Aller au contenu

Messages recommandés

Fraternellement Membre 220 messages
Forumeur activiste‚ 62ans
Posté(e)

Servir Dieu ne veut pas dire disséminer la haine, la peur, la violence. La nature possède ses propres moyens de violence, le rôle de l’homme est de la contrôler à tous les niveaux. Ce n’est donc pas en laissant libre cours à sa sauvagerie naturelle que l’homme « sert » Dieu , mais en maîtrisant ses propres « démons », en améliorant ce qu’il a de plus noble en lui : sa capacité à aimer.

Ainsi les religions qui, par leurs dogmes, leurs rites, par le comportement qu’elles imposent à leurs fidèles créent des causes de frictions, des risques d’exclusion, des ferments d’animosité, trahissent le Courant d’où elles puisent l’inspiration d’origine.

La religion mal comprise, la croyance bornée sont les sources majeures des difficultés de l’’espèce.

Le jour viendra où les hindous, les musulmans, les juifs, les chrétiens, les bouddhistes, les animistes comme les athées trouveront dans leurs frères humains la même étincelle qu’en eux-mêmes, celle de la vie, celle qui rapproche au-delà des langues, des races, des traditions, des coutumes. Ce jour-là, les religions n’auront, entant que véhicules, plus de raisons d’être, elles auront rempli leur mission : amener à Dieu, par le Grand Courant, la Communauté des hommes. Dieu, ce jour-là, reprendra possession de son bien.

Ce temps n’est pas un rêve, c’est un but, l’aboutissement de notre évolution.

Ce n’est pas une utopie, certains y sont déjà parvenus.

Extrait de : A l'adresse de ceux qui cherchent, Alain Guillo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Groenland Membre 1078 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

On dirait qu'il voit dans le futur ce Alain Guillo ! Le rassemblement de l'humanité sous une même bannière, ça fait très "happy end" en effet avec la bonne musique de fond et un peu d'effets spéciaux et on y est... je pense qu'il faut mieux qu'il redescende sur terre celui-là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraternellement Membre 220 messages
Forumeur activiste‚ 62ans
Posté(e)
il y a 22 minutes, Groenland a dit :

On dirait qu'il voit dans le futur ce Alain Guillo ! Le rassemblement de l'humanité sous une même bannière, ça fait très "happy end" en effet avec la bonne musique de fond et un peu d'effets spéciaux et on y est... je pense qu'il faut mieux qu'il redescende sur terre celui-là.

Vous ne connaissez pas le livre donc, ni l'auteur.

Cet extrait fait partie d'une retranscription d'un message reçu de l'au-delà. En tout cas présenté comme tel : et quand on le lit, et quand on connait Alain Guillo, c'est vraiment à méditer avant tout jugement hâtif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraternellement Membre 220 messages
Forumeur activiste‚ 62ans
Posté(e)

Par ailleurs l'idée centrale est juste il me semble..

Je présente rapidement le livre :

C’est le titre d’un petit livre rédigé sous dictée consciente en une seule nuit en 1990 par l’ancien journaliste Alain Guillo. Trois ans auparavant il avait été accusé d’espionnage et  emprisonné à Kaboul pendant 9 mois par les soviétiques.

Ce livre commence par un contact avec sa mère décédée qui lui décrit son passage de l’autre côté et ce qui nous y attend dans un premier temps, à savoir un examen de conscience sans concession. Elle  raconte sa souffrance d’avoir été arrachée à son fils, l’intensité ressentie lorsque le corps ne fait plus écran et tampon, et cet examen de conscience qui, une fois accompli, détermine la suite du voyage. Des aides sont là pour nous y aider, connues ou inconnues, mais qui se rapprochent de nous naturellement : par affinité.

Dans la seconde partie du livre, la mère laisse la place et la parole à une entité collective, une sorte de Conseil  composé d’humains ayant vécu sur terre et ayant comme affinité commune un haut degré de sagesse.

Cette entité aborde tous les sujets qui peuvent nous préoccuper sur terre : la maladie, les gens mauvais, le désespoir, la liberté, les relations entre hommes et femmes, la portée possible de la prière, les religions, l’avenir et bien d’autres, chapitres après chapitres.

Le langage utilisé est volontairement simple, pour être compris par toute personne en recherche spirituelle sincère.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zerethoustre Membre 306 messages
Forumeur survitaminé‚ 23ans
Posté(e)
il y a 47 minutes, Groenland a dit :

On dirait qu'il voit dans le futur ce Alain Guillo ! Le rassemblement de l'humanité sous une même bannière, ça fait très "happy end" en effet avec la bonne musique de fond et un peu d'effets spéciaux et on y est... je pense qu'il faut mieux qu'il redescende sur terre celui-là.

Même si cette humanité se constitue de deux personnes, Dieu aura gagné, ne pensez-vous pas ? ;) 

il y a une heure, Fraternellement a dit :

Servir Dieu ne veut pas dire disséminer la haine, la peur, la violence. La nature possède ses propres moyens de violence, le rôle de l’homme est de la contrôler à tous les niveaux. Ce n’est donc pas en laissant libre cours à sa sauvagerie naturelle que l’homme « sert » Dieu , mais en maîtrisant ses propres « démons », en améliorant ce qu’il a de plus noble en lui : sa capacité à aimer.

Ainsi les religions qui, par leurs dogmes, leurs rites, par le comportement qu’elles imposent à leurs fidèles créent des causes de frictions, des risques d’exclusion, des ferments d’animosité, trahissent le Courant d’où elles puisent l’inspiration d’origine.

La religion mal comprise, la croyance bornée sont les sources majeures des difficultés de l’’espèce.

Le jour viendra où les hindous, les musulmans, les juifs, les chrétiens, les bouddhistes, les animistes comme les athées trouveront dans leurs frères humains la même étincelle qu’en eux-mêmes, celle de la vie, celle qui rapproche au-delà des langues, des races, des traditions, des coutumes. Ce jour-là, les religions n’auront, entant que véhicules, plus de raisons d’être, elles auront rempli leur mission : amener à Dieu, par le Grand Courant, la Communauté des hommes. Dieu, ce jour-là, reprendra possession de son bien.

Ce temps n’est pas un rêve, c’est un but, l’aboutissement de notre évolution.

Ce n’est pas une utopie, certains y sont déjà parvenus.

Extrait de : A l'adresse de ceux qui cherchent, Alain Guillo.

Les athées, ou tout du moins ceux qui se prétendent comme tel, servent également la cause de Dieu et ce, même et surtout sans le savoir. Mais peut-être parce que Dieu n'a pas de bannière, n'est-ce pas ?

il y a 5 minutes, Fraternellement a dit :

 

Le langage utilisé est volontairement simple, pour être compris par toute personne en recherche spirituelle sincère.

Le langue "simple" est très exactement celle qui ne s'écoute pas de façon ordinaire.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annalevine Membre 2281 messages
Forumeur alchimiste‚ 73ans
Posté(e)
il y a une heure, Fraternellement a dit :

Servir Dieu ne veut pas dire disséminer la haine, la peur, la violence. La nature possède ses propres moyens de violence, le rôle de l’homme est de la contrôler à tous les niveaux. Ce n’est donc pas en laissant libre cours à sa sauvagerie naturelle que l’homme « sert » Dieu , mais en maîtrisant ses propres « démons », en améliorant ce qu’il a de plus noble en lui : sa capacité à aimer.

Ainsi les religions qui, par leurs dogmes, leurs rites, par le comportement qu’elles imposent à leurs fidèles créent des causes de frictions, des risques d’exclusion, des ferments d’animosité, trahissent le Courant d’où elles puisent l’inspiration d’origine.

La religion mal comprise, la croyance bornée sont les sources majeures des difficultés de l’’espèce.

Le jour viendra où les hindous, les musulmans, les juifs, les chrétiens, les bouddhistes, les animistes comme les athées trouveront dans leurs frères humains la même étincelle qu’en eux-mêmes, celle de la vie, celle qui rapproche au-delà des langues, des races, des traditions, des coutumes. Ce jour-là, les religions n’auront, entant que véhicules, plus de raisons d’être, elles auront rempli leur mission : amener à Dieu, par le Grand Courant, la Communauté des hommes. Dieu, ce jour-là, reprendra possession de son bien.

Ce temps n’est pas un rêve, c’est un but, l’aboutissement de notre évolution.

Ce n’est pas une utopie, certains y sont déjà parvenus.

Extrait de : A l'adresse de ceux qui cherchent, Alain Guillo.

C’est vraiment le genre de discours qui m’exaspère. Sous couvert d’un message d’amour universel que personne ne peut critiquer voici que Dieu réapparaît avec des formules du style « servir Dieu » « amener à Dieu » « par le Grand Courant » « Dieu reprendra possession de ». 
Décidément  il y aura toujours de nouveaux prophètes qui clameront tous le message : amour, pour assujettir tout le monde a un Dieu,  en passant sous silence que ce mot a tout de même un contenu dont on aimerait connaître le détail, vu que, sous ce contenu, il y a une telle diversité d’interprétations que  chacun finit par s’étriper.

S’il vous plait ne mélangez pas votre souci d’une harmonie entre tous les hommes avec votre  désir d’asservir la communauté  à je ne sais quel maître dont vous seriez le prophète. 
Décidément le fantasme de la secte fait de tout temps fureur.

 

  • Like 1
  • Waouh 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zerethoustre Membre 306 messages
Forumeur survitaminé‚ 23ans
Posté(e)
il y a 10 minutes, Annalevine a dit :

Décidément le fantasme de la secte fait de tout temps fureur.

Vrai, à ceci prêt que ce n'est pas un fantasme. C'est un instinct.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Groenland Membre 1078 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
il y a 43 minutes, Zerethoustre a dit :

Même si cette humanité se constitue de deux personnes, Dieu aura gagné, ne pensez-vous pas ? ;) 

Quand je vois que le bon Dieu n'a pas réussi à ce que je sois uni avec la femme dont j'étais amoureux alors il devra effectivement faire 7 milliards de fois plus d'effort pour unir toute l'humanité, c'est pour dire que ça ne sera pas pour demain...!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zerethoustre Membre 306 messages
Forumeur survitaminé‚ 23ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, Groenland a dit :

Quand je vois que le bon Dieu n'a pas réussi à ce que je sois uni avec la femme dont j'étais amoureux alors il devra effectivement faire 7 milliards de fois plus d'effort pour unir toute l'humanité, c'est pour dire que ça ne sera pas pour demain...!

Parce que c'est à Dieu de faire des efforts ?

*Hurle de rire*

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraternellement Membre 220 messages
Forumeur activiste‚ 62ans
Posté(e)
il y a 29 minutes, Annalevine a dit :

C’est vraiment le genre de discours qui m’exaspère. Sous couvert d’un message d’amour universel que personne ne peut critiquer voici que Dieu réapparaît avec des formules du style « servir Dieu » « amener à Dieu » « par le Grand Courant » « Dieu reprendra possession de ». 
Décidément  il y aura toujours de nouveaux prophètes qui clameront tous le message : amour, pour assujettir tout le monde a un Dieu,  en passant sous silence que ce mot a tout de même un contenu dont on aimerait connaître le détail, vu que, sous ce contenu, il y a une telle diversité d’interprétations que  chacun finit par s’étriper.

S’il vous plait ne mélangez pas votre souci d’une harmonie entre tous les hommes avec votre  désir d’asservir la communauté  à je ne sais quel maître dont vous seriez le prophète. 
Décidément le fantasme de la secte fait de tout temps fureur.

 

Je ne vois pas ce qui est exaspérant dans les formules que vous citez. Il est bien entendu ici que ce message s'adresse à des croyants : il n'y a aucun problème du coup dans ces formulations. 

Il est hors de question d’assujettir qui que ce soit à Dieu.
 

Pour ce qui est du contenu du mot Dieu, il me semble l'avoir assez largement explicité par ailleurs. Mais quant à s'étriper pour Dieu, c'est justement l'objet de cet extrait ! Peu importe comment on nomme Dieu ou qu'on ne le nomme pas, qu'on y croit ou pas est même accessoire : l'important, c'est l'activation sincère et désintéressée de notre fraternité, qu'elle repose sur telle ou telle croyance ou incroyance est sans importance.

 

Je ne souhaite asservir personne et je ne suis pas un prophète.

S'il y a fantasme de secte il est chez vous ici, car je ne suis dans aucune secte et Alain Guillo non plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zerethoustre Membre 306 messages
Forumeur survitaminé‚ 23ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, Fraternellement a dit :

ce message s'adresse à des croyants

Dire une telle chose revient à buter sur la lettre et à ne pas voir l'esprit.

 

il y a 7 minutes, Fraternellement a dit :

Peu importe comment on nomme Dieu ou qu'on ne le nomme pas, qu'on y croit ou pas est même accessoire : l'important, c'est l'activation sincère et désintéressée de notre fraternité, qu'elle repose sur telle ou telle croyance ou incroyance est sans importance.

Je suis peut-être tatillons, faites le moi savoir si cela vous importune. Mais cette phrase contredit la première. :) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Groenland Membre 1078 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
il y a 14 minutes, Zerethoustre a dit :

Parce que c'est à Dieu de faire des efforts ?

*Hurle de rire*

Ne riez pas si fort vous allez avoir mal au ventre... 

Ça se voit que vous n'avez jamais été amoureux :acute:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zerethoustre Membre 306 messages
Forumeur survitaminé‚ 23ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, Groenland a dit :

Ne riez pas si fort vous allez avoir mal au ventre... 

Ça se voit que vous n'avez jamais été amoureux :acute:

*Ris encore plus fort*

Hé bien, disons alors que ce qui "se voit" vous est bien propre. :) 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraternellement Membre 220 messages
Forumeur activiste‚ 62ans
Posté(e)
il y a 23 minutes, Zerethoustre a dit :

 

Je suis peut-être tatillons, faites le moi savoir si cela vous importune. Mais cette phrase contredit la première. :) 

Non il n'y a pas contradiction : le livre s'adresse à des croyants puisqu'il se présente comme un message de l'au-delà : et il évoque ici aussi les athées.

Je vous donne le lien d'un pdf qui contient 49 pages d'extraits du livre, pour ceux qui voudraient voir plus avant.
Sur Alain Guillo, on trouve sur Youtube quelques vidéos, dont une reconstitution de ses 9 mois passés en prison à Kaboul.

 

pdf extraits Guillo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zerethoustre Membre 306 messages
Forumeur survitaminé‚ 23ans
Posté(e)
à l’instant, Fraternellement a dit :

Non il n'y a pas contradiction : le livre s'adresse à des croyants puisqu'il se présente comme un message de l'au-delà : et il évoque ici aussi les athées.

Je n'arrive pas à comprendre.

A mon sens, un message de "l'au-delà" est un message destiné à tous, croyants ou non. Mais peut-être parce que "l'au-delà", "ce qu'il y a par-delà les montagnes", ou "ce qui parle en nous" n'a pas le même sens chez moi et chez vous. Ou peut-être est-ce le mot "croyants" ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
existence Membre 5722 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, Fraternellement a dit :

Cet extrait fait partie d'une retranscription d'un message reçu de l'au-delà. En tout cas présenté comme tel : et quand on le lit, et quand on connait Alain Guillo, c'est vraiment à méditer avant tout jugement hâtif.

Sans jugement, une interprétation de cela : le gars a envie d'unité mais il n'identifie pas son désir alors il imagine que c'est une voix qui n'est pas lui-même qui dirait cela. C'est comme quand on fait un rêve, on peut imaginer quelqu'un dire quelque chose, et en fait, c'est notre propre création.

il y a 11 minutes, Zerethoustre a dit :

A mon sens, un message de "l'au-delà" est un message destiné à tous, croyants ou non. Mais peut-être parce que "l'au-delà", "ce qu'il y a par-delà les montagnes", ou "ce qui parle en nous" n'a pas le même sens chez moi et chez vous. Ou peut-être est-ce le mot "croyants" ?

Oui et non. L'au-delà dans la bouche d'un spiritualiste désigne autre chose que soi-même, c'est-à-dire une projection de l'imaginaire interprétée comme un autre plan d'existence. Bien sûr on peut interpréter la chose de façon athée spirituel, notre spiritualité étant subjective.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraternellement Membre 220 messages
Forumeur activiste‚ 62ans
Posté(e)
il y a 14 minutes, Zerethoustre a dit :

Je n'arrive pas à comprendre.

A mon sens, un message de "l'au-delà" est un message destiné à tous, croyants ou non. Mais peut-être parce que "l'au-delà", "ce qu'il y a par-delà les montagnes", ou "ce qui parle en nous" n'a pas le même sens chez moi et chez vous. Ou peut-être est-ce le mot "croyants" ?

Ce que je veux dire, c'est qu'a priori un "message de l'au-delà" ne sera pas reçu par des athées, qui ne croient pas à l'au-delà.

Ce qui n'empêche ni que ce livre évoque les athées, ni que des athées le lisent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
existence Membre 5722 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Pour revenir au sujet de départ, je comprends ce qu'il veut dire, mais mettre en avant Dieu et l'au-delà est un facteur de division. Ces termes sont chargés de définitions théistes, qu'on le veuille ou non.

Par contre, l'étincelle en nous qui est la vie, ben là on peut se mettre d'accord là-dessus. On peut aussi parler des aspirations humaines communes par exemple. 

Après si on liste des synonyme et qu'on inclut Dieu, pourquoi pas, mais là c'est pas le cas. Le gars veut viser le mot Dieu, qui est comme dit précédemment problématique, à mon d'en donner une définition non ambiguë pour commencer.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraternellement Membre 220 messages
Forumeur activiste‚ 62ans
Posté(e)
il y a 15 minutes, existence a dit :

Sans jugement, une interprétation de cela : le gars a envie d'unité mais il n'identifie pas son désir alors il imagine que c'est une voix qui n'est pas lui-même qui dirait cela. C'est comme quand on fait un rêve, on peut imaginer quelqu'un dire quelque chose, et en fait, c'est notre propre création.

 

Oui c'est une interprétation qui vient spontanément je pense.
Mais quand on s'informe sur Alain Guillo, on voit très vite qu'il n'a pas spécialement envie d'unité, qu'il n'est pas un illuminé mais au contraire un homme bien terrestre, qu'il n'a pas été inventer un contact avec sa mère défunte, qu'il a écrit ça en état conscient, qu'il est resté à l'écart et vivant dans la simplicité.
Bref il suffit de s'informer : les extraits, des vidéos, des articles sur internet, le livre (difficile à trouver bien que plusieurs fois réédité).

Ce livre et cet homme respirent l'honnête simplicité.
 

il y a 5 minutes, existence a dit :

Pour revenir au sujet de départ, je comprends ce qu'il veut dire, mais mettre en avant Dieu et l'au-delà est un facteur de division. Ces termes sont chargés de définitions théistes, qu'on le veuille ou non.

Par contre, l'étincelle en nous qui est la vie, ben là on peut se mettre d'accord là-dessus. On peut aussi parler des aspirations humaines communes par exemple. 

Après si on liste des synonyme et qu'on inclut Dieu, pourquoi pas, mais là c'est pas le cas. Le gars veut viser le mot Dieu, qui est comme dit précédemment problématique, à mon d'en donner une définition non ambiguë pour commencer.

Il n'avait pas trop le choix vu que le message lui a été transmis : il l'a retranscrit tel quel en une nuit sans interruption.

C'est sûr qu'un athée ou même un croyant méfiant ou fermé va rejeter ça immédiatement : mais il y a "ceux qui cherchent" : eux pousseront la curiosité plus avant. Et verront que ce livre est le contraire d'un facteur de division : ce dont témoigne d'ailleurs l'extrait ici.

Modifié par Fraternellement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zerethoustre Membre 306 messages
Forumeur survitaminé‚ 23ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Fraternellement a dit :

Ce que je veux dire, c'est qu'a priori un "message de l'au-delà" ne sera pas reçu par des athées, qui ne croient pas à l'au-delà.

A priori, oui. Mais ceux et celles qui croient en l'au-delà, ne comprenne pas plus le message que ceux et celles qui n'y croient point. Je dirais même qu'ils ont encore moins de chance de le comprendre selon la nature de cet "au-delà".

Comme je l'évoquais plus haut, la nature de ces messages, de par leur simplicité - la simplicité dénotant de la profondeur -, exige une oreille intérieure.

Une telle oreille ne s'acquiert pas comme on pourrait acheter une guitare.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×