Aller au contenu

Gilets Jaunes, quel avenir pour le mouvement

Caez

Plusieurs centaines de signalements sur ce sujet. Si les débordements continuent, il sera définitivement fermé.

Message ajouté par Caez

Messages recommandés

samira123 Membre 1 684 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

"Gilets jaunes" : quel avenir pour le mouvement ?

"On dit que le mouvement s'essouffle : ce n'est pas vrai", assure une autre manifestante.

Le mouvement des "gilets jaunes" est en perte de vitesse, selon les chiffres. Samedi 17 novembre, ils étaient 287 000 manifestants répartis dans toute la France, sur 3 000 lieux de mobilisation. Une semaine plus tard, ils ne sont plus que 106 000 manifestants sur 1 600 zones.

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/gilets-jaunes-quel-avenir-pour-le-mouvement_3051137.html

"Gilets jaunes" : les 4 options d'Emmanuel Macron pour sortir de la crise

D'autres options, peu avantageuses pour Emmanuel Macron et son gouvernement, ont aussi été évoquées : le député insoumis François Ruffin a appelé à la démission d'Emmanuel Macron "avant de rendre notre pays fou de rage". François Asselineau, président de l'Union populaire républicaine (UPR), souhaite quant à lui la "destitution" du chef de l'État.

Une motion de censure, à l'initiative des députés communistes, rapidement rejoints par La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon, est envisagée.Pour pouvoir être déposée, une motion de censure doit réunir 58 signatures parmi les 577 députés. Mais "nous ne nous associons pas à ce stade" à cette initiative, a indiqué dimanche à l'AFP la présidente du groupe socialiste Valérie Rabault.

Il est possible d'affirmer à 99,9%, que le gouvernement ne choisira pas les solutions que l'opposition apporte. Le président de la République ne va pas démissionner, ni dissoudre l'Assemblée. Il est aussi peu probable qu'il se plie au référendum. Mais selon plusieurs proches, le chef de l'État est parfaitement conscient qu'il faudra faire un nouveau geste fiscal, avec des mesures de pouvoir d'achat qui ne sont pas encore sur la table.

Des initiatives devraient être prises dans la semaine. Quant au moratoire sur les taxes carburants, l'exécutif espère tenir bon. Certains députés réclament une très symbolique évaluation de la réforme de l'ISF. Emmanuel Macron lui consulte à l'Élysée. Édouard Philippe ira devant le groupe demain à l'Assemblée. Les idées ne manquent pas. C'est maintenant au président de la République de trancher.

https://www.rtl.fr/actu/politique/gilets-jaunes-emmanuel-macron-options-pour-sortir-de-la-crise-7795790098

 

Modifié par samira123
  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
moch niap Membre 66 messages
Forumeur en herbe‚ 1ans
Posté(e)

tout dépend quel est son but :wub:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 29 261 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Pour moi c'est au 1er Ministre de régler ce conflit. Le Président a beau garder un oeil sur la France il gère nos intérêts à l'international.

 

La meilleure option pour le gouvernement donc, c'est que le mouvement pourrisse. Or c'est super bien parti dans le sens où l'organisation de ce mouvement est impossible, et lorsque des gens décident de le faire quand même, ils sont menacé de mort par les autres gilets jaunes. Sans représentation il n'y a pas de dialogue possible et donc l'impossibilité de les entendre. Ils se condamnent eux même à se taire.

 

Option 2, ils vont outre les menaces et élisent 3/5 personnes par département pour s'organiser entre eux et établir une liste de doléances concrètes auprès du gouvernement et ils réfléchissent ensemble à la manière d'obtenir gain de cause.

  • Like 2
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Swannie Membre 6 847 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

"Notez, enfin, qu'hier des "gilets jaunes libres", dont la ploërmelaise Jacline Mouraud (dont la vidéo sur le racket automobile a tant fait parler), appellent à une "sortie de crise". Ils veulent être "les porte-parole d'une colère constructive" avec le gouvernement. Ils réclament notamment "l'ouverture d'états généraux de la fiscalité", une "conférence sociale nationale" et "l'organisation de référendums réguliers sur les grandes orientations sociales et sociétales du pays".

https://www.oceanefm.com/news/apres-un-3e-we-de-mobilisation-le-mouvement-des-gilets-jaunes-ne-s-essouffle-pas-11489

Il semblerait qu'il ait des "gilets jaunes libres", plus ouverts que les soumis à l'extrême droite et l'extrême gauche, peut-on en déduire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
samira123 Membre 1 684 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Certains parlent de se structurer, de s'organiser, il est fort possible que ces gilets jaunes se divisent en divers groupes et se donnent d'autres appellations pour se différencier des autres. 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
landbourg Membre 432 messages
Forumeur survitaminé‚ 52ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, samira123 a dit :

Certains parlent de se structurer, de s'organiser, il est fort possible que ces gilets jaunes se divisent en divers groupes et se donnent d'autres appellations pour se différencier des autres

Plus sympa comme issue., un patchwork de mouvements citoyens. 

Modifié par landbourg
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Panem&Circenses Membre 2 478 messages
Forumeur alchimiste‚ 153ans
Posté(e)

Je me suis passionné dans ma jeunesse pour l'histoire militaire et je peux affirmer que pour une guerre civile les gilets jaunes ce n'est pas l'idéal question camouflage.

  • Like 2
  • Haha 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 51 944 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 46ans
Posté(e)
il y a 27 minutes, samira123 a dit :

"Gilets jaunes" : quel avenir pour le mouvement ?

"On dit que le mouvement s'essouffle : ce n'est pas vrai", assure une autre manifestante.

Le mouvement des "gilets jaunes" est en perte de vitesse, selon les chiffres. Samedi 17 novembre, ils étaient 287 000 manifestants répartis dans toute la France, sur 3 000 lieux de mobilisation. Une semaine plus tard, ils ne sont plus que 106 000 manifestants sur 1 600 zones.

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/gilets-jaunes-quel-avenir-pour-le-mouvement_3051137.html

"Gilets jaunes" : les 4 options d'Emmanuel Macron pour sortir de la crise

D'autres options, peu avantageuses pour Emmanuel Macron et son gouvernement, ont aussi été évoquées : le député insoumis François Ruffin a appelé à la démission d'Emmanuel Macron "avant de rendre notre pays fou de rage". François Asselineau, président de l'Union populaire républicaine (UPR), souhaite quant à lui la "destitution" du chef de l'État.

Une motion de censure, à l'initiative des députés communistes, rapidement rejoints par La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon, est envisagée.Pour pouvoir être déposée, une motion de censure doit réunir 58 signatures parmi les 577 députés. Mais "nous ne nous associons pas à ce stade" à cette initiative, a indiqué dimanche à l'AFP la présidente du groupe socialiste Valérie Rabault.

Il est possible d'affirmer à 99,9%, que le gouvernement ne choisira pas les solutions que l'opposition apporte. 

Je n'ai pas compris en quoi il y avait des solutions apportées ci-dessus .

il y a 27 minutes, samira123 a dit :

 

Le président de la République ne va pas démissionner, ni dissoudre l'Assemblée. Il est aussi peu probable qu'il se plie au référendum.

 

Mais selon plusieurs proches, le chef de l'État est parfaitement conscient qu'il faudra faire un nouveau geste fiscal, avec des mesures de pouvoir d'achat qui ne sont pas encore sur la table.

Des initiatives devraient être prises dans la semaine. Quant au moratoire sur les taxes carburants, l'exécutif espère tenir bon. Certains députés réclament une très symbolique évaluation de la réforme de l'ISF. Emmanuel Macron lui consulte à l'Élysée. Édouard Philippe ira devant le groupe demain à l'Assemblée. Les idées ne manquent pas. C'est maintenant au président de la République de trancher.

https://www.rtl.fr/actu/politique/gilets-jaunes-emmanuel-macron-options-pour-sortir-de-la-crise-7795790098

 

Les idées ne manquent pas ....

Mais sont elles financées par la dette ?

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Swannie Membre 6 847 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Et il va falloir payer les dégâts, le bilan va être lourd, quoiqu'il sera accordé par rapport aux revendications, l'argent ne tombera pas du ciel.

"Qui casse paie? En dehors des quelques personnes prises sur le fait lors des dégradations de samedi dernier, c'est l'impunité qui semble avoir régné dans les rues de Paris, de Marseille, de Toulouse et d'autres villes françaises. En l'absence de coupables identifiés, que peuvent faire ceux dont le commerce a été vandalisé, ou l'automobile brûlée? Le Figaro récapitule avec la Fédération Française de l'Assurance les différentes couvertures d'assurance qui s'appliquent, et les possibles recours devant l'État"

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/12/03/20002-20181203ARTFIG00210-gilets-jaunes-comment-etre-indemnise-apres-les-degradations-de-samedi.php

  • Like 3
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
samira123 Membre 1 684 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Pour le criminologue « il reste au mouvement et au gouvernement à inventer un dispositif qui permette d’écouter, d’entendre et d’agir. Faute de quoi, le mouvement accouchera de ce qui renforce toujours les partis et les pouvoirs autoritaires : la violence », alors qu’il réclame au fond plus de démocratie. 

Sans chefs (et les contestant dès qu’ils émergent), friands de réseaux sociaux et de négociations filmées au grand jour, partisans d’une démocratie directe sous contrôle d’un Big Brother social inattendu, les Gilets jaunes semblent avoir réussi ce que les syndicats et les partis les plus contestataires espéraient depuis longtemps : la convergence des luttes. Ni ultradroite, ni ultragauche. Ultrapeuple !

Partout en France, dans ces espaces périphériques qui semblent en fait avoir glissé du mauvais côté d’une frontière invisible érigée entre rentiers et victimes de la mondialisation (ces derniers sans services publics, ni internet haut débit, ni investissements d’avenir…), on croise des blocages, des rassemblements, des affrontements, des dialogues, des citoyens qui inventent au jour le jour ; une sorte de fête des voisins déshérités. Dont la violence n’est ni exclue, ni obligatoire.

Ainsi fuse la vapeur de tant d’années de mépris pour un peuple qu’on avait un peu vite oublié et qui devait, envers et contre tout, s’adapter. Comme si le premier de cordée était en fait seul. Les autres restant accrochés ici et là, mais ne pouvant plus grimper. Et se persuadant, à juste titre, que leurs enfants vivraient moins bien qu’eux. Alliant ainsi la désespérance du moment à la certitude de la régression à venir.

Mais ce concept de lutte, pour réussir, nécessite aussi des professionnels de la contestation permettant un débouché possible : la négociation ou la révolution. Or cette population de retraités exaspérés, de faibles revenus étranglés, de laissés pour compte périphériques si bien décrits par le géographe Christophe Guilluy ne semble à l’aise sur aucun des deux terrains. Elle souhaite qu’on l’écoute, qu’on l’entende, qu’on la comprenne. Mais pour les revendications, son malaise est patent. Et pour la révolution, elle paraît fort divisée. Elle hésite entre le mouvement de foule violent si bien décrit par Lebon et le rejet de la casse.

Essentiellement pacifiques ou limitant leurs démonstrations de force à la destruction d’outils statiques et symboliques (péages, radars…), les Gilets jaunes sont aussi – parfois à leur corps défendant, mais pas toujours – l’asile d’autres colères et d’autres ressentiments, bien moins présentables. Les pillages de Paris samedi ont bien montré la complexité de la composition des manifestations.

Quelle que soit l’issue de ce mouvement, sa radicalisation sera l’élément majeur de la suite des événements. Car un processus social génère toujours une génération militante. Une élite anti-élites qui se transforme en fer de lance structuré d’une révolte qui refuse encore de le devenir vraiment. Cette « avant-garde » va naturellement tenter d’obtenir le plus possible. Et si possible tout. Même si l’on peut difficilement percevoir l’importance de la suppression du Sénat avec la baisse du prix du diesel…

Or le gouvernement, souvent par manque d’expérience (à l’exception du message inattendu mais clair émis par le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian), a du mal à comprendre le message et surtout à trouver le mode d’emploi. On ne pourra à cet égard que souligner la lucidité désespérée de l’ancien ministre d’État, ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, dont on pourra dire rétrospectivement qu’il l’avait vu venir. Et, de façon un peu sibylline, annoncé. Tout en regrettant qu’il ne soit pas resté à son poste pour gérer au plus près une crise aussi majeure.

Il reste au mouvement et au gouvernement à justement inventer un dispositif qui permette d’écouter, d’entendre et d’agir. Faute de quoi, même essoufflé, le mouvement accouchera de ce qui renforce toujours les partis et les pouvoirs autoritaires : la violence. Et produira donc l’inverse de ce qui est en fait inexprimé, faute de politisation suffisante, faute de corps intermédiaires reconnus, faute d’enracinement citoyen : sa demande de plus de démocratie.

https://www.lopinion.fr/edition/politique/gilets-jaunes-l-ultrapeuple-est-retour-l-analyse-d-alain-bauer-170562

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
samira123 Membre 1 684 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 9 minutes, DroitDeRéponse a dit :

Je n'ai pas compris en quoi il y avait des solutions apportées ci-dessus .

 

 

Il n'y a pas de solutions apportées par contre, il y a des solutions que l'opposition propose mais d'après l'article, le gouvernement ne choisira pas ces solutions. Et ce qu'il en est dit : Mais selon plusieurs proches, le chef de l'État est parfaitement conscient qu'il faudra faire un nouveau geste fiscal, avec des mesures de pouvoir d'achat qui ne sont pas encore sur la table. 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
slya18 Membre 55 messages
Forumeur en herbe‚ 31ans
Posté(e)

gros coup de gueule de françois ruffin contre une députée de macron a propos des gilets jaunes

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 51 944 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 46ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, samira123 a dit :

Il n'y a pas de solutions apportées par contre, il y a des solutions que l'opposition propose mais d'après l'article, le gouvernement ne choisira pas ces solutions. Et ce qu'il en est dit : Mais selon plusieurs proches, le chef de l'État est parfaitement conscient qu'il faudra faire un nouveau geste fiscal, avec des mesures de pouvoir d'achat qui ne sont pas encore sur la table. 

Dans votre copcol les solutions sont démission ou dissolution ^^ . Ce n'est en rien une solution .

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
samira123 Membre 1 684 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 1 minute, DroitDeRéponse a dit :

Dans votre copcol les solutions sont démission ou dissolution ^^ . Ce n'est en rien une solution .

 

Je ne peux pas changer le titre d'un article ni le contenu, perso, je n'ai pas dit que c'était des solutions, c'est les solutions que propose l'opposition, pour eux, ce sont des solutions, cela ne veut pas dire que c'est le cas. 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maxence22 Membre 8 173 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 59 minutes, Crabe_fantome a dit :

Option 2, ils vont outre les menaces et élisent 3/5 personnes par département pour s'organiser entre eux et établir une liste de doléances concrètes auprès du gouvernement et ils réfléchissent ensemble à la manière d'obtenir gain de cause.

C'est ce qui est en train de se passer.

il y a 58 minutes, Swannie a dit :

"Notez, enfin, qu'hier des "gilets jaunes libres", dont la ploërmelaise Jacline Mouraud (dont la vidéo sur le racket automobile a tant fait parler), appellent à une "sortie de crise". Ils veulent être "les porte-parole d'une colère constructive" avec le gouvernement. Ils réclament notamment "l'ouverture d'états généraux de la fiscalité", une "conférence sociale nationale" et "l'organisation de référendums réguliers sur les grandes orientations sociales et sociétales du pays".

https://www.oceanefm.com/news/apres-un-3e-we-de-mobilisation-le-mouvement-des-gilets-jaunes-ne-s-essouffle-pas-11489

Il semblerait qu'il ait des "gilets jaunes libres", plus ouverts que les soumis à l'extrême droite et l'extrême gauche, peut-on en déduire.

Elle est bien gentil la Jacline mais elle a été élu par personne pour nous représenter. Donc par définition, pour se revendiquer délégué, il faut d'abord avoir été élu par la base.

Et puis cette histoire de menace de mort... pfff... des conneries.

Modifié par Maxence22

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 51 944 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 46ans
Posté(e)
il y a 8 minutes, samira123 a dit :

Je ne peux pas changer le titre d'un article ni le contenu, perso, je n'ai pas dit que c'était des solutions, c'est les solutions que propose l'opposition, pour eux, ce sont des solutions, cela ne veut pas dire que c'est le cas. 

