Aller au contenu

"Céline (L.F.) est-il coupable ?" ou... "L'œuvre d'art est-elle vivante ?" (donc...)


Messages recommandés

Guillaume_des_CS Membre 172 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Qu'est-ce que l'art ? L'œuvre d'art est-elle vivante ? Si elle l'est, n'est-elle pas seule responsable de son "impact" social, voire sociétal, civilisationnel ? Si elle ne l'est pas, l'artiste (son créateur) n'en devient-il pas indéfiniment responsable ? Peut-on être artiste sans d'abord répondre à cette question ? 

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Maurice Clampin Membre 5882 messages
Pépé fada , râleur , et clairvoyant .‚ 73ans
Posté(e)
il y a 22 minutes, Guillaume_des_CS a dit :

Qu'est-ce que l'art ? L'œuvre d'art est-elle vivante ? Si elle l'est, n'est-elle pas seule responsable de son "impact" social, voire sociétal, civilisationnel ? Si elle ne l'est pas, l'artiste (son créateur) n'en devient-il pas indéfiniment responsable ? Peut-on être artiste sans d'abord répondre à cette question ? 

Et vous, qu'en pensez-vous ?

:pap:   Je pense que tu devrais te reposer ....  :facepalm:

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
soldat inconnu Membre 1323 messages
Forumeur alchimiste‚ 99ans
Posté(e)

On peut-être artiste et l oeuvre limitée au niveau de la responsabilité. 

Tout dépend de l l'oeuvre.  L oeuvre est elle Bien ou Mal ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
narcejo Membre 300 messages
Forumeur survitaminé‚ 40ans
Posté(e)

Une oeuvre, par exemple, comme "le silence de la mer" a fait que son auteur, à cause de l'histoire, a été soupçonné de collaborationnisme. A l'inverse, s'agissant d'une autre oeuvre, "ravage", à peu près contemporaine, c'est l'éditeur qui a été confirmé collabo. 

Je pense que rien à voir avec les textes, sauf si on prend comme repère, et considère comme de l'art, un bouquin tel que "mein keimpf". Sinon, rien à voir. 

Dans le cas de Céline, comme de Lovecraft dans une autre genre et sur un autre continent, les opinions des auteurs ne sont connus que de leurs biographes, et encore pour l'anecdote. Parce que sinon, un texte comme "voyage au bout de la nuit" est lu par des collégiens. De même pour "le silence de la mer", "ravage", ou "l'appel de chtulu"..

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_des_CS Membre 172 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
il y a 6 minutes, Maurice Clampin a dit :

Je pense que tu devrais te reposer ....

C'est exactement ce que je fais... Si tu pouvais imaginer la charge d'un ambassadeur... Mais là, j'ai découvert votre sanctuaire il y a deux jours je crois, et franchement, quel soulagement ! Comme je m'y sens bien, là, parmi vous ! Merci à toi, et à vous tous ! 

Bien sûr, je ne peux pas promettre de pouvoir me reposer longtemps... Profitons-en !?

il y a 2 minutes, soldat inconnu a dit :

On peut-être artiste et l oeuvre limitée au niveau de la responsabilité. 

Tout dépend de l l'oeuvre.  L oeuvre est elle Bien ou Mal ?

Qui décide ? (Descartes ?)

  • Confus 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_des_CS Membre 172 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
il y a 4 minutes, soldat inconnu a dit :

Lien entre Descartes et Bien & Mal ?

 

Commencer ici ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gouderien Membre 16058 messages
Obsédé textuel‚ 67ans
Posté(e)
il y a 34 minutes, narcejo a dit :

Une oeuvre, par exemple, comme "le silence de la mer" a fait que son auteur, à cause de l'histoire, a été soupçonné de collaborationnisme. A l'inverse, s'agissant d'une autre oeuvre, "ravage", à peu près contemporaine, c'est l'éditeur qui a été confirmé collabo. 

Je pense que rien à voir avec les textes, sauf si on prend comme repère, et considère comme de l'art, un bouquin tel que "mein keimpf". Sinon, rien à voir. 

Dans le cas de Céline, comme de Lovecraft dans une autre genre et sur un autre continent, les opinions des auteurs ne sont connus que de leurs biographes, et encore pour l'anecdote. Parce que sinon, un texte comme "voyage au bout de la nuit" est lu par des collégiens. De même pour "le silence de la mer", "ravage", ou "l'appel de chtulu"..

L'auteur du "Silence de la mer" collaborationniste? Je croyais qu'il s'agissait d'une des œuvres majeures de la résistance littéraire?

Tu compares des livres et des écrivains qui n'ont rien à voir entre eux. Il ne faut pas regarder les œuvres de cette époque avec l'abominable esprit politiquement correct qui règne aujourd'hui.

Modifié par Gouderien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
narcejo Membre 300 messages
Forumeur survitaminé‚ 40ans
Posté(e)

Non. Vercors a bel et bien été inquiété par des lecteurs de son oeuvre, dans un contexte historique qui prêtait le flanc. Le père de la fille, dans la nouvelle, à la fin pardonne sa fille, parce que selon lui, l'Allemand dont elle était tombée amoureuse n'était pas comme les autres. Humain, au-delà du nazisme qui était seulement son uniforme.

Je prends la seconde guerre mondiale parce que c'est le plus parlant, en quelque sorte. Quand on lit Tolkien, dans son Seigneur des Anneaux, on amalgame facilement Sauron avec Hitler. Or, l'auteur s'est défendu de cette analyse trop simpliste. S'il avait voulu écrire sur Hitler, il l'aurait fait. Evidemment, qu'un auteur écrit le mieux sur ce qu'il connaît. Or, les événements de l'époque étaient traumatisants.

Je pense qu'il ne faut pas confondre le contenant et le contenu, je pense que c'est cette tendance qui attire les "sentimentaux". Or, lorsque je dis : "Je bois dans un verre dans lequel il y a de l'eau", je dis juste ça, comme un écrivain qui écrit ce qu'il écrit. Si un "sentimental" le prend mal, en pensant que je me plains, jette mon eau dans l'évier, me remplace l'eau par de l'alcool, c'est sûr que j'apprécierai, mais à la base je voulais juste faire une remarque de puriste avec le langage. En gros, pour ne pas dire : je bois un verre d'eau. C'est un raccourci, et même une figure de style. En plus, dans le langage, il y a aussi ce qu'on appelle le "paradoxe du menteur". Quand je dis quelque chose, je ne le fais pas, donc quand j'écris "je", ce n'est pas vraiment "moi"... 

Même les autobiographes sont pas toujours convaincants, et font plus des fictions inspirées de leur vie, que des biographies objectives écrites par eux.

Une "oeuvre de cette époque", cela ne signifie rien, ou plutôt c'est inexact : ce n'est pas l'époque, a proprement parler, qui a fait l'oeuvre.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité