Aller au contenu

Messages recommandés

Blaquière Membre 11519 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

A part @querida13 y'a personne qui prend le contre pied ?

Je m'y colle :

"L'enfer c'est les autres"

 "L'enfer est pavé de bonnes intentions"

Quand on est trop gentil, ça cache quelque chose !....

:)

Au plus profond de moi, c'est ni bon ni mauvais.

C'est juste la vie, essentiellement égoïste...

Modifié par Blaquière

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Groenland Membre 660 messages
Forumeur forcené‚ 38ans
Posté(e)

@Name et @Fraternellement

En vérité je n'ai même pas lu en détail le contenu de vos échanges, vous m'en excuserez.

C'est simplement la forme qui me chagrine... ce saucissonnage à l'extrême de vos propos respectifs. Je n'ai guère le choix que de faire défiler la page et cela le plus rapidement possible !

Mais si cela ne vous gêne pas alors tant mieux : vous êtes fait l'un pour l'autre !!! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Name Membre 2016 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)
il y a 21 minutes, Fraternellement a dit :

L’origine

Le mot bonheur est composé de bon, le contraire de mauvais, et de heur. Heur vient du latin augurium, « présage tiré de l’observation du vol des oiseaux », qui a aussi donné le mot augure.

L’heur, initialement, désigne un présage, qu’il soit bon ou mauvais.

Le bon heur, en deux mots, c’est donc le bon augure, le signe favorable.

Tout à fait d'accord.

Citation

Le premier sens de bonheur, en un mot, est donc « chance ».

Plus d'accord. Que le présage soit bon ou mauvais n'est pas une question de chance ou de malchance, c'est un jugement de valeur.

De plus, et là prend tout le sens de la prédisposition intérieure, l'augure interprète le signe, et libre à nous de nous y conformer ou non. Que l'augure soit bon ou  mauvais, et c'était le rôle premier de l'astrologie antique, il n'indique pas une destination mais une direction. Si l'augure était bon on s'y confirmait, sinon non. Introduire arbitrairement la notion de chance ou malchance c'est introduire la notion de fatalité : au chanceux le bonheur, au malchanceux le malheur or chance ou malchance n'ont rien à y voir.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 31425 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

Moi, j'aurais plutôt peur qu'en ayant tout défriché et fait place nette, coca cola s'empare de mon coin de cervelle disponible...:p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraternellement Membre 220 messages
Forumeur activiste‚ 61ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, Groenland a dit :

@Name et @Fraternellement

En vérité je n'ai même pas lu en détail le contenu de vos échanges, vous m'en excuserez.

C'est simplement la forme qui me chagrine... ce saucissonnage à l'extrême de vos propos respectifs. Je n'ai guère le choix que de faire défiler la page et cela le plus rapidement possible !

 

Oui je suis aussi gêné par la forme ; je préférerais que soient abordées les choses point par point ; une fois un point "réglé', on passe au suivant, mais bon, je m'adapte. 

 

Comme je l'ai dit, il y a des points d'accord, même s'ils sont présentés comme si c'était le contraire, mais pas grave.
Il y avait deux points de désaccords : le bonheur se construit ce qui implique nécessairement une part de recherches, de leçons à tirer, de travail et de construction (c'est ma thèse et mon expérience). C'était d'ailleurs tout l'objet de mon Post dédié, où j'ai illustré une part de ce travail sur soi.

L'autre point de désaccord tient à la chance, qui est contenue dans l'étymologie (du moins c'est ce que j'ai toujours trouvé dans les dictionnaires philosophiques). Et cela a beaucoup de significations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Name Membre 2016 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)
il y a 43 minutes, Fraternellement a dit :

Lol. Je ne vois aucune haine, ni d'ailleurs aucune mise en pièce. Je vois dites des choses que je dis moi-même, mais dites comme si elles me contredisaient, ou comme si je devrais ne pas être d'accord, et d'autres sur lesquelles il y a désaccord, que je relève donc. Le point important me semble que Name admet l'existence et la nécessité d'un travail intérieur, d'une construction, ce qui ne va pas sans recherches et exercices sur soi. Ce qui était le point essentiel de désaccord jusqu'ici.

Ni haine, ni mise en pièce, je confirme. Le désaccord également : je n'admets pas la nécessité d'un travail intérieur mais d'une prédisposition. Le bonheur est partout quand tu es heureux, comme le malheur est partout quand tu es malheureux. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraternellement Membre 220 messages
Forumeur activiste‚ 61ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Name a dit :
Citation

Le premier sens de bonheur, en un mot, est donc « chance ».

Plus d'accord. Que le présage soit bon ou mauvais n'est pas une question de chance ou de malchance, c'est un jugement de valeur.

Introduire arbitrairement la notion de chance ou malchance c'est introduire la notion de fatalité : au chanceux le bonheur, au malchanceux le malheur or chance ou malchance n'ont rien à y voir.

 

 

Que le présage soit bon ou mauvais n'est pas une question de chance ou de malchance, c'est un jugement de valeur.

Quand le présage dit que la maladie va nous frapper, ce n'est pas de chance ! Quand il dit que la fortune va nous tomber dessus, quelle chance !

C'est une sorte de fatalité en effet. Avec sa part d'injustice. Et c'est bien ce qu'on observe dans le monde en tous temps.

Par contre chacun peut transformer la chance en malchance (gagner au loto peut détruire une vie), et la malchance en chance (j'ai plus et mieux appris des obstacles que des routes toutes tracées). 

C'est là que la construction du bonheur définit une justice.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraternellement Membre 220 messages
Forumeur activiste‚ 61ans
Posté(e)
il y a 9 minutes, Name a dit :

Ni haine, ni mise en pièce, je confirme. Le désaccord également : je n'admets pas la nécessité d'un travail intérieur mais d'une prédisposition. Le bonheur est partout quand tu es heureux, comme le malheur est partout quand tu es malheureux. 

Donc tu n'es pas d'accord avec Etty Illesum non plus, qui ne cesse d'évoquer le travail intérieur qu'elle a mené pour trouver un bonheur que même l'horreur de la guerre n'a pu détruire.

Dire : "Le bonheur est partout quand tu es heureux, comme le malheur est partout quand tu es malheureux." est une telle évidence !

Sauf que le malheureux peut travailler à se rendre heureux, l'heureux peut perdre son bonheur. La prédisposition au bonheur est universelle mais ne suffit pas (ça se voit sur terre), tandis que le travail intérieur en fait une disposition conquise.

Modifié par Fraternellement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Promethee_Hades Membre 19356 messages
Chien Fou forumeur‚ 86ans
Posté(e)
il y a 57 minutes, Fraternellement a dit :
 Etymologie   Bonheur, comme heureux, vient de heur, rare car vieilli en français (...depuis le XVIIe siècle !), qui désigne "la bonne fortune", "la chance". 

Heu heu, heur ne désigne pas la bonne fortune, c'est la fortune, c'est le destin, le heur est bon au mal , comme la fortune est bonne ou mal, c'est le destin, il y a aussi d'autres synonymes c'est hasard qui est d'origine arabe. Il fut mis à la connaissance des occidentaux lors des croisades par les sarrasins. Aléatoire est d'origine latine mais signifie aux origine la même chose, une prédétermination.

Après pour les lettré uniquement, les pointilleux aussi, la fortune est décomposé en trois partie, une part masculine, une part féminine et une part neutre qui représente la société. Ceci se voit a travers divers textes antique tant grecs que latins principalement sur des textes anciens en Syriaque, Acadiens , Araméen, cela peut se percevoir par la compréhension mais n'est en aucun cas nommer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
brooder Membre 3703 messages
Doctor feel good‚ 55ans
Posté(e)

A faire remonter le sens et l'usage des mots à leur origine, on perd le pourquoi de ce déluge de mauvaises nouvelles qui nous paraissent neuves mais qui sont en faites vieilles comme le monde car à chaque amour le "pêcher originel" remonte nous détruire.

Que veut t-il nous signifier sinon de rester sur notre garde car nous ne sommes pas à la hauteur de la tâche ?!

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Promethee_Hades Membre 19356 messages
Chien Fou forumeur‚ 86ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, brooder a dit :

A faire remonter le sens et l'usage des mots à leur origine, on perd le pourquoi de ce déluge de mauvaises nouvelles qui nous paraissent neuves mais qui sont en faites vieilles comme le monde car à chaque amour le "pêcher originel" remonte nous détruire.

Que veut t-il nous signifier sinon de rester sur notre garde car nous ne sommes pas à la hauteur de la tâche ?!

 

Bonjour Brooder, poigne de mains

Il n'y a pas, il n'y a jamais eu de péché originel. Arrêtons un peu de croire en des fables malsaine, c'est quoi le péché originel, vouloir savoir, avoir mangé du fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Name Membre 2016 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)
il y a une heure, Fraternellement a dit :

Quand le présage dit que la maladie va nous frapper, ce n'est pas de chance ! Quand il dit que la fortune va nous tomber dessus, quelle chance !

C'est une sorte de fatalité en effet. Avec sa part d'injustice. Et c'est bien ce qu'on observe dans le monde en tous temps.

Par contre chacun peut transformer la chance en malchance (gagner au loto peut détruire une vie), et la malchance en chance (j'ai plus et mieux appris des obstacles que des routes toutes tracées). 

C'est là que la construction du bonheur définit une justice.

Tu confonds augure et voyance. L'augure donne une direction : si tu insistes dans ton mode de vie, tu risques la maladie, si tu joues au loto, tu risques de gagner, et libre à toi de suivre ou non. L'idée de fatalité de la voyance exclut toute efficacité d'une intervention, ce qui est contradictoire avec l'idée de construction personnelle du bonheur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
brooder Membre 3703 messages
Doctor feel good‚ 55ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Promethee_Hades a dit :

Bonjour Brooder, poigne de mains

Il n'y a pas, il n'y a jamais eu de péché originel. Arrêtons un peu de croire en des fables malsaine, c'est quoi le péché originel, vouloir savoir, avoir mangé du fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal.

Quand même bizarre que le seul livre qui se veut une "référence" ne garde que l'horreur et se revendique au nom d'un monde autant violent !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Name Membre 2016 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, Fraternellement a dit :

Donc tu n'es pas d'accord avec Etty Illesum non plus, qui ne cesse d'évoquer le travail intérieur qu'elle a mené pour trouver un bonheur que même l'horreur de la guerre n'a pu détruire.

Nous serons d'accord si par travail tu entends lâcher prise total pour exprimer le bonheur, car le bonheur n'est pas à construire mais à exprimer. Ce n'est pas nous qui construisons le bonheur, c'est le bonheur qui s'exprime par nous.

Il y a 1 heure, Fraternellement a dit :

Dire : "Le bonheur est partout quand tu es heureux, comme le malheur est partout quand tu es malheureux." est une telle évidence !

Voilà.

Il y a 1 heure, Fraternellement a dit :

Sauf que le malheureux peut travailler à se rendre heureux

Il n'y a pas à travailler pour se rendre heureux. L'idée de travail introduit l'idée de contrainte qui est contradictoire avec l'idée de bonheur, on ne se contraint pas au bonheur, et le bonheur n'est pas une obligation. 

Il y a 1 heure, Fraternellement a dit :

l'heureux peut perdre son bonheur. La prédisposition au bonheur est universelle mais ne suffit pas (ça se voit sur terre), tandis que le travail intérieur en fait une disposition conquise.

Il n'y a rien à conquérir. Le bonheur n'empêche pas le malheur de survenir, mais il le surmonte. Perdre un être cher par exemple rend malheureux, mais n'interdit pas le bonheur.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
brooder Membre 3703 messages
Doctor feel good‚ 55ans
Posté(e)

Peut t-on être encore se dire heureux dans un monde où la majorité des êtres souffrent de faim, sont des victimes de guerres, travaillent dès l'enfance à leur pure perte, bref un monde où il y a une caste de nantis avec à leurs services pire que des esclaves, des morts nés ?!

 

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tequila Moor Sérial Banneur 9768 messages
`‚
Posté(e)
Il y a 5 heures, Fraternellement a dit :

Extraits :

Je ne vois pas d’autre issue que chacun de nous fasse un retour sur lui-même et extirpe et anéantisse en lui tout ce qu’il croit devoir anéantir chez les autres.

 

C'est bien vrai.

Ainsi, il ne faut pas se contenter d'être physiquement moche pour repousser la beauté du monde, il faut surtout savoir repousser le monde en devenant moche à l'intérieur.

:miam:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Name Membre 2016 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)
à l’instant, brooder a dit :

Peut t-on être encore se dire heureux dans un monde où la majorité des êtres souffrent de faim, sont des victimes de guerres, travaillent dès l'enfance à leur pure perte, bref un monde où il y a une caste de nantis avec à leurs services pire que des esclaves, des morts nés ?

Oui.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tequila Moor Sérial Banneur 9768 messages
`‚
Posté(e)
il y a 13 minutes, brooder a dit :

Peut t-on être encore se dire heureux dans un monde où la majorité des êtres souffrent de faim, sont des victimes de guerres, travaillent dès l'enfance à leur pure perte, bref un monde où il y a une caste de nantis avec à leurs services pire que des esclaves, des morts nés ?!

Du moment que l'on fait partie des nantis en question, bien entendu que l'on a la possibilité de se dire heureux. :D

Suis-je heureux ou pas ?

Question typique des gens bien propres et bien nourris ayant trop de temps libre.

Modifié par Tequila Moor
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
brooder Membre 3703 messages
Doctor feel good‚ 55ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Tequila Moor a dit :

Du moment que l'on fait partie des nantis en question, bien entendu que l'on a la possibilité de se dire heureux. :D

C'est beau d'avoir du "savoir vivre" :D

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraternellement Membre 220 messages
Forumeur activiste‚ 61ans
Posté(e)
il y a 44 minutes, Name a dit :

Nous serons d'accord si par travail tu entends lâcher prise total pour exprimer le bonheur, car le bonheur n'est pas à construire mais à exprimer. Ce n'est pas nous qui construisons le bonheur, c'est le bonheur qui s'exprime par nous.

Le travail sur soi a de multiples facettes : lâcher prise, acceptation, observation, distanciation, anticipation, amélioration, défrichage, nettoyage, réglages, attention. Plus nous faisons tout cela, plus le bonheur peut : s'installer, s'exprimer, se développer, rayonner.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • FFr Mag' 2.0

×