Aller au contenu

ceux la et celles ci, que de prétention sur leur personne.


Messages recommandés

MASSART Membre 11 messages
Forumeur balbutiant‚ 55ans
Posté(e)

Je me souviens, oh ! cela ne date pas d'aujourd'hui, mais compte tenu du fait que j'ai eu, il n'y a pas

tellement plus d'années que cela, d'une fille qui s'affairait à s'en prendre à des individus qu'elle estimait

nul de par leurs situations, voir leur niveau intellectuel, donc, concernant leurs positionnement scolaire,

leur niveau d'études, toutes choses en fait pouvant lui permettre de ridiculiser un ou une élève en difficulté,

qu'elle jugeait être en dessous de sa personne etc.... Cela pour exemple premier. Une fois, elle avait eu la 

méchanceté gratuite, d'imiter un gamin qui il bégayait. Il c'est mis à pleurer à chaudes larmes ne sachant ou

n'osant pas se défendre, soit lui rétorquer en conséquence pour la remettre à sa place. Cette peste à risqué de

s'en prendre à moi, celle ci à eu vent mauvais, car je me suis arrangé de son cas. A savoir, en l'absence de mes

parents qui devaient répondre à invitation d'amis ou de membres de famille, je ne m'en souviens plus, moi, mes

sœurs et frères, nous nous sommes retrouvé seul à la maison. Je précise, nous étions en âge pour savoir nous prendre

en charge de responsabilités. Cette petite "garce", permettez cette expression,  était une copine d'une de mes soeur,

qui elle, l'avait invité à passer un weekend avec nous. Lors d'un repas, en soirée, j'ai eu écho à son sujet, je cite la de

cette "créature", soit la garce, comme quoi elle supposait à mon sujet que parce que je ne m'exprimais pas lors de conversations

entre les personnes présentes ou si peu en tous cas, que je devais être un ignare et donc nul. De ce fait, un jeune étudiant en formation, ingénieur, ayant entendu ses propos à mon encontre, à voulu lui aussi lui tendre si l'on peu dire,un piège. Il est venu à moi et m'a demandé s'il était possible à se que l'on discute ensemble. Lui ayant donné mon accord, il m'a questionné sur divers sujets. Nous étions sorti en ballade avec mes sœurs, frères et les quelques invités. La fille était devant nous qui se retournait, semblant tendre une oreille. Je repairais parfaitement ses intentions et c'est produit ce que justement moi et le jeune étudiant attendions justement. Bingo ! Sa question, bien venu pour moi surtout : " Christian, c'est toi qui parle ainsi ?" Tout à fait ! lui ais je alors rétorqué. J'ai rajouté, " Peut être veux tu te joindre à nous ?" Ce qu'elle à refusé car gênée de sa conduite absurde et pour cause ! J'ai eu écho la aussi, de ce que l'étudiant lui a exprimé. Il lui a fait savoir, qu'il avait l'habitude de gens comme moi,

qui ne parlaient pas ou peu, mais cela n'avait rien à voir avec le fait de complications scolaire forcement, rien à voir avec quelconque handicap ou autres difficultés. Que les personnes décidaient soit de parler, à savoir qu'ils ont aussi leurs raisons personnelles. Mais cela ne veut pas dire pour autant, que les individus silencieux ne savent rien, ne connaissent rien de la vie, bien au contraire ! Souvent, ceux ou celles qui passent leur temps à baver leurs soit dites connaissances de la vie, leurs soit dites

 

expériences etc.... , au contraire en savent beaucoup moins, sauf ce qu'il apprennent dans les livres, lors de leurs études....  De fait, le lendemain, en repartant, elle est venu trouver un de mes frère qui lui la vue pleuré. La questionnant sur la cause de ses larmes, elle lui a alors révélé ce qui c'est produit vis à vis de moi et le reste. A son tour, mon frangin lui à rétorqué qu'elle ou n'importe qui d'ailleurs n'avait pas à agir de la sorte, à user de préjugés infondés en vers qui que ce soit, surtout vis à vis de gens ne faisant aucun tore à qui que ce soit et donc n'avaient pas de comptes à rendre de leur situations.... Il l'a raccompagné à son train, elle est parti, toujours en larmes. D'autres qu'elles ont eu des conduites voir même agressives pour la plus part, ce en vers ma personne, dont une caissière qui m'a fait sale réflexion devant clientèle, je n'ai pas saisi les raisons de celle ci car je ne la connaissais pas, je me suis arrangé de son cas en demandant de rencontrer sa patronne pour lui exposer les faits, désignant cette femme responsable de ce geste. Le lendemain, retournant dans le commerce, j'ai pu avoir le grand plaisir de constater son départ car je ne l'ai plus revu derrière la caisse. Et pensez bien, peut m'importait ses problèmes, était elle marié, avec enfant(s) et j'en passe....., méchant, serte ! mais rien à foutre pour le reste de son futur ! Et autres actions contre des imbéciles de même gabarie, imbus de leur pauvre personne, la aussi je m'en suis arrangé de leur cas, de leur imbécillité, dont un cousin qui suite à mes réactions contre lui c'est confié pour raisons similaires, à une de mes sœurs qui après l'avoir écouté au bout du tel, lui a rétorqué : " Je me serais trouvée dans le cas de mon frère dont tu me parle, pour même raisons que lui en vers toi, moi aussi je t'aurais envoyé drôlement baladé ! Elle lui a raccroché au né et jamais plus il n'est revenu, ni vers moi, ni vers elle. Que puis je avoir de sentiments en vers ces "choses" si ce n'est qu'elles puissent trouver sur leurs pas, leur chef ? Rien de bon ne le souhaite vis à vis de "ça" !

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
HDXcr4k Membre 439 messages
Forumeur survitaminé‚ 22ans
Posté(e)

wouais bon ok ! et alors !

le silence n'est pas non plus un signe d'intelligence 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
azad2B Membre 2768 messages
Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé‚
Posté(e)

J'ai fini après deux sachets d' Aspégic 1000, 1/2 boîte de doliprane et un pétard bien tassé roulé dans quatre feuilles de papier grand format, à comprendre que à cause de cette garce, tu as fini par comprendre que ton copain l'ingénieur avait compris que ta soeur avait eu tort de l'inviter par ce qu'elle ne comprenait pas pourquoi son frère s' était mis à pleurer sans comprendre pourquoi, ce qui a chagriné cette grosse vache qui a finalement compris qu'elle était le dindon de la farce. Mais faut se mettre à sa place tout de même : une grosse vache qui comprend qu'elle n'est qu'une dinde, ça la rend un peu chèvre. J'espère que tu comprends bien cela.

  • Haha 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enchantant Membre 7863 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)
Il y a 8 heures, MASSART a dit :

Cette petite "garce", permettez cette expression,  était une copine d'une de mes sœurs,

A l’âge de 55 ans, vous ruminez encore et sans fin, sur les petits conflits survenus lorsque vous étiez gosse, au siècle dernier ?

Vous devriez plutôt vous interroger sur votre santé ou votre état mental du moment ?

Ce n’est pas normal, d’être en permanence le regard rivé sur le rétroviseur de ses petites frustrations du passé !

Je n’apprécie pas particulièrement les psy en général, mais vous devriez peut être solliciter leur aide, dans votre cas ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sovenka Membre 1441 messages
Oiseau de nuit‚ 38ans
Posté(e)

Le punching ball aussi c'est pas mal (frapper dedans en imaginant que c'est la tronche des gens qu'on aime pas).

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 26450 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

Il est étonnant de voir combien des inventions créées par l'homme pour faciliter leur communications et leurs relations peut facilement se retourner en arme voire en poison contre eux mêmes et contre les autres aussi, d'ailleurs.

Ici, bien entendu, je parle de l'invention du langage, qui peut apaiser mais aussi comme dans ce cas-là, attiser des rancoeurs et des haines, surtout quand les egos ont été blessés durablement par lui.

Pourtant ces bulles d'air façonnées en paroles, par des cordes vocales devraient aussi peu vous toucher parfois , que du vent passant au travers de l'encoignure des portes, ou que  des pets sortant du sphincter de l' anus de la personne qui les commet.

A vous de faire le tri. A chaque fois que votre moi se remémore les mauvaises choses, observez les sensations que cela génère en vous, décidez de ne pas laisser ces mauvaises sensations venues du passé, pourrir votre vie actuelle et recentrez-vous sur l'instant présent. Ce qui est passé ne peut être changé, agissez donc sur votre présent pour qu'il soit harmonie et amour et chassez de votre esprit ces pauvres histoires qui ne vous grandissent guère comme vous avez certainement jeté les vêtements que vous portiez à cette époque...

 

Modifié par querida13
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité