Aller au contenu

Messages recommandés

Guillaume_des_CS Membre 1306 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Qu'en pensez-vous? Peut-on encore sauver le capitalisme libéral et continuer à profiter de ses effets vertueux sans subir ses effets pervers?

Ma propre réponse tiendrait difficilement dans ce post (je viens de passer 40 jours à la rédiger! Elle est là...)

couverture_bleue_larg_400.jpg

 

Modifié par Guillaume_des_CS
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
l'ours 5785 Membre 3049 messages
Ursidé bien léché‚ 69ans
Posté(e)
Il y a 13 heures, Guillaume_des_CS a dit :

Peut-on encore sauver le capitalisme libéral et continuer à profiter de ses effets vertueux

Quels effets vertueux? :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gloup-gloup Membre 621 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
Il y a 5 heures, l'ours 5785 a dit :

Quels effets vertueux? :D

J'allais poser la même question :D

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
versys Membre 9600 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 19 heures, Guillaume_des_CS a dit :

Qu'en pensez-vous? Peut-on encore sauver le capitalisme libéral et continuer à profiter de ses effets vertueux sans subir ses effets pervers?

Ma propre réponse tiendrait difficilement dans ce post (je viens de passer 40 jours à la rédiger! Elle est là...)

couverture_bleue_larg_400.jpg

 

Ok, Guillaume.... en fait, ta "Constitution pour une vraie démocratie" n'est rien d'autre qu'un développement supplémentaire du RIC qui consisterait à soumettre deux fois par an à l'appréciation du peuple devenu aussi expert que souverain, toutes les dispositions nécessaires au fonctionnement du pays en matière d' Ecucation, de Santé, de Transports, de Défense, de Ressources énergétiques, de Fiscalité, de Justice, de Sécurité, de Protections sociales, de Logement, d'Infrastructures sociales, d'Emploi, de Retraite, d'Immigration, de Géopolitique, de Relations extérieures, de Sécurité routière, de Garantie des libertés de cultes, de Garantie des libertés d'orientations sexuelles, des Garanties de la Liberté de la Presse, etc... etc....

40 jours suffiraient donc pour fonder une "Constitution pour une vraie démocratie" qui assurerait l'organisation et la cohérence interactive de l'ensemble de ces paramètres ?? respect Guillaume....

Pour répondre à ta question "Peut on encore sauver le capitalisme libéral ?" ma réponse est non. Le "capitalisme libéral" envoie la planète dans le mur, aussi sûrement que le communisme et le nationalisme d'extrême droite.

Le RIC, c'est un bricolage jaune aussi extravagant que prétentieux et qu'utopique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_des_CS Membre 1306 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 11 heures, versys a dit :

Ok, Guillaume.... en fait, ta "Constitution pour une vraie démocratie" n'est rien d'autre qu'un développement supplémentaire du RIC qui consisterait à soumettre deux fois par an à l'appréciation du peuple devenu aussi expert que souverain, toutes les dispositions nécessaires au fonctionnement du pays en matière d' Ecucation, de Santé, de Transports, de Défense, de Ressources énergétiques, de Fiscalité, de Justice, de Sécurité, de Protections sociales, de Logement, d'Infrastructures sociales, d'Emploi, de Retraite, d'Immigration, de Géopolitique, de Relations extérieures, de Sécurité routière, de Garantie des libertés de cultes, de Garantie des libertés d'orientations sexuelles, des Garanties de la Liberté de la Presse, etc... etc....

40 jours suffiraient donc pour fonder une "Constitution pour une vraie démocratie" qui assurerait l'organisation et la cohérence interactive de l'ensemble de ces paramètres ?? respect Guillaume....

Pour répondre à ta question "Peut on encore sauver le capitalisme libéral ?" ma réponse est non. Le "capitalisme libéral" envoie la planète dans le mur, aussi sûrement que le communisme et le nationalisme d'extrême droite.

Le RIC, c'est un bricolage jaune aussi extravagant que prétentieux et qu'utopique.

Arf... Tu ne fais la critique que de l'auteur, jamais du contenu. Aurais-tu un problème avec le contenu? Pourrais-tu expliquer pourquoi cela ne pourrait pas "fonctionner"? Le Peuple est-il donc si "abruti" à tes yeux? Je suis le Peuple. Et tu es le Peuple. Et nous sommes légion à être ainsi le Peuple! Trouves-tu que nous ressemblons à des abrutis? 

En fait, TU as besoin de Maîtres! Pas nous!...

(Bien cordialement)

Il y a 12 heures, versys a dit :

Ok, Guillaume.... en fait, ta "Constitution pour une vraie démocratie" n'est rien d'autre qu'un développement supplémentaire du RIC qui consisterait à soumettre deux fois par an à l'appréciation du peuple devenu aussi expert que souverain, toutes les dispositions nécessaires au fonctionnement du pays en matière d' Ecucation, de Santé, de Transports, de Défense, de Ressources énergétiques, de Fiscalité, de Justice, de Sécurité, de Protections sociales, de Logement, d'Infrastructures sociales, d'Emploi, de Retraite, d'Immigration, de Géopolitique, de Relations extérieures, de Sécurité routière, de Garantie des libertés de cultes, de Garantie des libertés d'orientations sexuelles, des Garanties de la Liberté de la Presse, etc... etc....

40 jours suffiraient donc pour fonder une "Constitution pour une vraie démocratie" qui assurerait l'organisation et la cohérence interactive de l'ensemble de ces paramètres ?? respect Guillaume....

Pour répondre à ta question "Peut on encore sauver le capitalisme libéral ?" ma réponse est non. Le "capitalisme libéral" envoie la planète dans le mur, aussi sûrement que le communisme et le nationalisme d'extrême droite.

Le RIC, c'est un bricolage jaune aussi extravagant que prétentieux et qu'utopique.

Ah oui, j'oubliais...

10 488 SIGNATURES EN MOINS DE 9 HEURES...

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Francelibre Membre 7242 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)
Le 04/02/2020 à 11:37, Guillaume_des_CS a dit :

Qu'en pensez-vous? Peut-on encore sauver le capitalisme libéral et continuer à profiter de ses effets vertueux sans subir ses effets pervers?

Ma propre réponse tiendrait difficilement dans ce post (je viens de passer 40 jours à la rédiger! Elle est là...)

couverture_bleue_larg_400.jpg

 

C'est une lecture qui est déconcertante de fait de sa rédaction, mais c'est une lecture très intéressante à laquelle je ne peux adhérer totalement, à cause du libéralisme, qui n'est rien d'autre que le nouveau nom du capitalisme. Car je pense que le capitalisme mène l'humanité toute entière à sa perte. Jusqu'où la croissance ? Moi, je pense qu'il est temps de songer (et vite) à la décroissance.... Car nous n'avons qu'une seule planète et que nos ressources sont limitées.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Francelibre Membre 7242 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)
Il y a 16 heures, versys a dit :

Ok, Guillaume.... en fait, ta "Constitution pour une vraie démocratie" n'est rien d'autre qu'un développement supplémentaire du RIC qui consisterait à soumettre deux fois par an à l'appréciation du peuple devenu aussi expert que souverain, toutes les dispositions nécessaires au fonctionnement du pays en matière d' Ecucation, de Santé, de Transports, de Défense, de Ressources énergétiques, de Fiscalité, de Justice, de Sécurité, de Protections sociales, de Logement, d'Infrastructures sociales, d'Emploi, de Retraite, d'Immigration, de Géopolitique, de Relations extérieures, de Sécurité routière, de Garantie des libertés de cultes, de Garantie des libertés d'orientations sexuelles, des Garanties de la Liberté de la Presse, etc... etc....

40 jours suffiraient donc pour fonder une "Constitution pour une vraie démocratie" qui assurerait l'organisation et la cohérence interactive de l'ensemble de ces paramètres ?? respect Guillaume....

Pour répondre à ta question "Peut on encore sauver le capitalisme libéral ?" ma réponse est non. Le "capitalisme libéral" envoie la planète dans le mur, aussi sûrement que le communisme et le nationalisme d'extrême droite.

Le RIC, c'est un bricolage jaune aussi extravagant que prétentieux et qu'utopique.

je suis d'accord avec la réponse sur la question du capitalisme libéral.

Mais, je suis en profond désaccord concernant la phrase sur "ce bricolage jaune" que serai le RIC, que vous qualifiez d'extravagant, de prétentieux et d'utopique.

La vraie démocratie, c'est la voie du peuple,... c'est le référendum !

Aussi, je ne peut vous dire que ma colère, face à ce propos que je trouve profondément anti-démocratique et insultant envers ce peuple Français.... dont font partie les Gilets Jaunes.

@Guillaume_des_CS. J'ai signé la pétition.... :bo:

Modifié par Francelibre
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
asphodele Membre 207 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Il suffit de peu pour sauver le capitalisme

En cas de profit il faut en faire davantage profiter les salariés.En quelque sorte revenir à la philosophie des trente glorieuses

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_des_CS Membre 1306 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 17 heures, Francelibre a dit :

C'est une lecture qui est déconcertante de fait de sa rédaction, mais c'est une lecture très intéressante à laquelle je ne peux adhérer totalement, à cause du libéralisme, qui n'est rien d'autre que le nouveau nom du capitalisme. Car je pense que le capitalisme mène l'humanité toute entière à sa perte. Jusqu'où la croissance ? Moi, je pense qu'il est temps de songer (et vite) à la décroissance.... Car nous n'avons qu'une seule planète et que nos ressources sont limitées.

Oui, je vous comprends. Mais de mon point de vue la décroissance est un mythe. Je suis utopiste, vous en conviendrez probablement. Mais la décroissance me semble être au-delà de l'utopisme. Je ne peux en comprendre le sens autrement qu'en termes de régression. J'y ai beaucoup réfléchi vous savez... Longtemps, beaucoup, sous tous les angles. Je suis dans l'anxiété permanente de me tromper moi-même avec mes propres raisonnements. Je passe ma vie à les critiquer, les remettre en cause, à chaque instant, au moindre début de certitude. Mais là, pour la décroissance, sincèrement, aucune chance (pour moi). 

Bien sûr il me faudrait des plombes pour développer, mais en fait, je l'ai fait (implicitement) dans Kovanien déjà, et je pense que cela transparaît également dans OnSeGouverne... Pour ce qui est de la philo (kovanien), c'est le 3ème principe qui me pose problème pour accepter la décroissance: "Il n'est de responsabilité qu'individuelle". Comment être sûr que tous ensemble choisissent librement la décroissance? (Les chinois?, les indiens?, les brésiliens?, les français?...) C'est la seule question. Et la seule réponse que j'aie jamais pu formuler est: c'est impossible. Posez la question inverse: comment être sûr que tous choisissent la croissance? Et vous avez... Une évidence, non? (Et en plus une cohérence avec les 3 autres principes kovaniens...)

Pour moi le capitalisme n'est pas un gros mot. Par contre, ce que nous vivons aujourd'hui n'a plus grand chose à voir avec le capitalisme. Mais qui est responsable de ce qu'il vit? Sommes-nous des esclaves?* Arf... Pas moi en tout cas! (Ni vous d'ailleurs, puisque vous avez signé ma pétition!). "Libéralisme", "capitalisme", etc., que voulons-nous? Quel monde voulons-nous? N'est-ce pas là ce qu'il nous faut clairement redéfinir entre-nous? C'est ce que j'essaie de faire... Aidez-moi. Aidons-nous...

* nous sommes des consommateurs! Et le consommateur, dans le système capitaliste, est le roi... Faut-il bien sûr qu'il possède lui-même cette capacité de régner... (Mais on peut "l'éduquer", non?)

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_des_CS Membre 1306 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 11 heures, asphodele a dit :

Il suffit de peu pour sauver le capitalisme

En cas de profit il faut en faire davantage profiter les salariés.En quelque sorte revenir à la philosophie des trente glorieuses

"...revenir à..." : non; de mon point de vue, il faut INVENTER! Créer l'avenir! Vous savez, il n'y avait pas de "philosophie économique" pendant les 30 "glorieuses" (je questionnerais volontiers ce mot...). Il y avait juste plus de besoins que d'offres. Autrement dit, (juste pour la démo, n'est-ce pas? je ne suis pas cynique...), s'il suffisait de créer du besoin, et bien croyez-moi, il y a longtemps que l'on sait faire! 

Ce n'est donc pas "du profit" qu'il faut partager avec "des salariés" (selon moi); c'est de la richesse qu'il faut mieux redistribuer. Globalement. À toutes les échelles...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
versys Membre 9600 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 42 minutes, Guillaume_des_CS a dit :

"...revenir à..." : non; de mon point de vue, il faut INVENTER! Créer l'avenir! Vous savez, il n'y avait pas de "philosophie économique" pendant les 30 "glorieuses" (je questionnerais volontiers ce mot...). Il y avait juste plus de besoins que d'offres. Autrement dit, (juste pour la démo, n'est-ce pas? je ne suis pas cynique...), s'il suffisait de créer du besoin, et bien croyez-moi, il y a longtemps que l'on sait faire! 

Ce n'est donc pas "du profit" qu'il faut partager avec "des salariés" (selon moi); c'est de la richesse qu'il faut mieux redistribuer. Globalement. À toutes les échelles...

Décidément, Guillaume, après le RIC, voila que tu nous sers "le partage des richesses".... tu vas bientôt avoir fait le tour de la boutique idéologique jaune.... et rien de philosophique là dedans... rien que du "tout-venant" argumentaire de gauche au bout du rouleau.

