Aller au contenu

Quelle importance attribuez vous a la conversation ?

Messages recommandés

hell-spawn Membre 5848 messages
Forumeur alchimiste‚ 151ans
Posté(e)

Ce que j'entendais par conversation c'était surtout philosopher sur les choses essentielles.

Je crois qu'il y a rien de mieux a partager avec une femme qu'une conversation ouverte et bienveillante quand on sait qu'elle se terminera ou se conclura par la volupté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
PASCOU Membre 45033 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 29/10/2019 à 17:45, hell-spawn a dit :

Dans une relation:

-Primordiale

-Secondaire

-Accessoire

-Inutile

Primordiale  dans le rapport aux aliments, la conservation est quand même une chose qu' il faut prendre au serieux, ma relation au frigo, au congélateur est fusionnelle, complice  vitale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ambre Agorn Membre 431 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, hell-spawn a dit :

Ce que j'entendais par conversation c'était surtout philosopher sur les choses essentielles.

Je crois qu'il y a rien de mieux a partager avec une femme qu'une conversation ouverte et bienveillante quand on sait qu'elle se terminera ou se conclura par la volupté.

Décidément, vous êtes mon jouteur verbal qui me stimule le plus sur certains sujets!

Encore une fois, je me rend compte que parfois nous nous entendons sur des lignes principales, mais, dès que nous creusons un peu, il semble que nous ne noue entendions plus!

Mais, tant que vous daignez lire ce que j'écris, je me ferai un devoir de dire sincèrement ce que je pense.

Il me semble que la plupart de vos discours prennent comme base ou but la relation homme/femme. Je n'ai rien contre et l'accepte dans son utilité. Mais votre volonté (dans vos sujets)s'oriente ensuite sur la passion fusionnelle/sexuelle de ce couple homme/femme, comme le summum pour vous.

Me permettrai-je cette question sans pour autant vous faire réagir de façon disproportionnée: acceptez-vous comme possible une profonde relation fusionnelle homme/femme sans qu'elle ai pour autant de dimention sexuelle, et que cette relation ne soit pas moindre qu'une relation fusionnelle/sexuelle? J'irai même plus loin: Acceptez-vous l'idée qu'une telle relation puisse être exister dans un couple non mixte, ou même un groupe formé de plusieurs personnes?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plouj Membre 39787 messages
Voyageur‚ 65ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, hell-spawn a dit :

Ce que j'entendais par conversation c'était surtout philosopher sur les choses essentielles.

Je crois qu'il y a rien de mieux a partager avec une femme qu'une conversation ouverte et bienveillante quand on sait qu'elle se terminera ou se conclura par la volupté.

Cela peut dépendre de la situation du couple; avec enfant, jeune/vieux, financièrement aisé ou pas, bien des facteurs de conversation peuvent être abordés.

La discussion sera toujours ma priorité sur tous les sujets.

Je crains pourtant qu'ils n'aboutissent pas tous à la volupté !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 5848 messages
Forumeur alchimiste‚ 151ans
Posté(e)
il y a 28 minutes, Ambre Agorn a dit :

Me permettrai-je cette question sans pour autant vous faire réagir de façon disproportionnée: acceptez-vous comme possible une profonde relation fusionnelle homme/femme sans qu'elle ai pour autant de dimention sexuelle, et que cette relation ne soit pas moindre qu'une relation fusionnelle/sexuelle? J'irai même plus loin: Acceptez-vous l'idée qu'une telle relation puisse être exister dans un couple non mixte, ou même un groupe formé de plusieurs personnes?

Je ne peux pas concevoir une relation profonde entre un homme et une femme sans qu'il y ait de dimension sexuelle, c'est cette dimension qui permet l'intimité totale, tant physique que spirituelle.

La sexualité peut introduire au spirituel, tout comme le spirituel peut introduire a la sexualité.

Sinon on parle de l'amitiè , laquelle maintient toujours une distance.

Pour ce qui est des groupes ou des couples non mixtes je ne peux en parler car cela m'est étranger.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ambre Agorn Membre 431 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)
il y a 32 minutes, hell-spawn a dit :

Je ne peux pas concevoir une relation profonde entre un homme et une femme sans qu'il y ait de dimension sexuelle, c'est cette dimension qui permet l'intimité totale, tant physique que spirituelle.

La sexualité peut introduire au spirituel, tout comme le spirituel peut introduire a la sexualité.

Sinon on parle de l'amitiè , laquelle maintient toujours une distance.

Pour ce qui est des groupes ou des couples non mixtes je ne peux en parler car cela m'est étranger.

Vous avez exactement mis le doigt sur nos dfférences: Pour moi la dimention sexuelle n'est pas une condition pour une intimité totale. Pour moi, l'amitié, telle que je la définis, n'est pas différente de l'amour telle que je le définis.

Mais peut-être que nos différences se concentrent surtout sur les différentes définitions que nous accordons aux mots... j'ai bien vu que j'avais des définitions (telle celles de l'amitié ou de l'amour) qui n'étaient pas celles de beaucoup de personnes. Les mots sont des boîtes où l'on y met un peu ce qu'on veut!

Nos différences m'enrichissent et en aucun cas je ne penserai qu'elles nous éloignent...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 5848 messages
Forumeur alchimiste‚ 151ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Ambre Agorn a dit :

Vous avez exactement mis le doigt sur nos différences

ça me fait penser a une autre de nos conversations ou je comparais le corps de la femme a un violon qui  peut vibrer entre des mains, sinon expertes, du moins amoureuses.

C'est comme cela que je vois la sexualité: l'homme pince délicatement  les cordes sensibles de la femme ( par les doigts ou/et avec les mots ) afin que l'âme de celle ci rende sa musique.

Dans l'amitié vous ne pouvez pas vous abandonner complètement, vous en restreignez en partie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ambre Agorn Membre 431 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)
il y a une heure, hell-spawn a dit :

ça me fait penser a une autre de nos conversations ou je comparais le corps de la femme a un violon qui  peut vibrer entre des mains, sinon expertes, du moins amoureuses.

C'est comme cela que je vois la sexualité: l'homme pince délicatement  les cordes sensibles de la femme ( par les doigts ou/et avec les mots ) afin que l'âme de celle ci rende sa musique.

Dans l'amitié vous ne pouvez pas vous abandonner complètement, vous en restreignez en partie.

Vous avez raison de renvoyer à ce sujet, celui du violon. Vous parlez de partage, de fusion, mais vous ne faites que  comparer et vous placer dans le rôle de celui par qui la fusion est possibe. J'avoue que ceci me révolte! Et j'ai envie de vous rabaisser comme vous le faites, tout en vous parodiant:

"Je vois la sexualité ainsi: la femme ouvre un monde innaccessible à l'homme en s'offrant à lui, afin que son âme puisse se défaire de sa lourdeur primitive, et puisse goûter à la spiritualité". Comprenez-vous que c'est réducteur et assez méprisant? (c'est une vraie question, je ne cherche aucunement à vous fâcher, juste à vous exprimer ce que je décide d'exprimer :) )

Je ne peux que vous dire ceci au sujet de l'amitié: vous n'avez jamais connu une vrai amitié, je veux dire une amitié qui s'inscrirait dans dans ma définition de l'amitié.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 5848 messages
Forumeur alchimiste‚ 151ans
Posté(e)

Ce n'est pas vraiment la fusion qui m'inspire, mais difficile de préciser davantage.

Je crois que je peux peut etre comprendre votre révolte si j'imagine que vous etes mon double au féminin.

 

Sinon non je n'ai jamais connu une vrai amitié, ni un véritable amour d'ailleurs, pour l'amitié je ne l'ai jamais recherchée, je n'en ai pas besoin parce que je comprends ou je crois comprendre les hommes.

 

Il me semble que vous considérez  la sexualité comme un simple besoin physiologique a satisfaire sans que l'âme ait nullement a intervenir, je me trompe ?

Si je ne me trompe pas cela expliquerait pourquoi vous placez plus haut l'amitié par rapport a l'amour.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ambre Agorn Membre 431 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

 

il y a 1 minute, hell-spawn a dit :

Sinon non je n'ai jamais connu une vrai amitié, ni un véritable amour d'ailleurs, pour l'amitié je ne l'ai jamais recherchée, je n'en ai pas besoin parce que je comprends ou je crois comprendre les hommes.

J'en conclus que vous n'imaginez pas d'amitié possible entre homme et femme sans pour autant y inclure le sexe (soyons direct)?

il y a 1 minute, hell-spawn a dit :

Il me semble que vous considérez  la sexualité comme un simple besoin physiologique a satisfaire sans que l'âme ait nullement a intervenir, je me trompe ?

Disons que c'est le cas aujourd'hui, car je n'ai jamais été témoin d'autre chose ou convaincue d'autre chose.

il y a 1 minute, hell-spawn a dit :

Si je ne me trompe pas cela expliquerait pourquoi vous placez plus haut l'amitié par rapport a l'amour.

Vous vous trompez là je pense! Je ne fais aucune différence entre l'amitié et l'amour à cela près que pour moi l'amitié est une facette de l'amour et que l'amour englobe d'autres facettes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 5848 messages
Forumeur alchimiste‚ 151ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Ambre Agorn a dit :

J'en conclus que vous n'imaginez pas d'amitié possible entre homme et femme sans pour autant y inclure le sexe (soyons direct)?

Avec ou sans sexe, non je n'imagine pas d'amitié possible avec une femme, pour moi c'est l'amour ou rien.

 

Enfin rien je m'entends, je n'exclue bien évidemment pas l'estime et le respect et meme l'admiration, mais cela se vit de loin.

Il y a 2 heures, Ambre Agorn a dit :

Disons que c'est le cas aujourd'hui, car je n'ai jamais été témoin d'autre chose ou convaincue d'autre chose

Oui je vois, je crois que c'est assez féminin comme façon de voir les ou la chose.

Moi j'ai toujours trouvé curieux ce non engagement de l'âme dans l'intimité des corps.

Il me semble que la pudeur c'est justement l'impossibilité de dissocier les 2.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
metal guru Membre+ 25195 messages
VIP ELITE ++‚ 30ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, hell-spawn a dit :

Avec ou sans sexe, non je n'imagine pas d'amitié possible avec une femme, pour moi c'est l'amour ou rien.

Voilà, et si tu es bisexuel tu ne peux être ami qu'avec un épagneul, sauf si ... icon_dog.gif&key=8a556c67b135b3108eaf0e3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ambre Agorn Membre 431 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, hell-spawn a dit :

Oui je vois, je crois que c'est assez féminin comme façon de voir les ou la chose.

Moi j'ai toujours trouvé curieux ce non engagement de l'âme dans l'intimité des corps.

Il me semble que la pudeur c'est justement l'impossibilité de dissocier les 2.

En écrivant ailleur sur le forum, il me vient en effet une chose à préciser:

Je comprends, ou crois comprendre où se situe notre mésentente. Je m'explique et vous me direz si je me trompe.

En fait, je suis tout à fait d'accord, en tout point avec vous. J'ai même vécu ce que vous décrivez. J'ai vécu une relation fusionnelle où tout semblait parfait et où la spiritualité, la sensualité n'étaient séparées par rien du tout. Une relation qui se basait sur le respect de l'autre autant physique qu'intellectuel. Une relation qui me faisait penser que j'avais trouvé l'homme idéal pour m'épanouir, l'ami qui me fallait, le confident parfait, l'archet digne de mon violon, le yang à mon yin, etc! C'était parfait, c'était une bulle de réalité hors du temps.

Mais une fois dans cette bulle, je dû l'oublier oublié pour ne pas rester coincée dans cette bulle. J'en étais arrivée à une position statique, et je me sentais mourrir, consummée par cette relation.

Oui une telle relation est tout à fait possible, la seule condition est d'y être réceptif.

Une fois ce but atteind, je voulais un autre but, je voulais continuer à avancer, je voulais aller plus loin, la perfection étant atteinte, je l'avais salie et elle n'était plus perfection à mes yeux, alors je suis repartie sur les chemins pour continuer à chercher la perfection.

C'est pour cela que je suis en désaccord avec vous: j'ai cru que vous aviez déjà validé, vous aussi, une telle expérience, et donc je vous poussais dans la suite. Mais je crois comprendre que ce n'est pas le cas, n'est-ce pas?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 5848 messages
Forumeur alchimiste‚ 151ans
Posté(e)
il y a 9 minutes, Ambre Agorn a dit :

C'est pour cela que je suis en désaccord avec vous: j'ai cru que vous aviez déjà validé, vous aussi, une telle expérience, et donc je vous poussais dans la suite. Mais je crois comprendre que ce n'est pas le cas, n'est-ce pas?

Exactement, a 29 ans vous avez l'expérience de choses dont je n'ai fait que méditer ( longuement )

Donc le problème pour vous c'est que la perfection, ou le bonheur sans accroc, est ennuyeux  ?

Ou encore quand on a atteint son but on se sent plutot vide que comblé(e) ?

Je me faisais la meme réflexion a propos de l'immortalité: Pourquoi faire ?

 

Mais perso je n'ai pas de bulle, je suis ouvert a tous les vents, et je pense qu'une relation qui résonnerait comme une évidence ( parce que c'est moi, parce que c'est elle, pour paraphraser Montaigne) peut se passer de bulles, un poète dirait que les amants s'aiment sous les étoiles, et une telle relation ne serait pas sclérosante mais en perpétuel renouvellement.

Mais on est dans l'utopie la.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ambre Agorn Membre 431 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)
il y a 1 minute, hell-spawn a dit :

Exactement, a 29 ans vous avez l'expérience de choses dont je n'ai fait que méditer ( longuement )

Donc le problème pour vous c'est que la perfection, ou le bonheur sans accroc, est ennuyeux  ?

Ou encore quand on a atteint son but on se sent plutot vide que comblé(e) ?

Je me faisais la meme réflexion a propos de l'immortalité: Pourquoi faire ?

Non, ce n'est pas la perfection qui est ennuyeuse. La perfection atteinte ne peux plus être la perfection et devient ennuyeuse parce qu'elle n'est plus la perfection.

Oui, il est un bien à se sentir vide: c'est de se savoir apte à être à nouveau capable de se remplir. Comblé n'est qu'une étape pour passer à une autre. Une fois comblé, il faut savoir se "vider" pour être ouvert à une autre possibilité.

Que nous importe l'immortalité puisque nous sommes mortels! Qu'importe le but , l'étape que nous atteignons, le but ou l'étape que nous visons? L'important c'est de parcourir le chemin. Le chemin nous prépare au but, mais il nous prépare aussi au chemin qui se trouve après le but atteind. Cela peut paraître sans fin, mais qu'importe! Avancer, découvrir, apprendre, expérimenter c'est ce que nous avons de mieux à faire, non?

il y a 1 minute, hell-spawn a dit :

Mais perso je n'ai pas de bulle, je suis ouvert a tous les vents, et je pense qu'une relation qui résonnerait comme une évidence ( parce que c'est moi, parce que c'est elle, pour paraphraser Montaigne) peut se passer de bulles, un poète dirait que les amants s'aiment sous les étoiles, et une telle relation ne serait pas sclérosante mais en perpétuel renouvellement.

Mais on est dans l'utopie la.

L'utopie n'est pas là où vous la situez. L'utopie c'est de croire qu'un but atteind est "Le" but à atteindre. Un but atteind ne peut que devenir une étape une fois atteind, même si nous pensions que c'était une finalité. Mais pour cela il faut oser vivre l'expérience tout en sachant ne pas s'y accrocher

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 5848 messages
Forumeur alchimiste‚ 151ans
Posté(e)
Il y a 12 heures, Ambre Agorn a dit :

L'utopie n'est pas là où vous la situez. L'utopie c'est de croire qu'un but atteind est "Le" but à atteindre. Un but atteind ne peut que devenir une étape une fois atteind, même si nous pensions que c'était une finalité. Mais pour cela il faut oser vivre l'expérience tout en sachant ne pas s'y accrocher

Finalement vous et moi on en est arrivé au meme point, et pour des raisons trés différentes :

Moi je crois que l'amour avec une femme est une impasse, car illusoire.

Vous vous recherchez autre chose car vous pensez avoir vécu l'amour avec un homme.

 

Mais qu'est ce qu'il y a d'autre  ???

C'est la Grande question philosophique.

 

Certains se jettent ou se réfugient dans le tout spirituel, l'absorption en un Dieu, mais a mon avis parce qu'ils ne voient qu'un abîme sous leurs pieds ( ce qui les attirent c'est en fait le sensuel )

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ambre Agorn Membre 431 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)
Le 14/11/2019 à 09:48, hell-spawn a dit :

Finalement vous et moi on en est arrivé au meme point, et pour des raisons trés différentes :

Moi je crois que l'amour avec une femme est une impasse, car illusoire.

Vous vous recherchez autre chose car vous pensez avoir vécu l'amour avec un homme.

Non, je ne recherche rien! Je me contente de vivre et être disponible pour autre chose s'il est autre chose. Courrir après nos désirs nous font manquer notre vie, alors je veille. Peut-être n'y a-t-il rien d'autre, et alors? Faire des plans ou croire qu'on peut avoir autre chose limite dans les possibilités de ce qui peut nous arriver. Se faire une image de celui ou celle que l'on attends est en effet qu'une impasse, une illusion. Car, on ne pense pas à tout et celui ou celle qui nous complètera, c'est cette personne qui aura toutes les réponses, et non nous et nos désirs incomplets. Comment peut-on imaginer un tout formé de deux personnes (et donc savoir ce qui nous manque pour rendre ce tout possible) sans être dans l'expérience de ce tout?

Faire des plans et dessiner sa ou son partenaire idéal n'est qu'une illusion, et, en effet mène à l'impasse. Ce n'est pas l'amour avec une femme ou un homme qui est une impasse ou une illusion, mais bien l'idée qu'on s'en fait.

Le 14/11/2019 à 09:48, hell-spawn a dit :

Mais qu'est ce qu'il y a d'autre  ???

Qu'importe? Vis chaque pas, sans te préoccuper du second. Le second ne peut que succéder à celui que tu feras. Le second ne vivra que si tu fais ce pas là, maintenant. La seule chose qui peut faire la différence est l'intention et l'impeccabilité que tu mettras dans ce pas qui te rendras serein pour le second pas et tous ceux qui suivront.

Le 14/11/2019 à 09:48, hell-spawn a dit :

C'est la Grande question philosophique.

Je ne sais pas pourquoi, mais ça me fait rire! :)

Le 14/11/2019 à 09:48, hell-spawn a dit :

Certains se jettent ou se réfugient dans le tout spirituel, l'absorption en un Dieu, mais a mon avis parce qu'ils ne voient qu'un abîme sous leurs pieds ( ce qui les attirent c'est en fait le sensuel )

Il y a plusieurs façon de réagir à un événement: soit on fait comme si rien ne s'était passé, soit on refuse de croire et admettre la réalité de ce qui s'est passé, soit on croit dur comme fer à tout ce qui s'est passé comme étant la seule réalité possible... ou alors on peut admettre que ce que nous avons vécu représente une certaine réalité, mais qu'elle n'est pas la seule possible et on laisse notre porte ouverte pour surtout ne s'enfermer dans aucune voie sans issue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 5848 messages
Forumeur alchimiste‚ 151ans
Posté(e)
il y a 16 minutes, Ambre Agorn a dit :

Non, je ne recherche rien! Je me contente de vivre et être disponible pour autre chose s'il est autre chose. Courrir après nos désirs nous font manquer notre vie, alors je veille. Peut-être n'y a-t-il rien d'autre, et alors? Faire des plans ou croire qu'on peut avoir autre chose limite dans les possibilités de ce qui peut nous arriver. Se faire une image de celui ou celle que l'on attends est en effet qu'une impasse, une illusion. Car, on ne pense pas à tout et celui ou celle qui nous complètera, c'est cette personne qui aura toutes les réponses, et non nous et nos désirs incomplets. Comment peut-on imaginer un tout formé de deux personnes (et donc savoir ce qui nous manque pour rendre ce tout possible) sans être dans l'expérience de ce tout?

Faire des plans et dessiner sa ou son partenaire idéal n'est qu'une illusion, et, en effet mène à l'impasse. Ce n'est pas l'amour avec une femme ou un homme qui est une impasse ou une illusion, mais bien l'idée qu'on s'en fait.

Qu'importe? Vis chaque pas, sans te préoccuper du second. Le second ne peut que succéder à celui que tu feras. Le second ne vivra que si tu fais ce pas là, maintenant. La seule chose qui peut faire la différence est l'intention et l'impeccabilité que tu mettras dans ce pas qui te rendras serein pour le second pas et tous ceux qui suivront.

Je ne sais pas pourquoi, mais ça me fait rire! :)

Il y a plusieurs façon de réagir à un événement: soit on fait comme si rien ne s'était passé, soit on refuse de croire et admettre la réalité de ce qui s'est passé, soit on croit dur comme fer à tout ce qui s'est passé comme étant la seule réalité possible... ou alors on peut admettre que ce que nous avons vécu représente une certaine réalité, mais qu'elle n'est pas la seule possible et on laisse notre porte ouverte pour surtout ne s'enfermer dans aucune voie sans issue

On est toujours obligé d'avancer, tant bien que mal, chacun a sa manière.

Avec motivation et l'espoir c'est facile, sinon il reste le devoir.

Certains ou certaines pensent avoir une idée précise de ce qui leur conviendrait, d'autres a force de réflexion en sont devenus incapable.

Moi ce que je sais c'est qu'une relation digne de ce nom doit avoir pour origine la force du désir de la femme, si ça vient de l'homme c'est presque toujours sujet a l'erreur.

Pour la dernière phrase elle n'est pas en rapport avec ce que j'ai écrit a propos de la spirualité mais je la prends en compte.

Des femmes comme vous sont précieuses car avec elles  on peut toujours en apprendre sur le féminin.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Faure Chloe Membre 16 messages
Forumeur balbutiant‚ 32ans
Posté(e)

C’est primordial pour moi, surtout lors d’un premier rencard ! Que faire sinon (non, je ne suis pas du genre…) ? La conversation me permet d’en savoir un peu plus sur l’autre, sinon c’est pénible si on n’a rien à se dire. En somme, cela voudrait aussi dire que la personne en face de moi ne me plaît pas vraiment !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sera-angel Membre 4962 messages
Forumeur alchimiste‚ 102ans
Posté(e)
Le 29/10/2019 à 18:36, hell-spawn a dit :

C'est meme plus que cela:

C'est la prolongation de l'acte sexuel ou son introduction, c'est ce qui permet un approfondissement toujours plus enrichissant.

Essentielle pour moi aussi..

Rien que ta phrase là..

Tes mots sont si expressifs, imagés ! "Prolongation...introduction.. approfondissement toujours plus " ! :D

 

Les mots en disent  longs, ils sont l essence des choses... Et l essence caresse déjà les sens !

Modifié par sera-angel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • FFr Mag' 2.0

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité