Aller au contenu

y-a-t-il un physicien dans la salle ? (l'univers bloc)

Messages recommandés

Kahler Membre 40 messages
Forumeur balbutiant‚ 22ans
Posté(e)

Si on suppose la relativité restreinte comme étant une description correcte de la réalité (ce qu'elle semble être), alors nous devons accepter ses conséquences.

Le formalisme mathématique de la relativité restreinte implique une non-simultanéité des événements, c'est une conséquence directe de la géométrie de l'espace-temps considérée par la théorie, ici un espace affine pseudo-euclidien quadridimensionnel. L'invariance de la célérité de la lumière dans tous les référentiels, déjà supposé par la théorie électromagnétique de Maxwell, implique nécessairement le groupe de Lorentz O(1,3) et en fait plus spécifiquement le groupe de Lorentz propre et ortochrone SO+(1,3) (préservant la forme quadratique de Lorentz et l'orientation + l'origine des repères de l'espace de Minkowski).

Ces transformations générales mènent à des paradoxes si on suppose une simultanéité absolue (cf : paradoxe d'Andromède cité plus haut). La position la plus acceptée par les physiciens actuellement est l'univers bloc, ça ne reste que temporaire (ou pas), nous n'avons pas encore de théorie quantique de la gravitation aboutie.

Et il existe des interprétations purement déterministe de la théorie quantique, donc ce n'est pas un problème non plus.

En tout cas, si on en croit le formalisme de la relativité, il est clair que le temps n'est qu'une dimension comme une autre (à un signe près), en ce sens elle existe dans toute son intégralité au même titre que les dimensions spatiales.

  • Like 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
zenalpha Membre 12911 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 50ans
Posté(e)
Il y a 6 heures, DroitDeRéponse a dit :

Pourquoi vouloir unifier l’existence ?

https://savoirs.ens.fr/expose.php?id=2891

J'ai lu le thème de cette conférence et écouté les 10 premières minutes qui sont très très  bien posées.

Je ne comprends pas (encore) le sens de ta question, si tenté que j'y trouve un lien par la suite.

Explique moi...

En revanche, c'est si bien posé et si en rapport avec mes intérêts que je l'ecouterai in extenso

Ce que je trouve étonnant, c'est que ta source pose bien l'eternalisme comme conséquence de la seule relativité contre le sens commun (12eme minute)

Tu es ok avec cette conséquence technique dorénavant ?

As tu compris la relativité et ses conséquences pour... enfin passer...à ses limites ?

Rater le premier point s'il est obscur ne permettra jamais de comprendre la suite.

Modifié par zenalpha

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 12911 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 50ans
Posté(e)

Aveuglé par la lumière de mon dernier tunnel, Emi....

Alzheimé par le trou noir de toute mémoire

Le passage de ma vie dans l'univers, 

N'aura laissé de trace finalement 

Qu'un sentiment transcendant l'espace temps

Faire l'amour a l'univers

Fût un sentiment ... déchirant

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annalevine Membre 486 messages
Forumeur survitaminé‚ 72ans
Posté(e)
Le 19/09/2019 à 02:53, épixès a dit :

La théorie de l'univers bloc soutient l'idée que l'univers se déploie dans un continuum d'espace-temps où tous les événements passés, présents et futurs coexistent de façon égale; que notre conscience du présent et notre perception d'un temps qui s'écoule serait un artefact dont il faudrait se détourner pour ne considérer l'univers que dans sa totalité et donc toute sa dimension temporelle.

Une telle conception a bien entendu d'immenses conséquences, philosophiques et autres, à commencer par la nature déterministe de l'univers. Cette notion n'est sans doute pas du gout de tout le monde (dont moi) mais là réalité n'est pas une place où l'on fait son marché, choisissant pour vrai ce qui nous plait et rejetant ce qui n'a pas notre faveur.

Or la relativité restreinte, maintes fois vérifiée, nie l'existence d'une simultanéité absolue et nous enseigne au contraire que le présent est une notion relative à un référentiel: un même évènement peut se situer dans le passé d'un observateur et dans le futur d'un autre, ce qui me semble accréditer sinon l'univers bloc dans son intégralité, au moins l'existence d'un bloc de temps.

Ce qui m'amène à cette question:

Quels sont les faits et arguments scientifiques qui empêchent la théorie de l'univers bloc de s'imposer ? Et je ne parle pas d'options métaphysiques ou de préférences philosophiques mais bel et bien d'arguments aussi solides et vérifiés que l'absence de simultanéité absolue.

Pourquoi une théorie scientifique, au demeurant restreinte ici à la seule physique des particules et des ondes, ou à la seule astrophysique, aurait forcément des conséquences philosophiques ? Il existe des philosophies qui ne tiennent aucun compte de la science physique réduite à l’étude des constituants élémentaires de l’univers. L’existentialisme n’a par exemple que faire des sciences exactes.

Vous semblez lier le sentiment que vous avez de l’existence aux équations mathématiques de la physique. Je pense que vous faites erreur. Il est nécessaire de différencier le sentiment de la pensée ( en Europe occidentale  vous ne dites pas : pensée, vous dites : raison ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 12911 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 50ans
Posté(e)
Il y a 4 heures, Annalevine a dit :

Pourquoi une théorie scientifique, au demeurant restreinte ici à la seule physique des particules et des ondes, ou à la seule astrophysique, aurait forcément des conséquences philosophiques ? Il existe des philosophies qui ne tiennent aucun compte de la science physique réduite à l’étude des constituants élémentaires de l’univers. L’existentialisme n’a par exemple que faire des sciences exactes.

Vous semblez lier le sentiment que vous avez de l’existence aux équations mathématiques de la physique. Je pense que vous faites erreur. Il est nécessaire de différencier le sentiment de la pensée ( en Europe occidentale  vous ne dites pas : pensée, vous dites : raison ).

En fait Anna, si je vous dis que la conséquence d'un saut dans le vide est une chute, cette chute est indépendante de tout jugement de valeur orientale ou occidentale, on se vautre comme une merde et c'est tout...

Si je vous dis que la conséquence de la géométrie euclidienne est qu'un triangle a une somme des angles de 180 degrés, on s'en fiche de savoir la couleur de ses émotions ou si on a ses règles, c'est comme ça c'est un petit effort d'apprentissage auquel succède parfois une compréhension plus subtile.

Cette somme ne fait par exemple pas 180 degrés dans toutes les géométries et, si on sort du cadre et qu'on argumente, on peut discuter..

Bien...

Leçon numéro 1 : la relativité n'est pas la physique des particules ...

Leçon numéro 2 : la conséquence de la SEULE relativité en a strictement rien a foutre de vos problèmes existentiels.

Au demeurant, l'existentialisme est une philosophie magnifique et Sartre vous a pourtant prévenue : l'enfer c'est les autre...

Pas pour ce qu'ils sont ... mais pour ce qu'ils vous renvoient

Ici le rapport philosophique par la science et les découvertes philosophiques négatives 

Les sciences façonnent la manière de voir le monde et syphonne les élucubrations..

Écoutez un peu ce qu'apporte Einstein plutôt que de vous penser sssiiiii intelligente que vous confondiez relativité générale et physique des particules 

Pour donner une idée c'est juste le titre des gros gros chapitres...

 

Modifié par zenalpha
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Spontzy Membre 2261 messages
délicatesse incarnée‚ 42ans
Posté(e)
Il y a 7 heures, Annalevine a dit :

Il existe des philosophies qui ne tiennent aucun compte de la science physique réduite à l’étude des constituants élémentaires de l’univers.

Quelle valeur donner à une philosophique qui arrive à la conclusion qu'un caillou lancé en l'air dans n'importe quelle direction tombe toujours au pôle nord ? Aucun.

Toute philosophie qui décrit un minimum la nature doit être confrontée à notre meilleure connaissance de la nature (la science). Ce serait simplement de la malhonnêteté intellectuelle de se le refuser.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
épixès Membre 757 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)
Il y a 11 heures, Annalevine a dit :

Pourquoi une théorie scientifique, au demeurant restreinte ici à la seule physique des particules et des ondes, ou à la seule astrophysique, aurait forcément des conséquences philosophiques ? Il existe des philosophies qui ne tiennent aucun compte de la science physique réduite à l’étude des constituants élémentaires de l’univers. L’existentialisme n’a par exemple que faire des sciences exactes.

Vous semblez lier le sentiment que vous avez de l’existence aux équations mathématiques de la physique. Je pense que vous faites erreur. Il est nécessaire de différencier le sentiment de la pensée ( en Europe occidentale  vous ne dites pas : pensée, vous dites : raison ).

Que certaines découvertes scientifiques soient sans conséquences philosophiques m'apparait aussi évident que certaines autres le soient nécessairement. Une théorie impliquant que le futur préexiste à ce que la conscience considère comme son avènement induit un déterminisme qu'une philosophie qui se veut autre chose que la simple expression d'une subjectivité singulière sans aucun rapport avec la réalité ne saurait ignorer.

Puisque «être» c'est «être au monde» il ne me semble pas extravagant de lier, au moins dans une certaine mesure, le sentiment que nous avons de l'existence aux résultats de la physique qui, précisément, révèlent plus sur le monde que nos sens ne peuvent percevoir.

Modifié par épixès
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annalevine Membre 486 messages
Forumeur survitaminé‚ 72ans
Posté(e)
il y a une heure, épixès a dit :

Que certaines découvertes scientifiques soient sans conséquences philosophiques m'apparait aussi évident que certaines autres le soient nécessairement. Une théorie impliquant que le futur préexiste à ce que la conscience considère comme son avènement induit un déterminisme qu'une philosophie qui se veut autre chose que la simple expression d'une subjectivité singulière sans aucun rapport avec la réalité ne saurait ignorer.

Puisque «être» c'est «être au monde» il ne me semble pas extravagant de lier, au moins dans une certaine mesure, le sentiment que nous avons de l'existence aux résultats de la physique qui, précisément, révèlent plus sur le monde que nos sens ne peuvent percevoir.

Quand vous dites que « le futur préexiste », rien que cette formule démontre que vous êtes victime de tous les gourous  de la pensée magique. Si vous étiez un peu plus actif, un peu plus courageux, un peu plus travailleur aussi, vous liriez, au moins, Einstein dans le texte. Il y a suffisamment de gens sérieux qui expliquent Einstein. Vous verriez alors qu’Einstein n’utilise jamais ces vocables, passé, présent, avenir. Le temps scientifique n’a rien à voir avec le temps tel que  les tenants  de la pensée magique l’utilisent. Vous verriez aussi que la simultanéité existe et est même définie par Einstein dans son article de 1905. Mais, tout comme les pseudo scientifiques d’ici vous n’avez même pas fait l’effort de lire cet article. Vous n’êtes pas sérieux.

Vous dévalorisez la subjectivité : c’est le propre des subalternes. N’avez vous toujours pas observé que vos maîtres affirment leur subjectivité ? Que ce ne sont pas les scientifiques qui bâtissent le monde ? qu’ils sont toujours utilisés par les politiques, les entrepreneurs etc, ? 
 

Que peut-on penser d’un homme comme vous prêt à changer sa vie si un savant lui démontre que le monde est déterminé, dites moi que peut alors penser de vous ? Sinon que vous êtes de la race des serviteurs?

Choisissez le courage, la valeur des maîtres, contre l’intelligence, la valeur des serviteurs. Osez devenir un maître, renoncez à être le chien que vous désirez être.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
épixès Membre 757 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Annalevine a dit :

Vous verriez alors qu’Einstein n’utilise jamais ces vocables, passé, présent, avenir.

Dans une lettre adressée à la famille de Michele Besso après le décès de ce dernier, Einstein disait:

«Et là, il a quitté ce monde bizarre un petit peu avant moi. Cela ne veut rien dire. Les gens comme nous, qui croient à la physique, savent que la distinction entre le passé, le présent et l'avenir n'est qu'une illusion obstinément persistante.»

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 12911 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 50ans
Posté(e)
Il y a 9 heures, Annalevine a dit :

Quand vous dites que « le futur préexiste », rien que cette formule démontre que vous êtes victime de tous les gourous  de la pensée magique. Si vous étiez un peu plus actif, un peu plus courageux, un peu plus travailleur aussi, vous liriez, au moins, Einstein dans le texte. Il y a suffisamment de gens sérieux qui expliquent Einstein. Vous verriez alors qu’Einstein n’utilise jamais ces vocables, passé, présent, avenir. Le temps scientifique n’a rien à voir avec le temps tel que  les tenants  de la pensée magique l’utilisent. Vous verriez aussi que la simultanéité existe et est même définie par Einstein dans son article de 1905. Mais, tout comme les pseudo scientifiques d’ici vous n’avez même pas fait l’effort de lire cet article. Vous n’êtes pas sérieux.

Vous dévalorisez la subjectivité : c’est le propre des subalternes. N’avez vous toujours pas observé que vos maîtres affirment leur subjectivité ? Que ce ne sont pas les scientifiques qui bâtissent le monde ? qu’ils sont toujours utilisés par les politiques, les entrepreneurs etc, ? 
 

Que peut-on penser d’un homme comme vous prêt à changer sa vie si un savant lui démontre que le monde est déterminé, dites moi que peut alors penser de vous ? Sinon que vous êtes de la race des serviteurs?

Choisissez le courage, la valeur des maîtres, contre l’intelligence, la valeur des serviteurs. Osez devenir un maître, renoncez à être le chien que vous désirez être.

Sérieux l'ami.

Combien de pseudo différents pour laver vos âneries précédentes allez vous utiliser avant de vous rendre compte du commun dénominateur du problème 

Remarquez que c'est déjà mieux que de prendre deux pseudos qui se répondent l'un l'autre, dans une mise en scène digne de hollywood

Bravo, on arrête pas vos progrès....

Le bonjour à samuel...

Au fait "Anna", je retire mes propositions sexuelles ... je ne sais pas trop precisément dans quel trou noir je finirai avec vous et si tout est relatif, j'ai une orientation personnelle et subjective de ma flèche du temps.

Je la rentre dans mon slip, vous ne savez pas ce que vous manquez 

Modifié par zenalpha
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité