le suicide

   14 membres ont voté

  1. 1. trouver vous que le suicide est un acte:

    • courageux
      9
    • lâche
      5

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

mistye34 Membre 188 messages
Forumeur inspiré‚ 35ans
Posté(e)

voilà, je me suis toujours demandé si le suicide était un acte lâche ou courageux. En effet, tout le monde vous dira, oh horreur mais si t'es tellement mal dans ta peau que tu ne vois auccune issue?

Moi je sais que je n'aurai pas le courage de me suicider même si je le voulais, d'ailleurs l'idée m'a déjà traversé l'esprit à une époque.

qu'en pensez-vous?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Bashi VIP 5 233 messages
Just Breathe‚ 28ans
Posté(e)

C'est plutot lache.

Mais la mère a été courageuse de porter son enfant 9 mois pour en arriver a ca .

bashi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
velkios Membre 112 messages
Forumeur inspiré‚ 39ans
Posté(e)

Ce n'est ni lâche ni courageux c'est un acte désespéré qui ne rentre pas dans un jugement moral de cet ordre je pense.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dredi Membre 3 173 messages
Amphore euphorique‚ 47ans
Posté(e)
C'est plutot lache.

Mais la mère a été courageuse de porter son enfant 9 mois pour en arriver a ca .

bashi

Et si c'est elle qui le fait ?....

Je ne pense pas sur ce sujet car je ne suis ni à la place, ni dans les circonstances, ni avec les états d'âmes de la personne désireuse de le faire.

Ce que je peux dire, c'est très dur pour ceux qui restent et si on ressent quelque chose pour eux pourquoi leur faire tant de peine?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mistye34 Membre 188 messages
Forumeur inspiré‚ 35ans
Posté(e)

je ne veux en aucun cas juger celui qui se suicide, on ne pourra jamais savoir ce qu'il endure et ce qui le pousse. je pourrai pas affirmer, lui il est courageux ou lâche, ;)

mais je parle de façon générale, de l'acte en lui-même, le fait de se tuer. de décider celà et d'aller jusqu'au bout. Peut-on appeller celà du courage ou de la lâcheté?

mais alors lâcheté envers qui envers quoi finallement?

Je n'ai mis que deux possibilités de réponse car il est intéressant de trancher la question et de débattre sur chaque proposition, mais bien sûr rien n'est tout blanc ou tout noir dans la vie ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maki Membre+ 10 092 messages
Maki Sard... Tsar... euh Star ! ‚ 25ans
Posté(e)

On ne peut pas vraiment parler de lacheté...ni de courage. :D Si une personne tente de se suicidé ou ce suicide, pour moi, c'est une personne qui est instable et qui n'est pas fort mentalement. En fait, c'est un peu lache de ce dir qu'il faut en finir, mais en même temps on ne sait pas ce que la personne a vécue(s)... ;)

Pour moi le suicide n'est pas ce que les gens veulent croire, ce n'est pas une dernière "chance", une personne ce doit de ne pas tenter, même y penser ce serai tro facile. C'est de penser ça qui est lache... Elle doit a tout pris, même essayé de réparer ce qui la mis dans cet état... :D et là elle pourras ce dire qu'elle a fait ce qu'il fallait... ;)

Après, on vas me dire que c'est facile de dire ca comme ça, chez soi au chaud, tranquillement installé dans son fauteil...mais bon, réfléchisé-s'y ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SolOo Membre 1 982 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Acte lâche...non je ne pense pas, c'est plutot un acte désepoirprofond.

Acte courageux....se donner la mort.....je trouve sa vraiment courageux, même si sa parait idiot.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fleur Membre+ 6 157 messages
Belle Plante‚ 42ans
Posté(e)

hum ce sujet a déjà été débattu il y a peu de temps....

bref,en substance j'avais dit,le suicide ce n'est ni du courage,ni de la lâcheté,juste de la souffrance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Caez Administrateur 14 037 messages
Clyde Barrow‚ 34ans
Posté(e)
hum ce sujet a déjà été débattu il y a peu de temps....

bref,en substance j'avais dit,le suicide ce n'est ni du courage,ni de la lâcheté,juste de la souffrance.

;)

Ca pourrait etre de la lacheté, mais personnellement rien que le fait de me dire le mal que je ferai a mes proches en me suicidant me dissuaderai, mais c sur que si tu n'as personne.... :x

J'ai un ami qui c'est suicidé il y a quelques années, je n'ai jamais compris son geste, ca fait vraiment mal, de voir partir un jeune homme de 19ans, qui avait toute sa vie devant lui :'(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mollebille Membre 3 572 messages
Power Bichette !‚ 36ans
Posté(e)

c'est un peu des deux non...

je dirais une lâcheté générale parce qu'on n'a pas le courage de faire face aux situations

et un courage ponctuel, parce que quand même ça doit pas être si facile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mats Membre 2 395 messages
Peace & love‚ 41ans
Posté(e)
hum ce sujet a déjà été débattu il y a peu de temps....

bref,en substance j'avais dit,le suicide ce n'est ni du courage,ni de la lâcheté,juste de la souffrance.

De la souffrance pour soi et pour ses proches.

Si je mets à part les maladies incurables où la personne préfère partir dans la dignité plutôt que de se voir dépérir à petit feu, la souffrance endurée est également immense pour la famille et les amis qui bien souvent n'ont pas idée du mal être de la personne qui souhaite se suicider mais qui pendant des années se rejeteront la faute sur eux en se ressassant tout ce qu'ils auraient pu faire pour éviter d'en arriver à un tel acte. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
danaxia Membre 1 354 messages
Cool‚ 66ans
Posté(e)

Difficile de répondre car dire oui c'est peut c'est laissé croire que c'est un acte courageux, et non un acte de lacheté, les deux solutions ne sont pas évidendes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cherhazade Membre 18 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

toutes les religions bannissent le suicide . c'est un acte qui émane d'une personne desespérée.le fait d'y penser me donne la chair de poule. ;);)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fleur Membre+ 6 157 messages
Belle Plante‚ 42ans
Posté(e)
hum ce sujet a déjà été débattu il y a peu de temps....

bref,en substance j'avais dit,le suicide ce n'est ni du courage,ni de la lâcheté,juste de la souffrance.

De la souffrance pour soi et pour ses proches.

Si je mets à part les maladies incurables où la personne préfère partir dans la dignité plutôt que de se voir dépérir à petit feu, la souffrance endurée est également immense pour la famille et les amis qui bien souvent n'ont pas idée du mal être de la personne qui souhaite se suicider mais qui pendant des années se rejeteront la faute sur eux en se ressassant tout ce qu'ils auraient pu faire pour éviter d'en arriver à un tel acte. ;)

je suis persuadée que la plupart des gens qui se suicident pensent à leurs proches.

Il faut croire que leur souffrance est telle que même l'amour de leurs proches ne les apaise pas suffisamment pour qu'ils renoncent.

On ne peut pas vivre que pour les autres...

Je n'y vois aucune lacheté et aucune bravoure mais seulement la seule issue qu'ils aient trouvé.

Qui pourrait les blâmer!!

Sommes nous dans leurs t^tes?

Subissons nous leurs souffrances?

Non, alors à quoi bon polémiquer et se permettre de faire des jugements moraux?!!

Apres la culpabilté que peuvent ressentir ceux qui restent ne doit pas se transformer en aigreur ou colère contre le disparu.

C'est malsain et inapproprié.

On ne peut qu'accepter leur choix,mais surtout pas le juger.

Restons humbles face à ceux que nous ne pouvons comprendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
beretta Membre 668 messages
Forumeur forcené‚ 30ans
Posté(e)

je trouve ca courageux...bien que cela ne veuille pas dire que je le concois...

ma meilleure amie c'est suicidée on se connaisait depuis des tas d'année on étais toujours a deux on se disait tout ...et pourtant je ne comprend pas ce qu'il l'as poussée a faire ca alors que je croyais la connaitre par coeur...

et elle me manque tjs autant le deuil est encore plus difficile a faire quand on ne comprend pas la mort de la personne a qui l'on tenait...

et c'est la facon qu'elle choisie pour le faire qui me pousse a dire que c'est un acte vachement courageux...ou peut être qu'a 17 ans cela n'est que de l'inconscience...

je ne sais pas en tout cas je ne trouve pas ca lache du tout...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mistye34 Membre 188 messages
Forumeur inspiré‚ 35ans
Posté(e)

je suis d'accord, cet acte restera à jamais incomprehensible car seuls les concernés pourraient répondre et personne ne peut les juger.

beretta, merci pour ton témoignage, je pense que c'est effectivement un acte courageux pour celui qui n'attends plus rien de la vie et je pense aussi que l'âge n'a rien à y voir.

Il y a une chanson de Cabrel qui retrace merveilleusement la souffrance d'une jeune fille de 20 ans. Aujourd'hui, elle brille à côté du soleil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mats Membre 2 395 messages
Peace & love‚ 41ans
Posté(e)
Apres la culpabilté que peuvent ressentir ceux qui restent ne doit pas se transformer en aigreur ou colère contre le disparu.

C'est malsain et inapproprié.

On ne peut qu'accepter leur choix,mais surtout pas le juger.

Restons humbles face à ceux que nous ne pouvons comprendre.

Loin de moi de juger qui que ce soit.

Le coeur a ses raisons que la raison ignore.

Modifié par mats

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 241 305 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)
Ce n'est ni lâche ni courageux c'est un acte désespéré qui ne rentre pas dans un jugement moral de cet ordre je pense.

;) je suis tout a fait d'accord ;)

:D le suicide est au-delà des concepts moraux ordinaire ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
velkios Membre 112 messages
Forumeur inspiré‚ 39ans
Posté(e)

Le suicide c'est courageux, faire un choix qui va à l'encontre de la morale, de la religions, un choix qui est l'aboutissement (certes tragique) d'un engagement personnel.

Le suicide c'est lâche parce que c'est l'abandon des autres, de sa vie, c'est une logique nihiliste, bref tout cela pour dire qu'on peut juger tant que l'on veut, il n'y a pas de vértié, donc pas de réponse à cette question.

Il nous reste à avoir de l'empathie et comprendre ceux et celles qui en arrive là

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Volfoni Membre+ 78 667 messages
Patate à Epée‚ 52ans
Posté(e)

La question n'est pas de savoir si c'est lâche OU courageux.

C'est à la fois lache Et courageux.

Courageux par rapport à l'échéance irréversible que ça représente, par rapport à la souffrance physique que l'acte en lui même peut apporter;

Lâche par rapport à ceux qu'on laisse...et aussi dans l'aspect renoncement.

J'avoue y avoir pensé (à ce niveau là, ça s'appelle plus penser, c'est très proche du passage à l'acte), il y a presque un an.

Un grand moment de désespoir. La vie n'avait plus aucun goût, plus de sel. Elle était terminée (telle qu'elle était avant, du moins). Si j'avais la senstation que ma vie était finie, autant y mettre un terme définitivement.

L'idée ne m'a quitté qu'il y a peu.

J'ai des enfants. 2. Très sympas, très intelligents (mais s'ils étaient cons et antipathiques, ça serait pareil).

S'ils ne m'ont pas permis de suite de garder le goût de vivre, ils m'ont au moins donné l'envie de rester encore un peu..pour eux. Et quitte à rester pour eux, autant s'efforcer d'effacer de ma tronche cet air morose. S'agit pas de leur gâcher la vie, en plus.

Suis resté vivant, dans un premier temps pour eux. Puis pour moi. Pas que j'ai constaté un extraordianire changement dans ma vie. C'est surtout que, pour eux et grâce à eux, j'ai décidé de faire face.

C'était pas une grande cata, ce que j'avais vécu. Juste une très grosse déception.

Quand on a deux enfants aussi merveilleux, on cherche à ne pas les décevoir. On cherche à conserver l'image d'un père rassurant qui contribue à leur construction.

La vie n'a plus de goût ? Assume, mon gars ! Deux petiots croient en toi, c'est pas rien.

J'ai d'abord cherché à tromper les apparences, à toujours paraître joyeux. Pas toujours facile, certes. A force, ça devient un tic. Toujours sourire quand je passe du temps avec eux. Presque trop joyeux à l'extérieur et si triste à l'intérieur.

C'est pas de l'héroisme, loin de là. C'est bien plus facile pour moi qui ai 2 minots si sympas que pour quelqu'un qui n'a plus personne.

Depuis quelques temps, à force de tout faire pour avoir l'ai gai, pour eux, j'ai évolué, lentement.

Malgré les viscissitudes de la vie, je fais tout pour me sentir le mieux du monde et affronter l'adversité.

Je ne rate jamais une occasion (elles sont parfois rares) de me sentir vivant.

J'ai voté "courageux". Mais aurais pu voté le contraire.

Je ne m'octrois pas le droit de juger là-dessus.

J'aurais pu avoir le courage de passer à l'acte. Dans ce cas là, ce n'est pas vraiment du courage, juste de l'élan.

Mais comme j'aurais été lâche de laisser mes 2 gamins sur le bord du chemin. Et d'autres proches avec eux.

Je ne suis pas moralisateur. A mon sens, il n'y a pas lieu de savoir si c'est lâche ou courageux, moral ou immoral, interdit ou autorisé.

Je comprends aisément les cheminements qui peuvent amener au suicide. Je ne prône pas le "tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir". Juste le "on verra bien".

Me suis auto-décerné un diplome en "cépagravologie". C'est pas de l'optimisme forcé. Surtout pas. Juste qu'on peut rayer le mot "espoir" de son vocabulaire et continuer à vivre quand même. Du mieux qu'on peut. On oublie pas ses affres. On vit avec. On assume. J'ai du merdé quelque part. Je ne vis plus comme avant. Je compte encore pour ma descendance. C'est ça qui compte. Chaque instant passé avec eux, à les voir grandir, est une raison supplémentaire de rester en vie.

Le suicide n'est ni lâche ni courageux. Tout juste égoïste.

Oui sûrement. Vivre parce que d'autres comptent sur moi, c'est aussi une forme d'égoïsme. Mais ça n'a pas que des aspects négatifs. Ca permet seulement de se sentir exister.

Allez, soyez pas cons, faut rester. Qui sait, il peut peut-être arriver quelque chose d'extraordinaire aux plus desespérés d'entre nous.

Qui vivra verra.

Carpe Diem

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant