Aller au contenu

Un site de vidéo pornographique visé par une enquête pour viols et proxénétisme

Messages recommandés

no-comment Membre 965 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, Mite_Railleuse a dit :

Naïve, c'est sûr. De penser que certains pourraient comprendre, accepter l'évidence. Ceux-là même qui pousseraient des cris d'orfraie si on leur demandait d'effectuer une tâche qui n'est pas stipulée dans leur contrat de travail. Pourquoi en serait-il autrement pour des acteurs(trices) de porno ??

Parce qu'ici nous voyons la source du problème : une fois l'acceptation de l'acte sexuel la dimension du consentement s'efface, la volonté masculine serait en droit d'exiger ce qu'elle veut et dans les termes qu'elle souhaite, la graduation dans le désir réciproque s'efface aussi, la domination prend le dessus.

Modifié par no-comment
  • Like 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Anatole1949 Membre 24828 messages
Debout les morts...‚ 71ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, no-comment a dit :

En quoi sa remarque est-elle naïve ? Films, actrices, acteurs, rémunérations, les termes de l'engagement sont consentis de façon contractuelle, c'est le sens de cette affaire révélée. Une actrice s'est engagée à faire ceci et pas cela, toutes les actrices n'acceptent pas de faire des pratiques extrêmes que vous décrivez, d'autres oui, c'est au réalisateur de mettre tout le monde au diapason en amont et non de forcer une scène au moment où elle est filmée.

Des pratiques extrêmes n'ont pas été citées ici alors de quoi parlez-vous ?

Enfin quoi, vous imaginez un réalisateur avec sa bande de techniciens et tout le barda,  filmer une scène "non prévue", c'est à dire, un viol, et cela devant tout le monde et sans que les filles ne réagissent et ce film se retrouverait sur le net ?

Vous plaisantez ?

C'est un buzzzz créé par un mouvement féministe connu pour être particulièrement extrémiste, dirigé par une excitée nommé De Haas bien connue pour ses propres excès et ses problème avec la sexualité ... des autres !!!

"N'est-ce pas elle qui fut secrétaire générale de 2006 à 2009  du syndicat étudiant l'UNEF dans lequel les agressions sexuelles et les viols (les vrais) étaient monnaie courante, elle était la seule à n'avoir rien vu....ce qui a été reproché.

En janvier 2018, le ministre Gérald Darmanin est accusé de viol par une call-girl, en référence à des faits datant de 2009. L'affaire est d'abord classée sans suite en raison de l'absence de réponse de la plaignante aux convocations des enquêteurs, mais Caroline De Haas s'en empare et convainc la jeune femme de re-porter plainte pour viol « par surprise », et charge des amies avocates féministes de défendre l'accusation, pendant qu'elle-même en fait la promotion dans les médias."

Un peu comme l'affaire présente dont on parle ici.

"En février 2018, elle affirme qu'« un homme sur deux ou trois est un agresseur » sexuel mais, selon elle, ses paroles auraient été déformées. Pourtant L'Obs lui répond : « Enregistrés, comme le reste de l'entretien, ces propos ont été retranscrits, puis mis en forme pour en assurer leur lisibilité. Elle n'a pas demandé à les relire.

Après ses déclarations sur France Info concernant l'accusation d'agression sexuelle portée contre Nicolas Hulot par le magazine Ebdo, il lui est reproché de colporter des rumeurs. Elle avait notamment déclaré : « J’ai eu des amies qui m’ont dit qu’elles avaient entendu des victimes parler de faits de harcèlement." 

C'est crédible ça ?

Soyons sérieux que le milieu porno soit trouble, qu'il s'y passe des choses pas très reluisantes, c'est certain comme il est certain aussi que des femmes puissent être victimes d'abus et discriminations dans d'autres secteurs.

Ce qui rend cette affaire peu crédible ce sont les faits évoqués et reprochés, des faits qui se passent pratiquement dans tous les films de ce genre, alors bien sûr une femme peut ne pas accepter cela et c'est son droit absolu, mais dans ce cas elle ne se propose pas comme actrice porno !

En plus cette femme soi-disant abusé lors d'un tournage pornographique aurait été se plaindre auprès d'un mouvement féministe, avouez que c'est un comble !

 

 

 

 

 

 

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
no-comment Membre 965 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)
il y a 15 minutes, Anatole1949 a dit :

Des pratiques extrêmes n'ont pas été citées ici alors de quoi parlez-vous ?

Enfin quoi, vous imaginez un réalisateur avec sa bande de techniciens et tout le barda,  filmer une scène "non prévue", c'est à dire, un viol, et cela devant tout le monde et sans que les filles ne réagissent et ce film se retrouverait sur le net ?

 

 

 

 

 

 

 

Si la sodomie vous parait une pratique lambda pour d'autres personnes cela est extrême, la graduation dans les actes n'est pas la même pour tout le monde, votre référentiel devrait se confronter et éventuellement se nuancer vis à vis d'un panel plus important que votre personne.

Dans le tréfonds du porno-web aucune scène de viol  et ou de forçage ? Là est sans doute une forme de naïveté ou d'occultisme volontaire. Quid des pornos tournés dans des pays peu regardant sur ces situations, ce qui n'empêche pas de retrouver ces vidéos à l'international.

il y a 15 minutes, Anatole1949 a dit :

Ce qui rend cette affaire peu crédible ce sont les faits évoqués et reprochés, des faits qui se passent pratiquement dans tous les films de ce genre, alors bien sûr une femme peut ne pas accepter cela et c'est son droit absolu, mais dans ce cas elle ne se propose pas comme actrice porno !

Je rappelle que le sujet en cours est bien cela : une femme qui dépose une plainte pour avoir été forcée de faire ce qui n'était pas contractuellement prévu, toute chose qui vous échappe, votre logique : elle tourne un film porno donc elle doit tout accepter, vous irez jusqu'à dire que c'est une pute et donc... ?

Modifié par no-comment
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anatole1949 Membre 24828 messages
Debout les morts...‚ 71ans
Posté(e)
il y a 15 minutes, Mite_Railleuse a dit :

Naïve, c'est sûr. De penser que certains pourraient comprendre, accepter l'évidence. Ceux-là même qui pousseraient des cris d'orfraie si on leur demandait d'effectuer une tâche qui n'est pas stipulée dans leur contrat de travail. Pourquoi en serait-il autrement pour des acteurs(trices) de porno ??

Vous êtes désespérante, vraiment !

Quand on tourne une scène pornographique, un acteur ou une actrice savent qu'il y a des "incontournables" au niveau actes, dans le cas cité il s'agissait d'après ce que j'en sais, d'une scène archi banale c'est à dire le minimum du minimum.

Lors d'un tournage, refuser par exemple la fellation, la sodomie ou de prendre la position machin-chose, c'est comme refuser de se déshabiller, c'est quand même pas compliqué à comprendre.

Et comme le disait je ne sais plus qui ici, il ne s'agit en aucun cas de "pratiques extrêmes".

Cette histoire est un coup monté !

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
no-comment Membre 965 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, Anatole1949 a dit :

Vous êtes désespérante, vraiment !

Quand on tourne une scène pornographique, un acteur ou une actrice savent qu'il y a des "incontournables" au niveau actes, dans le cas cité il s'agissait d'après ce que j'en sais, d'une scène archi banale c'est à dire le minimum du minimum.

Lors d'un tournage, refuser par exemple la fellation, la sodomie ou de prendre la position machin-chose, c'est comme refuser de se déshabiller, c'est quand même pas compliqué à comprendre.

Et comme le disait je ne sais plus qui ici, il ne s'agit en aucun cas de "pratiques extrêmes".

Cette histoire est un coup monté !

 

Ils et elles signent un contrat avec les pratiques acceptées ou pas. Mais bref, si vous avez envie de jouer au bourrin, on laissera le désespoir de votre côté. Bonne journée.

Modifié par no-comment

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 69717 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 48ans
Posté(e)
il y a 49 minutes, no-comment a dit :

Cela change radicalement la situation, dans une pornographie à visée masculine le centre est un trou, dans une visée féministe le centre est le désir.

Même pas tu parles peut être là de ta sexualité . Pour autant ce n’est pas nécessairement ce qui satisfait le désir masculin en général.

Je souhaitais simplement  souligner que changer le centre d’un désir qui n’est ontologiquement pas centré ne change rien au fond du porno , qu’il soit féministe ou pas . Au final c’est la satisfaction du désir qui est au centre et ce seront toujours les spectateurs qui satisferont leur désir à eux dans une mise en scène qui mettra au Centre ce qui sera à même de satisfaire une part de marché 

Modifié par DroitDeRéponse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mite_Railleuse Membre 21999 messages
Grégairophobe...‚ 152ans
Posté(e)
à l’instant, Anatole1949 a dit :

Vous êtes désespérante, vraiment !

Quand on tourne une scène pornographique, un acteur ou une actrice savent qu'il y a des "incontournables" au niveau actes, dans le cas cité il s'agissait d'après ce que j'en sais, d'une scène archi banale c'est à dire le minimum du minimum.

Lors d'un tournage, refuser par exemple la fellation, la sodomie ou de prendre la position machin-chose, c'est comme refuser de se déshabiller, c'est quand même pas compliqué à comprendre.

Et comme le disait je ne sais plus qui ici, il ne s'agit en aucun cas de "pratiques extrêmes".

Cette histoire est un coup monté !

 

En sortant un peu de ce cas précis, comment affirmer sans frémir qu'il n'y aurait pas d'abus de toutes sortes dans l'industrie du X ???

"Comment le porno amateur pousse les actrices à aller toujours plus loin" : infiltré pendant un an, il raconte l'envers du décor

Absence de consentement, pratiques dégradantes, non-respect du droit du travail... Après plus d'un an d'enquête en immersion, le journaliste Robin d'Angelo publie un livre qui dévoile les coulisses peu reluisantes du porno amateur.

Lien

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anatole1949 Membre 24828 messages
Debout les morts...‚ 71ans
Posté(e)
à l’instant, no-comment a dit :

Si la sodomie vous parait une pratique lambda pour d'autres personnes cela est extrême, la graduation dans les actes n'est pas la même pour tout le monde, votre référentiel devrait se confronter et éventuellement se nuancer vis à vis d'un panel plus important que votre personne.

Dans le tréfonds du porno-web aucune scène de viol  et ou de forçage ? Là est sans doute une forme de naïveté ou d'occultisme volontaire. Quid des pornos tournés dans des pays peu regardant sur ces situations, ce qui n'empêche pas de retrouver ces vidéos à l'international.

Je rappelle que le sujet en cours est bien cela : une femme qui dépose une plainte pour avoir été forcée de faire ce qui n'était pas contractuellement prévu, toute chose qui vous échappe, votre logique : elle tourne un film porno donc elle doit tout accepter, vous irez jusqu'à dire que c'est une pute ?

Oui c'est une pratique banale dans le monde de la pornographie et dans le monde libertin et même dans les couple, ne vous en déplaise.

Est-ce-qu'il a été contractuellement prévu noir sur blanc, que cette femme devait se déshabiller devant son partenaire, est-ce-qu'il a été prévu que l'acteur puisse toucher l'actrice et réciproquement, est-ce-qu'il est précisé que l'acteur pouvait toucher le sein droit de sa partenaire, mais pas le gauche ? 

La sodomie ce n'est pas TOUT accepter, il y a bien d'autres pratiques qui sont autrement plus extrêmes.

Et si on est opposé à cette pratique, ce qui est totalement légitime, alors on ne se propose pas pour tourner ce genre de film ! 

Le sujet : une femme qui dépose plainte, poussée dans le dos par un mouvement féministe extrémiste, habitué à ce genre de buzzzz, dont j'ai parlé plus haut !

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anatole1949 Membre 24828 messages
Debout les morts...‚ 71ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Mite_Railleuse a dit :

En sortant un peu de ce cas précis, comment affirmer sans frémir qu'il n'y aurait pas d'abus de toutes sortes dans l'industrie du X ???

"Comment le porno amateur pousse les actrices à aller toujours plus loin" : infiltré pendant un an, il raconte l'envers du décor

Absence de consentement, pratiques dégradantes, non-respect du droit du travail... Après plus d'un an d'enquête en immersion, le journaliste Robin d'Angelo publie un livre qui dévoile les coulisses peu reluisantes du porno amateur.

Lien

 

Théoriquement si on est amateur/amatrice, c'est qu'on le veut bien, c'est le principe, non ?

Oui, le genre de livre qui se vend bien car la populace est très friande des histoire de Q.

Je rappelle les ventes du livre sado-maso, Cinquante nuances de Grey, près de 200 millions dans le monde et plus de 7 millions rien qu'en France et cela en quelques mois.

Alors arrêtez l'hypocrisie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
no-comment Membre 965 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, Anatole1949 a dit :

Oui c'est une pratique banale dans le monde de la pornographie et dans le monde libertin et même dans les couple, ne vous en déplaise.

Est-ce-qu'il a été contractuellement prévu noir sur blanc, que cette femme devait se déshabiller devant son partenaire, est-ce-qu'il a été prévu que l'acteur puisse toucher l'actrice et réciproquement, est-ce-qu'il est précisé que l'acteur pouvait toucher le sein droit de sa partenaire, mais pas le gauche ? 

La sodomie ce n'est pas TOUT accepter, il y a bien d'autres pratiques qui sont autrement plus extrêmes.

Et si on est opposé à cette pratique, ce qui est totalement légitime, alors on ne se propose pas pour tourner ce genre de film ! 

Le sujet : une femme qui dépose plainte, poussée dans le dos par un mouvement féministe extrémiste, habitué à ce genre de buzzzz, dont j'ai parlé plus haut !

Vous continuez à faire le bourrin.

La sodomie ? Il vous plait que cela soit une pratique banale, ce qui est loin d'être le cas et je ne porte aucun jugement là-dessus dans un sens ou un autre, la fellation non plus, encore moins l'éjaculation buccale, la banalité annoncée n'est rien d'autre que les clichés des films pornographiques.

Et encore : effectivement dans certains films pornos des actrices ne pratiquent absolument pas la sodomie ou le gavage de l'oie, par exemple.

Alors oui dans les films pornos contractuellement dans les clous les acteurs et actrices pornos disent très clairement les pratiques qu'ils ou elles acceptent et refusent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anatole1949 Membre 24828 messages
Debout les morts...‚ 71ans
Posté(e)
il y a 14 minutes, no-comment a dit :

Ils et elles signent un contrat avec les pratiques acceptées ou pas. Mais bref, si vous avez envie de jouer au bourrin, on laissera le désespoir de votre côté. Bonne journée.

Vous l'avez vu ce contrat, il y est aussi indiqué que la dame devra se déshabiller ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
no-comment Membre 965 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)
il y a 15 minutes, DroitDeRéponse a dit :

Même pas tu parles peut être là de ta sexualité . Pour autant ce n’est pas nécessairement ce qui satisfait le désir masculin en général.

Ma sexualité n'a rien à voir dans ce débat, ici il y a échange sur la qualité du désir féminin et masculin sous l'égide de la pornographie qui "monophase" ce qu'on pourrait en voir, je disais : trou ou désir, au centre.

Faire état du mixage des désirs opposés dans un couple qui trouve façons de se rencontrer dans cette opposition n'a pas grand chose à voir avec une vision pornographique où le destinataire voyeur est principalement masculin, pour ce que j'ai pu en comprendre en lisant plusieurs articles la pornographie féministe aurait la prétention d'opposer une vision faisant état de ses désirs occultés dans la pornographie habituelle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mite_Railleuse Membre 21999 messages
Grégairophobe...‚ 152ans
Posté(e)
il y a 10 minutes, Anatole1949 a dit :

Théoriquement si on est amateur/amatrice, c'est qu'on le veut bien, c'est le principe, non ?

Oui, le genre de livre qui se vend bien car la populace est très friande des histoire de Q.

Je rappelle les ventes du livre sado-maso, Cinquante nuances de Grey, près de 200 millions dans le monde et plus de 7 millions rien qu'en France et cela en quelques mois.

Alors arrêtez l'hypocrisie.

Je ne lutte pas contre la mauvaise foi, c'est vain. :hi:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
no-comment Membre 965 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)
à l’instant, Anatole1949 a dit :

Vous l'avez vu ce contrat, il y est aussi indiqué que la dame devra se déshabiller ?

Je n'ai pas lu ce contrat, pour ce qui est d'être nue je pense que c'est un obligé, par contre : sodomie, fellation, avaler, éjaculation faciale, se faire pisser dessus, attacher, baffer, rapport bi, baiser par 2,3,4,  la liste n'est pas exhaustive, oui il y a bien des termes contractuels d'acceptation.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anatole1949 Membre 24828 messages
Debout les morts...‚ 71ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, no-comment a dit :

Vous continuez à faire le bourrin.

La sodomie ? Il vous plait que cela soit une pratique banale, ce qui est loin d'être le cas et je ne porte aucun jugement là-dessus dans un sens ou un autre, la fellation non plus, encore moins l'éjaculation buccale, la banalité annoncée n'est rien d'autre que les clichés des films pornographiques.

Et encore : effectivement dans certains films pornos des actrices ne pratiquent absolument pas la sodomie ou le gavage de l'oie, par exemple.

Alors oui dans les films pornos contractuellement dans les clous les acteurs et actrices pornos disent très clairement les pratiques qu'ils ou elles acceptent et refusent.

Le sujet n'est pas que la sodo me plaise ou pas et il ne s'agit pas de moi et il aurait pu s'agir d'une autre pratique.

Ce qui m'agace c'est l'hypocrisie qui règne chez certain(es) ici, je conçois que on puisse détester le porno que l'on soit féministe ou pas, mais si on veut faire le buzz contre la pornographie sur le fait qu'une actrice amateur se serait fait sodomiser, je doute que cela soit crédible !

"la banalité annoncée n'est rien d'autre que les clichés des films pornographiques."

Ben oui, c'est le sujet, non, vous tombez de la lune ou quoi  ?

Bien, je vous laisse dans vos fantasmes manifestement mal assumés :D 

il y a 5 minutes, no-comment a dit :

Je n'ai pas lu ce contrat, pour ce qui est d'être nue je pense que c'est un obligé, par contre : sodomie, fellation, avaler, éjaculation faciale, se faire pisser dessus, attacher, baffer, rapport bi, baiser par 2,3,4,  la liste n'est pas exhaustive, oui il y a bien des termes contractuels d'acceptation.

Et votre bêtise, vous la mentionnez pas ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
no-comment Membre 965 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Anatole1949 a dit :

Le sujet n'est pas que la sodo me plaise ou pas et il ne s'agit pas de moi et il aurait pu s'agir d'une autre pratique.

Ce qui m'agace c'est l'hypocrisie qui règne chez certain(es) ici, je conçois que on puisse détester le porno que l'on soit féministe ou pas, mais si on veut faire le buzz contre la pornographie sur le fait qu'une actrice amateur se serait fait sodomiser, je doute que cela soit crédible !

"la banalité annoncée n'est rien d'autre que les clichés des films pornographiques."

Ben oui, c'est le sujet, non, vous tombez de la lune ou quoi  ?

Bien, je vous laisse dans vos fantasmes manifestement mal assumés :D 

Personnellement je n'ai porté aucun jugement morale sur telle ou telle pratique, je vous réponds depuis le début que la sexualité en générale et ses diverses pratiques ne sont sans doute pas l'idée que vous vous en faites, votre vision est plutôt standardisée par celle de la pornographie, il me semble.

Et vous sombrez dans un autre cliché de fait : si il y a beaucoup de sodomie (par exemple) dans la pornographie, toute actrice qui s'engage dans un tournage doit y passer.

C'est ce dernier point qui est débattu, justement, non, ce n'est pas comme cela, même dans la pornographie on ne devient pas "un trou à bites" parce que actrice, il y a des termes de consentement.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anatole1949 Membre 24828 messages
Debout les morts...‚ 71ans
Posté(e)
il y a 11 minutes, no-comment a dit :

Ma sexualité n'a rien à voir dans ce débat, ici il y a échange sur la qualité du désir féminin et masculin sous l'égide de la pornographie qui "monophase" ce qu'on pourrait en voir, je disais : trou ou désir, au centre.

Faire état du mixage des désirs opposés dans un couple qui trouve façons de se rencontrer dans cette opposition n'a pas grand chose à voir avec une vision pornographique où le destinataire voyeur est principalement masculin, pour ce que j'ai pu en comprendre en lisant plusieurs articles la pornographie féministe aurait la prétention d'opposer une vision faisant état de ses désirs occultés dans la pornographie habituelle.

Oups, la belle tirade style blablabla...

Le destinataire voyeur est principalement masculin, oui mais les femmes sont voyeuses aussi et bien plus que vous l'imaginez, sauf qu'elles le cachent, c'est ce qui ressort d'un sondage dont j'ai ici donné quelques éléments.

Par contre les femmes sont très nombreuse voire majoritaires, concernant la lecture de certains livres érotico-porno, ex: des livres sado-maso, comme l'Histoire d'O ou plus récemment, 50 nuances de grey, La Femme de papier, pour ne citer que ces trois là et qui, paradoxalement, sont écrits pas des femmes...

Alors arrêtez votre hypocrisie sur la pauvre petite actrice porno (amateur) qui n'a pas compris ce qui lui arrivait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
no-comment Membre 965 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Anatole1949 a dit :

Oups, la belle tirade style blablabla...

Le destinataire voyeur est principalement masculin, oui mais les femmes sont voyeuses aussi et bien plus que vous l'imaginez, sauf qu'elles le cachent, c'est ce qui ressort d'un sondage dont j'ai ici donné quelques éléments.

Par contre les femmes sont très nombreuse voire majoritaires, concernant la lecture de certains livres érotico-porno, ex: des livres sado-maso, comme l'Histoire d'O ou plus récemment, 50 nuances de grey, La Femme de papier, pour ne citer que ces trois là et qui, paradoxalement, sont écrits pas des femmes...

Alors arrêtez votre hypocrisie sur la pauvre petite actrice porno (amateur) qui n'a pas compris ce qui lui arrivait.

Allons, vous vous agacez tout seul, il s'agit d'une simple discussion.

La sexualité masculine est relativement fétichiste, le désir de voir très présent, la pornographie cadre relativement bien ce point, sans doute pas par déclinaison intellectuelle mais de façon intuitive, si bien que la pornographie à une vision masculine. La sexualité féminine est moins monophasée.

C'est bien de relever la dimension langagière de la sexualité (à travers les livres) elle est beaucoup plus apte à réunir des désirs qui semblent en opposition de prime abord.

Je vois très bien ce qui est arrivé à cette actrice, j'espère qu'elle trouvera un bon avocat et que les hommes qui se sont comportés comme des gorets en seront pour leurs frais, gage que d'autres contexte de tournage en tiendrons compte, il est temps que les choses changent, dans la pornographie et de façon générale.

il y a 23 minutes, Anatole1949 a dit :

 

Et votre bêtise, vous la mentionnez pas ?

Au rythme où vous êtes je vais par contre finir par mentionner votre crétinerie, pourtant j'étais relativement de bonne humeur en cette matinée d'échanges (ce qui n'est pas habituel chez moi : la bonne humeur en échangeant avec des crétins).

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 69717 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 48ans
Posté(e)
il y a 38 minutes, no-comment a dit :

Ma sexualité n'a rien à voir dans ce débat, ici il y a échange sur la qualité du désir féminin et masculin

Je n’échangeais pas sur ce propos , pourtant c’est bien moi que tu cites .

 

il y a 38 minutes, no-comment a dit :

sous l'égide de la pornographie qui "monophase" ce qu'on pourrait en voir, je disais : trou ou désir, au centre.

Ce qu’on peut en voir c’est souvent un partenaire comblé, qu’il soit homme ou femme . Ça c’est pour la scenarisation . 

il y a 38 minutes, no-comment a dit :

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
no-comment Membre 965 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, DroitDeRéponse a dit :

Je n’échangeais pas sur ce propos , pourtant c’est bien moi que tu cites .

 

 

 

J'ai cité (votre propos) que vous insinuiez qu'il était peut-être question de ma sexualité, je répondais donc à vos propos d'échange sur ce point pour dire que ce n'était pas le cas, pour cela il fallait bien que je vous cite.

 

il y a 6 minutes, DroitDeRéponse a dit :

Ce qu’on peut en voir c’est souvent un partenaire comblé, qu’il soit homme ou femme . Ça c’est pour la scenarisation . 

On voit simplement la mise en acte de la jouissance, chacun en déduit ce qu'il veut, sans doute au plus près de son fantasme.

Modifié par no-comment

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×