Aller au contenu

Macron est dans la m... Et nous aussi.


Messages recommandés

Gouderien Membre 17383 messages
Obsédé textuel‚ 67ans
Posté(e)

A tous ceux qui proclamaient qu'un nouveau Jupiter siégeait maintenant à l'Élysée, ça fait plus d'un an que je réplique : Emmanuel Macron n'est pas Jupiter, c'est Loki, dieu de la haine et de la discorde. Bon ben voilà, la preuve est faite maintenant. Oh comme le parfum de la revanche doit être doux pour tous ceux qui, du Front national à l'extrême gauche en passant par la droite et les socialistes, Hollande et Sarkozy, ont été humiliés, rabaissés, méprisés, par le "président des Riches". Et je ne parle même pas de la "France d'en bas", des "Gaulois réfractaires", bref de ce bon peuple qui n'existe au yeux de Macron que comme un troupeau de vaches à lait, de contribuables à qui l'on demande toujours plus.

Cet instant de jubilation passé, tout cela ne nous dit pas comment on sort de la crise. Macron prétend ne pas vouloir décider sous la pression; c'est peut-être, tout simplement, qu'il ne sait pas prendre des décisions rapidement. Je lis ici ou là qu'en fait il n'est pas un homme politique, mais un technocrate. On peut ajouter : doublé d'un idéologue. Ce n'est en tous cas pas un pragmatique. Il veut être l'équivalent français de Margaret Thatcher, ce qui n'est pas rassurant; ce faisant, il agit bien sûr dans le sens de la Commission de Bruxelles, qui trouve pourtant qu'il ne va pas encore assez loin. Va-t-il renoncer aux mesures controversées (en fait, la plupart de ses mesures vont dans le sens de rendre plus difficile la vie des Français de base) qui ont suscité la colère des Gilets jaunes? Comme ces dernières semaines, on a l'impression que le pouvoir a toujours un train de retard sur les manifestants, on peut craindre que, quand il se résoudra enfin à manger son chapeau, ce ne soit déjà trop tard, et que les mécontents n'exigent toujours plus. Il existe pourtant des solutions alternatives, qui auraient au moins l'avantage de nous ramener dans le champ du politique : changer de Premier ministre (et donc de gouvernement), dissoudre l'Assemblée… Le problème, on le voit bien, c'est que Macron, au fond, n'aime pas la politique. D'ailleurs il a fait de son mieux pour casser l'ensemble des partis. Il a trop bien réussi dans cette entreprise, ce qui a poussé à la création des Gilets jaunes, qui sont maintenant dans la rue et qui entendent bien y rester. Quelqu'un a dit, à propos des manifestations du 17 novembre : "C'est une jacquerie." Le terme est expressif et bien choisi. Comment sort-on d'une jacquerie au XXIe siècle?

Modifié par Gouderien
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Talon 1 Membre 10131 messages
Talon 1‚ 74ans
Posté(e)

Au Moyen Âge, la chevalerie fonçait dans le tas. Sus aux manants ! Mais depuis le "Siècle des Lumières" et de la Révolution, c'est beaucoup moins facile. Quoique Hausman ait modifié Paris pour pouvoir tirer sur la foule. "Si je suis tombé par terre, c'est la faute à Voltaire, …."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 12872 messages
scientifique‚
Posté(e)

Le Pen et Mélanchon demandent la démission de Macron et la dissoluition de la chambre des députés.

Si Macron démissionnait, la constitution maintient la chambre des députés en session permanente pendant l'intérim présidentiel assuré apr Larcher le président du Sénat.

Lancer de nouvelles élections présidentielles demande du temps, ( pratiquement deux mois) du financement et des idées  pour les éventuels candidats. Rien ne dit que le peuple voterait pour les deux les plus impatients ci-dessus.

Apporter une crise institutionnelle à une crise sociale ne garantit pas que les problèmes soient résolus.

Donc c'est à Macron de rester en place, d'infléchir sa politique, aux contestataires à s'organiser en interlocuteurs crédibles et à la société de garder son calme !

  • Like 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 28912 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

Et encore Macron, moins que nos qui avons des gosses à nourrir et  avec son salaire mirobolant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lucdf Membre 4022 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

A mon avis ce sont plutôt les GJ qui sont dans la merde. Ils ne vont rien obtenir et on les considère de plus en plus comme des pommés à qui il ne reste plus que la violence comme moyens d'expression.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
landbourg Membre 1094 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)
il y a 11 minutes, Répy a dit :

Donc c'est à Macron de rester en place, d'infléchir sa politique, aux contestataires à s'organiser en interlocuteurs crédibles et à la société de garder son calme !

Ouais, mais qu'il parle nom de dieu ! Et qu'il fasse son méa culpa ! Pas, vous n'avez rien compris, je vais encore vous expliquer... j'ai raison.  

Modifié par landbourg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
landbourg Membre 1094 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)

Et puis merde avec le compte des pertes économiques, il s' agit de la paix en france ! 

 

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 12872 messages
scientifique‚
Posté(e)
il y a 27 minutes, landbourg a dit :

Ouais, mais qu'il parle nom de dieu ! Et qu'il fasse son méa culpa ! Pas, vous n'avez rien compris, je vais encore vous expliquer... j'ai raison.  

Tu ignores la constitution de la 5° république !

Le gouvernement est en première ligne pour tenter de résoudre les problèmes du quotidien !

Le président donne les directions de l'action gouvernementale mais c'est aux ministres de la mettre en application.

Imagine-t-on De gaulle interpellé pour pouvoir le rencontrer à l'Elysée ?

Qu'il parle (Macron) mais pour répondre quoi à l'avalanche de doléances à la Prévert ?

Tant que les gilets jaunes ne feront pas une liste cohérente et graduée de leurs doléances, le gouvernement ne pourra rien lâcher car ce qui fera plaisir à certains déclenchera la colère des autres.

Ce matin je suis repassé sur les deux rond-points qui étaient bloqués vendredi matin.

Il plus rien sur l'un et l'autre tout a été bien rangé et personne à haranguer les automobilistes !

Le saccage de samedi a du refroidir les plus modérés et les plus intelligents.

Restent encore les fous-furieux, les inconditionnels du "ils l'ont dit au fesse-bouc" !

Modifié par Répy
  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gouderien Membre 17383 messages
Obsédé textuel‚ 67ans
Posté(e)
il y a 23 minutes, lucdf a dit :

A mon avis ce sont plutôt les GJ qui sont dans la merde. Ils ne vont rien obtenir et on les considère de plus en plus comme des pommés à qui il ne reste plus que la violence comme moyens d'expression.

Oui mais en attendant ils bloquent largement le pays, en plus dans une période où les commerçant réalisent une grande partie de leur chiffre d'affaires de l'année.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
shyiro Membre 11311 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 12 minutes, landbourg a dit :

Ouais, mais qu'il parle nom de dieu ! 

Considérant la restriction actuelle, il convient d'examiner la majorité des décisions emblématiques, à court terme ...

Nonobstant l'orientation que nous constatons, je recommande de favoriser la somme des actions optimales, rapidement ...

Tant que durera cette rigueur de ces derniers temps, il est nécessaire d'uniformiser la majorité des organisations matricielles opportunes, parce que les mêmes causes produisent les mêmes effets ...

Où que nous mène l'austérité contextuelle, on ne peut se passer de façonner l'ensemble des options réalisables, pour longtemps ...
 

il y a 29 minutes, Répy a dit :

Donc c'est à Macron de rester en place, d'infléchir sa politique, aux contestataires à s'organiser en interlocuteurs crédibles et à la société de garder son calme !

A la place de Macron, j'experimenterais bien la democratie directe pour tout projet de loi/taxe/impot/pv... Ainsi j'ai une chance de conserver ma place et je laisserai le peuple bosser pour le peuple et pour moi. :bo:  

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
landbourg Membre 1094 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, Répy a dit :

Restent encore les fous-furieux, les inconditionnels du "ils l'ont dit au f

Ouais c certainement ceux que l'on va enterrer!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 13287 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 51ans
Posté(e)
il y a 15 minutes, Répy a dit :

Tu ignores la constitution de la 5° république !

Le gouvernement est en première ligne pour tenter de résoudre les problèmes du quotidien !

Le président donne les directions de l'action gouvernementale mais c'est aux ministres de la mettre en application.

Imagine-t-on De gaulle interpellé pour pouvoir le rencontrer à l'Elysée ?

Qu'il parle (Macron) mais pour répondre quoi à l'avalanche de doléances à la Prévert ?

Tant que les gilets jaunes ne feront pas une liste cohérente et graduée de leurs doléances, le gouvernement ne pourra rien lâcher car ce qui fera plaisir à certains déclenchera la colère des autres.

Ce matin je suis repassé sur les deux rond-points qui étaient bloqués vendredi matin.

Il plus rien sur l'un et l'autre tout a été bien rangé et personne à haranguer les automobilistes !

Le saccage de samedi a du refroidir les plus modérés et les plus intelligents.

Restent encore les fous-furieux, les inconditionnels du "ils l'ont dit au fesse-bouc" !

De ce point de vue, j'avais quand même jamais vu un président qui rassemble 18% des inscrits au 1er tour et sans programme encore 8 mois avant l'élection se croire autant investi pour sa politique libérale 

Presqu'à se demander si il a pas souhaité les 100 jours pour cramer les Français...

En tout cas, le vote majoritaire à deux tours était particulièrement adapté à un découpage en deux visions principales....socialiste et libérale 

Et je crains qu'en ne faisant que du liberal ostentatoire, il n'ait rien pigé...

D'ailleurs soit la politique pose problème...soit les institutions deviennent inaptes...

Tous les présidents avaient pigé qu'il fallait rassembler les Français...macron est le seul a pas avoir pigé qu'il avait juste profité du degagisme.

S'est cru invest ce con...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lumic Membre 3736 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a une heure, Gouderien a dit :

A tous ceux qui proclamaient qu'un nouveau Jupiter siégeait maintenant à l'Élysée, ça fait plus d'un an que je réplique : Emmanuel Macron n'est pas Jupiter, c'est Loki, dieu de la haine et de la discorde. Bon ben voilà, la preuve est faite maintenant. Oh comme le parfum de la revanche doit être doux pour tous ceux qui, du Front national à l'extrême gauche en passant par la droite et les socialistes, Hollande et Sarkozy, ont été humiliés, rabaissés, méprisés, par le "président des Riches". Et je ne parle même pas de la "France d'en bas", des "Gaulois réfractaires", bref de ce bon peuple qui n'existe au yeux de Macron que comme un troupeau de vaches à lait, de contribuables à qui l'on demande toujours plus.

Cet instant de jubilation passé, tout cela ne nous dit pas comment on sort de la crise. Macron prétend ne pas vouloir décider sous la pression; c'est peut-être, tout simplement, qu'il ne sait pas prendre des décisions rapidement. Je lis ici ou là qu'en fait il n'est pas un homme politique, mais un technocrate. On peut ajouter : doublé d'un idéologue. Ce n'est en tous cas pas un pragmatique. Il veut être l'équivalent français de Margaret Thatcher, ce qui n'est pas rassurant; ce faisant, il agit bien sûr dans le sens de la Commission de Bruxelles, qui trouve pourtant qu'il ne va pas encore assez loin. Va-t-il renoncer aux mesures controversées (en fait, la plupart de ses mesures vont dans le sens de rendre plus difficile la vie des Français de base) qui ont suscité la colère des Gilets jaunes? Comme ces dernières semaines, on a l'impression que le pouvoir a toujours un train de retard sur les manifestants, on peut craindre que, quand il se résoudra enfin à manger son chapeau, ce ne soit déjà trop tard, et que les mécontents n'exigent toujours plus. Il existe pourtant des solutions alternatives, qui auraient au moins l'avantage de nous ramener dans le champ du politique : changer de Premier ministre (et donc de gouvernement), dissoudre l'Assemblée… Le problème, on le voit bien, c'est que Macron, au fond, n'aime pas la politique. D'ailleurs il a fait de son mieux pour casser l'ensemble des partis. Il a trop bien réussi dans cette entreprise, ce qui a poussé à la création des Gilets jaunes, qui sont maintenant dans la rue et qui entendent bien y rester. Quelqu'un a dit, à propos des manifestations du 17 novembre : "C'est une jacquerie." Le terme est expressif et bien choisi. Comment sort-on d'une jacquerie au XXIe siècle?

Bof , accuser Macron c ' est facile mais c ' est aussi et surtout tout ce qui s ' est passė avant avec des droites et des gauches défaillantes et nombre d ' injustices jamais corrigés .

Concurrence déloyale par exemple ou suppression par Hollande de ce qui n ' était pourtant pas volé ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 13287 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 51ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, lumic a dit :

Bof , accuser Macron c ' est facile mais c ' est aussi et surtout tout ce qui s ' est passė avant avec des droites et des gauches défaillantes et nombre d ' injustices jamais corrigés .

Concurrence déloyale par exemple ou suppression par Hollande de ce qui n ' était pourtant pas volé ...

Et encore...on a rien vu de ce qu'il y aura après...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gouderien Membre 17383 messages
Obsédé textuel‚ 67ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, lumic a dit :

Bof , accuser Macron c ' est facile mais c ' est aussi et surtout tout ce qui s ' est passė avant avec des droites et des gauches défaillantes et nombre d ' injustices jamais corrigés .

Concurrence déloyale par exemple ou suppression par Hollande de ce qui n ' était pourtant pas volé ...

Macron a été conseiller ou ministre de Hollande pendant la plus grande partie du mandat de celui-ci. Faudrait surtout que Macron arrête avec ses "réformes" à la con, et qu'il œuvre dans l'intérêt des Français, et pas dans celui du CAC40, des marchés financiers et de la Commission de Bruxelles.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pila Membre 17343 messages
Forumeur alchimiste‚ 60ans
Posté(e)

Je radote, mais si on avait travaillé comme cela dans la boite où j'étais, on aurait jamais touché parfois un mois et demi en prime sur bénéfices. Et attention ! Dans notre groupement d'achats, c'était la boite qui payait le mieux ! (sur 50 sociétés). Le chauffeur-livreur touchait comme salaire l'équivalent de 1000 € de l'époque (il y a 30 ans). Les autres livreurs, c'était le SMIC.

Ces foutus politiciens, leurs énarques et le reste ne savent pas bosser correctement. C'est pas grave, le Peuple est quand même là pour les payer tous les mois.  :o°

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×