Aller au contenu

Affaire Adama Traoré : les proches de la victime dénoncent un faux témoignage

Noter ce sujet


Messages recommandés

Annonces
Maintenant
Membre 75ans Posté(e)
marine10 Membre 3 172 messages
Forumeur alchimiste‚ 75ans
Posté(e)

Comme notre justice, comme notre gouvernement, je pense qu'il faut ignorer cette famille de délinquants.

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 70ans Posté(e)
Morfou Membre 39 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 70ans
Posté(e)
Le 29/05/2020 à 18:57, Bluehawk a dit :

On passera a autre chose quand la justice aura fait son travail, en attendant la famille continuera d'exercer sa pression. 

Elle veut, la famille, que la police soit coupable...du fric à tirer de la justice?

Le 29/05/2020 à 19:22, new caravage a dit :

C'est pas possible y en a partout!

Moi j'en vois jamais par chez moi...z'aiment pas la campagne...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Alathée Membre 280 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Mourad Boudjellal : « Ca me choque de le dire mais je suis d’accord avec Marine Le Pen : Adama Traoré n’a pas été arrêté parce qu’il était noir. »

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 49ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 74 503 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 49ans
Posté(e)
Le 29/05/2020 à 18:57, Bluehawk a dit :

On passera a autre chose quand la justice aura fait son travail, en attendant la famille continuera d'exercer sa pression. 

En quoi ne fait elle pas son travail ?

Il y a 8 heures, Alathée a dit :

Mourad Boudjellal : « Ca me choque de le dire mais je suis d’accord avec Marine Le Pen : Adama Traoré n’a pas été arrêté parce qu’il était noir. »

Les personnes d’origine maghrébines sont souvent noirophobe :sleep:

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/02/24/racisme-anti-noir-comment-le-maghreb-en-est-il-venu-a-rejeter-son-africanite_5427702_3212.html

Je déconne , cette opinion se tient 

Modifié par DroitDeRéponse
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
PASCOU Membre 63 955 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 29/05/2020 à 19:10, marine10 a dit :

Pourquoi préciser qu'il est noir ? Ca fait avancer le schmilblck ?

Pour accuser la police de racisme.

Si tu dis un.gilet jaune c'est  pour accuser celui ci de violence contre la police.

Tu vois la nuance?

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 124ans Posté(e)
menon Membre 4 871 messages
Forumeur alchimiste‚ 124ans
Posté(e)

«Antifa», «décoloniaux», «indigénistes»… la troublante nébuleuse du comité Traoré

DÉCRYPTAGE - Un collectif efficace, des militants expérimentés, des relais médiatiques, avec comme base de départ une famille très soudée et en première ligne, une grande sœur charismatique.

«Tant que nous n’aurons pas la justice, vous n’aurez pas la paix.» C’est le mot d’ordre, scandé samedi encore à Paris, du Comité Adama Traoré. Depuis quatre ans, il réclame «la vérité» sur la mort du jeune homme après son interpellation par les gendarmes. Un mouvement qui, au côté de l’extrême gauche, mène un combat de plus en plus politique avec un discours identitaire et victimaire de plus en plus affirmé. «Il est important de faire des alliances fortes, lançait Assa Traoré, à la tête du comité, lors d’une manifestation en 2018. En Afrique, ils vont renverser le président, ils rentrent dans le palais. Ça se passe comme ça en Afrique, pourquoi ça devrait pas se passer comme ça en France? Nous sommes prêts, nous pouvons faire une belle révolution.»

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/antifa-decoloniaux-indigenistes-la-troublante-nebuleuse-du-comite-traore-20200615

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 71ans Posté(e)
boeingue Membre 6 662 messages
Forumeur alchimiste‚ 71ans
Posté(e)
il y a une heure, menon a dit :

«Antifa», «décoloniaux», «indigénistes»… la troublante nébuleuse du comité Traoré

DÉCRYPTAGE - Un collectif efficace, des militants expérimentés, des relais médiatiques, avec comme base de départ une famille très soudée et en première ligne, une grande sœur charismatique.

«Tant que nous n’aurons pas la justice, vous n’aurez pas la paix.» C’est le mot d’ordre, scandé samedi encore à Paris, du Comité Adama Traoré. Depuis quatre ans, il réclame «la vérité» sur la mort du jeune homme après son interpellation par les gendarmes. Un mouvement qui, au côté de l’extrême gauche, mène un combat de plus en plus politique avec un discours identitaire et victimaire de plus en plus affirmé. «Il est important de faire des alliances fortes, lançait Assa Traoré, à la tête du comité, lors d’une manifestation en 2018. En Afrique, ils vont renverser le président, ils rentrent dans le palais. Ça se passe comme ça en Afrique, pourquoi ça devrait pas se passer comme ça en France? Nous sommes prêts, nous pouvons faire une belle révolution.»

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/antifa-decoloniaux-indigenistes-la-troublante-nebuleuse-du-comite-traore-20200615

qu'ils retournent chez eux !

ils n'apportent rien à la France !

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 75ans Posté(e)
marine10 Membre 3 172 messages
Forumeur alchimiste‚ 75ans
Posté(e)

La meilleure solution est de ne pas réagir face ces délinquants. Ils ne cherchent que la bagarre. Ou alors, retour au bled mais le Mali n'en veut pas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 68ans Posté(e)
new caravage Membre 13 865 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, marine10 a dit :

La meilleure solution est de ne pas réagir face ces délinquants. Ils ne cherchent que la bagarre. Ou alors, retour au bled mais le Mali n'en veut pas.

Pas fous les maliens !!

              Les maliens sont comme moi ils ne les considèrent pas comme des noirs mais juste comme des racailles et puis ce pauvre Mali a assez de soucis comme ça pour éviter de récupèrer ces gens là!

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 75ans Posté(e)
marine10 Membre 3 172 messages
Forumeur alchimiste‚ 75ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, new caravage a dit :

Pas fous les maliens !!

              Les maliens sont comme moi ils ne les considèrent pas comme des noirs mais juste comme des racailles et puis ce pauvre Mali a assez de soucis comme ça pour éviter de récupèrer ces gens là!

J'ai plusieurs amis maliens qui me disent : ils nous font honte et forcent des français à mal nous considérer. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 49ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 74 503 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 49ans
Posté(e)
Le 29/05/2020 à 15:10, Bluehawk a dit :

Près de quatre ans après la mort d’Adama Traoré, ses proches redoutent les conclusions d’une nouvelle expertise médicale, attendue très prochainement. Pour eux, cette expertise serait tronquée à cause d’un faux témoignage, révèle franceinfo vendredi 29 mai.

BB14K5EN.img?h=382&w=680&m=6&q=60&o=f&l=© Fournis par Franceinfo

Un nouveau rapport d'expertise médicale, dans l'affaire Adama Traoré, doit être dévoilé prochainement. Il doit faire la lumière sur les causes du décès du jeune homme de 24 ans, mort le 19 juillet 2016 à la caserne de Persan dans le Val-d’Oise, deux heures après son interpellation mouvementée par des gendarmes à Beaumont-sur-Oise.

Les proches d'Adama Traoré soutiennent que c'est la technique d'intervention des gendarmes, le "plaquage ventral", qui a provoqué la mort du jeune homme. La défense des gendarmes explique que "la cause du décès est une hyperthermie maligne due à un effort violent consenti lors d’une journée caniculaire".

Un témoignage mis en doûte par la famille

Après une longue bataille judiciaire d’expertises et de contre-expertises, les proches d’Adama Traoré craignent que le nouveau rapport médical attendu se base en partie sur les déclarations du témoin chez qui Adama Traoré s’est réfugié lorsqu’il était poursuivi par les gendarmes. Ce témoin âgé de 38 ans, a affirmé au moment des faits qu’Adama était arrivé à son domicile déjà essoufflé, qu’il respirait bruyamment et qu’il ne parvenait presque pas à parler.

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/info-franceinfo-affaire-adama-traoré-les-proches-de-la-victime-dénoncent-un-faux-témoignage/ar-BB14JWRG?li=AAaCKnE

 

https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/affaire-adama-traore-la-famille-souleve-l-hypothese-de-la-vengeance-d-un-gendarme-7800600617

En cause, les déclarations du gendarme nommé "Romain" devant l’IGGN (le service d’enquête interne à la gendarmerie) le 29 juillet 2016 : "Je ne peux pas vous dire combien de fois j'ai procédé à son interpellation mais peut être trois ou quatre fois en 3 ans. A chaque fois, cela s'est toujours mal passé car il y a toujours eu une opposition violente de cet individu. Il y a eu des violences, des rebellions, des outrages, des fuites".

=======
Ca ne crédibilise pas vraiment l’acte raciste :rolle:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 semaines après...
Invités Posté(e)
Invité Jane Doe. Invités 0 message
Posté(e)

Selon une source proche de l'affaire, de nouvelles investigations vont être lancées dans l'enquête sur le décès d'Adama Traoré, mort en 2016 lors de son interpellation par des gendarmes, après les récentes auditions de deux témoins. Celles-ci concernent notamment la recherche de nouveaux témoins qui auraient pu assister à la première arrestation du jeune homme noir de 24 ans, a précisé cette source à l'AFP, ce mercredi 8 juillet.

