Aller au contenu

Quelles sentiments éprouvez-vous ?

Messages recommandés

brooder Membre 1 888 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)

Si la fierté pour soi-même est risible, elle peut être porter à un tiers, elle a alors toute sa valeur.

La honte est t-elle comme la colère un mauvais sentiment ?

La joie comme la fierté est t-elle risible si elle est constante ...

Charles Fourier en son temps étudia "l'économie des sentiments", sont t-ils un produit ou un outil de la connaissance ?

...

Alors que penser de l'amour ???!!!

Les sentiments, plus que des réponses, prêtent à réflexion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Colybris Membre 3 724 messages
Forumeur alchimiste‚ 46ans
Posté(e)

Bon je fais un copier coller du sujet dans Google translate et je te dis .... :hu:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
brooder Membre 1 888 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, Colybris a dit :

Bon je fais un copier coller du sujet dans Google translate et je te dis .... :hu:

C'est vrai que dernièrement on s'est aperçu que l'eau tombait du ciel, mais qui n'a jamais vu la mer ne s'inquiète pas trop :smile2:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sirielle Membre 3 073 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)

Lorsqu'il s'agit d'émotion en tant que telle la culpabilisation n'a pas à intervenir. C'est dans la provocation et/ou dans l'interprétation de ces émotions ainsi que des sentiments qui en découlent que cette culpabilisation peut éventuellement avoir une utilité pour l'éthique. Modérer l'expression des émotions et les comprendre contribue en effet à les valoriser au mieux. Or le contexte les légitimise ou pas, entre autres en fonction de ses propres priorités.

Modifié par sirielle
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
brooder Membre 1 888 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)
il y a 15 minutes, sirielle a dit :

Lorsqu'il s'agit d'émotion en tant que telle la culpabilisation n'a pas à intervenir. C'est dans la provocation et/ou dans l'interprétation de ces émotions ainsi que des sentiments qui en découlent que cette culpabilisation peut éventuellement avoir une utilité pour l'éthique. Modérer l'expression des émotions et les comprendre contribue en effet à les valoriser au mieux. Or le contexte les légitimise ou pas, entre autres en fonction de ses propres priorités.

Maitriser ses émotions/sentiments sans les modifier, je n'y crois pas (pourrait dire monsieur je sais tout)

Partager plutôt que les juger entraine le risible

Seul le mépris pour autrui est gérable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sirielle Membre 3 073 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)
il y a 52 minutes, brooder a dit :

Maitriser ses émotions/sentiments sans les modifier, je n'y crois pas (pourrait dire monsieur je sais tout)

Partager plutôt que les juger entraine le risible

Seul le mépris pour autrui est gérable.

Pour moi la maîtrise des sentiments, réside dans la qualité qu'on donne à leur expression (linguistique, comportementale, etc..). En incluant l'aptitude à provoquer ceux qui sont positifs, et à résoudre correctement ceux qui sont négatifs, dont les méprisants.

Modifié par sirielle
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
brooder Membre 1 888 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)
il y a 1 minute, sirielle a dit :

Pour moi la maîtrise des sentiments, réside dans la qualité qu'on donne à leur expression. En incluant l'aptitude à provoquer ceux qui sont positifs, et à résoudre correctement ceux qui sont négatifs, dont les méprisants.

Ne dit t-on pas "pour le meilleur et le pire" ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
brooder Membre 1 888 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)

Nous baignons dans un océan de malentendus et nous feignons de chercher chez l'autre les raisons du malaise général, et pi c tou.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sirielle Membre 3 073 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)
il y a 14 minutes, brooder a dit :

Ne dit t-on pas "pour le meilleur et le pire" ?

En effet, pour évoquer les avantages et les inconvénients d'une situation.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
brooder Membre 1 888 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)
à l’instant, sirielle a dit :

En effet, pour évoquer les avantages et les inconvénients d'une situation.

Le mieux est l'ennemi du bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Timo-I Membre 22 456 messages
Le nouveau Timo.‚ 29ans
Posté(e)

Ce qui est surtout risible, c'est de ne pas vouloir rechercher son bonheur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
brooder Membre 1 888 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Timo-I a dit :

Ce qui est surtout risible, c'est de ne pas vouloir rechercher son bonheur.

Je vois que tu continues a travailler, c'est bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
brooder Membre 1 888 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)
il y a 11 minutes, Timo-I a dit :

Ce qui est surtout risible, c'est de ne pas vouloir rechercher son bonheur.

C'est comment maintenant le bonheur ? dépêches toi de vivre, dépêches toi de mourir ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Timo-I Membre 22 456 messages
Le nouveau Timo.‚ 29ans
Posté(e)

Aucunement besoin de se dépêcher pour ressentir quelque chose d'agréable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eriu Membre 868 messages
Forumeur accro‚ 54ans
Posté(e)
Il y a 7 heures, brooder a dit :

Si la fierté pour soi-même est risible, elle peut être porter à un tiers, elle a alors toute sa valeur.

La honte est t-elle comme la colère un mauvais sentiment ?

La joie comme la fierté est t-elle risible si elle est constante ...

Charles Fourier en son temps étudia "l'économie des sentiments", sont t-ils un produit ou un outil de la connaissance ?

...

Alors que penser de l'amour ???!!!

Les sentiments, plus que des réponses, prêtent à réflexion.

Bonjour

Je n'ai sans doute pas compris la question mais en ce qui concerne la fierté , étant donné que l'on ne peut être fier que de ce que l'on fait , être fier de soi n'est pas risible , au contraire ..celui qui a bâti sa maison peut être fier de lui ..non ? 

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cry baby Membre 35 887 messages
chouineur chronique‚ 100ans
Posté(e)

L amour est le moteur de la vie.mais encore faut il savoir le conduire et parfois on est trop fier pour s avouer qu' on a fait fausse route

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gouderien Membre 13 566 messages
Obsédé textuel‚ 66ans
Posté(e)
Il y a 15 heures, brooder a dit :

Si la fierté pour soi-même est risible, elle peut être porter à un tiers, elle a alors toute sa valeur.

La honte est t-elle comme la colère un mauvais sentiment ?

La joie comme la fierté est t-elle risible si elle est constante ...

Charles Fourier en son temps étudia "l'économie des sentiments", sont t-ils un produit ou un outil de la connaissance ?

...

Alors que penser de l'amour ???!!!

Les sentiments, plus que des réponses, prêtent à réflexion.

Il faut cultiver les sentiments qui vous font aller de l'avant - l'amour, la joie, la fierté, l'ambition, et parfois même la colère - et fuir les autres.

Modifié par Gouderien
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
brooder Membre 1 888 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)

Je me suis posé la question à l'aulne du proverbe "Les sentiments ne mentent pas", bien sûr.

Mais ils peuvent être mal interprétés aussi bien par soi que par autrui.

Nos sociétés après les ravages du XX ème siècle se sont détournées de l'affectif pour une réflexion cognitif des événements.

Maintenant les sentiments semblent de retour par le biais "commerciale", on nous vend des voitures "habitées".

Seulement les sentiments sont plus profonds que l'on croit et semblent porteur de "peines" encore bien peu explorées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Promethee_Hades Membre 14 313 messages
Chien Fou forumeur‚ 20ans
Posté(e)

Sur les sentiments, je dirai que Spinozza a tout dit, enfin presque tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
brooder Membre 1 888 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)
il y a 8 minutes, Promethee_Hades a dit :

Sur les sentiments, je dirai que Spinozza a tout dit, enfin presque tout.

Les propre d'un sentiment est qu'il apparait de façon confus mais suite à une série d'événements qui n'est rien du au hasard.

C'est en cela que les sentiments ne mentent pas.

Je n'ai pas lu Spinozza, et je le regrette souvent, mais de ce que j'en sais, les sentiments sont avant tout "culturels", c'est à dire qu'ils sont soumis à une certaine culture et à une certaine époque.

Je doute, par exemple, que ce que nous appelions "amour", le soi depuis la nuit des temps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité