Aller au contenu

L'irradiation des aliments


Messages recommandés

Imaginaerum Membre 2 819 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

En Europe, les aliments qui ont subi cette irradiation doivent obligatoirement présenter la mention "Traité par ionisation" ou "Traité par rayonnement ionisant" sur leur étiquetage, ce qui n'est pas le cas d'autres pays qui exportent leurs produits ionisés dans la plus grande opacité pour le consommateur.

Au niveau européen, environ 40 000 tonnes d'aliments ont été irradiés en 2003, soit une multiplication par deux (20 000 tonnes environ pour 2002). Actuellement, l'ionisation est autorisée pour une seule catégorie d'aliments en Europe, il s'agit des herbes aromatiques séchées, des épices et des condiments végétaux.

 

Article complet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
shyiro Membre 9 644 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, Imaginaerum a dit :

un petit résumé :

 

Avantages de l'irradiation des aliments :

L'irradiation des aliments ne rend pas l'aliment radioactif . Elle ne doit pas être confondue avec la contamination radioactive (incorporation par la plante ou l'animal d'éléments ou composés radioactifs polluants qui se retrouvent dans les aliments).

Souvent présentée comme moins nocive que d'autres modes de conservation industriels, cette technologie permet surtout de contourner - au moins en partie - l'usage de produits chimiques (pesticides, conservateurs) ; elle est plus souple d'utilisation que la surgélation (contraignante par le maintien de la chaîne du froid) et peut être appliquée à quasiment tous types de produits, y compris les produits frais, à l'inverse des traitements par la chaleur.

 

Les risques :

Certaines bactéries sont très utiles puisqu'elles agissent sur l'apparence des aliments (pourrissement, odeur) et permettent ainsi aux consommateurs de repérer les aliments douteux. Les aliments irradiés paraissent sains, mais ne le sont pas toujours... C'est pourquoi, l'irradiation peut être utilisée pour masquer au consommateur des produits trop vieux et qui ne devraient plus être consommés et peut donc se substituer à de bonnes pratiques sanitaires ou pour « recycler » des produits atteignant leur date de péremption.

Les aliments ionisés pourraient contenir de nouveaux éléments soupçonnés d'être cancérigènes et mutagènes. A ce titre, des animaux de laboratoire nourris d'aliments irradiés sur de longues périodes souffrent de nombreuses maladies génétiques, de problèmes de reproduction, de déformations et de mortalité précoce, selon une étude[1] menée par des scientifiques allemands et français. En effet, une substance particulière créée par l'irradiation dans les aliments, l'alkylcyclobutanone, pourrait être facteur de cancer.

 

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
shyiro Membre 9 644 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 8 minutes, shyiro a dit :

Les risques :

Certaines bactéries sont très utiles puisqu'elles agissent sur l'apparence des aliments (pourrissement, odeur) et permettent ainsi aux consommateurs de repérer les aliments douteux. Les aliments irradiés paraissent sains, mais ne le sont pas toujours... C'est pourquoi, l'irradiation peut être utilisée pour masquer au consommateur des produits trop vieux et qui ne devraient plus être consommés et peut donc se substituer à de bonnes pratiques sanitaires ou pour « recycler » des produits atteignant leur date de péremption.

 

 

@Répy

Question :

Qu'est-ce qui fait qu'un aliment n'ayant plus de bacteries pour le pourrir, et a donc une bonne apparence visuelle, ne doit quand meme plus etre consommé parce que trop vieux ?

Le fait de supprimer la cause (bacteries) du pourrissement des cellules biologiques n'est pas suffisant pour empecher les cellules biologiques de continuer de se degrader sans pourrissement visible ?

 

 

Modifié par shyiro

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 10 676 messages
scientifique‚
Posté(e)
il y a une heure, shyiro a dit :

@Répy

Question :

Qu'est-ce qui fait qu'un aliment n'ayant plus de bacteries pour le pourrir, et a donc une bonne apparence visuelle, ne doit quand meme plus etre consommé parce que trop vieux ?

Le fait de supprimer la cause (bacteries) du pourrissement des cellules biologiques n'est pas suffisant pour empecher les cellules biologiques de continuer de se degrader sans pourrissement visible ?

Une partie de nos aliments, sont sensibles à l'oxydation par l'oxygène partout présent.

Un exemple connu est celui des huiles, en particulier les huiles insaturées ( olive) et surtout polyinsaturées ( noix, colza, lin)

Cette oxydation fait perdre progressivement les qualités théoriques de ces huiles.

Parfois l'oxydation produit des substances toxiques ou à éviter ou simplement indigestes comme l'huile lin en phase de durcissement.

Avec le temps, certaines vitamines anti oxydantes comme la vitamine C sont détruites.

Donc il n'y a pas que les bactéries qui sont responsables du vieillissement des aliments.

Côté irradiation, c'est un procédé qui éviterait l'utilisation massive de conservateurs chimiques !

Des fraises ainsi traitées résisteraient à la pourriture grise sans perdre de leur qualité pendant plusieurs jours alors que maintenant c'est la course en camions frigorifiques ou bien avec arrosage d'anti fongiques et lavage au dernier moment (quand il n'est pas oublié).

L'irradiation serait un excellent procédé pour conserver l'ail, l'oignon, les pommes de terres : il n'y aurait plus de germination ! Chez les pommes de terre, la germination s'accompagne d'une production de solanine qui est assez toxique.

Modifié par Répy
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chatperché Membre 1 305 messages
Forumeur alchimiste‚ 81ans
Posté(e)

beaucoup d,aliment sont irradiés , les oeufs la farine  ect ect .mais il y a les frites elles ne le sont pas ....mais il a été prouvé par des labos que ceux sont des batonnets de chimie depuis les traitement des patates avant plantation  jusqu,a l,assiette il n,y a pas moins de 22 produits cimiques dans vos frites ((bon apètit )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pierrot89 Membre 2 246 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Les principaux aliments traités par irradiation afin de détruire les microorganismes sont :

fraises, oignons, ail, échalotes, légumes et fruits secs, farine de riz, crevettes décortiquées etc.

Aucun risque sanitaire n'a été décelé lors des études scientifiques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imaginaerum Membre 2 819 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 6 minutes, Pierrot89 a dit :

Les principaux aliments traités par irradiation afin de détruire les microorganismes sont :

fraises, oignons, ail, échalotes, légumes et fruits secs, farine de riz, crevettes décortiquées etc.

Aucun risque sanitaire n'a été décelé lors des études scientifiques.

Bien que l’irradiation soit efficace en termes d’alternative aux conservateurs chimiques, elle présente aussi des inconvénients assez lourds. En effet, l’irradiation entraîne la destruction d’une partie des nutriments et des vitamines que contiennent les denrées.

D’autre part, elle est responsable de la formation de radicaux libres, pouvant entraîner l’altération des caractéristiques organoleptiques des aliments. De plus, les aliments irradiés peuvent tromper le consommateur car ils sont sains en apparence, mais ne le sont pas toujours (une alternative douteuse au respect des pratiques sanitaires ?).

Enfin, sur le plan environnemental, les animaux de laboratoire nourris sur le long terme avec des aliments irradiés souffrent de plusieurs maladies génétiques comme les malformations, et l’irradiation faisant appel à l’industrie nucléaire, la pollution se manifeste à plusieurs niveaux (déchets, CO2, radioactivité, transport…).

Quels sont les principaux risques potentiels pour le consommateur ?

On soupçonne les aliments irradiés de subir des modifications génétiques qui pourraient provoquer des cancers. D’autre part – et là , le doute n’est pas de mise, la production de radicaux libres induite par cette technique de conservation a un rôle prépondérant dans le déclenchement du processus de dégradation cellulaire.

Les associations pointent du doigt la ionisation

Face à une telle polémique sur l’irradiation, qui se développe à travers le monde, des associations étrangères et françaises telles que Action Consommation, la Fédération Nature et Progrès ou encore Les Amis de la Terre n’ont pas tardé à réagir. Parmi leurs requêtes envers le gouvernement et la Commission européenne, on trouve :

  • L’attribution de fonds pour une recherche, indépendante et transparente, sur les effets pour la santé de la consommation d’aliments irradiés,
  • Une modification de la liste des aliments autorisés en France,
  • Une mise en place d’enquêtes sur les fraudes,
  • Des contrôles significatifs par les différents pays de l’Union Européenne, et la mise en place de sanctions.

Ainsi, campagnes, communiqués, pétitions et rencontres se multiplient pour inciter les consommateurs à la mobilisation contre cette pratique qu’elles considèrent des plus douteuses…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chanou 34 Membre 9 237 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, Imaginaerum a dit :

Enfin, sur le plan environnemental, les animaux de laboratoire nourris sur le long terme avec des aliments irradiés souffrent de plusieurs maladies génétiques comme les malformations

Gnééé?

Vous avez un lien pour ça?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chanou 34 Membre 9 237 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 8 minutes, Imaginaerum a dit :

merci mais ce texte ne prouve rien ; je voulais une étude prouvant que les aliments irradiés provoquaient des malformations après la naissance.....ce qui embryologiquement est une absurdité. Un organe qui n'est pas malformé à la naissance de l'individu ne peut pas le devenir ensuite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imaginaerum Membre 2 819 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Les aliments ionisés pourraient contenir de nouveaux éléments soupçonnés d'être cancérigènes et mutagènes. A ce titre, des animaux de laboratoire nourris d'aliments irradiés sur de longues périodes souffrent de nombreuses maladies génétiques, de problèmes de reproduction, de déformations et de mortalité précoce, selon une étude[1] menée par des scientifiques allemands et français. En effet, une substance particulière créée par l'irradiation dans les aliments, l'alkylcyclobutanone, pourrait être facteur de cancer.

1- Delincée, H. and Pool-Zobel, B. « Genotoxic properties of 2-dodecyclobutanone, a compound formed on irradiation of food containing fat » Radiation Physics and Chemistry, 52:39-42, 1998

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chanou 34 Membre 9 237 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

OK. Donc il n'est pas question de malformations. Soyons précis sur les termes.

Ensuite encore une fois, une maladie génétique c'est depuis la naissance. Elle peut s'exprimer ou pas, et on peut envisager que les circonstances environnementales rendent patente une maladie jusque-là latente mais en aucun cas qu'elles la créent.

Par contre, d'accord pour les cancers et les infertilités, c'est d'ailleurs pas nouveau, c’est connu depuis longtemps.

Modifié par chanou 34

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pierrot89 Membre 2 246 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 12/05/2019 à 15:38, Imaginaerum a dit :

Les aliments ionisés pourraient contenir de nouveaux éléments soupçonnés d'être cancérigènes et mutagènes. A ce titre, des animaux de laboratoire nourris d'aliments irradiés sur de longues périodes souffrent de nombreuses maladies génétiques, de problèmes de reproduction, de déformations et de mortalité précoce, selon une étude[1] menée par des scientifiques allemands et français. En effet, une substance particulière créée par l'irradiation dans les aliments, l'alkylcyclobutanone, pourrait être facteur de cancer.

1- Delincée, H. and Pool-Zobel, B. « Genotoxic properties of 2-dodecyclobutanone, a compound formed on irradiation of food containing fat » Radiation Physics and Chemistry, 52:39-42, 1998

Il existe des soupçons mais aucune démonstration d'un risque sanitaire de consommer des aliments traités par irradiation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imaginaerum Membre 2 819 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 1 minute, Pierrot89 a dit :

Il existe des soupçons mais aucune démonstration d'un risque sanitaire de consommer des aliments traités par irradiation.

j'aime le principe de précaution, après les dégâts sont faits et sont irréversibles. je pense qu'avant de laisser les gens consommer des "merdes" en grande quantité, on devrait vérifier qu'il n'y a aucun risque et pas attendre des années que le dégâts soient faits. Mais de toute façon, c'est déjà trop tard, si les études prouvent ces résultats, les conséquences seront déjà irréparables.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chanou 34 Membre 9 237 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a une heure, Imaginaerum a dit :

j'aime le principe de précaution, après les dégâts sont faits et sont irréversibles. je pense qu'avant de laisser les gens consommer des "merdes" en grande quantité, on devrait vérifier qu'il n'y a aucun risque et pas attendre des années que le dégâts soient faits. Mais de toute façon, c'est déjà trop tard, si les études prouvent ces résultats, les conséquences seront déjà irréparables.

Il n'y a jamais "aucun risque". Jamais.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pierrot89 Membre 2 246 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 14 heures, Imaginaerum a dit :

j'aime le principe de précaution, après les dégâts sont faits et sont irréversibles. je pense qu'avant de laisser les gens consommer des "merdes" en grande quantité, on devrait vérifier qu'il n'y a aucun risque et pas attendre des années que le dégâts soient faits. Mais de toute façon, c'est déjà trop tard, si les études prouvent ces résultats, les conséquences seront déjà irréparables.

Avec ce principe stupide vous ne pouvez faire aucune action car il est impossible de démontrer qu'une action est sans aucun risque.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imaginaerum Membre 2 819 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, Pierrot89 a dit :

Avec ce principe stupide vous ne pouvez faire aucune action car il est impossible de démontrer qu'une action est sans aucun risque.

C est gentil de m insulter. Fin de l echange. Merci de ne plus me citer et de ne plus me lire. J en ferais autant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité