Aller au contenu

Articles sur le néo-celtisme français, bases de débat

Messages recommandés

Boutetractyxreqs Membre 5959 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 26 minutes, Marzhin a dit :

L'alphabet, c'est bien connu, est une guerre ... et une guerre dualiste, surtout, évidemment ...

Vous savez raisonner, mais vous êtes sot.

Merci j'espère que ma raison l'emporte sur ma sotise.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Martyr Membre 160 messages
Forumeur inspiré‚ 33ans
Posté(e)

dieu est une ordure... ses pouvoirs ne sont pas en rapport avec le criminel lâche et fourbe qu'il est

 

Modifié par Martyr
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Meruidos Membre 165 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

D'autres articles :

Nos Ancêtres les Gaulois, vers un celtisme franc
Être païen aujourd'hui, à propos des celtismes français
L'Insouciance rationnelle à laquelle le Monde aspire, de la Rome antique à nos jours
Un Oracle néo-celtique (anti-monothéiste, contre-universaliste et polythéiste)
Pourquoi râlent les Français, ou de la francheté originelle
De la saint Patrick à notre Marianne républicaine : francheté de la grande déesse celtique
Bientôt, le festival interceltique de Lorient : vers un européisme celtiste
Haro sur les Druides hippies et les vikings punks, tous deux hipsters

Raisonnements sur la "Vidluacto", ancienne sorcerie celtique, féminine
Discussions néo-celtiques 1, critique des croyances
Discussions néo-celtiques 2, devers l'athéisme
Discussions néo-celtiques 3, devers les féminismes
Discussions néo-celtiques 4, pensées entre identité et spiritualité, au prisme de la naissance et de la mort
Discussions néo-celtiques 5, morales historiques
Le Truc avec les chrétiens, et pas que les chrétiens
L'Egotisme, dynamique des croyants au dieu unique
Le Libertisme, un anarchisme néo-païen de Nouvelle Droite
Guillaume Faye l'archéofuturiste, la Nouvelle Droite et le devenir de la droite classique
Alain Soral et la raison émotionnelle
Entre néo-sionisme, islamisme et atlantisme évangélo-nuclaire : les territoires planétaires et média/idéologiques
Enième réflexion sur "la question juive"

Et sur AgoraVoxTV :
Face au chaos : le réveil de Kernunnos - entretien avec Jean-Claude Bourre, sur Viméo (2013)
Un point sur le néo-paganisme celtique

 

Mais aussi des groupes Facebook :

Le plus historiciste : celtes
Celtes, Gaulois, fierté autochtone
Celtes
Fraternité païenne (asatru,celtes)
Tradition païenne, druidisme, celtes, asatru, wicca
Réseau gaulois
Renaissance Païenne Européenne
Pays celte, pays nordiques, terres de beauté et d'histoire
Sous le signe du celtisme
The Celts - Peuples Celtes
Et un groupe qui a des visées IRL : Sud-Ouest animiste (Aquitains, Celtes, Vikings et autres Païens)

Mais tout ceci n'est qu'un échantillon.

Cordialement

 

 

Modifié par Meruidos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jacky29 Membre 17987 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
Le 3 novembre 2019 à 14:43, Marzhin a dit :

Dans la mesure où l'athéisme est avant tout une réaction anti-monothéiste, il est très difficile de situer l'athéisme en contradiction historique avec le polythéisme, bien que cela se laisse entendre logiquement par définition. Néanmoins, un jour j'habiterai en théorie, parce qu'en théorie tout va bien, et comme on n'est pas en théorie, tout ne va pas bien.

Comme je le disais, l'athéisme est avant tout une émergence des derniers siècles européens, monothéistes. Si bien sûr, quelque part, on peut imaginer que de tout temps il arriva que des personnes récusent la croyance au dieu unique absolu, voire à d'autres dieux, il faut bien comprendre que l'athéisme n'est même pas juste logiquement par définition anti-spirituel, puisqu'il existe des spiritualités athées, inspirées du bouddhisme, notoirement new age, en quête d'éveil élargissant le champ de conscience (le bouddhisme n'est pas centré sur les dieux, mais il intègre leur existence, quoique l'essentiel y soit l'éveil - l'état de bouddha - bref, passons). C'est le premier point.

Le deuxième point, c'est que le polythéisme, dans sa prégnance panthéiste ou quasi-panthéiste, s'avère progressivement athée ("athéiste"), au point que le philosophe Baruch Spinoza, au XVIIème siècle, a pu accoucher d'une philosophie définissant par Dieu finalement l'Être, l'univers, le monde, de manière panthéiste, mais tout en restant finalement déterministe scientifique dans la démarche, au point qu'elle pourrait aussi bien être athé(ist)e. On résume le spinozisme par : Deus sive Natura, soit Dieu ou la Nature, au sens d'en faire des synonymes. De sorte donc, que ce panthéisme soit comme un athéisme.

Eh bien, le polythéiste, tendanciellement panthéiste, est d'ailleurs quelque chose comme athé(ist)e, à cause de ce panthéisme, d'une part, mais aussi, d'autre part, à cause qu'aucun dieu ne vient s'imposer à lui - lui, le polythéiste - en tant qu'unique absolu à révérer. En pratique, le polythéiste se retrouve quelque chose comme un mécréant athé(ist)e entre les différents dieux, dont aucun ne peut prétendre à la suprématie ou l'hégémonie, sinon ce ne serait plus du polythéisme mais bien, comme on sait, du monothéisme (= unithéisme).

Le polythéiste est proche de l'athé(ist)e, entre panthéisme et athéisme, sachant que le panthéiste de toutes façons est quelque chose comme athé(ist)e, en pratique. Le seul élément qu'ajoute le polythéiste, dans l'affaire, c'est l'influence de Puissances spirituelles nommées dieux, auxquelles il est possible d'aspirer et qui peuvent nous exaucer ou nous nuire, à leurs manières spirituelles. Or cela, même l'athé(ist)e peut l'admettre au plan psychologique, dans la mesure où aucun de nous n'est tout purement un Moi libre & décisif dans son existence monadique. A ce stade, c'est l'athé(ist)e, qui ressemble au polythéiste.

En pratique, seul le monothéiste se distingue bien des trois autres (athée, polythéiste, panthéiste). Par contre, ce qui distingue éventuellement de tout ça, c'est le scientisme physicaliste (anciennement "matérialiste"), à savoir cette tendance à ne jurer que par la carne, et que j'appelle personnellement la carnance, avec ses carnants, c'est-à-dire ses croyants en la carne rude et brute ... de laquelle se rapprochent parfois en pratique, les polythéistes avant tout, dans leur pugnacité (les athées pouvant s'avérer très intellectualistes avant tout, comme en posture morale).

pas tout à fait d'accord avec ton affirmation, marzhin! je suis sans dieu(x), ce n'est pas par opposition au monothéisme etc mais parce que personne au monde ne peut me prouver que les dieux ou un dieu existent. et n'oublie pas que sous la Grèce antique, le fait de se déclarer "sans dieux", pouvait avoir des très graves répercussions sur ton avenir physique. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Meruidos Membre 165 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
Le 01/05/2020 à 07:40, jacky29 a dit :

pas tout à fait d'accord avec ton affirmation, marzhin! je suis sans dieu(x), ce n'est pas par opposition au monothéisme etc mais parce que personne au monde ne peut me prouver que les dieux ou un dieu existent. et n'oublie pas que sous la Grèce antique, le fait de se déclarer "sans dieux", pouvait avoir des très graves répercussions sur ton avenir physique. 

Je comprends. Mais cela n'ôte rien au développement historique. De plus, il y avait d'anciens Grecs tendanciellement agnostiques et athées, certains en ont cités dans le fil.

Désolé pour les bugs de liens, ci-dessus, alors voilà :

A lire aussi :
L’Éon européen, des « origines » à nos jours
Nos Ancêtres les Gaulois, vers un celtisme franc
Être païen aujourd'hui, à propos des celtismes français
L'Insouciance rationnelle à laquelle le Monde aspire, de la Rome antique à nos jours
Un Oracle néo-celtique (anti-monothéiste, contre-universaliste et polythéiste)
Pourquoi râlent les Français, ou de la francheté originelle
De la saint Patrick à notre Marianne républicaine : francheté de la grande déesse celtique
Bientôt, le festival interceltique de Lorient : vers un européisme celtiste
• Généalogie de Noël
Haro sur les Druides hippies et les vikings punks, tous deux hipsters
Raisonnements sur la "Vidluacto", ancienne sorcerie celtique, féminine
Propos libres sur le divin, inspirés par le celtisme
Discussions néo-celtiques 1, critique des croyances
Discussions néo-celtiques 2, devers l'athéisme
Discussions néo-celtiques 3, devers les féminismes
Discussions néo-celtiques 4, pensées entre identité et spiritualité, au prisme de la naissance et de la mort
Discussions néo-celtiques 5, morales historiques
Le Truc avec les chrétiens, et pas que les chrétiens
L'Egotisme, dynamique des croyants au dieu unique
Le Libertisme, un anarchisme néo-païen de Nouvelle Droite
Guillaume Faye l'archéofuturiste, la Nouvelle Droite et le devenir de la droite classique
Alain Soral et la raison émotionnelle
Entre néo-sionisme, islamisme et atlantisme évangélo-nuclaire : les territoires planétaires et média/idéologiques
Enième réflexion sur "la question juive"
Du dieu monothéiste, in « L’Expérience intérieure » de Georges Bataille
Montpellier : la croix du Pic Saint Loup détruite
Dernières nouvelles du « petit Jésus »

Et sur AgoraVoxTV :
Face au chaos : le réveil de Kernunnos - entretien avec Jean-Claude Bourre, sur Viméo (2013)
Un point sur le néo-paganisme celtique
Dans les Droits de l’Homme : "le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes", et ses suites au Procès de Milan

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×