Aller au contenu

la réussite

Messages recommandés

alex33 Invité 3 messages
Baby Forumeur‚ 37ans
Posté(e)
Le 07/01/2019 à 19:26, safirfarid219 a dit :

Je prends mon exemple, je n’ai jamais chercher à être riche, mon rêve était de parcourir le monde comme un vulgaire vagabond, vivre au jour le jour, tout seul comme une abeille, je butinerais là ou ça me plait et apprendre, apprendre. Mais j’ai réussi matériellement, je me suis marié, ce qui m’a poussé encore à réussir plus et j’ai avancé encore plus, mais à chaque que j’avance, je sentais que je reculais de mon idéal et la réussite en fait de compte ne faisais que compliquer la vie. D’un F2 je retrouve avec deux niveaux et je suis entrain de construire une autre maison. Mais ce n’était pas mon but, non, je voulais vivre avec ma femme dans une cabane en Kabylie loin très loin de la ville, un autre idéal, refusé par ma femme. Je ne lui en veux pas, d’autant plus que les enfants son apparus… et je me cherche toujours.

 

Le 07/01/2019 à 14:13, safirfarid219 a dit :

«  Est-il plus important de réussir sa vie que de réussir dans la vie. »

Bonjour, tous d'abord, je pense que l'on ne peut traité d'un sujet sans philosophie et que si l'on pense pouvoir y arrivé c'est que l'on ignore sa définition "amour de la sagesse" et donc, on en fait usage sans le savoir car la réflexion même s'apparente à de la philo.

Commençons par l'analyse:

Réussir dans la vie et réussir sa vie, c'est comme excés de vitesse et vitesse excessive; l'excés de vitesse est une infraction des règles établies par la loi alors qu'une vitesse excessive est une conduite à risque par rapport aux configurations (trafique routier, état du véhicule, état de la chaussé etc...)

Pour moi, réussir dans la vie c'est répondre aux normes pré-établies de notre société ou du moins celle que l'on s'en fait collectivement.

Réussir sa vie, en revanche, s'avère plus personnel, plus lié à son propre épanouissement.

Selon maslow ayant établie une pyramide des besoins, réussir dans la vie serait plus proche du besoin d'estime alors que réussir sa vie serait plus proche du besoin d'accomplissement.

Un fil conducteur "le bien être".

Si j'ai bien compris, ton épanouissement serait la découverte par le voyage, la liberté par l'absence d'obligation et paradoxalement la vie que tu as construite (plus ou moins malgrès toi) s'avère être truffé de contraintes et d'obligations.

Il est toujours possible de trouvé un compromis en établissant un tableau des pours et des contres qu'aurait le fait de modifier radicalement ton train de vie afin d'y voir plus clair dans tes priorités. (méthodologie qui fonctionne pour beaucoup de situations).

Je suis sur que tu peux trouver une sorte d'équilibre entre ta vie sociale et ton épanouissement personnel.

Après avoir mis sur papier ce qui t'incommode et l'indispensable il ne te restera plus qu'à faire le point avec ta compagne en t'appuyant sur quelque chose de plus concret que le fait de dire "j'me fais chier".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
alex33 Invité 3 messages
Baby Forumeur‚ 37ans
Posté(e)

PS: pour revenir à la métaphore sur la vitesse: c'est pas parceque c'est limité à 110km/h que tu cours des risques à 130 mais c'est pas parceque tu roules à 80 en respectant la limitation qu'il n'y a aucuns dangers...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité