Aller au contenu

Besoin d’aide en urgence pour explication de texte en philo

Noter ce sujet


Messages recommandés

Nouveau 19ans Posté(e)
Lucie122 Nouveau 1 message
Baby Forumeur‚ 19ans
Posté(e)

Bonsoir alors voilà j’ai un devoir maison en philo ou je dois réalisé une explication de texte( linéaire) sur le texte d’aristote 

Ce fut l'étonnement qui poussa, comme aujourd'hui, les premiers penseurs aux spéculations philosophiques. Au début, ce furent les difficultés les plus apparentes qui les frappèrent, puis, s'avançant ainsi peu à peu, ils cherchèrent à résoudre des problèmes plus importants, tels que les phénomènes de la Lune, ceux du Soleil et des Etoiles, enfin la genèse de l'Univers. Apercevoir une difficulté et s'étonner, c'est reconnaître sa propre ignorance (et c'est pourquoi aimer les mythes est, en quelque manière se montrer philosophe, car le mythe est composé de merveilleux). Ainsi donc, si ce fut pour échapper à l'ignorance que les premiers philosophes se livrèrent à la philosophie, il est clair qu'ils poursuivaient la science en vue de connaître et non pour une fin utilitaire. Ce qui s'est passé en réalité en fournit la preuve : presque tous les arts qui s'appliquent aux nécessités, et ceux qui s'intéressent au bien-être et à l'agrément de la vie, étaient déjà connus, quand on commença à rechercher une discipline de ce genre. Il est donc évident que nous n'avons en vue, dans la philosophie, aucun intérêt étranger. Mais, de même que nous appelons homme libre celui qui est à lui-même sa fin et n'est pas la fin d'autrui, ainsi cette science est aussi la seule de toutes les sciences qui soit libre, car seule elle est sa propre fin."

 

Pour le moment j’ai fait que l’intro mais j’ai de gros doutes sur la structuration et l’ordre donc si quelqu’un pouvais me corriger ce serait sympa Dans l’extrait soumis à notre étude,Aristote s’interroge sur l’origine et le but de la philosophie. Il cherche à faire comprendre que la philosophie est une pure recherche de connaissance, pour cela il remonte à son origine première qui est l’étonnement. Il montre que l’étonnement fait prendre conscience de son ignorance à celui qu’il éprouve en le poussant purement et simplement à y mettre fin. Afin parvenir à cette thèse, Aristote commence par un constat sur l’origine de la philosophie pour en déduire le but de cette recherche : la seule connaissance. Il fait part ensuite de son raisonnement avant de conclure plus généralement sur la valeur de la philosophie : elle est la seule science libre.

Et si vous pouviez aussi m’aider pour explication de la première phrase du texte (voir tout le texte 😭) ce serait vraiment parfait je vous remercie d’avance 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre 32ans Posté(e)
Pensée philo Membre 920 messages
Forumeur accro‚ 32ans
Posté(e)

Dans l’extrait soumis à notre étude,Aristote s’interroge sur l’origine et le but de la philosophie. Il cherche à faire comprendre que la philosophie est une pure recherche de connaissance, pour cela il remonte à son origine première qui est l’étonnement. Il montre que l’étonnement fait prendre conscience de son ignorance à celui qu’il éprouve en le poussant purement et simplement à y mettre fin.

Je trouve que c'est bien. A part que c'est à celui qui l'éprouve.

Dans ta réponse, on dirait que tu as compris la première phrase.

 

Je n'arrive pas à trouver les mots pour bien expliquer la première phrase. 

Les gens se demandent pourquoi telle chose ou comment telle chose et ils cherchent la réponse.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 48ans Posté(e)
CAL26 Membre 4 849 messages
Forumeur alchimiste‚ 48ans
Posté(e)
il y a une heure, Lucie122 a dit :

Bonsoir alors voilà j’ai un devoir maison en philo ou je dois réalisé une explication de texte( linéaire) sur le texte d’aristote 

Ce fut l'étonnement qui poussa, comme aujourd'hui, les premiers penseurs aux spéculations philosophiques. Au début, ce furent les difficultés les plus apparentes qui les frappèrent, puis, s'avançant ainsi peu à peu, ils cherchèrent à résoudre des problèmes plus importants, tels que les phénomènes de la Lune, ceux du Soleil et des Etoiles, enfin la genèse de l'Univers. Apercevoir une difficulté et s'étonner, c'est reconnaître sa propre ignorance (et c'est pourquoi aimer les mythes est, en quelque manière se montrer philosophe, car le mythe est composé de merveilleux). Ainsi donc, si ce fut pour échapper à l'ignorance que les premiers philosophes se livrèrent à la philosophie, il est clair qu'ils poursuivaient la science en vue de connaître et non pour une fin utilitaire. Ce qui s'est passé en réalité en fournit la preuve : presque tous les arts qui s'appliquent aux nécessités, et ceux qui s'intéressent au bien-être et à l'agrément de la vie, étaient déjà connus, quand on commença à rechercher une discipline de ce genre. Il est donc évident que nous n'avons en vue, dans la philosophie, aucun intérêt étranger. Mais, de même que nous appelons homme libre celui qui est à lui-même sa fin et n'est pas la fin d'autrui, ainsi cette science est aussi la seule de toutes les sciences qui soit libre, car seule elle est sa propre fin."

 

Pour le moment j’ai fait que l’intro mais j’ai de gros doutes sur la structuration et l’ordre donc si quelqu’un pouvais me corriger ce serait sympa Dans l’extrait soumis à notre étude,Aristote s’interroge sur l’origine et le but de la philosophie. Il cherche à faire comprendre que la philosophie est une pure recherche de connaissance, pour cela il remonte à son origine première qui est l’étonnement. Il montre que l’étonnement fait prendre conscience de son ignorance à celui qu’il éprouve en le poussant purement et simplement à y mettre fin. Afin parvenir à cette thèse, Aristote commence par un constat sur l’origine de la philosophie pour en déduire le but de cette recherche : la seule connaissance. Il fait part ensuite de son raisonnement avant de conclure plus généralement sur la valeur de la philosophie : elle est la seule science libre.

Et si vous pouviez aussi m’aider pour explication de la première phrase du texte (voir tout le texte 😭) ce serait vraiment parfait je vous remercie d’avance 

Partant de la première phrase je dirais qu'Aristote présente la philosophie comme une réaction à l'incompréhension de phénomènes mais la poursuite de cette spéculation est volontaire, relève du désir de connaître.

Je pense que tu peux partir de ce constat pour corriger les maladresses de ta présentation. Oublie surtout le "elle est la seule science libre" qui est un parfait contresens.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×