Aller au contenu

Le néo-féminisme est un féminisme qui accuse le genre masculin tout entier.

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 49ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 75 175 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 49ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Beebee a dit :

Ok, pas d'arguments, mais encore une leçon de vie

Heu non rien à voir . En aucun cas je ne suis parti sur le temps partiel des caissières pour noyer le poisson sur le féminisme radical 

Il y a 2 heures, Beebee a dit :

:dort:à la limite de l'insulte.
 

Syndrome Darmanin ?

Bonne journée.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 158
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

  • 26

  • 25

  • 16

  • 10

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Messages populaires

Tout comme il est très simple de reprocher à la mouvance d'extrême droite de ne s'intéresser aux viols et agressions sexuelles que lorsque les agresseurs sont noirs ou arabes .... Et de devenir  ultra

L'erreur serait de croire que ce néo féminisme remplacerait le féminisme. Or ce néo féminisme n'existe qu'en tant que minorité vivant en parallèle du féminisme, et bien sur le polluant.  J'ai per

J'en pense qu'il y a des excès et des extrêmes partout. Et que c'est pas un scoop. J'en pense aussi que ces extrêmes sont bien pratiques pour certains(es)...

Images postées

Membre 4ans Posté(e)
bouddean Membre 5 109 messages
Forumeur alchimiste‚ 4ans
Posté(e)

Je ne vois pas comment on peut créer quoi que ce soit sans inspiration, et les femmes sont la source d'inspiration des hommes 

Si l'Homme veut s'octroyer toute le mérite  de l'œuvre, il est normal que la Femme ne veuille plus lui servir de source d'inspiration .

C'est dommage pour l'œuvre .

Par contre, les femmes seules feront mieux que les hommes seuls .

 L'idéal c'est quand même l'œuvre commune et   il est  légitimement de revendiquer la reconnaissance qui de toutes maniéré leur est  due . 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 4ans Posté(e)
bouddean Membre 5 109 messages
Forumeur alchimiste‚ 4ans
Posté(e)
Le 29/12/2020 à 13:20, Neguentropie a dit :

Aucune féministe n’a de problème avec le fait que l’écrasante majorité des plombiers sont des hommes, en revanche, elles sont offusquées si c’est le cas pour des postes où il y a du pouvoir, autrement dit la liberté est ici, comme dans le cas du libéralisme économique, dévoyée pour en faire un instrument au service d’un accès plus important aux privilèges.      

Hello''

En même temps, on n'a jamais vu personne mener de combat pour réclamer et obtenir l'asservissement .

 Se battre pour obtenir au moins le pouvoir sur soi me parait au minimum légitime . Vous allez peut être me prendre pour ce que je ne suis pas, mais je ne vois pas en quel honneur les hommes décideraient de ce à quoi les femmes ont droit ou pas .

La comparaison avec  le libéralisme économique qui est le droit d'utiliser des moyens déloyaux pour exterminer ses concurrents me parait injustifié puisque  le combat des femmes est de demander aux hommes d'être loyaux justement .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Mórrígan Membre 12 617 messages
Cóínnéóídh mé do bhás‚
Posté(e)
Le 28/05/2021 à 13:52, bouddean a dit :

Je ne vois pas comment on peut créer quoi que ce soit sans inspiration, et les femmes sont la source d'inspiration des hommes 

Si l'Homme veut s'octroyer toute le mérite  de l'œuvre, il est normal que la Femme ne veuille plus lui servir de source d'inspiration .

C'est dommage pour l'œuvre .

Par contre, les femmes seules feront mieux que les hommes seuls .

 L'idéal c'est quand même l'œuvre commune et   il est  légitimement de revendiquer la reconnaissance qui de toutes maniéré leur est  due . 

 

Assez de passivité. Assez de réification du corps des femmes. Assez de muses. Assez !

Le chemin vers la réappropriation de notre corps est encore long. Des femmes ont aussi un pouvoir créateur -et non seulement procréateur- il n’est pas dit qu’elles font ou feront toujours mieux que les hommes, ceci dit. L’histoire, ni même la science, ne nous dit pas encore si nous sommes plus sages en raison de notre genre. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 4ans Posté(e)
bouddean Membre 5 109 messages
Forumeur alchimiste‚ 4ans
Posté(e)
Le 02/06/2021 à 15:33, Mórrígan a dit :

Assez de passivité. Assez de réification du corps des femmes. Assez de muses. Assez !

Le chemin vers la réappropriation de notre corps est encore long. Des femmes ont aussi un pouvoir créateur -et non seulement procréateur- il n’est pas dit qu’elles font ou feront toujours mieux que les hommes, ceci dit. L’histoire, ni même la science, ne nous dit pas encore si nous sommes plus sages en raison de notre genre. 

J'ai exprimé justement que les femmes sont actives dans la réalisation de l'œuvre, mais qu'à force de ne pas le reconnaître, voir de les déposséder de leur mérite ,  il est normal qu'elles refusent de participer à une construction commune . Ce qui n'est pas l'idéal non plus, mais de l'expérience que j'en ai, les femmes seules font mieux que les hommes seuls  . Par contre, pourquoi une femme refuserait elle le partage avec un homme dans la mesure ou il est équitable ?

 "Aujourd'hui, des femmes pensent comme des hommes et des hommes pensent comme des femmes " 

Titre de topic que j'envisageais de lancer mais qui m'a semblé trop compliqué , qu'en pensez vous ? 

Modifié par bouddean
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 31ans Posté(e)
Virtuose_en_carnage Membre 2 497 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)
Le 02/06/2021 à 15:33, Mórrígan a dit :

Assez de passivité. Assez de réification du corps des femmes. Assez de muses. Assez !

Le chemin vers la réappropriation de notre corps est encore long. Des femmes ont aussi un pouvoir créateur -et non seulement procréateur- il n’est pas dit qu’elles font ou feront toujours mieux que les hommes, ceci dit. L’histoire, ni même la science, ne nous dit pas encore si nous sommes plus sages en raison de notre genre. 

Donc si je comprends bien. Assez de réification. Mais vers la réappropriation du corps de la femme. Comment peut-on se réapproprier quelque chose d'abstrait sans en faire à nouveau une réification? Enfin, il n'y a que le féminisme moderne pour donner un sens à ces antinomies.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 4ans Posté(e)
bouddean Membre 5 109 messages
Forumeur alchimiste‚ 4ans
Posté(e)
Le 02/06/2021 à 15:33, Mórrígan a dit :

 

 il n’est pas dit qu’elles font ou feront toujours mieux que les hommes, ceci dit. L’histoire, ni même la science, ne nous dit pas encore si nous sommes plus sages en raison de notre genre. 

Oui, je reviens sur un mot :

Le 28/05/2021 à 13:52, bouddean a dit :

Par contre, les femmes seules feront mieux que les hommes seuls .

pour être plus précis, je dirais que les femmes seules peuvent faire plus que les hommes, ce qui effectivement, peut dans certain cas faire froid dans le dos .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Mórrígan Membre 12 617 messages
Cóínnéóídh mé do bhás‚
Posté(e)
Il y a 8 heures, bouddean a dit :

J'ai exprimé justement que les femmes sont actives dans la réalisation de l'œuvre, mais qu'à force de ne pas le reconnaître, voir de les déposséder de leur mérite ,  il est normal qu'elles refusent de participer à une construction commune . Ce qui n'est pas l'idéal non plus, mais de l'expérience que j'en ai, les femmes seules font mieux que les hommes seuls  . Par contre, pourquoi une femme refuserait elle le partage avec un homme dans la mesure ou il est équitable ?

 "Aujourd'hui, des femmes pensent comme des hommes et des hommes pensent comme des femmes " 

Titre de topic que j'envisageais de lancer mais qui m'a semblé trop compliqué , qu'en pensez vous ? 

J’en pense que vous allez y attirer autant des friands de sexisme hostile que de sexisme bienveillant (que la hiérarchie soit !). Des intervenant(e)s qui vont être gonflés par ceux-ci, et puis… des perplexes et une majorité silencieuse. 

Cela ne m’intéresse pas de vous être supérieure, je n’envisage pas les rapports humains à l’aune de la domination (et son corollaire la soumission), dans quel que domaine que ce soit, surtout parce que cela me dégoûte.
Ce qui m’intéresse c’est de ne pas être déconsidérée ou mise sur un piédestal (c’est une prison) au simple motif de mon genre. 

J’en pense aussi qu’il y a énormément de sujets sur ce forum (et que c’est le bordel). 

Vous faites comme vous le sentez ensuite. 

Les femmes sont capables de peindre, d’écrire, de créer. Tant qu’elles sont muses, elles ne produisent pas. La statique n’est pas dans l’action. 

Certains se sont cantonnés à peindre le corps des femmes, tordant parfois la vérité afin de coller à leur vision de la beauté, et alors que pour les artistes tout un champ des possibles s’ouvre. On peut faire beaucoup. 

Révélation

A t-on déjà réellement vu pareil dos ? 
8D13D9CF-48CE-4DC7-A93F-262B9C243A72.jpeg.c7f6ca952fc08934b4bdda71e3e71ddb.jpeg

 

Je peux peindre des femmes (et des hommes), néanmoins j’évite de le faire, c’est l’overdose. 

Il y a 3 heures, bouddean a dit :

Oui, je reviens sur un mot :

pour être plus précis, je dirais que les femmes seules peuvent faire plus que les hommes, ce qui effectivement, peut dans certain cas faire froid dans le dos .

Qu’est-ce qui vous ferait peur, plus exactement ? 

Il y a 4 heures, Virtuose_en_carnage a dit :

Donc si je comprends bien. Assez de réification. Mais vers la réappropriation du corps de la femme. Comment peut-on se réapproprier quelque chose d'abstrait sans en faire à nouveau une réification? Enfin, il n'y a que le féminisme moderne pour donner un sens à ces antinomies.

Laquelle ? 

Ton corps n’est pas abstrait. Il est réel, tu peux le toucher. Il n’appartient pas à la communauté, c’est le tien. 

Eh bien c’est pareil pour les femmes. 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 31ans Posté(e)
Virtuose_en_carnage Membre 2 497 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)
il y a 12 minutes, Mórrígan a dit :

Laquelle ? 

Ton corps n’est pas abstrait. Il est réel, tu peux le toucher. Il n’appartient pas à la communauté, c’est le tien. 

Eh bien c’est pareil pour les femmes. 

Quand on vit dans une société, on ne s'appartient jamais réellement que dans la mesure où la société le permet. Sinon on a le droit de vivre ostracisé et reclus, et jouir entièrement de son corps et de son esprit librement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Mórrígan Membre 12 617 messages
Cóínnéóídh mé do bhás‚
Posté(e)
il y a 30 minutes, Virtuose_en_carnage a dit :

Quand on vit dans une société, on ne s'appartient jamais réellement que dans la mesure où la société le permet. Sinon on a le droit de vivre ostracisé et reclus, et jouir entièrement de son corps et de son esprit librement.

Tu te considères comme un objet ? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 31ans Posté(e)
Virtuose_en_carnage Membre 2 497 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)
il y a 10 minutes, Mórrígan a dit :

Tu te considères comme un objet ? 

Bien entendu que je suis un objet d'un point de vu sociétal. D'un point de vu économique aussi. Du point de vu des sciences sociales également. Est-ce que je m'appartiens totalement? La réponse est non, comme tout le monde. Peut-être qu'un jour, les femmes se réapproprieront leur corps comme vous dites, mais il sera imposées de nouvelles coercitions sur elles de la part de la société.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 4ans Posté(e)
bouddean Membre 5 109 messages
Forumeur alchimiste‚ 4ans
Posté(e)
il y a 51 minutes, Mórrígan a dit :

 Tant qu’elles sont muses, elles ne produisent pas.

Ah je comprends, ce que vous appelez " muse" , c'est un model  , ce n'est pas de ça que je parle , je ne comprenais pas ce que vous vouliez dire par " elles ne produisent pas" , ce dont je parle ,  c'est tout le contraire, ce sont des femmes très actives et qui jouent un grand rôle, voire le rôle principal dans la création de l'œuvre .

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 46ans Posté(e)
MarcThor Membre 1 286 messages
Forumeur alchimiste‚ 46ans
Posté(e)

« Je suis déjà allée voir l'enquête du CVS  pour te répondre parce que certains chiffres me paraissaient aberrants (ils l'étaient) et d'autres en effet sont peu connus. Les autres te remercieront pour cette avalanche de sources, mais moi je suis autonome ».

@Beebee, j’apprécierais davantage d'honnêteté intellectuelle et moins de condescendance et d’agressivité justement. Si tu dis que je mens, dis-le clairement et apporte des preuves plutôt que de discréditer par de simples affirmations STP…et nous verrons…

Autonome pour ? Pour éviter d’aller sur le fonds du sujet, éviter la plupart des données et arguments ( tu as "éludé" 95 pour cent de l'argumentation), comme pour les gommer, focaliser le débat sur un détail , en extrapolant puis en jouant la victimisation …autonome pour cela, oui !

 

« La féminisation de la magistrature... J'aime bcp cet argument. Etait-ce un problème pour toi quand 80% des juges était des hommes? Les enfants étaient-ils plus confiés aux pères lorsque 80% des juges était des hommes? »

D’une part, tu fais preuve d’approximation : les JAF n’existent que depuis 1992…les pères ont toujours été discriminés depuis leur création, ce n’est pas un scoop…

D’autre part, je n’ai parlé de parité …qu’en réponse à ton évocation de la parité dans d’autres domaines (CA d’entreprises etc). Curieusement, les néoféministes comme toi, n’exigent pas la parité dans ce domaine, alors que le genre est très important dans ce domaine, le sexisme anti-père étant encore très prégnant dans la société (par-là, en justice familiale), entretenu notamment par le néoféminisme…

« Ce sont les féministes qui ont fait évoluer les mentalités en luttant pour un ré équilibrage des tâches dans le couple : oui le père a sa place entière dans l'éducation des enfants. »

Soyons précis…les tâches ménagères, oui (pas d’autres taches d’ailleurs) mais surtout pas l’égalité parentale ! Les néoféminstes parviennent à endiguer d’une manière ou d’une autre toute loi visant une moindre inégalité parentale ( campagnes d’asso féministes de diabolisation d’une loi, utilisation de la commission du droit des femmes pour enterrer un projet en commission- il n’y a pas de de commission du droit des hommes- la belle égalité, utilisation de députés féministes pour empêcher le vote etc), comme avec la loi MODEM en 2017 ( tu peux voir la députée féministe OBONO sur youtube déposant une motion et gagnant du temps en débitant les arguments les plus immondes, éculés et réchauffés et ainsi, éviter le vote avant la fin de la session parlementaire ( belle leçon de volonté d'égalité et de démocratie)…

Donc oui, les néoféministes veulent l’égalité dans les tâches ménagères (elles ont raison !) mais veulent garder les inégalités en faveur des mères en cas de divorce…

Tu sous-entends qu’il y a un rapport entre la répartition des taches dans un ménage ( travail , heures sup pour l’argent, jardin ,bricolage,entretien des voitures, travaux dans la maison, courses, cuisine etc) et les décisions des JAF, qui passent en moyenne 18 min par dossier de divorce ( comme s’ils venaient chronométrer !) ; je ne vois pas pourquoi des habitudes prises en vie de couple devraient avoir une incidence sur l’organisation post-couple ! Tout ceci est de l’enfumage…mais si habituel avec les néoféministes, si promptes à vouloir justifier les pires injustices, injustices au détriment des hommes évidemment…

« Dans les faits, en 2020, je t'avoue que je continue à recevoir 75% de "maman" en réunion parent-prof et je le déplore. »

Oui, et ? Les pères travaillent davantage, toutes les enquêtes le montrent, notamment à l’apparition d’un enfant. Ceci-dit, les rôles restent trop « genrés » effectivement et les pères se laissent trop souvent enfermer dans un rôle de pourvoyeur d’argent et de biens.

"2 SDF sur 5 en France sont des femmes : c'est  inédit. Avant, il n'y en avait pas. Elles tentent d'être le plus invisible possible parce que le risque premier dans la rue, pour elles, c'est le viol. J'imagine que ça doit arriver aussi aux hommes SDF, mais je n'ai rien lu à ce sujet"

Dans le comptage de 2018, elles représentaient 12 pour cent. Personnellement, je trouverais aberrant qu’on s’occupe et se préoccupe moins des SDF femmes juste parce qu’elles sont en minorité…et pourtant, tu justifies le fait que l’on se préoccupe moins des hommes battus car ils ne représenteraient « que 32 pour cent »  des victimes (CVS-INSEE et ONDRP – fin 2019, dont j’ai apporté les sources déjà) : deux poids, deux mesures !

Peux-tu citer tes sources stp…

"Les "assos féministes"... Quand la moitié des victimes de viol sont des enfants et 84% des victimes adultes sont des femmes, je ne vois pas pourquoi on devrait faire comme si il y avait une égalité homme femme devant ces violences. Il n'y en a pas! D'où des campagnes de prévention, de faits qui deviennent condamnables, etc."

Désolé mais tes données sont suspectes de nouveau (72 pour cent – CVS INSEE-ONDRP 2019, source déjà fournie…). Peux-tu citer tes sources stp…

Il n’y a surtout pas d’égalité dans la prise en charge des différents citoyens : que ce soient pour les hommes battus ou violés, 0 centre d’accueil, 0 central d’appel ,0 centre d’éloignement de leurs bourreaux…Et leur situation est encore plus indicible : pas de structures, non-crus, renversement très courant de l’accusation, souvent les hommes battus sont pères- avec le sexisme anti-père en justice familiale, toutes les conditions sont réunies pour qu’ils n’aient d’autre choix que de subir dans un silence mortifère…

Surtout, que viennent faire les malheureuses victimes qui sont des enfants dans l’argumentaire néoféministe ? D’autant que la réalité est que les maltraitances ignobles contre les enfants sont du fait pour 58 pour cent de femmes (50,2 pour cent par les mères, 31,2 pour cent pour les pères…).

PREUVE:

http://enfanceendanger.unblog.fr/2015/01/27/les-chiffres-et-statistiques-de-la-maltraitance-infantile/

 

 

En outre, les couples LGBT ne sont pas épargnés par la violence conjugale: la prévalence est la plus forte chez les femmes lesbiennes et bisexuelles:

 

La prévalence à vie de la violence conjugale chez les couples LGB semble être similaire ou supérieure à celle des hétérosexuels: 61,1% des femmes bisexuelles, 43,8% des femmes lesbiennes, 37,3% des hommes bisexuels et 26,0% des hommes homosexuels ont vécu de la violence domestique au cours de leur vie. Lorsque les épisodes de violence grave étaient pris en compte, la prévalence était similaire ou supérieure chez les adultes LGB (femmes bisexuelles: 49,3%; femmes lesbiennes: 29,4%; hommes homosexuels: 16,4%) par rapport aux adultes hétérosexuels (femmes hétérosexuelles: 23,6%; hommes hétérosexuels: 13,9 %).

SOURCE :

https://www.7millionsdemousquetaires.ca/post/quand-la-violence-conjugale-frappe-les-couples-de-meme-sexe

 

La légende néoféministe de « l’homme violent toujours coupable et de la femme toujours vertueuse pauvre victime » en prend un coup…

 

 

 

 

 

 

« En revanche, la prise en charge des victimes ne doit pas dépendre du genre, évidemment. La encore, je suis persuadée que ce sont des mouvements comme #MeToo qui vont inciter et qui ont incité des hommes à sortir de leur silence, à briser les tabous très présents dans la société sur ces sujets. »

Quand la mauvaise foi confine à l’art ! Metoo qui aiderait les hommes battus…alors que ce mouvement est utilisé pour passer la propagande victimaire et mensongère du lobby néoféministe «  hommes mauvais-coupables/ femmes vertueusesx victimes » …Les hommes victimes ont encore plus de raison de se taire et de subir, toute tentative de renversement d’accusation étant promise à réussir( je t’invite à consulter le site STOP hommes battus…).

Il suffit d’avoir lu les réactions sur des sites d’asso féministes quand B spears, Mariah Carey etc ont été accusées de harcèlemen : « Détournement, mensonge etc »

 

 « Contrairement à ce que tu dis, opposer féminisme à ton "masculinisme" revanchard est une erreur totale. »

Décidément, nous aurons eu droit à toute la panoplie du néoféminisme !

Les fameux « masculinistes »( nom créé par une féministe pour tenter de diaboliser et ostraciser toute personne souhaitant aborder les inégalités subies par les hommes en occident) ! Une invention bien pratique du puissant lobby féministe pour imposer seul ses thèmes et faire taire la réalité concernant les plus importantes inégalités…).

Plus sérieusement, qui s’oppose à quoi ?

Par exemple (exemple sus-cité, OBONO dans sa motion pour gagner du temps et empêcher le vote de la loi  MODEM pour une moindre inégalité parentale en 2017 :

https://www.youtube.com/watch?v=hAjXmCe3SMU&t=83s

Quand une personne ose parler du cas des hommes, que font les féministes actuelles ?

Erin Pizzey ou Sylvianne Spitzer par exemple ont essayé…le féminisme a TOUT fait pour empêcher de mener leur mission à bien. Prends l'exemple de Sylvianne Spitzer qui a tenté de faire une conférence sur les hommes battus…voilà ce que les féministes ont fait :

 https://rebellyon.info/Conference-masculiniste-a-Lyon.html

Et pour Erin Pizzey ,voilà comment l'ont traité les féministes, alors que Pizzey est à l'origine du 1er foyer pour femme battue : https://www.irishtimes.com/news/feminists-accused-of-suppressing-truth-about-battered-husbands-1.224305#:~:text=Ms%20Erin%20Pizzey%20has%20accused%20the%20feminist%20movement,refuge%20for%20women%20and%20children%20escaping%20domestic%20violence.

Idem pour Cassie JAY ( néoféministe qui a voulu enquêter sur les MRA pour les diaboliser et qui, à devoir entrer dans la discussion avec eux, regarder les faits…a revu ses « croyances » et a été par la suite vilipendée par les féministes…):

https://www.youtube.com/watch?v=3WMuzhQXJoY&t=166s

https://www.youtube.com/watch?v=3KwNSTGCZYU&t=922s

Chaque association qui aide les hommes est accusée par les néoféministes d’être une association de méchant « masculiniste » qui veut la soumission des femmes !

Regarde ce que les féministes disent à propos de SOS PAPA où de LES PAPA=LES MAMANS…

Enfin, Le SE à l’égalité, le HCE, sont tenus par des néoféministes ( Schiappa puis Moreno…et ne parlons pas de ROSSIGNOL qui les a précédées !). Ce qui est marquant c’est que HEC, le secrétariat d’état à l’égalité n’agit et ne dépense de l’argent QUE dans un seul sens, POUR les femmes. Il parle de violences « faites aux femmes » dans le cadre des violences conjugales et de leur cout…bien, mais, et les « violences faites aux hommes » ? D’après l’ONDRP 2019 ( oui les références sérieuses, pas noustoutes!), les violences conjugales ont, dans 32 pour cent des cas, pour victime : un homme…Or, il y a 0 centre d’hébergement pour homme battu, 0 numéro d’appel, 0 centre d’éloignement de leur bourreau…SOS hommes battus ( comme d’autres asso), qui voudrait y remédier, a demandé à être partie prenante du Grenelle ( cela leur a été refusé), à être reconnu par le SE (refusé encore) ; on leur a répondu que, comme les violences sont majoritairement sur les femmes, ils n’auraient RIEN. Conséquence : très peu d’hommes battus osent porter plainte, ils ne sont pas considérés, non aidés, démunis, continuent de subir…L’égalité ?