.....

Les avocats des gendarmes, qui n'ont pas été mis en examen, Me Sandra Chirac-Kollarik, Me Rodolphe Bosselut et Me Pascal Rouiller, avaient annoncé la semaine passée qu'ils allaient demander la clôture de l'instruction, estimant qu'il était «temps de mettre un terme à ce dossier» où figurent «plus de 2.400 procès-verbaux».

Les deux auditions ont conduit «les magistrats instructeurs à ordonner spontanément des investigations. Ces nouveaux actes montrent que la demande de clôture de l'instruction des gendarmes est rejetée», s'est félicité Me Yassine Bouzrou, l'avocat de la famille Traoré. «Ces investigations ne me paraissent pas essentielles. Elles concernent la première interpellation dont les circonstances ont déjà été établies», a souligné pour sa part Me Rodolphe Bosselut.

Contradictions entre les experts
Près de quatre ans après les faits, l'enquête judiciaire est avant tout devenue une bataille d'expertises médicales. Closes en décembre 2018, les investigations avaient été rouvertes par les juges en mars 2019 après la remise d'un rapport médical réalisé à la demande de la famille qui contredisait les conclusions sur le décès.

Si sept experts missionnés par la justice ont jusqu'ici mis en avant des antécédents médicaux, notamment cardiaques et génétiques, pour expliquer ce décès, dédouanant ainsi les gendarmes, les rapports de quatre médecins choisis par la famille ont balayé leurs conclusions et pointé la technique d'interpellation des forces de l'ordre. Après une ultime expertise judiciaire qui mettait hors de cause les militaires, la famille du jeune homme a réalisé depuis fin mai de nombreuses demandes d'actes, dont l'annulation de cette expertise

source

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Jane Doe. Invités 0 message
Posté(e)

Les juges d'instruction chargés de l'affaire Adama Traoré, mort en 2016 après son interpellation par des gendarmes et érigé en symbole des violences policières, ont demandé une nouvelle expertise médicale à des médecins-experts belges.

«Suite à l'audition» par les juges d'instruction le 2 juillet «du témoin chez qui Adama Traoré s'était réfugié», les magistrats instructeurs «ont décidé, par ordonnance (vendredi) de procéder à une nouvelle mesure d'expertise médicale confiée à des médecins belges», annoncent dans un communiqué Me Rodolphe Bosselut, Pascal Rouiller et Sandra Chirac Kollarik, avocats des gendarmes «Les gendarmes se félicitent de la teneur de la mission d'expertise qui pose notamment l'hypothèse de l'hyperthermie maligne au regard d'éléments troublants qui avaient déjà été mis en exergue par eux dans le cadre des précédentes expertises judiciaires», écrivent les avocats dont les clients n'ont pas été mis en examen dans ce dossier.

Bataille d'experts
L'hyperthermie maligne d'effort se produit au cours ou juste après un exercice physique intense et prolongé, et associe une altération de la conscience et une hyperthermie sévère - température supérieure à 39°C. La thèse est défendue de longue date par les avocats de la défense. Pour l'étayer, ils se réfèrent notamment à la température d'Adama Traoré deux heures après son décès, à 39,2°C un jour de canicule, et sur le témoignage du témoin chez qui il s'est réfugié. D'après eux, ce dernier a «conforté» le 2 juillet devant les juges d'instruction son premier témoignage, en indiquant qu'«Adama Traoré lui avait indiqué au sol “je vais mourir”». Me Yassine Bouzrou, l'avocat des parties civiles, avait lui affirmé que le témoin s'était «rétracté» face aux juges d'instruction.

Adama Traoré est décédé le 19 juillet 2016 dans la caserne des gendarmes de Persan, près de deux heures après son arrestation dans sa ville de Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise) et au terme d'une course-poursuite après avoir échappé à une première interpellation. Près de quatre ans après les faits, l'enquête judiciaire est devenue une bataille d'expertises médicales. Closes en décembre 2018, les investigations avaient été rouvertes par les juges en mars 2019 après la remise d'un rapport médical réalisé à la demande de la famille qui contredisait les conclusions sur le décès. Sept experts missionnés par la justice ont jusqu'ici mis en avant des antécédents médicaux pour expliquer ce décès, dédouanant ainsi les gendarmes.

