Aller au contenu

Peut-on résoudre les inégalités en changeant nos achats ?

Messages recommandés

Capt-Volte Invité 2 messages
Baby Forumeur‚ 28ans
Posté(e)

Récemment je discutais avec une amie qui travaille dans la finance, elle affirmait que en tant que citoyen, la seule marge d'action qui nous restait était de boycotter certains produits au profit d'autres. Cette action aurait pour effet de réorienter le système de production et ainsi, de façon corrélative, de créer des emplois dans des domaines écoresponsables. A son sens, changer nos habitudes de consommation obligerait les entreprises à produire autrement, et par conséquent à organiser l'entreprise autrement. Cette nouvelle organisation serait automatiquement porteuse de vertus éthiques et réglerait les injustices sociales.
Je suis un peu désarmé face à ce raisonnement, puisqu'il suppose que la production dépend principalement de la consommation, or il me semble que c'est l'inverse. De plus, le greenwashing et autres méthodes de voilement de la réalité des conditions de production, montrent qu'il ne s'agit pas seulement d'une affaire de débouchés pour les produits, mais d'une logique entrepreneuriale qui même si elle se dirige vers une production plus écolo, peut toutefois s'accommoder des rapports de subordination et d'exploitation du salariat. Quelqu'un peut-il m'aider à éclairer cette question ? A en réfuter les présupposés ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
BadKarma Membre 10215 messages
Docteur Honoris Causa Es "Patati & Patata..."‚ 56ans
Posté(e)

Consommer le stricte nécessaire en révisant majeurement son niveau de vie me semble la voie la plus opérative afin de contribuer à une véritable transformation de l' architecture de nos sociétés toxiques...

  • Like 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
soloandsolo Membre 3364 messages
Forumeur alchimiste‚ 59ans
Posté(e)
il y a 15 minutes, Capt-Volte a dit :

Récemment je discutais avec une amie qui travaille dans la finance, elle affirmait que en tant que citoyen, la seule marge d'action qui nous restait était de boycotter certains produits au profit d'autres. Cette action aurait pour effet de réorienter le système de production et ainsi, de façon corrélative, de créer des emplois dans des domaines écoresponsables. A son sens, changer nos habitudes de consommation obligerait les entreprises à produire autrement, et par conséquent à organiser l'entreprise autrement. Cette nouvelle organisation serait automatiquement porteuse de vertus éthiques et réglerait les injustices sociales.
Je suis un peu désarmé face à ce raisonnement, puisqu'il suppose que la production dépend principalement de la consommation, or il me semble que c'est l'inverse. De plus, le greenwashing et autres méthodes de voilement de la réalité des conditions de production, montrent qu'il ne s'agit pas seulement d'une affaire de débouchés pour les produits, mais d'une logique entrepreneuriale qui même si elle se dirige vers une production plus écolo, peut toutefois s'accommoder des rapports de subordination et d'exploitation du salariat. Quelqu'un peut-il m'aider à éclairer cette question ? A en réfuter les présupposés ?

Votre amie ne manque pas de pertinence. L'acte de consommation  a été implacablement corrélé au désir qui pourtant, lui, ne se supporte pas d'un objet pouvant le combler. Dans l'acte d'achat il y a une dynamique artificiellement structurée : tout objet est censé satisfaire celui-ci mais paradoxalement l'objet obtenu devient déficient presque immédiatement et appelle un objet "amélioré" pour le remplacer. On le voit de façon emblématique avec les séries de smartphones ou Iphones qui deviennent quasi obsolètes dès qu'ils sont achetés, de nouveaux appareils sont immédiatement proposés dans une logique marketing très élaborée.

Reprendre en main sa consommation et donc par ce fait impacter sur la production imposée c'est obligatoirement redevenir autonome au niveau de son désir.

  • Like 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
soisig Membre 5417 messages
Devezh mat‚ 126ans
Posté(e)
Citation

Peut-on résoudre les inégalités en changeant nos achats ?

S'il suffisait de changer nos achats, pour résoudre les inégalités, il n'y aurait plus d'inégalités. Sauf que les inégalités ne sont pas que commerciales, elles sont aussi climatiques, ethniques, géographiques, physiques, intellectuelles, médicales, génétiques ...

résoudre les inégalités est une utopie ;)

  • Confus 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bouddean Membre 2480 messages
Forumeur alchimiste‚ 3ans
Posté(e)
il y a 46 minutes, Capt-Volte a dit :

Récemment je discutais avec une amie qui travaille dans la finance, elle affirmait que en tant que citoyen, la seule marge d'action qui nous restait était de boycotter certains produits au profit d'autres. Cette action aurait pour effet de réorienter le système de production et ainsi, de façon corrélative, de créer des emplois dans des domaines écoresponsables. A son sens, changer nos habitudes de consommation obligerait les entreprises à produire autrement, et par conséquent à organiser l'entreprise autrement. Cette nouvelle organisation serait automatiquement porteuse de vertus éthiques et réglerait les injustices sociales.
Je suis un peu désarmé face à ce raisonnement, puisqu'il suppose que la production dépend principalement de la consommation, or il me semble que c'est l'inverse. De plus, le greenwashing et autres méthodes de voilement de la réalité des conditions de production, montrent qu'il ne s'agit pas seulement d'une affaire de débouchés pour les produits, mais d'une logique entrepreneuriale qui même si elle se dirige vers une production plus écolo, peut toutefois s'accommoder des rapports de subordination et d'exploitation du salariat. Quelqu'un peut-il m'aider à éclairer cette question ? A en réfuter les présupposés ?

Boycotter , ça ne marchera jamais, les gens s'en foutent que ce qu'ils bouffent détruise la nature ou que les fringues qu'ils portent soient fabriquées par des esclaves payés 1€ par jour, il y a bien quelques cas de conscience, mais ça n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan de la production et de la consommation .

De plus, si tu boycotte telles ou telles marques ou telles ou telles provenances, on te le fera bouffer par les oreilles ou par les narines, mais on t 'en fera bouffer en lui faisant faire un détour ou en l'appelant autrement .

Nan ! Le boycotte ne marchera jamais , par contre, le plébiscite a ses chances .

Mangez de la viande! buvez du vin ! Bientôt bouffez des insectes , miam! là oui, les gens obéissent, les gens aiment consommer, alors plutôt que de boycotter des produits ou un mode de production, plébiscitez en , faites de la pub pour des produits respectueux ou des marques équitables .

Aide l'arbre à pousser, il fera de l'ombre lui même à la mauvaise herbe . 

Modifié par bouddean

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 28086 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, BadKarma a dit :

Consommer le stricte nécessaire en révisant majeurement son niveau de vie me semble la voie la plus opérative afin de contribuer à une véritable transformation de l' architecture de nos sociétés toxiques…

Certes mais je pense aussi qu'on doit boycotter tout ce qui se vend sous emballage non recyclable et toxique pour la planète et là ça va être difficile car tout est vendu sous plastoc!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BELUGA Membre 8683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 49 minutes, querida13 a dit :

Certes mais je pense aussi qu'on doit boycotter tout ce qui se vend sous emballage non recyclable et toxique pour la planète et là ça va être difficile car tout est vendu sous plastoc!

Il y a de plus en plus de boutiques ou de coins de vente en vrac.

Modifié par BELUGA
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bibifricotin Membre 10766 messages
Forumeur alchimiste‚ 74ans
Posté(e)
Il y a 11 heures, Capt-Volte a dit :

Récemment je discutais avec une amie qui travaille dans la finance, elle affirmait que en tant que citoyen, la seule marge d'action qui nous restait était de boycotter certains produits au profit d'autres. Cette action aurait pour effet de réorienter le système de production et ainsi, de façon corrélative, de créer des emplois dans des domaines écoresponsables. A son sens, changer nos habitudes de consommation obligerait les entreprises à produire autrement, et par conséquent à organiser l'entreprise autrement. Cette nouvelle organisation serait automatiquement porteuse de vertus éthiques et réglerait les injustices sociales.
Je suis un peu désarmé face à ce raisonnement, puisqu'il suppose que la production dépend principalement de la consommation, or il me semble que c'est l'inverse. De plus, le greenwashing et autres méthodes de voilement de la réalité des conditions de production, montrent qu'il ne s'agit pas seulement d'une affaire de débouchés pour les produits, mais d'une logique entrepreneuriale qui même si elle se dirige vers une production plus écolo, peut toutefois s'accommoder des rapports de subordination et d'exploitation du salariat. Quelqu'un peut-il m'aider à éclairer cette question ? A en réfuter les présupposés ?

Il est évident que la consommation oriente la production. Toutes les entreprises sont à l'affût des désirs des consommateurs et consacrent des sommes énormes  à cette quête. En effet les consommateurs ont un pouvoir important sur la production, par contre ils n'en sont pas toujours conscients individuellement. Si une majorité avait une démarche écoresponsable, la production devrait obligatoirement s'y conformer pour survivre. Pour les autres aspects concernant l'entreprise, comme le climat social et autre, là aussi ils pourront agir en boycottant les firmes qui s'écartent des normes sociales.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 17998 messages
Forumeur alchimiste‚ 108ans
Posté(e)
Il y a 11 heures, Capt-Volte a dit :

Je suis un peu désarmé face à ce raisonnement, puisqu'il suppose que la production dépend principalement de la consommation, or il me semble que c'est l'inverse

oui et non ... pour les achats compulsifs l'industrie provoque les besoins , en revanche pour la consommation raisonnée comme le végétarisme ,celle ci  dicte à l'industrie les besoins ...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ERICPASCAL Membre 108 messages
Forumeur inspiré‚ 47ans
Posté(e)
Le 20/04/2019 à 12:52, Capt-Volte a dit :

Récemment je discutais avec une amie qui travaille dans la finance, elle affirmait que en tant que citoyen, la seule marge d'action qui nous restait était de boycotter certains produits au profit d'autres. Cette action aurait pour effet de réorienter le système de production et ainsi, de façon corrélative, de créer des emplois dans des domaines écoresponsables. A son sens, changer nos habitudes de consommation obligerait les entreprises à produire autrement, et par conséquent à organiser l'entreprise autrement. Cette nouvelle organisation serait automatiquement porteuse de vertus éthiques et réglerait les injustices sociales.
Je suis un peu désarmé face à ce raisonnement, puisqu'il suppose que la production dépend principalement de la consommation, or il me semble que c'est l'inverse. De plus, le greenwashing et autres méthodes de voilement de la réalité des conditions de production, montrent qu'il ne s'agit pas seulement d'une affaire de débouchés pour les produits, mais d'une logique entrepreneuriale qui même si elle se dirige vers une production plus écolo, peut toutefois s'accommoder des rapports de subordination et d'exploitation du salariat. Quelqu'un peut-il m'aider à éclairer cette question ? A en réfuter les présupposés ?

https://boycottcitoyen.org/ pour t'aider 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ERICPASCAL Membre 108 messages
Forumeur inspiré‚ 47ans
Posté(e)
Le 20/04/2019 à 12:52, Capt-Volte a dit :

Récemment je discutais avec une amie qui travaille dans la finance, elle affirmait que en tant que citoyen, la seule marge d'action qui nous restait était de boycotter certains produits au profit d'autres. Cette action aurait pour effet de réorienter le système de production et ainsi, de façon corrélative, de créer des emplois dans des domaines écoresponsables. A son sens, changer nos habitudes de consommation obligerait les entreprises à produire autrement, et par conséquent à organiser l'entreprise autrement. Cette nouvelle organisation serait automatiquement porteuse de vertus éthiques et réglerait les injustices sociales.
Je suis un peu désarmé face à ce raisonnement, puisqu'il suppose que la production dépend principalement de la consommation, or il me semble que c'est l'inverse. De plus, le greenwashing et autres méthodes de voilement de la réalité des conditions de production, montrent qu'il ne s'agit pas seulement d'une affaire de débouchés pour les produits, mais d'une logique entrepreneuriale qui même si elle se dirige vers une production plus écolo, peut toutefois s'accommoder des rapports de subordination et d'exploitation du salariat. Quelqu'un peut-il m'aider à éclairer cette question ? A en réfuter les présupposés ?

https://boycottcitoyen.org/ pour t'aider 

https://www.acheteralasource.com/ Tu peux trouver toutes les adresses pour acheter à la source ce dont tu as besoin dans ta ville, ta région.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ouest35 Membre 11543 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 21/04/2019 à 00:47, stvi a dit :

oui et non ... pour les achats compulsifs l'industrie provoque les besoins , en revanche pour la consommation raisonnée comme le végétarisme ,celle ci  dicte à l'industrie les besoins ...

Pas faux !

Il y a aussi pour certaines consommations le produit transformé fait maison : juste pour exemple réapprendre aux enfants a manger la crème au chocolat maison plutôt que des crèmes, yaourts et autres au même chocolat mais qui n'ont en gros que la poudre de lait pour les fabriquer vidés des éléments nutritifs et bourrés de sucres )!

:)Le pot au feu des familles nourrit la famille la moitié de la semaine ... (ça cuit longtemps et tout seul certes il faut éplucher les légumes ) : potage au vermicelle pour 3 jours - la viande avec les légumes - ensuite un hachis Parmentier et le dernier jour les restes de viandes en tits morceau en vinaigrette avec des zéchalottes et du persil ... et patates en vinaigrettes itou ...

Fruits et légumes de saison

En gros consommer sobre et simple et regarder les étiquettes ... et popoter (c'est chiant ... oh que oui ... mais si on compte ses picaillons bin c'est la meilleure solution) ... revenir aux fondamentaux du consommer pour se nourrir et non acheter frénétiquement pour consommer ! Pas facile mais la Force du Destin nous y obligera ... :D

Je ne sais pas si celà changera les inégalités qui sont intrinsèques a toutes les sociétés mais au moins le gâchis sera limité et peut-être la Planète mieux respectée, cette Planète qui nous appartient a tous à parts égales  !

Modifié par ouest35
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraction Membre 1374 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)
Le 20/04/2019 à 12:52, Capt-Volte a dit :

Récemment je discutais avec une amie qui travaille dans la finance, elle affirmait que en tant que citoyen, la seule marge d'action qui nous restait était de boycotter certains produits au profit d'autres. Cette action aurait pour effet de réorienter le système de production et ainsi, de façon corrélative, de créer des emplois dans des domaines écoresponsables. A son sens, changer nos habitudes de consommation obligerait les entreprises à produire autrement, et par conséquent à organiser l'entreprise autrement. Cette nouvelle organisation serait automatiquement porteuse de vertus éthiques et réglerait les injustices sociales.
Je suis un peu désarmé face à ce raisonnement, puisqu'il suppose que la production dépend principalement de la consommation, or il me semble que c'est l'inverse. De plus, le greenwashing et autres méthodes de voilement de la réalité des conditions de production, montrent qu'il ne s'agit pas seulement d'une affaire de débouchés pour les produits, mais d'une logique entrepreneuriale qui même si elle se dirige vers une production plus écolo, peut toutefois s'accommoder des rapports de subordination et d'exploitation du salariat. Quelqu'un peut-il m'aider à éclairer cette question ? A en réfuter les présupposés ?

Bonjour,

La responsabilité de la production est triple, puisqu’elle met en scène trois acteurs principaux :

Le consommateur, le parent normatif, et le distributeur (fournisseur).

Il ne faut pas négliger la responsabilité du distributeur car, vous avez raison, il y a une réciprocité : la demande induit l’offre, et l’offre rend la demande possible.

Il est vrai que c’est le trafic qui fait la route, comme il est vrai que la route fait le trafic.

Nous n'arriverons pas à grand chose sans politique volontariste de l'offre, et sans autodiscipline de la demande.

Cordialement, Fraction.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
soisig Membre 5417 messages
Devezh mat‚ 126ans
Posté(e)
Le 20/04/2019 à 14:53, querida13 a dit :

Certes mais je pense aussi qu'on doit boycotter tout ce qui se vend sous emballage non recyclable et toxique pour la planète et là ça va être difficile car tout est vendu sous plastoc!

Laissons aux entreprises le temps d'opérer ces changements, changer des machines et des protocoles prend du temps et coûte beaucoup d'argent, sans compter le nombre de salariés qui vivent des entreprises fabricant des emballages. 

Le 20/04/2019 à 15:43, BELUGA a dit :

Il y a de plus en plus de boutiques ou de coins de vente en vrac.

On en trouve aussi dans les super marchés, mais je ne trouve pas cela pratique.

Il y a 6 heures, ouest35 a dit :

Il y a aussi pour certaines consommations le produit transformé fait maison : juste pour exemple réapprendre aux enfants a manger la crème au chocolat maison plutôt que des crèmes, yaourts et autres au même chocolat mais qui n'ont en gros que la poudre de lait pour les fabriquer vidés des éléments nutritifs et bourrés de sucres )!

:)Le pot au feu des familles nourrit la famille la moitié de la semaine ... (ça cuit longtemps et tout seul certes il faut éplucher les légumes ) : potage au vermicelle pour 3 jours - la viande avec les légumes - ensuite un hachis Parmentier et le dernier jour les restes de viandes en tits morceau en vinaigrette avec des zéchalottes et du persil ... et patates en vinaigrettes itou ...

 

ça c'était bien quand les mères ne travaillaient pas et pour les yaourts, il suffit de lire les étiquettes pour acheter de bon produits. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Condorcet Membre 4297 messages
Forumeur alchimiste‚ 61ans
Posté(e)

Ouais, la vente en vrac n'est pas une solution miraculeuse. La dernière fois :

- Vous vendez des peignes ?

- Sous le foi de veau.

:hum:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 12234 messages
scientifique‚
Posté(e)
Le 20/04/2019 à 12:52, Capt-Volte a dit :

Récemment je discutais avec une amie qui travaille dans la finance, elle affirmait que en tant que citoyen, la seule marge d'action qui nous restait était de boycotter certains produits au profit d'autres. Cette action aurait pour effet de réorienter le système de production et ainsi, de façon corrélative, de créer des emplois dans des domaines écoresponsables. A son sens, changer nos habitudes de consommation obligerait les entreprises à produire autrement, et par conséquent à organiser l'entreprise autrement. Cette nouvelle organisation serait automatiquement porteuse de vertus éthiques et réglerait les injustices sociales.
Je suis un peu désarmé face à ce raisonnement, puisqu'il suppose que la production dépend principalement de la consommation, or il me semble que c'est l'inverse. De plus, le greenwashing et autres méthodes de voilement de la réalité des conditions de production, montrent qu'il ne s'agit pas seulement d'une affaire de débouchés pour les produits, mais d'une logique entrepreneuriale qui même si elle se dirige vers une production plus écolo, peut toutefois s'accommoder des rapports de subordination et d'exploitation du salariat. Quelqu'un peut-il m'aider à éclairer cette question ? A en réfuter les présupposés ?

La production de masse ne se fait que s'il y a un marché d'acheteurs. Si les acheteurs boudent le produit, la production ralentit pour ne pas gonfler les stocks d'invendus ! sinon cela reviendrait à produire à perte.

Donc si les consommateurs boudent un produit, celui-ci ne sera plus disponible à la vente. Avant l'arrêt total de la production, il y aura peut-être une campagne de promotion ou de pub. Mais si cette action publicitaire n'a pas de succès, on arrêtera tout Donc oui le consommateur a un pourvoir de régulation du commerce et de la production.

Ex Si les consommateurs n'achetaient pas des fraises à Noël, on arrêterait l'importation des fraises depis les pays de l'hémisphère sud et ce serait bon pour économiser du kérosène !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 13066 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 50ans
Posté(e)

Je ne remets pas en cause la pertinence du topic car il est pertinent.

Et néanmoins penser que mon acte politique de citoyen, c'est d'abord choisir mes produits de consommation c'est quand même assez symptomatique de notre fonctionnement en société. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ERICPASCAL Membre 108 messages
Forumeur inspiré‚ 47ans
Posté(e)
Il y a 11 heures, ERICPASCAL a dit :

https://boycottcitoyen.org/ pour t'aider à savoir les produits qu'il faut boycotter pour l'écologie et pour l'économie.

 

https://www.acheteralasource.com/ Tu peux trouver toutes les adresses pour acheter à la source ce dont tu as besoin dans ta ville, ta région, la viande produite dans ta région, les fruits et légumes qui poussent dans ta région. Beaucoup le font et n'achètent donc plus des produits qui viennent de partout dans le monde, et si encore plus le font bien sûr que ça influe vs l'économie libérale !

Grâce à ça, Je ne vais plus en grandes surfaces qui vont virer leurs employés par économie de toutes façons, je les boycotte aussi ! 

Autre avantage, tu commerces avec des humains dans le respect, et ce n'est pas beaucoup plus cher, et ça baissera même car ces fermiers ne veulent pas s'enrichir, juste vendre leur récolte et faire consommer plus intelligemment ! 

 

 

Modifié par ERICPASCAL

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 28086 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, soisig a dit :

Laissons aux entreprises le temps d'opérer ces changements, changer des machines et des protocoles prend du temps et coûte beaucoup d'argent, sans compter le nombre de salariés qui vivent des entreprises fabricant des emballages. 

On en trouve aussi dans les super marchés, mais je ne trouve pas cela pratique.

ça c'était bien quand les mères ne travaillaient pas et pour les yaourts, il suffit de lire les étiquettes pour acheter de bon produits. 

Un yaourt nature mélangé à un litre de lait frais remplir les pots d'une yaourtière et mettre en route la yaourtière treize heures et tu as tes 6 yaourts pas trafiqués le lendemain. Certains les font à l'autocuiseur...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 13066 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 50ans
Posté(e)
il y a 10 minutes, querida13 a dit :

Un yaourt nature mélangé à un litre de lait frais remplir les pots d'une yaourtière et mettre en route la yaourtière treize heures et tu as tes 6 yaourts pas trafiqués le lendemain. Certains les font à l'autocuiseur...

Et si la yaourtière est produit en chine par des enfants exploités puis exportés dans des super tankers sur 18 000 kilomètres pour etre acheté en supermarché transportée par un trente huit tonnes qui a désactivé son adblue pour finir dans ta cuisine avec treize heures de fonctionnement qui a nécessité de l'uranium refroidi par une eau légèrement polluée qui sert à abreuver la vache qui fait le lait que tu mets dans ta yaourtière ?

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • FFr Mag' 2.0

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité