Aller au contenu

Je suis maintentant quelque chose dans le genre "conservative"

Noter ce sujet


Mak Marceau

Messages recommandés

Membre, The Chancelier, 40ans Posté(e)
Mak Marceau Membre 4 827 messages
40ans‚ The Chancelier,
Posté(e)

Bonjour tout le monde de Forumfr,

Je voulais prendre le temps de dire que je suis maintenant pour le garder ce que nous avons. Je suis de loin un révolutionnaire ou autres affaires du genre. Je tiens à dire que si j'avais des idées différentes et c'était sans savoir que ces idées étaient dans le genre nouveau et donc anti établissement. Qu'avec de l'éveil, c'est bien mieux de pas changer les choses: comme un révolutionnaire et affaires du genre changer les choses. C'est le crime par ignorance. 

Bon Samedi! 

 

Modifié par Mak Marceau
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 56ans Posté(e)
elbaid Membre 3 727 messages
Forumeur activiste‚ 56ans‚
Posté(e)

39 ans c'est encore un peu jeune pour être en conserve ....

  • Haha 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Colibri*
Invités, Posté(e)
Invité Colibri*
Invité Colibri* Invités 0 message
Posté(e)
il y a 4 minutes, elbaid a dit :

39 ans c'est encore un peu jeune pour être en conserve ....

Bin, moi je dirais qu'il est resté un peu trop longtemps dans le pot ... j'ai rien compris :pardon:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, The Chancelier, 40ans Posté(e)
Mak Marceau Membre 4 827 messages
40ans‚ The Chancelier,
Posté(e)
il y a 13 minutes, elbaid a dit :

39 ans c'est encore un peu jeune pour être en conserve ....

Je dis que j'aurais dû être bien avant. Mais je comprends que les jeunes doivent peut-être commencer ailleurs.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeuse acharnée, Posté(e)
querida13 Membre 37 230 messages
forumeuse acharnée,
Posté(e)

Houlà, on dirait qu'on t'a demandé de faire ton autocritique à la  manière de l' ancien régime soviétique, toi!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 44ans Posté(e)
Fraction Membre 2 938 messages
Forumeur alchimiste ‚ 44ans‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, Mak Marceau a dit :

Bonjour tout le monde de Forumfr,

Je voulais prendre le temps de dire que je suis maintenant pour le garder ce que nous avons. Je suis de loin un révolutionnaire ou autres affaires du genre. Je tiens à dire que si j'avais des idées différentes et c'était sans savoir que ces idées étaient dans le genre nouveau et donc anti établissement. Qu'avec de l'éveil, c'est bien mieux de pas changer les choses: comme un révolutionnaire et affaires du genre changer les choses. C'est le crime par ignorance. 

Bon Samedi! 

 

Bonjour,

Oui, je suis d’accord avec vous, l’âme révolutionnaire a mal vieilli, en corrélation avec la chute du mur.

Nous sommes plus ou moins synchronisés et acteurs d’une maturation collective.

 

Les gens aussi ne sont plus les mêmes : quand je suis né, les adolescents rêvaient de révolution et d’amour idyllique, aujourd’hui ils rêvent d’un braquage à 3 millions et de gang-bang.

 

Contester l’ordre établi est un angélisme, tout simplement parce qu’il n’y a pas d’ordre établi :

 

_ On confond souvent l’économie administrée avec le chaos régulé de l’offre et de la demande.

Le premier est un mécanisme solide, le second est une biologie fragile.

Le capitalisme n’est pas un ordre, contrairement au féodalisme.

C’est seulement la formalisation de quelque chose de naturel : la propriété, notamment celle des moyens de production.

 

_ Le droit non plus n’est pas un ordre, dans la mesure où le droit français est particulièrement intuitif et compte peu d’arbitrages.

C’est l’institution qui compte le plus de recours et de contre-pouvoirs, d’où une propension consensuelle.

En outre, le droit français n’est pas nominatif, il ne comporte pas ou peu de noms propres, contrairement au droit allemand, par exemple.

C’est donc un droit qui va de soi, et dont le formalisme n’est là que pour en cristalliser l’évidence.

 

Même le réformisme et le progressisme ont changé de camp :

Il s’agit maintenant de rationaliser, pour ne pas dire « rentabiliser », le modèle gaullien.

Les fonctionnaires deviennent conservateurs pour protéger leurs acquis, les syndicats perdent leurs moyens de nuisance.

On privatise, on sous-traite, on contractualise le sumo en rêvant de le métamorphoser en marathonien éthiopien.

La seule limite théorique, c’est le squelette régalien.

Cordialement, Fraction

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a une heure, Colibri* a dit :

Bin, moi je dirais qu'il est resté un peu trop longtemps dans le pot ... j'ai rien compris :pardon:

Coucou petit Colibri, ben moi aussi, j'ai compris que dalle....:eva:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 29ans Posté(e)
mig72 Membre 1 975 messages
Forumeur inspiré‚ 29ans‚
Posté(e)
il y a 50 minutes, Fraction a dit :

Bonjour,

Oui, je suis d’accord avec vous, l’âme révolutionnaire a mal vieilli, en corrélation avec la chute du mur.

Nous sommes plus ou moins synchronisés et acteurs d’une maturation collective.

 

Les gens aussi ne sont plus les mêmes : quand je suis né, les adolescents rêvaient de révolution et d’amour idyllique, aujourd’hui ils rêvent d’un braquage à 3 millions et de gang-bang.

 

Contester l’ordre établi est un angélisme, tout simplement parce qu’il n’y a pas d’ordre établi :

 

_ On confond souvent l’économie administrée avec le chaos régulé de l’offre et de la demande.

Le premier est un mécanisme solide, le second est une biologie fragile.

Le capitalisme n’est pas un ordre, contrairement au féodalisme.

C’est seulement la formalisation de quelque chose de naturel : la propriété, notamment celle des moyens de production.

 

_ Le droit non plus n’est pas un ordre, dans la mesure où le droit français est particulièrement intuitif et compte peu d’arbitrages.

C’est l’institution qui compte le plus de recours et de contre-pouvoirs, d’où une propension consensuelle.

En outre, le droit français n’est pas nominatif, il ne comporte pas ou peu de noms propres, contrairement au droit allemand, par exemple.

C’est donc un droit qui va de soi, et dont le formalisme n’est là que pour en cristalliser l’évidence.

 

Même le réformisme et le progressisme ont changé de camp :

Il s’agit maintenant de rationaliser, pour ne pas dire « rentabiliser », le modèle gaullien.

Les fonctionnaires deviennent conservateurs pour protéger leurs acquis, les syndicats perdent leurs moyens de nuisance.

On privatise, on sous-traite, on contractualise le sumo en rêvant de le métamorphoser en marathonien éthiopien.

La seule limite théorique, c’est le squelette régalien.

Cordialement, Fraction

La jeunesse est-elle aujourd'hui plus engagée dans la conscience collective ? Cette conscience collective de la jeunesse se matérialise-telle par une citoyennement engagée et un engagement participatif des territoires et des corps intermédiaires (démocratie participative de proximité des acteurs locaux, des projet de financement publiques locaux  participatives, des débats plus inclusifs  etc...) et dans un mouvement de décentralisation des médias? Ou Y a-t-il une rupture de l'égalité morale de la jeunesse et avec elle une mort de la France des territoires des talents pour tous ? Ne serait pas un ordre établi ?Par ailleurs, ne peut-on pas concevoir un marché éthique ? Un élitisme éthique de la France des savoirs? Ne serait-ce pas un parachever par là même un nouvel ordre établi ? 

Bien cordialement. 

Mig 72

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 29ans Posté(e)
mig72 Membre 1 975 messages
Forumeur inspiré‚ 29ans‚
Posté(e)
il y a 3 minutes, mig72 a dit :

La jeunesse est-elle aujourd'hui plus engagée dans la conscience collective ? Cette conscience collective de la jeunesse se matérialise-telle par une citoyennement engagée et un engagement participatif des territoires et des corps intermédiaires (démocratie participative de proximité des acteurs locaux, des projet de financement publiques locaux  participatives, des débats plus inclusifs  etc...) et dans un mouvement de décentralisation des médias? Ou Y a-t-il une rupture de l'égalité morale de la jeunesse et avec elle une mort de la France des territoires des talents pour tous ? Ne serait pas un ordre établi ?Par ailleurs, ne peut-on pas concevoir un marché éthique ? Un élitisme éthique de la France des savoirs? Ne serait-ce pas un parachever par là même un nouvel ordre établi ? 

Bien cordialement. 

Mig 72

Faut-il un état de droit éthique de proximité? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 44ans Posté(e)
Fraction Membre 2 938 messages
Forumeur alchimiste ‚ 44ans‚
Posté(e)
il y a 2 minutes, mig72 a dit :

La jeunesse est-elle aujourd'hui plus engagée dans la conscience collective ? Cette conscience collective de la jeunesse se matérialise-telle par une citoyennement engagée et un engagement participatif des territoires et des corps intermédiaires (démocratie participative de proximité des acteurs locaux, des projet de financement publiques locaux  participatives, des débats plus inclusifs  etc...) et dans un mouvement de décentralisation des médias? Ou Y a-t-il une rupture de l'égalité morale de la jeunesse et avec elle une mort de la France des territoires des talents pour tous ? Ne serait pas un ordre établi ?Par ailleurs, ne peut-on pas concevoir un marché éthique ? Un élitisme éthique de la France des savoirs? Ne serait-ce pas un parachever par là même un nouvel ordre établi ? 

Bien cordialement. 

Mig 72

Bonsoir,

Il ne vous aura pas échappé que je ne suis pas sociologue (qui l'est vraiment ?) et que je ne dispose que de préjugés plus ou moins éprouvés et extrapolatifs pour diagnostiquer la jeunesse.

Mais peu importe, spéculons.

Il faut d'abord scinder la jeunesse entre celle qui a encore une conscience politique et celle qui n'en a pas.

Parmi celle qui en a une, la jeunesse va peu à peu se corréler à une offre politique en pleine mutation.

 

La contre-productive lutte des classes sera mise, provisoirement, entre parenthèses, tant que la classe moyenne survivra.

Parce que les enjeux de la société vont aller à l'inverse de la chanson de Balavoine : de l'envie vers le besoin, de l'amour vers l'appétit.

Je pronostique présomptueusement l'avènement d'un futur clivage écologisme-souverainisme, d'une écologie "pastèque" verte à l'extérieur, rouge à l'intérieur, et d'un souverainisme fédérateur qui effacera l'épisode libéral non pas pour sa caducité absolue, mais pour son obsolescence provisoire face à la rareté à venir.

Certes, il existe un écologisme de droite et un souverainisme de gauche, mais la magie des corrélations écrit parfois l'histoire plus pertinemment que les hommes.

Cordialement, Fraction.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 29ans Posté(e)
mig72 Membre 1 975 messages
Forumeur inspiré‚ 29ans‚
Posté(e)
il y a 33 minutes, Fraction a dit :

Bonsoir,

Il ne vous aura pas échappé que je ne suis pas sociologue (qui l'est vraiment ?) et que je ne dispose que de préjugés plus ou moins éprouvés et extrapolatifs pour diagnostiquer la jeunesse.

Mais peu importe, spéculons.

Il faut d'abord scinder la jeunesse entre celle qui a encore une conscience politique et celle qui n'en a pas.

Parmi celle qui en a une, la jeunesse va peu à peu se corréler à une offre politique en pleine mutation.

 

La contre-productive lutte des classes sera mise, provisoirement, entre parenthèses, tant que la classe moyenne survivra.

Parce que les enjeux de la société vont aller à l'inverse de la chanson de Balavoine : de l'envie vers le besoin, de l'amour vers l'appétit.

Je pronostique présomptueusement l'avènement d'un futur clivage écologisme-souverainisme, d'une écologie "pastèque" verte à l'extérieur, rouge à l'intérieur, et d'un souverainisme fédérateur qui effacera l'épisode libéral non pas pour sa caducité absolue, mais pour son obsolescence provisoire face à la rareté à venir.

Certes, il existe un écologisme de droite et un souverainisme de gauche, mais la magie des corrélations écrit parfois l'histoire plus pertinemment que les hommes.

Cordialement, Fraction.

Sur quelles idées de projet  commun ? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 44ans Posté(e)
Fraction Membre 2 938 messages
Forumeur alchimiste ‚ 44ans‚
Posté(e)
il y a 1 minute, mig72 a dit :

Sur quelles idées de projet  commun ? 

Connaissez-vous Monsieur Jancovici ?

C'est un illustre scientifique qui tente de nous alerter, en toute objectivité et rationalité, sur notre avenir industriel, et sur la base d'arguments purement géographiques et mathématiques.

Si vous souhaitez pronostiquer le futur proche de l'humanité, je vous conseille de le consulter.

Il est disponible sur Youtube.

 

Oui, vous avez raison, il va falloir penser collectif.

Mais "collectif" n'est pas synonyme de "collectivisme".

Pour que notre projet commun murisse, il faudra aussi être élitiste, afin d'accélérer nos moteurs les plus rentables.

C'est tout le paradoxe de la bourgeoisie : fédérer la classe moyenne vers un élitisme fécond, pour le bien commun.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Animal sauvage, 63ans Posté(e)
Mr_Fox Membre 14 616 messages
63ans‚ Animal sauvage,
Posté(e)
Il y a 6 heures, Fraction a dit :

Les gens aussi ne sont plus les mêmes : quand je suis né, les adolescents rêvaient de révolution et d’amour idyllique, aujourd’hui ils rêvent d’un braquage à 3 millions et de gang-bang. 

 

Ceux qui les ont éduqués leur ont transmis ces valeurs, pratiquant la haine d'eux-mêmes, de leurs ancêtres et de leur héritage. Du passé faisons table rase, telle fut leur éducation.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 44ans Posté(e)
Fraction Membre 2 938 messages
Forumeur alchimiste ‚ 44ans‚
Posté(e)
Il y a 18 heures, Mr_Fox a dit :

Ceux qui les ont éduqués leur ont transmis ces valeurs, pratiquant la haine d'eux-mêmes, de leurs ancêtres et de leur héritage. Du passé faisons table rase, telle fut leur éducation.

 

Bonsoir,

J'ai une conception de la maturation différente de la vôtre, où les parents n'ont qu'un rôle de conditionnement empirique, indépendante de l'aspiration rétroactive de l'enfant au destin.

J'exagérais lorsque je dénonçais la rupture générationnelle des valeurs, je crois plutôt qu'il y a plusieurs jeunesses, depuis toujours, et que mai 68 n'a rien inventé.

Les mœurs se dégradent depuis longtemps, mais ils se corrigent aussi, comme un corps ou une âme se réparent.

 

Il n'y a pas de sens de l'histoire :

L'histoire est une discipline qui ressemble à la psychologie ou l'économie en ce sens que, quelle que soit votre théorie, il existera toujours une corrélation pour la valider.

Celui qui cherche sa corrélation la trouvera, même si corrélation n'est pas causalité.

Cordialement, Fraction

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Animal sauvage, 63ans Posté(e)
Mr_Fox Membre 14 616 messages
63ans‚ Animal sauvage,
Posté(e)
il y a 49 minutes, Fraction a dit :

Bonsoir,

J'ai une conception de la maturation différente de la vôtre, où les parents n'ont qu'un rôle de conditionnement empirique, indépendante de l'aspiration rétroactive de l'enfant au destin. 

J'exagérais lorsque je dénonçais la rupture générationnelle des valeurs, je crois plutôt qu'il y a plusieurs jeunesses, depuis toujours, et que mai 68 n'a rien inventé. 

Les mœurs se dégradent depuis longtemps, mais ils se corrigent aussi, comme un corps ou une âme se réparent. 

 

Il n'y a pas de sens de l'histoire :

L'histoire est une discipline qui ressemble à la psychologie ou l'économie en ce sens que, quelle que soit votre théorie, il existera toujours une corrélation pour la valider.

Celui qui cherche sa corrélation la trouvera, même si corrélation n'est pas causalité.

Cordialement, Fraction

L'école joue un rôle primordiale dans la haine des enfants vis à vis d'eux-mêmes et de la société, bien plus important que celui des parents. C'est l'école qui enseigne aux enfants la honte d'exister qu'ils doivent avoir ainsi que le nihilisme matérialiste le plus primaire.

C'est aussi l'exemple qui est donné aux jeunes par nos élites, tricher, voler, ne jamais avoir honte d'être une raclure de bidet et toujours mépriser le bon droit. Ne jamais s'excuser, toujours brutaliser les faibles et excuser les abus. Nous avons la société que nous avons construite.

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 29ans Posté(e)
mig72 Membre 1 975 messages
Forumeur inspiré‚ 29ans‚
Posté(e)
Il y a 23 heures, Fraction a dit :

Connaissez-vous Monsieur Jancovici ?

C'est un illustre scientifique qui tente de nous alerter, en toute objectivité et rationalité, sur notre avenir industriel, et sur la base d'arguments purement géographiques et mathématiques.

Si vous souhaitez pronostiquer le futur proche de l'humanité, je vous conseille de le consulter.

Il est disponible sur Youtube.

 

Oui, vous avez raison, il va falloir penser collectif.

Mais "collectif" n'est pas synonyme de "collectivisme".

Pour que notre projet commun murisse, il faudra aussi être élitiste, afin d'accélérer nos moteurs les plus rentables.

C'est tout le paradoxe de la bourgeoisie : fédérer la classe moyenne vers un élitisme fécond, pour le bien commun.

Et la notion discrimination à l'école participe-telle à cette élitisme par la rupture de l'égalité des chances à l'école de la république du fait du défaut de l'accès à la culture pour tous dans un but de promotion sociale d'une nouvelle génération ? N'y a-t-il pas un projet social à redéfinir dans notre vivre-ensemble? N'est-ce pas la promotion d'une culture qui fait de nous une grande civilisation populaire ?   

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 29ans Posté(e)
mig72 Membre 1 975 messages
Forumeur inspiré‚ 29ans‚
Posté(e)

Et la notion de discrimination à l'école ou du défaut d'accès à la culture participe-telles à cette élitisme par la rupture de l'égalité des chances à l'école de la République dans la promotion sociale d'une nouvelle génération ? N'y a-t-il pas un projet social à redéfinir dans notre vivre-ensemble ? N'est-ce pas la promotion d'une culture qui fait de nous une grande civilisation populaire ?     

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 44ans Posté(e)
Fraction Membre 2 938 messages
Forumeur alchimiste ‚ 44ans‚
Posté(e)
Il y a 19 heures, Mr_Fox a dit :

L'école joue un rôle primordiale dans la haine des enfants vis à vis d'eux-mêmes et de la société, bien plus important que celui des parents. C'est l'école qui enseigne aux enfants la honte d'exister qu'ils doivent avoir ainsi que le nihilisme matérialiste le plus primaire.

C'est aussi l'exemple qui est donné aux jeunes par nos élites, tricher, voler, ne jamais avoir honte d'être une raclure de bidet et toujours mépriser le bon droit. Ne jamais s'excuser, toujours brutaliser les faibles et excuser les abus. Nous avons la société que nous avons construite.

 

Bonjour,

Oui, l'école enseigne un devoir de repentance déformant, en surreprésentant la faute de la France.

Ca a tendance à faire enregistrer l'histoire française comme celle d'un empire egocentrique et sans moralité.

Alors que la mécanique de la faute et de l'exaction consiste, pour une large part, à corrompre le maillon faible : le sous-officier, le soldat, le petit chef,...

Je n'ai pas le souvenir d'une immoralité historique assumée et revendiquée, outre quelques crimes politiques comme avec Catherine de Médicis.

 

Personnellement, j'ai redoublé ma 3ème et ma 1ère.

J'ai donc eu droit à 4 séances de "Nuit et brouillard".

Allez savoir pourquoi, mais ça ne m'a pas rendu plus philanthrope.

En revanche, je songe depuis à devenir végétarien.

Vive la pédagogie Orange Mécanique !

 

Concernant les élus, je crois plutôt que c'est vous qui surreprésentez leur corruption.

Il faudrait rapporter le nombre de corruptions hypermédiatisées au nombre d'hommes et femmes engagés en politique.

Il faudrait aussi prendre en considération l'opportunisme inhérent à la fonction, et la tentation humaine envers l'abus de pouvoir.

Cordialement, Fraction

 

 

Modifié par Fraction
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Animal sauvage, 63ans Posté(e)
Mr_Fox Membre 14 616 messages
63ans‚ Animal sauvage,
Posté(e)
Il y a 4 heures, Fraction a dit :

Bonjour,

Oui, l'école enseigne un devoir de repentance déformant, en surreprésentant la faute de la France. 

Ca a tendance à faire enregistrer l'histoire française comme celle d'un empire egocentrique et sans moralité. 

Alors que la mécanique de la faute et de l'exaction consiste, pour une large part, à corrompre le maillon faible : le sous-officier, le soldat, le petit chef,... 

Je n'ai pas le souvenir d'une immoralité historique assumée et revendiquée, outre quelques crimes politiques comme avec Catherine de Médicis. 

Non, ce n'est pas ça qu'on fait, on personnalise la faute. Le petit enfant blanc qui va a l'école est collectivement coupable de la traite, de la colonisation et divers crimes dans lesquels ni lui ni sa famille n'a jamais trempé de près ou de loin. Et le petit enfant issu des minorités est lui fait victime de ces fautes. On enseigne la culpabilité raciale collective à travers les siècles.

Grâce à une connerie aussi horriblement monumentale on met en branle une folie vengeresse dénuée de fondement. Et nous faisons ça afin de détruire l'image de la France pour que tous soient réunis dans la République. Sauf que ça ne peut pas marcher bien évidemment.

Citation

 Personnellement, j'ai redoublé ma 3ème et ma 1ère.

J'ai donc eu droit à 4 séances de "Nuit et brouillard". 

Allez savoir pourquoi, mais ça ne m'a pas rendu plus philanthrope.

En revanche, je songe depuis à devenir végétarien.

Vive la pédagogie Orange Mécanique ! 

La pédagogie orange mécanique, tout à fait, ça a prouvé que ça ne marche pas alors il faut bien continuer. Errare humanum est ...

Citation

Concernant les élus, je crois plutôt que c'est vous qui surreprésentez leur corruption.

Il faudrait rapporter le nombre de corruptions hypermédiatisées au nombre d'hommes et femmes engagés en politique.

Il faudrait aussi prendre en considération l'opportunisme inhérent à la fonction, et la tentation humaine envers l'abus de pouvoir.

Cordialement, Fraction 

En parlant des "élites" je pensais à tout ce qui tient rôle de modèle, sportif (Benzema) entrepreneur (Bill Gates) artiste (Polanski) lorsque tous les modèles qu'on te propose sont au mieux des mafieux, mais souvent bien pire, faut pas t'attendre à des miracles.

Modifié par Mr_Fox
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×