Aux yeux des experts judiciaires, c'est une maladie génétique, la drépanocytose, associée à une pathologie rare, la sarcoïdose, qui a entraîné une asphyxie d'Adama Traoré «à l'occasion d'un épisode de stress et d'effort». Ces conclusions ont été balayées par les médecins choisis par la famille, dont un spécialiste de la sarcoïdose, ce qui a relancé les investigations qui s'orientaient vers un non-lieu au printemps 2019. Le comité «Vérité et Justice pour Adama», incarné par sa sœur Assa Traoré, met en cause la technique employée par les trois gendarmes, au coeur des débats dans ce dossier. «Il a pris le poids de notre corps à tous les trois» le temps d'être menotté, avait déclaré initialement le chef d'équipe, avant de revenir sur ses déclarations.

source

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Jane Doe. Invités 0 message
Posté(e)
Citation

Les magistrats instructeurs demandent notamment que soient « mises en exergue » les procédures passées dans lesquelles Adama Traoré avait été mis en cause et dans lesquelles les gendarmes qui l’ont interpellé étaient intervenus, ce qui pourrait permettre d’établir s’il existait un contentieux entre eux.

https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2020/07/17/affaire-adama-traore-de-nouvelles-investigations-visent-le-passe-du-jeune-homme-et-celui-des-gendarmes_6046463_1653578.html

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 7 mois après...
Membre 124ans Posté(e)
menon Membre 4 871 messages
Forumeur alchimiste‚ 124ans
Posté(e)

Assa Traoré condamnée pour atteinte à la présomption d’innocence de gendarmes

La sœur d’Adama Traoré devrait verser 4 000 euros aux militaires qu’elle avait accusés sur Facebook d’avoir « tué » le jeune homme, révèle « Marianne ».

 

Les militaires avaient saisi la justice en décembre 2019 à la suite de cinq posts publiés entre septembre et novembre 2019 sur le compte Facebook « La vérité pour Adama ». Si la justice n'avait pas tranché en faveur des gendarmes en première instance, la cour d'appel a considéré que deux des cinq publications portaient bel et bien atteinte à la présomption d'innocence. Dans le premier message litigieux, Assa Traoré assure que son frère a été « laissé pour mort ». Dans le deuxième, la jeune femme de 34 ans affirme qu'Adama Traoré a été « tué » par les gendarmes. Un dernier post dans lequel elle donne l'identité des trois militaires.

« C'est une vraie victoire »

Les juges ont condamné Assa Traoré à verser 4 000 euros aux gendarmes et lui ont imposé la suppression des deux messages portant atteinte à la présomption d'innocence. Une mention de la décision de justice devra en outre figurer sur le compte Facebook durant 15 jours. Chaque journée de retard dans l'exécution de cette injonction coûtera 100 euros à la militante antiraciste. « C'est une vraie victoire, il faut se satisfaire du jugement », a réagi maître Bosselut, l'avocat des gendarmes
 
 
  •  
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 128ans Posté(e)
soisig Membre 12 787 messages
Devezh mat‚ 128ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, menon a dit :

Assa Traoré condamnée pour atteinte à la présomption d’innocence de gendarmes

La sœur d’Adama Traoré devrait verser 4 000 euros aux militaires qu’elle avait accusés sur Facebook d’avoir « tué » le jeune homme, révèle « Marianne ».

 

Les militaires avaient saisi la justice en décembre 2019 à la suite de cinq posts publiés entre septembre et novembre 2019 sur le compte Facebook « La vérité pour Adama ». Si la justice n'avait pas tranché en faveur des gendarmes en première instance, la cour d'appel a considéré que deux des cinq publications portaient bel et bien atteinte à la présomption d'innocence. Dans le premier message litigieux, Assa Traoré assure que son frère a été « laissé pour mort ». Dans le deuxième, la jeune femme de 34 ans affirme qu'Adama Traoré a été « tué » par les gendarmes. Un dernier post dans lequel elle donne l'identité des trois militaires.

« C'est une vraie victoire »

Les juges ont condamné Assa Traoré à verser 4 000 euros aux gendarmes et lui ont imposé la suppression des deux messages portant atteinte à la présomption d'innocence. Une mention de la décision de justice devra en outre figurer sur le compte Facebook durant 15 jours. Chaque journée de retard dans l'exécution de cette injonction coûtera 100 euros à la militante antiraciste. « C'est une vraie victoire, il faut se satisfaire du jugement », a réagi maître Bosselut, l'avocat des gendarmes
 
 
  •  

Quelle bonne nouvelle ;)

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 49ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 74 503 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 49ans
Posté(e)
Le 29/05/2020 à 18:57, Bluehawk a dit :

On passera a autre chose quand la justice aura fait son travail, en attendant la famille continuera d'exercer sa pression. 

En quoi la justice ne ferait pas son travail ?

La justice a conduit Adama Traoré en prison quand il devait l’être .

La justice mène des enquêtes et se base sur des expertises .

La justice a conduit à l’indemnisation du codétenu de Traoré , violé

La famille est libre d’exercer ses droits .

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×