Concernant les trente glorieuses, tu as raison, elles résultèrent d'un contexte d'après-guerre généralement et traditionnellement profitable. Mais au vu de l'ampleur radicale d'une 3ème GM à venir, les quelques survivants devraient connaître une pèriode de prospérité sans précédent.... :rolle:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Francelibre Membre 7242 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)
 

Oui, je vous comprends. Mais de mon point de vue la décroissance est un mythe. Je suis utopiste, vous en conviendrez probablement. Mais la décroissance me semble être au-delà de l'utopisme. Je ne peux en comprendre le sens autrement qu'en termes de régression. J'y ai beaucoup réfléchi vous savez... Longtemps, beaucoup, sous tous les angles. Je suis dans l'anxiété permanente de me tromper moi-même avec mes propres raisonnements. Je passe ma vie à les critiquer, les remettre en cause, à chaque instant, au moindre début de certitude. Mais là, pour la décroissance, sincèrement, aucune chance (pour moi). 

Bien sûr il me faudrait des plombes pour développer, mais en fait, je l'ai fait (implicitement) dans Kovanien déjà, et je pense que cela transparaît également dans OnSeGouverne... Pour ce qui est de la philo (kovanien), c'est le 3ème principe qui me pose problème pour accepter la décroissance: "Il n'est de responsabilité qu'individuelle". Comment être sûr que tous ensemble choisissent librement la décroissance? (Les chinois?, les indiens?, les brésiliens?, les français?...) C'est la seule question. Et la seule réponse que j'aie jamais pu formuler est: c'est impossible. Posez la question inverse: comment être sûr que tous choisissent la croissance? Et vous avez... Une évidence, non? (Et en plus une cohérence avec les 3 autres principes kovaniens...)

Pour moi le capitalisme n'est pas un gros mot. Par contre, ce que nous vivons aujourd'hui n'a plus grand chose à voir avec le capitalisme. Mais qui est responsable de ce qu'il vit? Sommes-nous des esclaves?* Arf... Pas moi en tout cas! (Ni vous d'ailleurs, puisque vous avez signé ma pétition!). "Libéralisme", "capitalisme", etc., que voulons-nous? Quel monde voulons-nous? N'est-ce pas là ce qu'il nous faut clairement redéfinir entre-nous? C'est ce que j'essaie de faire... Aidez-moi. Aidons-nous...

* nous sommes des consommateurs! Et le consommateur, dans le système capitaliste, est le roi... Faut-il bien sûr qu'il possède lui-même cette capacité de régner... (Mais on peut "l'éduquer", non?)

 

 

Ce n'est pas du tout ma vision de la décroissance, car pour moi, la décroissance, c'est surtout consommer intelligemment.

Et, en plus la décroissance ne se réfléchit pas uniquement en terme de population, mais se réfléchit également en terme de démographie.

Modifié par Francelibre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_des_CS Membre 1306 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 08/02/2020 à 15:34, Francelibre a dit :

Ce n'est pas du tout ma vision de la décroissance, car pour moi, la décroissance, c'est surtout consommer intelligemment.

Et, en plus la décroissance ne se réfléchit pas uniquement en terme de population, mais se réfléchit également en terme de démographie.

Ici nous divergeons. Mais l'essentiel est que nous discutons! C'est un débat démocratique. Vous ne cherchez pas à m'imposer votre point de vue, ni moi le mien. Il me semble que nous serions d'accord (?) pour dire ensemble qu'à l'issue d'un tel débat, qu'il conviendrait bien sûr d'étendre à tous (le Peuple donc), c'est le référendum qui doit trancher/décider; même si cette décision doit être révisable (par la volonté populaire, ou sur proposition de ses "représentants", etc.). C'est dire que l'action politique, dans une vraie démocratie, doit être vivante! Qu'elle est toujours "provisoire", adaptative, pragmatique? Et donc jamais "idéologique"

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Francelibre Membre 7242 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)
Il y a 7 heures, Guillaume_des_CS a dit :

Ici nous divergeons. Mais l'essentiel est que nous discutons! C'est un débat démocratique. Vous ne cherchez pas à m'imposer votre point de vue, ni moi le mien. Il me semble que nous serions d'accord (?) pour dire ensemble qu'à l'issue d'un tel débat, qu'il conviendrait bien sûr d'étendre à tous (le Peuple donc), c'est le référendum qui doit trancher/décider; même si cette décision doit être révisable (par la volonté populaire, ou sur proposition de ses "représentants", etc.). C'est dire que l'action politique, dans une vraie démocratie, doit être vivante! Qu'elle est toujours "provisoire", adaptative, pragmatique? Et donc jamais "idéologique"

Seul nous ne sommes qu'un citoyen lambda perdu dans la foule...

Ensemble, nous sommes le peuple.

Alors, bien sûr que le référendum est le chemin obligatoire vers une vraie démocratie.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×