Loup Astral a dit :

 

Je me pose cette question depuis un petit bout de temps par rapport à ce qu'on nous enseigne : on nous apprend que dans la vie, il faut avancer, devenir meilleur, plus beau, plus intelligent, plus fort etc. et donc, à moins d'avoir loupé quelque chose de vraiment énorme : est-ce nécessaire d'être utile ? ou, plus largement, est-ce nécessaire de chercher l'avantage, de devenir plus, mieux ?
Personnellement, je ne trouve pas la réponse, donc si vous l'avez, ou en tout cas des pistes : je suis preneur !

 

Cela serait plutôt l'utilité dans son sens le plus "simple" rapporté à un unique individu ; de plus, j'ai mal employé (je pense) le mot nécessaire, car en réalité, je pense que le mot le plus exacte que je voudrais utilisé serait ... utile. 
=> est-ce utile d'être utile. Le problème c'est que maintenant, cela porte à confusion.

Dans ce cas, je propose peut-être Est-ce utile que JE sois utile ? C'est plus clair j'espère ainsi et merci encore pour toutes vos réponses ! :)

 

 

J'ai bien peur que cette seconde formulation n'aide pas davantage que la première, et je dirais même quelle est tautologique, par exemple, il suffit de remplacer " être utile " par " servir à quelque chose " pour s'en rendre compte, il vient pour " Est-ce utile d'être utile ? ": " Est-ce que ça sert à quelque chose que ça serve à quelque chose ? " Il y a redondance.

En revanche la première écriture était plus subtile, car le nécessaire peut renvoyer à autre chose qu'à l'utilité elle-même, en l'occurrence le devoir ou la finalité:

1-Devons-nous faire seulement des choses ayant une utilité ?

2-Devons-nous être utile, à chaque fois, quoi que l'on fasse ?

 

Pour les utilitaristes la réponse est oui, par définition, mais pour les autres, ce n'est pas évident, car utile laisse entendre utilisable, or la méditation, la relaxation ou laisser son esprit vagabonder, n'ont pas d'utilité pragmatique puisque nous ne faisons rien, du moins pas une action motrice, pourtant pour notre bien-être, cela peut avoir des conséquences heureuses. Nous pouvons donc faire des choses qui ne sont pas utiles - par non action - et pourtant qui ne sont pas sans conséquence. On peut également faire quelque chose d'inutile, qui ne produit rien d'exploitable, écouter de la musique, regarder un film, passer du temps avec sa famille, son binôme ou ses enfants, ou simplement être présent à côté de gens que l'on affectionne sans rien faire de spécial.

 

Les devoirs ou injonctions citées en début de topic, ne sont que des attentes culturelles, des idolâtries collectives et partagées, un système de valeurs communes mais arbitraires, cela signifie que l'on peut toujours nier ou renier ces idéaux et en choisir d'autres, avec le risque important en retour d'être excommunié, marginalisé, banni de la société qui partagent ce type d'idéalisations, exclu ou ostracisé, et comme il n'y a pas pire sacrifice que ce genre de punitions pour un être éminemment social, ne serait-ce qu'intuitivement, ainsi peu s'engouffrent dans une telle voie ! Toutefois, il n'y a bien sûr aucune fatalité ou nécessité au sens strict à en être.

 

 

Modifié par deja-utilise
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 44ans Posté(e)
Fraction Membre 2 725 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Le 01/12/2020 à 07:47, Loup Astral a dit :

Bonjour,

Je me pose cette question depuis un petit bout de temps par rapport à ce qu'on nous enseigne : on nous apprend que dans la vie, il faut avancer, devenir meilleur, plus beau, plus intelligent, plus fort etc. et donc, à moins d'avoir loupé quelque chose de vraiment énorme : est-ce nécessaire d'être utile ? ou, plus largement, est-ce nécessaire de chercher l'avantage, de devenir plus, mieux ?
Personnellement, je ne trouve pas la réponse, donc si vous l'avez, ou en tout cas des pistes : je suis preneur !

Bonjour,

A trop chercher le pourquoi du pourquoi, on finit par tomber sur une récursivité sémantique :

Pourquoi être utile ? Parce que c’est pragmatique.

Pourquoi être pragmatique ? Parce que c’est sage.

Pourquoi être sage ? Parce que c’est bien.

Pourquoi faire le bien ? Parce que c’est bien.

La notion du bien est le point de chute du pourquoi.

Pourquoi le Bien est-il bien ? Parce que le meilleur est mieux que le pire, d’où une autoréférence sémantique.

 

Si vous cherchez un sens à l’existence, vous le trouverez tantôt dans vos propriétés, tantôt dans vos appartenances.

C’est à vous de décider si vous êtes venu au monde pour donner ou pour prendre.

Être utile, c’est s’inscrire dans une appartenance reconnue, pour participer à son dessein.

Mais si la France est une infirme polypathologique et dissociée, cela signifie qu’elle n’est pas récursive et que le point de chute naturel du pourquoi, c’est vous.

D’où une relative absurdité de la notion de sacrifice.

 

Les chiens aiment obéir, ils aiment séduire leur maître, l’obéissance est un sens donné à leur existence.

Or, il y a un chien en chacun de nous, et le sentiment du devoir accompli nous épanouit tout autant que la consommation.

Les moteurs déontologiques sont même, à mon sens, humainement plus puissants que les moteurs du plaisir et de la cupidité :

Difficile d’imaginer un mariage sponsorisé par Coca-Cola.

Cordialement, Fraction

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×