Aller au contenu

Messages recommandés

Guillaume_des_CS Membre 1306 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Écrire, pour moi, c'est voyager. Toujours. Mais c'est un voyage particulier. Un voyage, un seul, toujours le même mais à chaque fois différent ! Une nouvelle exploration, de nouvelles découvertes, d'autres rencontres, et pourtant, un seul et même but, un seul et même voyage...
Oh, bien sûr, certains détails diffèrent. Les préparatifs ne sont pas les mêmes selon qu'il s'agit d'un voyage poétique ou philosophique par exemple. Le conditionnement aussi varie. Dans le premier genre, je préfère prendre mes tripes ; dans le second, ma tête, enfin la mélasse qu'elle contient quoi... Et quand il faut s'embarquer pour l'aventure romanesque, c'est plutôt les souvenirs que je fourre dans ma valise, faute d'imagination probablement. 
Mais la destination est toujours la même : c'est "Moi" que je cherche. Inlassablement. 
Le problème, car il y a un problème évidemment (avec moi il y a toujours un problème...), c'est que "Moi" est un pays imaginaire ! Alors à chaque fois, je rentre bredouille. Et je dois repartir, encore et encore... Toujours.
Et vous, comment voyagez-vous?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
InstantEternité Membre 1134 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Voilà un thème on ne peut plus élégant ! "Le voyage".

Pour moi, le "voyage" est pour l'individu ce qu'est la "culture" pour la communauté.

Personnellement je ne voyage pas en écrivant, ni même en imaginant, le voyage pour moi c'est à chaque fois que j’enfile mes chaussures pour sortir de chez moi ! Il y a des voyages plus ou moins longs, en fonction de la distance et de la durée que je parcours, que cela soit pour aller acheter simplement une baguette de pain ou encore pour aller en vacances d'été... Mais quelque soit le voyage, cela se passe d'abord par le fait que je dois enfiler mes chaussures...

Modifié par InstantEternité
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_des_CS Membre 1306 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 3 minutes, InstantEternité a dit :

Voilà un thème on ne peut plus élégant ! "Le voyage".

Pour moi, le "voyage" est pour l'individu c'est qu'est la "culture" pour la communauté.

Personnellement je ne voyage pas en écrivant, ni même en imaginant, le voyage pour moi c'est à chaque fois que j’enfile mes chaussures pour sortir de chez moi ! Il y a des voyages plus ou moins longs, en fonction de la distance et de la durée que je parcours, que cela soit pour aller acheter simplement une baguette de pain ou encore pour aller en vacances d'été... Mais quelque soit le voyage, cela se passe d'abord par le fait que je dois enfiler mes chaussures...

Belle introduction du "grand clivage" que nous pourrions constater (je crois) dans le fil du voyage de ce fil... Merci.

Moi, j'en ai tellement usé de semelles... Je vais maintenant pieds nus. Alors guère plus loin que chez le boulanger c'est vrai...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Battue Membre 219 messages
Forumeur activiste‚ 100ans
Posté(e)
Il y a 4 heures, Guillaume_des_CS a dit :

Écrire, pour moi, c'est voyager. Toujours. Mais c'est un voyage particulier. Un voyage, un seul, toujours le même mais à chaque fois différent ! Une nouvelle exploration, de nouvelles découvertes, d'autres rencontres, et pourtant, un seul et même but, un seul et même voyage...
Oh, bien sûr, certains détails diffèrent. Les préparatifs ne sont pas les mêmes selon qu'il s'agit d'un voyage poétique ou philosophique par exemple. Le conditionnement aussi varie. Dans le premier genre, je préfère prendre mes tripes ; dans le second, ma tête, enfin la mélasse qu'elle contient quoi... Et quand il faut s'embarquer pour l'aventure romanesque, c'est plutôt les souvenirs que je fourre dans ma valise, faute d'imagination probablement. 
Mais la destination est toujours la même : c'est "Moi" que je cherche. Inlassablement. 
Le problème, car il y a un problème évidemment (avec moi il y a toujours un problème...), c'est que "Moi" est un pays imaginaire ! Alors à chaque fois, je rentre bredouille. Et je dois repartir, encore et encore... Toujours.
Et vous, comment voyagez-vous?

De la même manière que vous , tel un ado attardé à la recherche de ses parents.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Colibri*
Invité Colibri* Invités 0 message
Posté(e)

Personnellement la musique peut assez facilement m'emporter dans un voyage intérieur. Ou une promenade en bord de mer, en forêt.... Il faut que mes sens soient en éveil en fait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aruna Membre 495 messages
Forumeur survitaminé‚ 47ans
Posté(e)
il y a 44 minutes, Colibri* a dit :

Personnellement la musique peut assez facilement m'emporter dans un voyage intérieur. Ou une promenade en bord de mer, en forêt.... Il faut que mes sens soient en éveil en fait.

Le voyage commence dès que l'habitude s'éteint.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
InstantEternité Membre 1134 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Un "voyage" par la pensée, par la musique ou encore par l'écriture ? Hummm... je trouve un tel voyage un peu fade, sans couleurs, sans odeurs, en somme un "voyage artificiel".

N'est pas voyage où on ne sent pas d'odeurs, où on ne voit pas de couleur, de changement d'intensité lumineuse, bref si mes cinq sens ne sont pas éveillés alors je ne me sens pas en en voyage...

Je pense qu'on oublie le côté "aventure" dans ce qu'on appel "voyage". Dans la pensée, dans la musique, dans l'écriture il manque souvent ce côté "aventure".

Modifié par InstantEternité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aruna Membre 495 messages
Forumeur survitaminé‚ 47ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, InstantEternité a dit :

Un "voyage" par la pensée, par la musique ou encore par l'écriture ? Hummm... je trouve un tel voyage un peu fade, sans couleurs, sans odeurs, en somme un "voyage artificiel".

N'est pas voyage où on ne sent pas d'odeurs, où on ne voit pas de couleur, de changement d'intensité lumineuse, bref si mes cinq sens ne sont pas éveillés alors je ne me sens pas en en voyage...

Je ne vois pas de différence de nature entre les deux. Le voyage est toujours extérieur et intérieur à la fois. 

Lorsque tu te plonges dans une musique tes sens peuvent être tout autant en éveil que si tu franchis des pays et des montagnes.  

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
InstantEternité Membre 1134 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
à l’instant, Aruna a dit :

Je ne vois pas de différence de nature entre les deux. Le voyage est toujours extérieur et intérieur à la fois. 

Lorsque tu te plonges dans une musique tes sens peuvent être tout autant en éveil que si tu franchis des pays et des montagnes.  

Oui c'est vrai, mais il manque quand même ce côté "aventure", "surprise", "découverte" qui n'existe pas avec la même intensité dans les voyages intérieurs... Après c'est une appréciation personnelle mais je comprends tout à fait que je puisse avoir des "frissons réels" lorsque j'écoute une musique par exemple.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pic et repic Membre 4866 messages
Forumeur alchimiste‚ 63ans
Posté(e)

bonjour,

je distingue 2 sortes de voyages.

le voyage intellectuel et le voyage physique.

l'intellectuel, il peut être réalisé par la lecture, la musique, la vision.....

quand je lis un livre, je me transpose dans l'univers de l'auteur, dans la fiction , je suis le spectateur et l'animateur....je regarde et je participe. Je me plonge dans l'intrigue, je fais corps avec les protagonistes. La musique, elle ne me fais pas autant voyager...mais ça c'est moi, je ne suis pas un grand fan !

le physique, c'est quand je sors de chez moi...dès l'instant où je change mes habitudes. Je peux voyager à 5 km de chez moi comme à 5000.

rien ne vaut ce déplacement , les photos, les films, c'est bien, mais il manquera toujours à ces supports toutes les dimensions du voyage.

petit exemple : une chose m'a particulièrement frappé lors d'un récent voyage à Venise . Cette chose c'est le bruit.

c'est la première chose que j'ai ressenti en arrivant à Venise....des images, j'en avais vu tant et tant, des PPS aussi, des films tout autant. L'avion, avant d’atterrir, avait pratiquement fait le tour de la cité pour se présenter sur la piste, nous laissant ainsi admirer la cite des doges dans son ensemble.

pourtant le premier contact ( hors celui de l'aéroport) c'est en débouchant du pont qui enjambe le grand canal entre la piazza Roma et la gare....c'est l'incroyable brouhaha de Venise ! ....Venise fait du bruit et pas qu'un peu ! cela un film et encore moins une photo ne peut le retranscrire...... c'est l'une des émotions de Venise !

et il n'y a pas que le bruit, il y a aussi les odeurs.....vous arrivez sur l’aéroport de Toulon et en descendant sur la piste quelle est votre premier contact avec le midi : c'est l'odeur, celle des pins ( malgré celle entêtante du kérosène ! )

quand je suis sur forumfr.....je voyage aussi ! et pas qu'un peu !

bonne journée.

 

Modifié par pic et repic
  • Like 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zerethoustre Membre 268 messages
Forumeur activiste‚ 23ans
Posté(e)
Il y a 7 heures, InstantEternité a dit :

Voilà un thème on ne peut plus élégant ! "Le voyage".

Pour moi, le "voyage" est pour l'individu ce qu'est la "culture" pour la communauté.

Personnellement je ne voyage pas en écrivant, ni même en imaginant, le voyage pour moi c'est à chaque fois que j’enfile mes chaussures pour sortir de chez moi ! Il y a des voyages plus ou moins longs, en fonction de la distance et de la durée que je parcours, que cela soit pour aller acheter simplement une baguette de pain ou encore pour aller en vacances d'été... Mais quelque soit le voyage, cela se passe d'abord par le fait que je dois enfiler mes chaussures...

N'enfilez-vous pas vos chausses ou tout du moins, vos gants, lorsque vous écrivez ?

 

Il y a 2 heures, InstantEternité a dit :

Oui c'est vrai, mais il manque quand même ce côté "aventure", "surprise", "découverte" qui n'existe pas avec la même intensité dans les voyages intérieurs... Après c'est une appréciation personnelle mais je comprends tout à fait que je puisse avoir des "frissons réels" lorsque j'écoute une musique par exemple.

Etant d'accord avec @Aruna, je vous avoue avoir du mal à saisir lorsque vous dites qu'il n'y a pas ce côté "aventure", "surprise", "découverte" lorsque l'on marche au dedans de soi. Pour moi, cela est tout aussi palpable, tangible et réel que le fait est de gravir physiquement une montagne :) 

 

Il y a 8 heures, Guillaume_des_CS a dit :

Écrire, pour moi, c'est voyager. Toujours. Mais c'est un voyage particulier. Un voyage, un seul, toujours le même mais à chaque fois différent ! Une nouvelle exploration, de nouvelles découvertes, d'autres rencontres, et pourtant, un seul et même but, un seul et même voyage...
Oh, bien sûr, certains détails diffèrent. Les préparatifs ne sont pas les mêmes selon qu'il s'agit d'un voyage poétique ou philosophique par exemple. Le conditionnement aussi varie. Dans le premier genre, je préfère prendre mes tripes ; dans le second, ma tête, enfin la mélasse qu'elle contient quoi... Et quand il faut s'embarquer pour l'aventure romanesque, c'est plutôt les souvenirs que je fourre dans ma valise, faute d'imagination probablement. 
Mais la destination est toujours la même : c'est "Moi" que je cherche. Inlassablement. 
Le problème, car il y a un problème évidemment (avec moi il y a toujours un problème...), c'est que "Moi" est un pays imaginaire ! Alors à chaque fois, je rentre bredouille. Et je dois repartir, encore et encore... Toujours.
Et vous, comment voyagez-vous?

Bonjour @Guillaume_des_CS,

Moi, je ne rentre jamais bredouille :) 

C'est une sorte d'illusion d'optique du "moi", que de croire que "je" n'ai rien appris sur moi.

Je est tout aussi réel qu'imaginaire. Il faut le disséquer.

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
InstantEternité Membre 1134 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

 

il y a 18 minutes, Zerethoustre a dit :

N'enfilez-vous pas vos chausses ou tout du moins, vos gants, lorsque vous écrivez ?

Etant d'accord avec @Aruna, je vous avoue avoir du mal à saisir lorsque vous dites qu'il n'y a pas ce côté "aventure", "surprise", "découverte" lorsque l'on marche au dedans de soi. Pour moi, cela est tout aussi palpable, tangible et réel que le fait est de gravir physiquement une montagne :) 

Lorsque j'écris, je ne sens pas d'odeur, mes tympans ne sont pas en vibration et ma peau ne ressens pas la chaleur ou le froid et même que mes pupilles ne se modifient pas à cause d'une intensité lumineuse... Cette intensité qui manque dans ces voyages intérieur...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_des_CS Membre 1306 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, Zerethoustre a dit :

Je est tout aussi réel qu'imaginaire

Tout à fait d'accord. Je travaille (par ailleurs) à essayer de construire un nouveau concept autour de cela (j'adore créer des concepts! Enfin, essayer quoi...): je le nommerai "la réellité virtuelle"... (Mais bon, c'est juste pour vous mettre l'eau à la bouche hein? C'est pas prêt...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_des_CS Membre 1306 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 5 heures, Colibri* a dit :

Personnellement la musique peut assez facilement m'emporter dans un voyage intérieur. Ou une promenade en bord de mer, en forêt.... Il faut que mes sens soient en éveil en fait.

Oui, assez d'accord. Il me semble que le voyage peut même relever de synesthésies. Par exemple, ce poème court m'avait été inspiré par un tableau (une peinture, j'ai oublié laquelle, mais pas le souvenir du voyage!)

Breton aux labours,
Promesses faites sans retour,
Un phare, au détour.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enchantant Membre 9291 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)
Il y a 4 heures, pic et repic a dit :

je distingue 2 sortes de voyages.

le voyage intellectuel et le voyage physique.

Bonjour pic et repic,

Je partage cette observation, concernant les 2 sortes de voyages.

Pour revenir à ma première impression de Venise, effectivement je me souviens aussi du bruit environnant, des odeurs également, mais surtout du phénomène lumineux, qui permet de faire des photos superbes, notamment par la réflexion de la lumière dans l’eau et la valorisation de l’éclairage naturel des façades qui en résulte.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le merle Membre 13786 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonjour

il semble que le voyage commence lord de notre naissance ... le voyage dans la vie .

nous ne savons quand il finira et ou ni pourquoi sauf , si le temps impartis et maximum d'une vie , ne permet d'aller plus loin ni plus longtemps  ?

bonne journée

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_des_CS Membre 1306 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 5 heures, InstantEternité a dit :

Un "voyage" par la pensée, par la musique ou encore par l'écriture ? Hummm... je trouve un tel voyage un peu fade, sans couleurs, sans odeurs, en somme un "voyage artificiel".

N'est pas voyage où on ne sent pas d'odeurs, où on ne voit pas de couleur, de changement d'intensité lumineuse, bref si mes cinq sens ne sont pas éveillés alors je ne me sens pas en en voyage...

Je pense qu'on oublie le côté "aventure" dans ce qu'on appel "voyage". Dans la pensée, dans la musique, dans l'écriture il manque souvent ce côté "aventure".

Les sensations produites par la perception "physique" des odeurs, des couleurs, etc., ne se nourrissent-elles pas d'expériences préalables, mémorisées? (et vice-versa...) Peut-on réellement voyager physiquement sans en même temps voyager spirituellement?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
InstantEternité Membre 1134 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
il y a 11 minutes, Guillaume_des_CS a dit :

Les sensations produites par la perception "physique" des odeurs, des couleurs, etc., ne se nourrissent-elles pas d'expériences préalables, mémorisées? (et vice-versa...) Peut-on réellement voyager physiquement sans en même temps voyager spirituellement?

Vous savez je me souviens de quand je sortais mon chien pour le promener ! A chaque fois, le pauvre il en était tout fou de ce petit "voyage" de quelques minutes que j'allais lui offrir. Donc je dirais que oui on peut réellement voyager physiquement sans en même temps voyager spirituellement, à l'image de ce chien qui profitait pleinement de son voyage grâce a tous ses sens aigus sans que son esprit en soit même conscient.

D'ailleurs cela me fait penser que dans certains cas notre esprit nous empêche de pleinement profiter de l'expérience du voyage, mais bon ce n'est peut-être pas trop le sujet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Battue Membre 219 messages
Forumeur activiste‚ 100ans
Posté(e)
Le 13/12/2019 à 01:35, Guillaume_des_CS a dit :

Écrire, pour moi, c'est voyager. Toujours. Mais c'est un voyage particulier. Un voyage, un seul, toujours le même mais à chaque fois différent ! Une nouvelle exploration, de nouvelles découvertes, d'autres rencontres, et pourtant, un seul et même but, un seul et même voyage...
Oh, bien sûr, certains détails diffèrent. Les préparatifs ne sont pas les mêmes selon qu'il s'agit d'un voyage poétique ou philosophique par exemple. Le conditionnement aussi varie. Dans le premier genre, je préfère prendre mes tripes ; dans le second, ma tête, enfin la mélasse qu'elle contient quoi... Et quand il faut s'embarquer pour l'aventure romanesque, c'est plutôt les souvenirs que je fourre dans ma valise, faute d'imagination probablement. 
Mais la destination est toujours la même : c'est "Moi" que je cherche. Inlassablement. 
Le problème, car il y a un problème évidemment (avec moi il y a toujours un problème...), c'est que "Moi" est un pays imaginaire ! Alors à chaque fois, je rentre bredouille. Et je dois repartir, encore et encore... Toujours.
Et vous, comment voyagez-vous?

Le "voyage" débute dès lors que vous sortez de chez vous et que vous refermez la porte derrière vous.

Ceci étant dit , il y a ici quantité d'individus qui  "voyagent" peu , voire pas du tout. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pic et repic Membre 4866 messages
Forumeur alchimiste‚ 63ans
Posté(e)
il y a 34 minutes, Battue a dit :

Ceci étant dit , il y a ici quantité d'individus qui  "voyagent" peu , voire pas du tout.  

bonjour,

tout à fait...le voyage, ce n'est pas forcément X km......le coin de la rue, le tournant suivant, tout peut être un voyage.

combien de fois ne vous êtes vous pas dit : tiens je ne connais pas cet endroit et pourtant c'est à 5 minutes de la maison !

mais, comme je l'ai déjà écrit, le voyage n'est pas que physique.

la lecture, la musique, la photographie, le dessin....tout est prétexte au voyage, pour peu qu'on lâche la bride à notre imagination.

bonne journée.

 

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×