SOURCES :

 https://www.facebook.com/search/top?q=halteausexisme  https://stop-hommes-battus-france-association.blog4ever.com/

 Si on s’intéresse aux inégalités homme-femme, a-t-on lu, dans les productions du HCE, du SE à l’égalité, tenu par des néoféministes, des actions concernant les inégalités subies par les hommes ? Une de celles-ci (la liste n’est pas exhaustive) :

-Le pourcentage de nullipares à 50 ans hommes était stable depuis un siècle à 12 pour cent environ, idem pour celui des femmes à 9 pour cent environ (certains et certaines ne souhaitant pas enfanter ou ne pouvant pas pour raison médicale ou n'ayant pas trouvé de conjoint pour cela)...or, en 2013, le pourcentage est resté le même pour les femmes mais celui pour les hommes a bondi à plus de 20 pour cent (avec une tendance à l'augmentation- d’après l’INSEE 2019, 60 pour cent des nullipares de 40 ans et plus sont des hommes)! Imaginons le nombre d'hommes nullipares contre leur gré et l'inégalité hommes-femmes sur ce sujet FONDAMENTAL dans une vie? Et que fait-on pour y remédier… la loi inégalitaire PMA pour toutes sans problème médical dés 18ans remboursée par la sécu/ GPA altruiste pour aucun homme ! …ce qui va accentuer fortement cette inégalité fondamentale !

-L' IMMENSE iniquité en justice avec une moindre durée de détention, moins de détention, moins de peines aménagées, pour un même délit ou crime (avec en amont moins de prévalence de plainte envers une femme pour un même méfait)- Statistiques Insee et études de scientifiques (pas noustoutes !). . La pression au travail, les heures supplémentaires (34 pour cent pour les hommes, 17 pour les femmes), les accidents du travail (plus de 65 pour cent d’hommes), sont aussi des sujets importants à aborder.

-La discrimination positive, les incitations et aides pour les étudiantes pour intégrer des études, des métiers dans lesquels elles sont sous-représentées…mais sans l’équivalent pour les étudiants pour intégrer ...des études, des métiers dans lesquels ils sont sous-représentés, comme l’enseignement, le médical et la justice. .L'avantage important en faveur des femmes en ce qui concerne "l'intime"(le jeu de séduction etc) avec une grande disparité concernant la "réussite" sur les sites internet (qui décuplent encore l'inégalité ...en plus de pratiquer des tarifs suivant le sexe, comme les boites de nuit etc, ce qui devrait être interdit, mais, quand l'inégalité est dans ce sens...).

-L’immense problème de la certitude de paternité( 4 pour cent environ d'enfants élevés par un homme alors que c'est l'enfant d'un amant, sans parler des naissances d'enfants non déclarées au père, qui ne saura jamais qu'il a cet enfant ,ne pourra décider de l'élever...) alors qu'un test ADN et une recherche obligatoire du père remédieraient à cette injustice. Compte combien cela fait de paternités niées, c'est gigantesque. Une recherche systématique de paternité est un enjeu MAJEUR d’égalité, ne crois-tu pas ?

-Pas d'accouchement "sous X" pour les hommes (les femmes, avec l'accouchement sous X, ont le droit de refuser une maternité, pas les hommes. Mieux: ils n'ont pas le droit de demander un test pour établir leur paternité mais, à la demande d'une femme, on peut les y contraindre pour établir leur paternité...et leur réclamer de l'argent (le fameux enfant dans le dos).Pourquoi ne pas remédier à ces inégalités ? .Les mutilations sexuelles tolérées sur les hommes (circoncision) , non sur les femmes (y compris l'excision du seul capuchon du clitoris, équivalent exact de la circoncision) , avec des morts d'enfants, des erreurs-ablations du pénis pour d'autres enfants, des mal-être etc. TOUTES les mutilations devraient être non tolérées. .Le traitement de l’immense problème des SDF qui sont pour plus de 80 pour cent des hommes. .75 pour cent des suicides sont de la part des hommes dont quelque 1300 de pères divorcés exclus de la vie de leurs enfants. .Si les viols sont davantage subis par les femmes, ceux subis par les hommes en représentent un nombre important dans la réalité (avec une définition toujours inégalitaire malgré une évolution), idem pour les agressions sexuelles- la grande enquête de LARA STEMPLE sur le sujet est édifiante-, particulièrement sous-médiatisés, ou objet de moquerie dans les médias (films, séries etc..). Au Canada, un effort est fait à propos du viol des hommes, pas en France. Comme pour la violence conjugale : aucun financement, aucune structure. Les hommes victimes sont bien moins traités. De plus, la dernière grande enquête CVS menée par l’ONDRP et l’INSEE montre que les femmes représentent 14 pour cent des viols et agressions sexuelles…mais elles représentent moins de 1 pour cent des condamnés (d’après l’ONDRP toujours) ; pour les femmes-coupables, on frise l’impunité totale !

-La misandrie et la présentation faussée dans les médias avec des hommes seuls responsables de violence sur conjoint, seuls responsables de maltraitance sur les enfants (alors qu'elle est du fait des femmes dans 58 pour cent des cas- grande enquête enfance en danger- 50,2 pour cent des mères contre 30,6 pour cent des pères), d'hommes seuls responsables de rapts d'enfants (alors que dans l'UE, ils sont du fait de femmes dans 75 pour cent des cas, d’après les études de l’UE) etc

-La PMA pour toutes les femmes dès 18 ans remboursée par la sécu/GPA pour aucun homme: les femmes (sans problème médical) ont le droit d'être seul parent et gratuitement en utilisant le corps des hommes et pas le contraire (alors qu'une GPA altruiste gratuite le permettrait)... une SUPER APARTHEID obtenue par le lobby néoféministe. Et évidemment, l’incomparable injustice subie par les pères en justice familiale avant (primauté à la mère) pendant (des inégalités avec des chiffres dignes d’élections dans des républiques bananières), et après surtout (sur fond de fausses déclarations, aliénation mentale, non présentation d’enfants non réprimandée-avec de grandes disparités de réaction de la justice voire le livre diagnostic FONDAMENTAL de Raphael DELPARD…origine du DRAME NATIONAL : 1300000 enfants ne voyant plus leur père ( notamment 24 pour cent des enfants mineurs après quelques mois de divorce).

Le SE à l’égalité ne doit-il pas partager son travail et les choix de budget entre TOUTES ces inégalités ?

En outre, vouloir réduire les inégalités subies par les hommes ne veut en rien dire ne pas vouloir réduire les inégalités subies par les femmes. Au contraire, ces inégalités s'entretiennent; comment par exemple peux-tu espérer l'accès aux facilités égales pour les femmes concernant un travail très chronophage, demandant une implication très importante, si tu continues de refuser aux pères divorcés d'exercer leur rôle de parent autant qu'aux mères divorcées (alors qu'on en est à presqu'un divorce sur deux unions)?

 A-t-on un SE à l’égalité hommes-femmes ? Un SE à l’inégalité hommes-femmes en faveur des femmes ? Un SE de propagande néo féministe ?

Donc, qui s’oppose à qui ?

Qui s’oppose à ce qu’on s’occupe de TOUTES les victimes et poursuive avec la même force TOUTES les personnes coupables ? Qui impose ses thèmes et fait taire à dessein d’immenses inégalités ?

…Le féminisme actuel, le féminisme 2.0, le néoféminisme…

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 42ans Posté(e)
Beebee Membre 640 messages
Forumeur forcené‚ 42ans
Posté(e)

@MarcThor Quel propos misandre peux-tu m'attribuer :)?

En revanche toi, en matière de sentiment de mépris et d'hostilité envers les femmes,  youah! Ah pardon, c'est envers les, comment déjà, "néo féministes"? Dont je ne savais pas faire partie.

Et la boucle est bouclée avec ma première réponse. CQFD.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 46ans Posté(e)
MarcThor Membre 1 286 messages
Forumeur alchimiste‚ 46ans
Posté(e)
il y a 15 minutes, Beebee a dit :

@MarcThor Quel propos misandre peux-tu m'attribuer :)?

En revanche toi, en matière de sentiment de mépris et d'hostilité envers les femmes,  youah! Ah pardon, c'est envers les, comment déjà, "néo féministes"? Dont je ne savais pas faire partie.

Et la boucle est bouclée avec ma première réponse. CQFD.

Je ne savais non plus faire partie des fameux "masculinistes" avant de parler avec des néoféministes ( dont tu as parfaitement appris le catéchisme) sur ce forum( tu as bien fait de me le rappeler!).

Quel "sentiment de mépris et d'hostilité envers les femmes" peux-tu m'attribuer? Vouloir une véritable égalité et démystifier le mythe néoféministe  "femmes toutes  vertueuses toujours victimes/hommes  salauds et toujours coupables" et donner des statistiques est un mépris???

"CQFD": merci pour le fou rire...Si tu as démontré quelque chose, c'est ta malhonnêteté intellectuelle et ton mépris pour de  nombreuses inégalités, à condition qu'elles soient subies par les hommes.

 

 

Modifié par MarcThor
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 46ans Posté(e)
MarcThor Membre 1 286 messages
Forumeur alchimiste‚ 46ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Beebee a dit :

Donc tu n'as pas trouvé de propos misandre à m'attribuer.

:air_kiss:

Tu as soigneusement évité toutes les données et statistiques concernant les inégalités subies par les hommes et préservées, augmentées ou créées ex nihilo par le lobby féministe actuel après avoir tenté d'en justifier certains à l'aide des ritournelles néoféministes les plus éculées...

Par exemple, 24 pour cent des enfants ne voient plus leur père après quelques mois de divorce sur fond de sexisme anti-père, d'  "EVG", d'aliénation mentale ( 1300000 mineurs ne voient plus leur père),  quelque 1300 pères finissent par se suicider chaque année ne supportant cette situation, 4 pour cent des naissances sont tues aux pères et 4 pour cent également des naissances sont attribuées à un conjoint qui n'est pas le père etc etc....Cela crée d'immenses et nombreux drames dans notre pays et en occident, plus généralement. Cela dépasse nos petites personnes...

Donc relire tes propos pour y attribuer tel ou tel adjectif est totalement sans intérêt.

Le fait que tu soutiennes le néoféminisme dans son travail  de création, d'augmentation ou de préservation des inégalités immenses subies par les hommes est toutefois manifeste. Il semble que tu vives bien avec cela. Grand bien te fasse.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 4ans Posté(e)
bouddean Membre 5 109 messages
Forumeur alchimiste‚ 4ans
Posté(e)
Le 04/06/2021 à 17:10, Mórrígan a dit :

J’en pense que vous allez y attirer autant des friands de sexisme hostile que de sexisme bienveillant (que la hiérarchie soit !). Des intervenant(e)s qui vont être gonflés par ceux-ci, et puis… des perplexes et une majorité silencieuse. 

Hello

Le sens de ma question n'était pas de savoir quel type de gibier j'allais rabattre en postant cette pensée, je voulais savoir ce que vous pensiez de cette pensée , ce qu'elle vous inspire, si vous pensez qu'elle est vrai ou qu'elle n'a pas de fond .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Mórrígan Membre 12 617 messages
Cóínnéóídh mé do bhás‚
Posté(e)
Le 04/06/2021 à 18:11, Virtuose_en_carnage a dit :

Bien entendu que je suis un objet d'un point de vu sociétal. D'un point de vu économique aussi. Du point de vu des sciences sociales également. Est-ce que je m'appartiens totalement? La réponse est non, comme tout le monde. Peut-être qu'un jour, les femmes se réapproprieront leur corps comme vous dites, mais il sera imposées de nouvelles coercitions sur elles de la part de la société.

Il y a des sujets d'étude ainsi que des acteurs économiques. 

Mais, se chosifier, alors qu'on est un homme, permet aussi de lisser et minimiser cette réification dont les femmes ont encore à pâtir. 

Le 04/06/2021 à 18:14, bouddean a dit :

Ah je comprends, ce que vous appelez " muse" , c'est un model  , ce n'est pas de ça que je parle , je ne comprenais pas ce que vous vouliez dire par " elles ne produisent pas" , ce dont je parle ,  c'est tout le contraire, ce sont des femmes très actives et qui jouent un grand rôle, voire le rôle principal dans la création de l'œuvre .

 

Bonjour,

Oui, à l'image de Sofonisba Anguissola, Artemisia Gentileschi, Camille Claudel, et encore de Ada Yonath, Ada Lovelace, Françoise Barré-Sinoussi, et aussi Marie-Anne Barbier, Marceline Desbordes-Valmore, Julie de Lespinasse... La liste bien évidemment non exhaustive.

Si ces femmes ont été invisibilisées, c'est aussi parce qu'elles représentaient une menace aux yeux de certains hommes. Histoire de domination.

Certains vivent encore dans la crainte. Il serait intéressant de trouver d'où leur vient exactement ce sentiment d'insécurité. De l'analyser. De démystifier... et enfin d'avancer tou(te)s ensemble. 

Le 05/06/2021 à 22:15, Beebee a dit :

Donc tu n'as pas trouvé de propos misandre à m'attribuer.

:air_kiss:

@MarcThorest un anti féministe militant et grand nostalgique des bûchers. 

Nombreuses intervenantes ici ont eu droit de se voir rhabillées pour quelques hivers (même les plus pacifiques d'entre nous). 

C'est plutôt bon signe de se voir affubler de "misandre" ou quelques autres noms de sorcières, cela veut dire que vous n'acquiescez pas benoîtement à ces hum.. "fulgurances". 

(Welcome). 

Le 06/06/2021 à 07:11, bouddean a dit :

Hello

Le sens de ma question n'était pas de savoir quel type de gibier j'allais rabattre en postant cette pensée, je voulais savoir ce que vous pensiez de cette pensée , ce qu'elle vous inspire, si vous pensez qu'elle est vrai ou qu'elle n'a pas de fond .

 "Aujourd'hui, des femmes pensent comme des hommes et des hommes pensent comme des femmes " 

Pourquoi, seulement, aujourd'hui ? 

  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 31ans Posté(e)
Virtuose_en_carnage Membre 2 497 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Mórrígan a dit :

Il y a des sujets d'étude ainsi que des acteurs économiques. 

Mais, se chosifier, alors qu'on est un homme, permet aussi de lisser et minimiser cette réification dont les femmes ont encore à pâtir. 

 

Vivement que le féminisme entre dans la catégorie des maladies mentales, car ça commence à être grave. Toujours à geindre. Comme si l'individu de sexe masculin n'était pas sous le même joug des pressions sociales que les femmes. Seule la modalité de la coercition change, pas le fait qu'elle s'exerce de façon identique.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×