Aller au contenu

Le GJ boxeur: compassion ou condamnation?

Messages recommandés

zebusoif Membre 6 227 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

le gars qui s'est fait projeter par le CRS a 72 ans

 

poussez_vous.gif.e83e2366c35fb7c371f0e60fe4b93753.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
zebusoif Membre 6 227 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 24 minutes, cheuwing a dit :

j'ai une simple question donc si demain par référendum un parti autoritaire accède au pouvoir et ce voit mettre en place un référendum lui donnant les pleins pouvoirs et qu'il gagne alors tu l'accepteras selon ta définition ?

ce n'est pas un RIC, puisque lancé par le pouvoir en place.

Ce que tu évoques est tout à fait possible dans le système actuel et pourrait arriver plus tôt qu'on ne le pense. Les libertés sont de plus en plus menacées et viendra un moment où elles seront toutes coupées par un gouvernement X (celui en place ou un des prochains)

Il faut au contraire plus de démocratie et le RIC serait extrêmement utile pour éviter une telle possibilité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 10 976 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)
il y a 1 minute, zebusoif a dit :

ce n'est pas un RIC, puisque lancé par le pouvoir en place.

Ce que tu évoques est tout à fait possible dans le système actuel et pourrait arriver plus tôt qu'on ne le pense. Les libertés sont de plus en plus menacées et viendra un moment où elles seront toutes coupées par un gouvernement X (celui en place ou un des prochains)

c'était une question par rapport au système actuel pour voir sa conception du contrat social

 

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jacky29 Membre 8 172 messages
Forumeur alchimiste‚ 65ans
Posté(e)
il y a une heure, cheuwing a dit :

 

le contrat social est un concept philosophique qui permet de  juger de la légitimité d'un état vis à vis de son peuple

oui, c'est un concept philosophique mais il ne permet pas de juger de la légitimité d'un état vis à vis de sa population, cheuwing... c'est là où je ne suis pas. 

on s'en fout de qui s'est produit il y a 60 ans, c'est à un moment donné,

comment peux-tu dire cela, cheuwing, puisque c'est à partir de ce vote que la constitution définit la 5ème république, enfin! nous en sommes toujours à cette constitution, il me semble que personne ne planche sur une constituante, non? 

 j'ai une simple question donc si demain par référendum un parti autoritaire accède au pouvoir et ce voit mettre en place un référendum lui donnant les pleins pouvoirs et qu'il gagne alors tu l'accepteras selon ta définition ?

cela s'est vu avec hitler, élu à la chancellerie... il n'y a rien de philosophique à s'opposer à la négation même de l'idée républicaine, n'est-ce pas? de plus, depuis Nuremberg, l'obéissance en tant que concept philosophique n'est plus une excuse or foxxy veut démontrer que le gouvernement actuel n'est plus républicain mais dictatorial et en cela, je m'insurge en faux.  

sur ce point du "peuple " je ne suis pas d'accord avec lui, mais dans un contrat social c'est un juste équilibre, même si il exagère pour certaines personnes ce contrat social est rompu, c'est un fait à ne pas rejeter d'un revers de main

je ne rejète rien, cheuwing mais à triturer des idées, on en arrive à l'outrance et à l'outrage; es-tu d'accord avec moi?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 10 976 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, jacky29 a dit :

oui, c'est un concept philosophique mais il ne permet pas de juger de la légitimité d'un état vis à vis de sa population, cheuwing... c'est là où je ne suis pas. 

non mais ça permet de comprendre certains événements dont celui actuel

 

il y a 4 minutes, jacky29 a dit :

comment peux-tu dire cela, cheuwing, puisque c'est à partir de ce vote que la constitution définit la 5ème république, enfin! nous en sommes toujours à cette constitution, il me semble que personne ne planche sur une constituante, non? 

parce que le contrat social n'est pas immuable dû à une constitution, c'est un contrat implicite non écrit régissant  un équilibre entre le pouvoir et le peuple

 

il y a 8 minutes, jacky29 a dit :

cela s'est vu avec hitler, élu à la chancellerie... il n'y a rien de philosophique à s'opposer à la négation même de l'idée républicaine, n'est-ce pas? de plus, depuis Nuremberg, l'obéissance en tant que concept philosophique n'est plus une excuse or foxxy veut démontrer que le gouvernement actuel n'est plus républicain mais dictatorial et en cela, je m'insurge en faux.  

tu ne réponds pas concrètement, bon je vais essayer de deviner

donc s'opposer au pouvoir est légitime sur un certain point, celui ci pour toi donc à partir de là pour toi le contrat social est cassé alors que juridiquement , je reprends ton terme, il était légitime selon sa constitution et donc tu rentre en contradiction avec ce que tu disais plus haut

il y a 11 minutes, jacky29 a dit :

je ne rejète rien, cheuwing mais à triturer des idées, on en arrive à l'outrance et à l'outrage; es-tu d'accord avec moi?

lui c'est le champion des idées farfelues et de victimisation à outrance mais rejeter l'idée et le concept de contrat social comme tu l'as  fait je ne suis pas d'accord

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jacky29 Membre 8 172 messages
Forumeur alchimiste‚ 65ans
Posté(e)
il y a 1 minute, cheuwing a dit :

non mais ça permet de comprendre certains événements dont celui actuel

cela ne me permet pas, j'insiste sur ce "me", de comprendre cette cascade de revendications qui n'ont ni queue ni tête. une minorité se plaint d'un gouvernement, cela peut se comprendre effectivement mais arriver à écrire des idioties du type: "macron démission!", "macron t'es foutu les nanas sont dans la rue", ou jouer à la décapitation du président etc etc... je dis non. le contrat social là est rompu par cette bande d'imbéciles. point.  

 

parce que le contrat social n'est pas immuable dû à une constitution, c'est un contrat implicite non écrit régissant  un équilibre entre le pouvoir et le peuple

c'est pourtant notre constitution qui assure le contrat social, oui ou non? une minorité, je dis bien une minorité semble contester cette idée... que dois-je en conclure? et je le redis, c'est le "peuple" par son vote qui "DONNE POUVOIR" à ses élus, c'est tout, ils sont là pour accorder leur programme au niveau intérieur et au niveau extérieur aux voix exprimées lors des votes. 

tu ne réponds pas concrètement, bon je vais essayer de deviner

donc s'opposer au pouvoir est légitime sur un certain point, celui ci pour toi donc à partir de là pour toi le contrat social est cassé alors que juridiquement , je reprends ton terme, il était légitime selon sa constitution et donc tu rentre en contradiction avec ce que tu disais plus haut

je te réponds concrètement, si une minorité d'électeurs donne pouvoir à un parti anti-républicain, il est du devoir de tous les citoyens de s'y opposer car c'est la négation même de l'idée de démocratie. une dictature qu'elle soit de gauche ou de droite reste et est un régime qui n'obéit à aucun concept philosophique selon le mythe "rousseauiste" du contrat dit social.  

lui c'est le champion des idées farfelues et de victimisation à outrance mais rejeter l'idée et le concept de contrat social comme tu l'as  fait je ne suis pas d'accord

enfin, nous sommes d'accord sur un point! c'est un bon début. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ArLeKiN Membre 571 messages
Forumeur forcené‚ 38ans
Posté(e)
Il y a 8 heures, zebusoif a dit :

il me semble évident que les CRS ne laissent passer absolument personne. Regarde les vidéos :

- près de l'opéra pour l'acte 5

- pour l'acte 8 sur les rives de la Seine.

Les CRS ne laissent passer personne et landent des cartouches de gaz lacrymo dans la foule.

Normalement... et je ne dis pas que c'est évident, surtout si on est au milieu de la foule, mais normalement ils laissent passer à condition que ce soit bien clair que ça ne présente aucune menace pour eux. Regarde les vidéos de Nicolle samedi dernier par exemple, un peu avant les affrontements avec Dettinger : il est passé avec quelques personnes derrière un barrage qui n'était pas sous pression, et filme de là, juste derrière le barrage, le quai en s'exclamant "alors BFM, on est pas plusieurs milliers là ?". Quand les choses se gâtent par contre c'est trop tard, il faut s'extraire dès que l'encerclement intervient et les sommations, ce qu'ont bien compris d'ailleurs une partie de ceux qui étaient à Paris pour les 6 et 7 ils restaient en mouvement et confluaient puis se séparaient par petits groupes dès les 1ers signes d'encerclement.

Et pourtant, crois bien que je ne tiens pas à faire l'apologie les CRS et encore moins la police parisienne dont les abus réguliers et couverts par la solidarité de corps sont une certitude pour moi, qui ai récupéré par exemple, entre autres histoires sympas, une amie tabassée, le ventre bleu et ac une plaie ouverte de 20 cm à la cuisse, son t-shirt arraché et qui avait été trimballée, seins nus donc, et menottes aux poignées bien sûr, de banc de commissariat en banc de commissariat toute une nuit, parce qu'elle avait fumé, à la base, une clope sur le quai de la gare Montparnasse, et s'était indignée qu'un agent sncf fume à côté d'elle sans être inquiété, et avait tenté de sauter dans son train au départ parce que, pour rigoler, les policiers faisaient durer le contrôle pour qu'elle le rate. Donc ils l'ont plaquée, à 3, sur la marche du train, d'où la plaie, puis l'ont molestée et autres joyeusetés dans la voiture. Aujourd'hui quand elle est confrontée à l’uniforme de la police, cette dangereuse rebelle d'1m60 est tétanisée, angoisse, pleurs incontrôlés, mutisme... Donc j'ai bien tout ça en tête, pourquoi d'ailleurs dès les interpellations en masse j'étais très inquiet des sentiments que ces expériences allaient faire naître.. Ce dont la classe politique ne peut pas se rendre compte, qui n'en a pas fait l'expérience et exige une répression implacable. Mais pour qui se rend compte, c'était heureux samedi dernier, le temps des mains nues.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 10 976 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

 

il y a 2 minutes, jacky29 a dit :

cela ne me permet pas, j'insiste sur ce "me", de comprendre cette cascade de revendications qui n'ont ni queue ni tête. une minorité se plaint d'un gouvernement, cela peut se comprendre effectivement mais arriver à écrire des idioties du type: "macron démission!", "macron t'es foutu les nanas sont dans la rue", ou jouer à la décapitation du président etc etc... je dis non. le contrat social là est rompu par cette bande d'imbéciles. point.  

que tu ne sois pas d'accord avec eux, est une chose mais que pour eux le contrat social est rompu s'en est une autre

il y a 3 minutes, jacky29 a dit :

c'est pourtant notre constitution qui assure le contrat social, oui ou non?

c'est un socle mais après il y a l'ensemble des décisions et des lois appliqués depuis, donc ci celui ci n'est plus suffisant alors il y a rupture

 

il y a 3 minutes, jacky29 a dit :

 

une minorité, je dis bien une minorité semble contester cette idée... que dois-je en conclure? et je le redis, c'est le "peuple" par son vote qui "DONNE POUVOIR" à ses élus, c'est tout, ils sont là pour accorder leur programme au niveau intérieur et au niveau extérieur aux voix exprimées lors des votes. 

sauf si confiance est rompue suite à certaines décisions, que l'on soit d'accord ou pas avec, certains ont ce contrat rompu pour eux

ensuite il y a ce problème de représentativité, le système est trop fragile, avec un gouvernement représentant seulement 20 % des inscrits aux dernières élections, il y a un soucis de légitimité qui ne tient qu'à un fil et la moindre décision ou évènement  peut faire exploser et c'est ce qui s'est passé, je pense qu'il est tant de revoir ça

il y a 8 minutes, jacky29 a dit :

je te réponds concrètement, si une minorité d'électeurs donne pouvoir à un parti anti-républicain, il est du devoir de tous les citoyens de s'y opposer car c'est la négation même de l'idée de démocratie. une dictature qu'elle soit de gauche ou de droite reste et est un régime qui n'obéit à aucun concept philosophique selon le mythe "rousseauiste" du contrat dit social.  

donc pour toi le contrat social est rompu, ça ce comprends donc imagine les GJ qui pour eux c'est pareil puisque seulement 20 % des inscrits représente la France, je ne dis pas que LREM est anti républicain mais un ensemble de décision font qu'ils subissent plus les événements

et au passage le contrat social ne dépend pas forcément du type de régime mais de sa relation avec le peuple le composant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zebusoif Membre 6 227 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 9 minutes, ArLeKiN a dit :

Et pourtant, crois bien que je ne tiens pas à faire l'apologie les CRS et encore moins la police parisienne dont les abus réguliers et couverts par la solidarité de corps sont une certitude pour moi, qui ai récupéré par exemple, entre autres histoires sympas, une amie tabassée, le ventre bleu et ac une plaie ouverte de 20 cm à la cuisse, son t-shirt arraché et qui avait été trimballée, seins nus donc, et menottes aux poignées bien sûr, de banc de commissariat en banc de commissariat toute une nuit, parce qu'elle avait fumé, à la base, une clope sur le quai de la gare Montparnasse, et s'était indignée qu'un agent sncf fume à côté d'elle sans être inquiété, et avait tenté de sauter dans son train au départ parce que, pour rigoler, les policiers faisaient durer le contrôle pour qu'elle le rate. Donc ils l'ont plaquée, à 3, sur la marche du train, d'où la plaie, puis l'ont molestée et autres joyeusetés dans la voiture. Aujourd'hui quand elle est confrontée à l’uniforme de la police, cette dangereuse rebelle d'1m60 est tétanisée, angoisse, pleurs incontrôlés, mutisme... Donc j'ai bien tout ça en tête, pourquoi d'ailleurs dès les interpellations en masse j'étais très inquiet des sentiments que ces expériences allaient faire naître.. Ce dont la classe politique ne peut pas se rendre compte, qui n'en a pas fait l'expérience et exige une répression implacable. Mais pour qui se rend compte, c'était heureux samedi dernier, le temps des mains nues.

hallucinant cette histoire. Tu sais qu'en Chine, cette dictature, les gens sont très souvent beaucoup moins respectueux des flics que les français. J'ai parfois vu des chinois avoir des comportements avec les flics qui leur aurait valu en France un séjour prolongé en garde à vue, et peut-être outrage à agent.

Bien sûr je défends pas le régime chinois. C'est une dictature.

il y a 14 minutes, ArLeKiN a dit :

Normalement... et je ne dis pas que c'est évident, surtout si on est au milieu de la foule, mais normalement ils laissent passer à condition que ce soit bien clair que ça ne présente aucune menace pour eux. Regarde les vidéos de Nicolle samedi dernier par exemple, un peu avant les affrontements avec Dettinger : il est passé avec quelques personnes derrière un barrage qui n'était pas sous pression, et filme de là, juste derrière le barrage, le quai en s'exclamant "alors BFM, on est pas plusieurs milliers là ?". Quand les choses se gâtent par contre c'est trop tard, il faut s'extraire dès que l'encerclement intervient et les sommations, ce qu'ont bien compris d'ailleurs une partie de ceux qui étaient à Paris pour les 6 et 7 ils restaient en mouvement et confluaient puis se séparaient par petits groupes dès les 1ers signes d'encerclement. 

ben justement dans la vidéo de Nicolle il me semble qu'il y a une coupure entre le moment où Nicolle peut passer et le moment où tout est bloqué. On ne sait pas vraiment combien de temps s'est écoulé entre les deux. Tout est-il que les flics balancent des lacrymo dans la foule une fois que les issues sont bloquées, il me semble/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zebusoif Membre 6 227 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

c'est le flic qui te dit que quand on frappe quelqu'un à terre à coup de pieds, c'est pour tuer.

C'est le même qui savate cette bonne femme aux cheveux roses à terre, apparemment.

a_terre_c_pour_tuer2.gif.2c3065143bfd0adc4da928b35db7dd06.gif

femmes_cheveux_roses.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chanou 34 Membre 8 261 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

c'est quand même assez lamentable d'essayer de justifier la violence qu'on voit sur ces images...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité