Victimes ou "bénéficiaires" des Plans Sociaux?


Lady_dulcinee Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour,

Je suis étudiante en RH, et j'ai eu un cours portant sur les Plan sociaux qui m'a plutôt surpris ;) ... en effet, le prof semblait dire que les plans sociaux n'étaient pas forcément un évènement négatif dans la vie des salariés, car pour certains d'entre eux, cela leur permettrai d'accomplir des "rêves" qu'ils avaient jusque-là enterré (formation pour se reconvertir dans un emploi que le salarié avait envie de découvrir, départ négocié à la retraite, déménagement et découverte d'une nouvelle zone géographique... et j'en passe).

Qu'en pensez-vous?

Laisser vos commentaires, et faites-moi part de vos expériences (bonnes ou mauvaises).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Crap Membre 2 264 messages
Craposorus-Rex‚ 31ans
Posté(e)

Bonjour,

merci de ta participation. N'hésite pas à aller te présenter dans le forum bienvenue afin que nous te connaissions mieux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 469 messages
Anarchiste épistémologique‚ 42ans
Posté(e)

Je pense que c'est juste. C'est a dire qu'un licenciement n'est pas forcement un évènement négatif. Mais bon je pense qu'il faut insister sur le "pas forcement", parce que c'est rare les gens qui prennent le licenciement comme quelque choses de positif dans leur vie (surtout si ils ont des emprunts bancaires et autres responsabilites...).

En general les gens s'encrasse volontier dans la routine: boulot, metro, dodo. Parfois ils detestent leur jobs mais y restent parce que d'en changer demande des efforts, un stress suplementaire, et la prise de risque. Ou encore apres avoir acquis une experience professionelle ils aimeraient bien gravir les echellons mais sont bloquee par une direction plutot rigide.

Le licenciement peut alors agir comme d'electro-choc et ils arrivent finalement a realiser ce qu'ils n'avaient jamais eu le courage de faire jusqu'a present.

Mais quoi qu'il en soit, un licenciement ne peut jamais etre un evenement "joyeux", meme si au finish on trouve un boulot meilleur. C'est un peu comme dans les relations humaines: on se sent toujours mieux quand on "ejecte" une copine un peu collante que quand on se fait lourder, meme par la pire des grognaces...C'est une question de fierte j'imagine..

Modifié par Yiauthli

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
danaxia Membre 1 354 messages
Cool‚ 65ans
Posté(e)

Que dire de plus que de Lilie. Sinon il faut que ce soit un débat. ;)

Modifié par danaxia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Huan Membre 2 591 messages
Forumeur alchimiste‚ 46ans
Posté(e)

Moi je suis en plein dedans. Je quitte une société pour laquelle j'ai travaillé 10 ans dans le cadre d'un plan négocié. Je suis plutôt d'accord avec notre ami d'Outre Manche. Moi j'ai eu la chance de pouvoir me préparer à mon départ car cela faisait 2 ans que je n'avais plus de visibilité sur mon évolution de carrière. Alors je me suis préparé, j'ai fait un bilan de compétence (l'intérêt de ce genre d'exercice est extrêmement variable), j'ai fait une enquête métier, j'ai travaillé mon réseau (les fournisseurs, des anciens collègues...) et puis est venu ce plan négocié avec tous les dispositifs qui vont avec car au delà du petit pactole que parfois on peut toucher, la formation continue reste l'arme absolue dans le cadre d'une transition pro. Ensuite si vous avez un peu de temps devant vous et en fonction de votre état d'esprit, de votre profil, ne cherchez pas forcément un retour à l'emploi immédiat. Si vous le pouvez, respectez votre rythme au moins une fois dans votre vie pour être dans de bonnes conditions. Bref, si vous anticipez suffisamment (un plan ne tombe pas du ciel), engagez rapidement une réflexion sur vous, sur votre avenir pro et on ne vous prendra pas au dépourvu. Un dernier conseil: ne sous estimez jamais ce que vous êtes en mesure d'offrir à une autre entreprise, quand bien même vous ne vous balladez pas un Bac + 5 en grande école.

Aujourd'hui, il y pléthore de dispositifs:

-CRP

-Dynamicadre (APEC)

-VAE

N'oubliez pas d'en profiter...

Donc si vous pouvez éviter d'être victime, c'est mieux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dredi Membre 3 173 messages
Amphore euphorique‚ 46ans
Posté(e)

Parmi tous les salariés visés par un plan social, combien changent pour mieux, pas beaucoup je pense. Nombreux sont ceux qui restent sur le carreau. Après tout dépend ou se situe le salarié dans l'échelle sociale de la dite entreprise.

Malgré les stages de reconversion, formations en tout genre

je pense que ce doit être plus difficile d'en tirer un bénéfice.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
muten Membre 3 166 messages
Forumeur interimaire‚
Posté(e)

Il y a une difference entre les cadres , les techniciens et les soutiers .

L'OS de base qui perd son travail n'a pas de plan de carriere .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Huan Membre 2 591 messages
Forumeur alchimiste‚ 46ans
Posté(e)

Oui enfin ça c'est ce que l'on veut nous faire croire parce que le jour où l'on osera mettre à la tête d'un service technique un OS qui a 15 ans d'exp et un cadre tout frais sorti de sa belle école, on ricanera p'tet moins en lisant sa revue "Management"... Les français sont des busards en matière de recrutement...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yiauthli VIP 4 197 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

Oui, tout dépend de la branche d'activité et du poste occupé par l'employé.

Cependant, je ne sais pas si vous vous souvenez des manifs suite aux annonces de licenciements chez Hewlett Packard. Mon oncle y bossait.

Suite aux protestation, le nombre de licenciements prévus à été diminué.

Mais les conditions de départ étaient si intéressantes et la démotivation chez les employés telles, que les demandent de départ on été plus nombreuses que le nombre de postes suprrimés !

Résultat : Hp a du réembaucher !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anonyme.a Membre 138 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

La réponse peut être diverse suivant les personnes rencontrées.

en effet, un licenciement peut être l'occasion de s'interroger sur ses compétences et son parcours puis de repartir vers un poste plus intéressant... J'ai été amené à accompagner plusieurs personnes qui, suite à un licenciement économique, ont pris le temps de s'interroger et de se réorienter vers un nouveau métier les ntéressant beaucoup plus!

Mais ca peut également entrainé une très grande déception voire une dépression dont la personne mettra un certain temps à se remettre.....j'ai notamment été amené à rencontrer plusieurs personnes de + de 50 ans licenciés et pr lesquelles ct non seulement un choc car elles envisageaient de rester ds leur boite juska la retraite , mais en plus, sur le marché du travail, les + de 50 ans ne st pas vraiment les bienvenus...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 469 messages
Anarchiste épistémologique‚ 42ans
Posté(e)

Trop bon Yiauthli ! ;) Cela a dut les embeter un max! Pour quelqu'un travaillant dans cette boite, cela etait l'occas ideale de demander une augmentation de salaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 38ans
Posté(e)

je dirai victime, quand on s'investit durant plusieurs années, et qu'ensuite on t'explique, " ben s'est fini, tu l'as quand meme de travers ", ensuite, pour trouvé mieux ?, pense tu qu'une experience est necessaire, quand tu passe un entretiens, le tous est de savoir se faire vendre, en general le cv est une petite approche, ensuite le salaire, varie selon l'offre et la demande, si ton poste est tres demandé, le jackpot,sinon, tu n'as que tes yeux pour pleuré !!

passé un plan de licencieent a 28 ans ce n'est pas que lorsque tu le passe a 40/45 ans, certaine boite prefere du sang frais !!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yiauthli VIP 4 197 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

Tout de même, à quarante ans, je ne crois pas qu'une boite puisse te considérer trop vieux ! Cinquante, je sais que ca arrive, mais quarante, ca me semble bien tôt...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dredi Membre 3 173 messages
Amphore euphorique‚ 46ans
Posté(e)

D'après le magazine "Usine nouvelle" l'age d'un salarié ou il est le plus performant (physique et intellectuel) est compris entre 18 et 38 ans. Peu d'entreprise peuvent se gosser d'avoir une moyenne d'age comprise dans cette fourchette, alors...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Huan Membre 2 591 messages
Forumeur alchimiste‚ 46ans
Posté(e)

Ce type d'études ne sert qu'à une chose: renforcer la tendance selon laquelle à partir d'un certain âge on ne sert plus à rien. C'est tout à fait responsable quand on s'intitule l'Usine Nouvelle. L'auteur doit être cybernéticien ou scientologue, non? Bref, voilà ce que je pense de ce genre d'analyse inutile...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
siegfried Membre 1 804 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
Ce type d'études ne sert qu'à une chose: renforcer la tendance selon laquelle à partir d'un certain âge on ne sert plus à rien. C'est tout à fait responsable quand on s'intitule l'Usine Nouvelle. L'auteur doit être cybernéticien ou scientologue, non? Bref, voilà ce que je pense de ce genre d'analyse inutile...

Tout a fait d accord d ailleurs je pense que les entreprises qui virent leur "vieux" a tour de bras finiront par s en mordre les doigts enfin de compte.

Car non seulement elles se debarassent de " l ame" de la boite mais aussi d un vivier d experimentés

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Huan Membre 2 591 messages
Forumeur alchimiste‚ 46ans
Posté(e)

Tu as dis l'un des mots clés "l'âme" et le coeur aussi. Les gens rapides, sûrs de leur fait, bien en costard et tout le toutim, y'a pas de problème, c'est bien mais qu'est-ce qui nous fait réagir lorsque l'on paie un professionnel... son attitude, son implication, son calme, son aplomb, ses solutions etc. Ce sont des qualités que l'on peut trouver à tout âge et qui représentent parfois plus de la moitié du boulot... regardez par exemple le modèle de recrutement anglo-saxon qui prend souvent en compte la motivation et le savoir-faire avant d'en arriver à toute autre forme de considération... Avant de dévaloriser nos salariés, nos cadres, commençons par en être fiers... Ensuite on juge sur pièce...

Remarque: je ne réagis pas à ce que tu as dit Dredi, juste à ce que dit l'Usine Nouvelle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant