Aller au contenu

Messages recommandés

Requiem Scolopendra Membre 67 messages
Forumeur en herbe‚ 48ans
Posté(e)

La philosophie doit-elle se pencher sur Dieu, son existence, sa réalité ou non ?

Sommes nous des êtres sans foi, ni lois dans tout le chaos du monde sans Dieu ?

Devons nous nous accrocher à une transcendance pour se sentir vivre ?

Sommes nous qu'une animalité inférieur face au cosmos et au logos ? 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Groenland Membre 447 messages
Forumeur survitaminé‚ 38ans
Posté(e)

L'homme est par nature métaphysicien. Cette volonté de s'échapper, de transcender est peut-être liée à son besoin de se sentir libre finalement. Nous sommes effectivement condamnés à être libres. 

À partir de là, vouloir mettre la métaphysique de côté c'est un acte qui va contre la nature même de l'homme. C'est ce qui donne le nihilisme qu'on observe de nos jours dans les différentes sociétés. Mais pour être plus précis, l'homme moderne n'a pas vraiment abandonné la métaphysique car en réalité il en est incapable mais il s'est attaché à une version dégénérée de la métaphysique c'est-à-dire la technique !

Bref, je pense que l'homme ne peut se défaire de la métaphysique mais il lui faut trouver une autre manière d'approcher la question que tout ce qu'il a essayé jusqu'à aujourd'hui. 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraction Membre 1931 messages
Forumeur alchimiste‚ 43ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Requiem Scolopendra a dit :

La philosophie doit-elle se pencher sur Dieu, son existence, sa réalité ou non ?

Sommes nous des êtres sans foi, ni lois dans tout le chaos du monde sans Dieu ?

Devons nous nous accrocher à une transcendance pour se sentir vivre ?

Sommes nous qu'une animalité inférieur face au cosmos et au logos ? 

Bonjour,

A mon sens, le préalable de la métaphysique repose sur deux questions judicieusement clivantes :

_ L'humanité est-elle un accident, comme le suggère la science classique, ou est-elle une nécessité, comme le suggèrent les métaphysiques ?

Si nécessité il y a, reste à déterminer sa nature, sa qualité : s'agit-il d'une nécessité morale, pragmatique ? Une qualité d'éveil pluri-dimensionnelle ? Une singularité des possibles ?

 

Deuxième question, plus scientifique :

_ Est-ce la niche qui a fait le chien, comme le suggère la cosmologie, ou est-ce le chien qui a invoqué la niche, comme le laisse entendre une certaine interprétation quantique ?

 

Répondre à ces deux questions ne nous dira pas si Dieu existe.

Mais cela aura pour vertu de mieux dimensionner la nature humaine en opérant une éventuelle révolution anthropocentrique, dont le Principe Anthropique a déjà fait germer la graine, fort de sa légitimité scientifique.

Cordialement, Fraction

Modifié par Fraction
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 11644 messages
Talon 1‚ 74ans
Posté(e)

L'humain est le seul animal capable d'inventer les dieux. C'est une capacité cérébrale exceptionnelle. Les sorciers, gourous, chamans, prêtres, en vivent. La science répond au "comment" des phénomènes. La métaphysique répond, ou tente de répondre, au pourquoi.

Au temps de "La Pensée Magique", il y a très longtemps, les humains, qui ne comprenaient pas les causes des phénomènes, ont attribué des génies à toutes choses. Le sorcier, sous l'effet des hallucinogènes, intercédaient auprès des génies. Et les tabous sont apparus.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Requiem Scolopendra Membre 67 messages
Forumeur en herbe‚ 48ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, Groenland a dit :

L'homme est par nature métaphysicien. Cette volonté de s'échapper, de transcender est peut-être liée à son besoin de se sentir libre finalement. Nous sommes effectivement condamnés à être libres. 

À partir de là, vouloir mettre la métaphysique de côté c'est un acte qui va contre la nature même de l'homme. C'est ce qui donne le nihilisme qu'on observe de nos jours dans les différentes sociétés. Mais pour être plus précis, l'homme moderne n'a pas vraiment abandonné la métaphysique car en réalité il en est incapable mais il s'est attaché à une version dégénérée de la métaphysique c'est-à-dire la technique !

Bref, je pense que l'homme ne peut se défaire de la métaphysique mais il lui faut trouver une autre manière d'approcher la question que tout ce qu'il a essayé jusqu'à aujourd'hui. 

condamnés à être libres est, pour moi, une utopie

bien que les anarchistes vivent bien sans dieu, ni maitre, on ne peut l'être dans une société ou tout, ou presque, est verrouillé

mais c'est un autre débat

s'affranchir de Dieu est-il, en fait, prendre sa place ? 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le merle Membre 13794 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonjour

au contraire de ce que disent certaines religions , l'homme aurait-il fait- un Dieu à son image ?

bonne journée

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Requiem Scolopendra Membre 67 messages
Forumeur en herbe‚ 48ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Groenland a dit :

Mais pour être plus précis, l'homme moderne n'a pas vraiment abandonné la métaphysique car en réalité il en est incapable mais il s'est attaché à une version dégénérée de la métaphysique c'est-à-dire la technique !

pourquoi dégénérée ?

et en quoi la technique est une version métaphysique ?

je ne vois pas, pour l'instant, ce que vous dites !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Groenland Membre 447 messages
Forumeur survitaminé‚ 38ans
Posté(e)
il y a 33 minutes, Requiem Scolopendra a dit :

condamnés à être libres est, pour moi, une utopie

Pour moi "condamné à être libre" n'est pas un conte de fées. J'entends par cela que nous avons à chaque instant un choix d'être, c'est brutal mais nous avons à chaque instant le choix entre le suicide ou la vie par exemple, cela est le minimum mais fort heureusement  nos choix d'être ne se limitent en général pas à un choix entre la vie ou la mort.

il y a 33 minutes, Requiem Scolopendra a dit :

bien que les anarchistes vivent bien sans dieu, ni maitre, on ne peut l'être dans une société ou tout, ou presque, est verrouillé

Je ne connais pas vraiment les courants anarchistes mais si leur philosophie c'est de vivre sans dieu ni maître, ils se sont en fin de compte inventé une nouvelle métaphysique et même un nouveau dieu : "le dieu des sans dieu" ! En d'autres mots ils sont esclaves de leur propre doctrine, des extrémistes...

il y a 33 minutes, Requiem Scolopendra a dit :

s'affranchir de Dieu est-il, en fait, prendre sa place ? 

Pas forcément, mais cela est certainement s'inventer un nouveau dieu ! ou une nouvelle religion du moins...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Groenland Membre 447 messages
Forumeur survitaminé‚ 38ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, Requiem Scolopendra a dit :

pourquoi dégénérée ?

et en quoi la technique est une version métaphysique ?

je ne vois pas, pour l'instant, ce que vous dites !

C'est long à expliquer mais l'idée vient du philosophe Martin Heidegger : c'est en fait que la technique moderne n'est pas simplement une sorte d'outil qui fait avancer l'homme dans ses tâches mais c'est surtout une manière pour l'homme de définir son rapport à son environnement et qui rentre dans le cadre métaphysique. L'homme moderne ne jure plus que par la technique, c'est en quelque sorte son nouveau dieu. Et cette nouvelle métaphysique est dégénérée dans le sens où elle ne définit pas un rapport sain entre l'homme et la nature, l'homme ruinant la nature en usant la technique moderne... c'est en gros ce que moi j'ai compris de la vision de Heidegger sur le sujet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Requiem Scolopendra Membre 67 messages
Forumeur en herbe‚ 48ans
Posté(e)
il y a 21 minutes, Groenland a dit :

C'est long à expliquer mais l'idée vient du philosophe Martin Heidegger : c'est en fait que la technique moderne n'est pas simplement une sorte d'outil qui fait avancer l'homme dans ses tâches mais c'est surtout une manière pour l'homme de définir son rapport à son environnement et qui rentre dans le cadre métaphysique. L'homme moderne ne jure plus que par la technique, c'est en quelque sorte son nouveau dieu. Et cette nouvelle métaphysique est dégénérée dans le sens où elle ne définit pas un rapport sain entre l'homme et la nature, l'homme ruinant la nature en usant la technique moderne... c'est en gros ce que moi j'ai compris de la vision de Heidegger sur le sujet.

je ne dirais pas technique mais technologique !

l'emprise de cette dernière est monumentale, comme un lien, un cordon ombilicale relié pour contrer l'ennui

l'homme n'est pas en équation avec la nature alors que le confucianisme, antique philosophie entre autres, se glorifiait d'être en osmose avec son environnement !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ÈléonoreK Membre 264 messages
Forumeur activiste‚ 31ans
Posté(e)
Il y a 5 heures, Fraction a dit :

Bonjour,

A mon sens, le préalable de la métaphysique repose sur deux questions judicieusement clivantes :

_ L'humanité est-elle un accident, comme le suggère la science classique, ou est-elle une nécessité, comme le suggèrent les métaphysiques ?

Si nécessité il y a, reste à déterminer sa nature, sa qualité : s'agit-il d'une nécessité morale, pragmatique ? Une qualité d'éveil pluri-dimensionnelle ? Une singularité des possibles ?

 

Deuxième question, plus scientifique :

_ Est-ce la niche qui a fait le chien, comme le suggère la cosmologie, ou est-ce le chien qui a invoqué la niche, comme le laisse entendre une certaine interprétation quantique ?

 

Répondre à ces deux questions ne nous dira pas si Dieu existe.

Mais cela aura pour vertu de mieux dimensionner la nature humaine en opérant une éventuelle révolution anthropocentrique, dont le Principe Anthropique a déjà fait germer la graine, fort de sa légitimité scientifique.

Cordialement, Fraction

La niche fait un certain chien, c'est plus que probable, le collier avait commencé avant la niche de faire le chien, et avant le collier, il y eut son penchant pour la facilité, la sécurité, le confort.

Il y a 5 heures, Requiem Scolopendra a dit :

La philosophie doit-elle se pencher sur Dieu, son existence, sa réalité ou non ?

Sommes nous des êtres sans foi, ni lois dans tout le chaos du monde sans Dieu ?

Devons nous nous accrocher à une transcendance pour se sentir vivre ?

Sommes nous qu'une animalité inférieur face au cosmos et au logos ? 

La philosophie ne doit pas se pencher sur quoi que ce soit, elle doit trancher.

Nous sommes des être infestés de fois, infestés de lois, sans liberté.

La transcendance n'est pas cette esse à laquelle on accroche de la viande, tout ce qui s'accroche est cadavre, la transcendance "doit" nous traverser de haut en bas et nous vider de tout ce qui nous rend le pas trop lourd pour danser.

Nous sommes une animalité, c'est un fait, mais pas que, nous détenons peut-être un ticket pour la divinité.

Tout cela est un point de vue, bien-entendu!

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Groenland Membre 447 messages
Forumeur survitaminé‚ 38ans
Posté(e)
Le 27/06/2020 à 13:46, Requiem Scolopendra a dit :

je ne dirais pas technique mais technologique !

Je voudrais préciser que par la technique on n'entend pas seulement les techniques de production industrielles ou technologique mais la technique dans tous les domaines : politique, sociale, culturel, etc. En clair c'est le fait que l'activité soit gonflée par l'utilisation d'une ou des techniques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pensée philo Membre 383 messages
Forumeur survitaminé‚ 31ans
Posté(e)

La métaphysique c'est forcément un rapport avec dieu ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le merle Membre 13794 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonjour

pour reprendre la question de Fraction , la niche ne peut exister avant le chien , mais le chien peut-être le vecteur de l'apparition de la niche  ou vice versa ? en fait , il n'à pas tord .

en réalité , cela semble plus compliqué .

la métaphysique peut , permettre de se poser la question , un Dieu existe-t-il ?

la question serait-aussi : la complexité et les variantes extraordinaires de la Nature peuvent-elles être logique ( la notre ) pour expliquer que le hasard est le seul maître du jeu ?

m 'a réponse serais : je ne sais pas .

m'a réponse de réflexion serais : je ne crois pas .

pourquoi : nous réfléchissons en logique de ce que nous connaissons et de ce que nous somme fait mais ,la réalité découverte actuellement et exploitée  n'est qu'une infime parcelle de celle-ci .

un Dieu à l'image de l'humain ou un humain à l'image d'un Dieu ?

l'image ne serait que relative et de conscience sur le bien et le mal ?

l'esprit humain ne peut concevoir des réalités qui ne sont pas accessibles à sa connaissance  actuellement et le parcourt de la connaissance à débuté il y à des dizaines de milliers d'années il semble encore long de plusieurs milliers d'années ? 

voila ce que je pense : le hasard peut très bien être l'un des éléments qui " provoque " les choses , mais " avec " autre chose de plus complexe qui serait maître d'une raison logique 

inaccessible à la raison et la logique humaine ?

bonne journée

 

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boutetractyxreqs Membre 5937 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 27/06/2020 à 10:05, Requiem Scolopendra a dit :

La philosophie doit-elle se pencher sur Dieu, son existence, sa réalité ou non ?

Sommes nous des êtres sans foi, ni lois dans tout le chaos du monde sans Dieu ?

Devons nous nous accrocher à une transcendance pour se sentir vivre ?

Sommes nous qu'une animalité inférieur face au cosmos et au logos ? 

Dieu l'éclat sans douleur sans éclat avec douleur c'est la réalité de tout être mis à part la douleur. Cette réalité, perception indolore ou philosophie sans foi avec douleur et croyance sans douleur de conviction qui s'y repose d'autant d'ordre que de désordre ou de chaos sans douleur. Car dieu, non créateur mais, interagit avec tout sans douleur, la transcendance.

Alors plus qu'au delà de la physique, l'indolore ne peut être estimé qu'autre qu'indolore (métaphysique) car tout simplement la douleur n'ayant pas d'assemblage, corps, même pas un espace, aussi physiquement aucun assemblage, corps, ne peut tenir.

Blessure, guerre, destruction ....

Modifié par Boutetractyxreqs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Promethee_Hades Membre 18541 messages
Chien Fou forumeur‚ 86ans
Posté(e)

la métaphysique a-t-elle un sens ?

 

OUI !

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Groenland Membre 447 messages
Forumeur survitaminé‚ 38ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, Promethee_Hades a dit :

la métaphysique a-t-elle un sens ?

 

OUI !

Et c'est quoi le "sens" de la métaphysique selon vous ? 

On ne peut s'en passer de la métaphysique, mais cela ne veut pas forcément dire que ça a un sens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Promethee_Hades Membre 18541 messages
Chien Fou forumeur‚ 86ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Groenland a dit :

Et c'est quoi le "sens" de la métaphysique selon vous ? 

On ne peut s'en passer de la métaphysique, mais cela ne veut pas forcément dire que ça a un sens.

Je vais quand même pas faire le boulot que tu dois faire. C'est justement une des matières on doit se casser la tête ou le cul tout dépends ou se trouve ton âme, pour trouver la réponse.

Autrement tu as ça, c'est sérieux. https://www.college-de-france.fr/site/claudine-tiercelin/inaugural-lecture-2011-05-05-18h00.htm

Tu peux télécharger sa conf, c'est gratos, mais après faut bosser.

  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Groenland Membre 447 messages
Forumeur survitaminé‚ 38ans
Posté(e)
il y a une heure, Promethee_Hades a dit :

Je vais quand même pas faire le boulot que tu dois faire. C'est justement une des matières on doit se casser la tête ou le cul tout dépends ou se trouve ton âme, pour trouver la réponse.

Autrement tu as ça, c'est sérieux. https://www.college-de-france.fr/site/claudine-tiercelin/inaugural-lecture-2011-05-05-18h00.htm

Tu peux télécharger sa conf, c'est gratos, mais après faut bosser.

Merci pour le partage. Je ne peux que recommander. Cependant une question de fond me vient à l'esprit :

Qu'est-ce qui nous assure que lorsque nous sommes dans les vastes plaines de la métaphysique nous ne sommes pas littéralement entrain de "délirer" ? Par exemple, au risque de heurter la sensibilité de certains, pour moi le concept du Dieu des monothéistes est un concept métaphysique qui relève du "délire". Qu'est-ce qui donc nous garantit que nous ne sommes pas en plein délire lorsque nous "métaphysiquons" ?! Ce qui revient à la question : 

Comment donne-t-on un sens à la métaphysique ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boutetractyxreqs Membre 5937 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, Groenland a dit :

Merci pour le partage. Je ne peux que recommander. Cependant une question de fond me vient à l'esprit :

Qu'est-ce qui nous assure que lorsque nous sommes dans les vastes plaines de la métaphysique nous ne sommes pas littéralement entrain de "délirer" ? Par exemple, au risque de heurter la sensibilité de certains, pour moi le concept du Dieu des monothéistes est un concept métaphysique qui relève du "délire". Qu'est-ce qui donc nous garantit que nous ne sommes pas en plein délire lorsque nous "métaphysiquons" ?! Ce qui revient à la question : 

Comment donne-t-on un sens à la métaphysique ?

La physique c'est la nature de l'être qui se crée. Au delà de la physique certainement c'est la question du comment, pourquoi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×