Aller au contenu

Alètheia ou le dévoilement

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 36ans Posté(e)
muraine Membre 11 messages
Forumeur balbutiant‚ 36ans
Posté(e)
Le 21/11/2019 à 16:13, InstantEternité a dit :

De nos jours lorsqu’on parle de la « vérité » on pense tout de suite à quelque chose qui suite à des « vérifications » s’avère exacte. Alors que chez les Grecques présocratiques ainsi que dans la philosophie de Heidegger, la vérité ou l’Alètheia veut dire « dévoilement ».

Cependant la vérité a justement besoin du « voilement » pour briller. Sans voilement il n’y a pas d’Alètheia. Mais ce qui m’est apparu intéressant à creuser c’est l’idée que ce « voilement » nécessaire à l’Alètheia, lui-même est un « dévoilement » ! Le fait que le « voilement » s’établisse, dévoile son existence même.

Pour résumer, le dévoilement (l’Alètheia) a besoin du voilement pour briller (le jour a besoin de la nuit pour exister), mais la manifestation du voilement dévoile sa propre existence donc il s’agit là également d’un dévoilement :

-> Je me pose alors la question de savoir si on peut finalement affirmer qu’il n’y a que du dévoilement, autrement dit il n’y a que des vérités ? Le « mensonge » (voilement) lui-même étant une vérité (Alètheia) ? :gurp:

Après tout, le mensonge, une fois perçu comme tel, ne devient pas en lui même une vérité pour autant...

Mais il est perçu comme tel (un mensonge) parce que la vérité a fait la lumière dessus.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 45
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

  • 16

  • 13

  • 5

  • 5

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Messages populaires

Ce qui est, précisément, épicurien. L'épicurien cherche à éviter la douleur, et sait que la recherche des plaisirs peut troubler l'âme. Son ataraxie, il la trouve dans une sérénité du moindre souci. I

De nos jours lorsqu’on parle de la « vérité » on pense tout de suite à quelque chose qui suite à des « vérifications » s’avère exacte. Alors que chez les Grecques présocratiques ainsi que dans la phil

Oui je comprends ce que vous voulez dire. Cependant, je parlais d'un apprentissage sain et vrai, comme par exemple apprendre à lire et à écrire ou même apprendre à comment s'habiller... Dans le cas d'

Membre 39ans Posté(e)
InstantEternité Membre 1 134 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
il y a 1 minute, muraine a dit :

Après tout, le mensonge, une fois perçu comme tel, ne devient pas en lui même une vérité pour autant...

Mais il est perçu comme tel (un mensonge) parce que la vérité a fait la lumière dessus.

"a fait lumière dessus" : Exactement ! Le mensonge s'est dévoilé (Alètheia ou dévoilement).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 36ans Posté(e)
muraine Membre 11 messages
Forumeur balbutiant‚ 36ans
Posté(e)
il y a 17 minutes, InstantEternité a dit :

"a fait lumière dessus" : Exactement ! Le mensonge s'est dévoilé (Alètheia ou dévoilement).

Du coup, tant que le mensonge ne porte pas son nom (de mensonge) , il y a toujours un voile.

 

Modifié par muraine
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 41ans Posté(e)
Marzhin Membre 640 messages
Forumeur forcené‚ 41ans
Posté(e)
Il y a 7 heures, muraine a dit :

Du coup, tant que le mensonge ne porte pas son nom (de mensonge) , il y a toujours un voile.

Oui mais le mensonge, comme mensonge, est vraiment un mensonge. La vérité du mensonge est bien de (d'avoir) menti(r).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
g.champion Membre 700 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
Il y a 7 heures, muraine a dit :

le mensonge, une fois perçu comme tel, ne devient pas en lui même une vérité pour autant...

si je dis que je ne vois pas qu'il pleut, je dis quelque chose à propos d'une chose. Et que ce soit vrai ou pas, je fais apparaître la chose. Je la dévoile et je la voile puisque la chose disparaît derrière ce que je dis. Mentir, c'est dire la vérité sur l'existence possible d'une chose. C'est la dévoiler avec un sens particulier. Je veux tromper quelqu'un. On voit les deux sens du mot vérité : l'un lié au langage dans son rapport avec les choses, l'autre lié au langage comme communication de la vérité dite dans les phrases. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 36ans Posté(e)
muraine Membre 11 messages
Forumeur balbutiant‚ 36ans
Posté(e)
Il y a 10 heures, Marzhin a dit :

Oui mais le mensonge, comme mensonge, est vraiment un mensonge. La vérité du mensonge est bien de (d'avoir) menti(r).

Ça ne se contredit pas. :)

  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×