Je sais bien que tu ne le dis pas, je souligne juste le grand-guignolesque de considérer que ces propositions puissent être des solutions . Le référendum LR oui peut en être une on peut acter démocratiquement que la France dit non à la taxe carbone et oui à l'importation de diesel et d'exportation d'essence. En dehors de l'opposition l'ajout d'une tranche à l'IR proposé par la CFDT est aussi peut être une solution

Modifié par DroitDeRéponse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
samira123 Membre 1 684 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 13 minutes, DroitDeRéponse a dit :

Je sais bien que tu ne le dis pas, je souligne juste le grand-guignolesque de considérer que ces propositions puissent être des solutions . Le référendum LR oui peut en être une on peut acter démocratiquement que la France dit non à la taxe carbone et oui à l'importation de diesel et d'exportation d'essence.

Je suis d'accord avec toi là-dessus mais en maintenant pas sûr que ce que proposera Emmanuel Macron sera une solution. 

Modifié par samira123
orthographe
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Swannie Membre 6 847 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 7 minutes, Maxence22 a dit :

 

Elle est bien gentil la Jacline mais elle a été élu par personne pour nous représenter. Donc par définition, pour se revendiquer délégué, il faut d'abord avoir été élu par la base.

Et puis cette histoire de menace de mort... pfff... des conneries.

J'ai cherché des articles sur ces soi-disant menaces de mort, pas trouvé grand chose, les croire sur parole, non, si pas d'autres arguments que ceux-ci :

"L'autre raison de ce renoncement est liée à la sécurité de ces onze «gilets jaunes». Depuis qu'ils ont créé le collectif, ils subissent des menaces de mort, également adressées à leurs proches. «J'ai déjà été la cible de menaces mais on s'en prend désormais à mes enfants et à mon mari», s'inquiète Jacline Mouraud, l'une des égéries du mouvement, qui demande aujourd'hui une protection policière. Ces attaques anonymes ont, pour elle, une source. «Elles proviennent de la frange dure des “gilets jaunes”, des anarchistes qui veulent que le France reste dans le chaos», dénonce-t-elle. «Il y a aujourd'hui un entrisme de l'extrême gauche qui manipule les manifestants pacifistes en vue de radicaliser le mouvement», accuse de son côté Benjamin Cauchy."

http://www.lefigaro.fr/politique/2018/12/03/01002-20181203ARTFIG00334-une-delegation-de-gilets-jaunes-renonce-a-sa-reunion-a-matignon.php

Ils ne sont justes pas capables de présenter des revendications cohérentes entre elles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maxence22 Membre 8 173 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 4 minutes, Swannie a dit :

J'ai cherché des articles sur ces soi-disant menaces de mort, pas trouvé grand chose, les croire sur parole, non, si pas d'autres arguments que ceux-ci :

"L'autre raison de ce renoncement est liée à la sécurité de ces onze «gilets jaunes». Depuis qu'ils ont créé le collectif, ils subissent des menaces de mort, également adressées à leurs proches. «J'ai déjà été la cible de menaces mais on s'en prend désormais à mes enfants et à mon mari», s'inquiète Jacline Mouraud, l'une des égéries du mouvement, qui demande aujourd'hui une protection policière. Ces attaques anonymes ont, pour elle, une source. «Elles proviennent de la frange dure des “gilets jaunes”, des anarchistes qui veulent que le France reste dans le chaos», dénonce-t-elle. «Il y a aujourd'hui un entrisme de l'extrême gauche qui manipule les manifestants pacifistes en vue de radicaliser le mouvement», accuse de son côté Benjamin Cauchy."

http://www.lefigaro.fr/politique/2018/12/03/01002-20181203ARTFIG00334-une-delegation-de-gilets-jaunes-renonce-a-sa-reunion-a-matignon.php

Ils ne sont justes pas capables de présenter des revendications cohérentes entre elles.

blablabla... j'en crois pas un seul mot. Et puis prendre Cauchy comme argument.... tu plaisantes j'espère ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
metal guru Membre+ 23 554 messages
VIP ELITE ++‚ 20ans
Posté(e)
il y a une heure, samira123 a dit :

Certains parlent de se structurer, de s'organiser, il est fort possible que ces gilets jaunes se divisent en divers groupes

Ben ils pourront difficilement échapper à la division à court terme, quand tu mets des racistes homophobes et sexistes avec des blacks, des arabes, des végans, des chasseurs, des homosexuels, des femmes qui veulent avoir la parole, des bouchers ou des bobos, ça doit assez vite partir en sucette ! :hu:

  • Like 1
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité