Aller au contenu

Philosophie ou psychanalyse peuvent-elles apporter le bonheur ?

Messages recommandés

hell-spawn Membre 1 782 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)

Je dirais ni l'une, ni l'autre.

La philosophie permet d'oublier, le temps de la pensée, le malheur ou le mal-etre, en conceptualisant, en quelque sorte ce n'est qu'une distraction.

La psychanalyse et autres sciences psy, veulent nous faire accroire qu'etre malheureux est anormal, que cela vient d'un cerveau quelque peut détraqué qui fonctionne mal.

Je pense tout le contraire, un esprit sain ne peut pas etre heureux ( alors qu'un cerveau quelque peu déficient a ses chances ) autrement que dans le détachement.

Il y a comme un vice de fabrication dans l'existence, ne trouvez vous pas ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Colybris Membre 2 756 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
il y a 11 minutes, hell-spawn a dit :

La psychanalyse et autres sciences psy, veulent nous faire accroire qu'etre malheureux est anormal, que cela vient d'un cerveau quelque peut détraqué qui fonctionne mal.

Je ne l'ai jamais vu sous cette angle. Mais pour moi ça été une clé de lecture de mon comportement à un certain moment de ma vie. Juste tenter de comprendre, avec le niveau de conscience qui était le mien à l'époque certains schémas,  réactions qui creaient du mal être, mais pas parce mon cerveau était détraqué ^^.  Une aide à l'introspection également.

On est toujours en mouvance. Une porte s'ouvre,  d'autres restent fermées. On compose avec. 

Modifié par Colybris
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 10 391 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)
il y a 11 minutes, hell-spawn a dit :

Je dirais ni l'une, ni l'autre.

La philosophie permet d'oublier, le temps de la pensée, le malheur ou le mal-etre, en conceptualisant, en quelque sorte ce n'est qu'une distraction.

La psychanalyse et autres sciences psy, veulent nous faire accroire qu'etre malheureux est anormal, que cela vient d'un cerveau quelque peut détraqué qui fonctionne mal.

Je pense tout le contraire, un esprit sain ne peut pas etre heureux ( alors qu'un cerveau quelque peu déficient a ses chances ) autrement que dans le détachement.

Il y a comme un vice de fabrication dans l'existence, ne trouvez vous pas ?

Courage 

C'est quand on est au fonds de la piscine qu'on reconstruit sa vie.

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 28 627 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Parmi les anciens grecs, ce qui se rapproche le plus du bonheur c'est l'absence de malheur, l'atharaxie (Democrite -400). Mais rapidement on réalise que le bonheur est intrinsèquement lié au malheur, qu'on ne peut pas éprouver l'un sans l'autre. Si mon bonheur est l'amour alors je dois être près à perdre cet amour et cette pensée fabrique mon malheur. Ne rien posséder, ne rien éprouver apporte un début de réponse pour ne jamais souffrir, et donc ressentir la même chose qu'un caillou.

 

Concernant la psychanalyse, ou la psychologie, je n'ai pas connaissance d'une méthode ou de conseil pour nous aider à avoir du bonheur. On y va pour apprendre à sa connaitre, donc à souffrir... Ou parce qu'on souffre déjà d'une névrose: Le but n'étant pas de nous débarrasser de cette souffrance mais de l'accepter.

 

Il y a donc un paradoxe où bonheur et malheur sont les émotions d'une même pièce, et nul doute qu'on est malheureux à courir après le bonheur, et qu'on est heureux dans le malheur de notre existence à courir après le bonheur parce qu'on apprend sur soi et que c'est extrêmement jouissif, surtout lorsqu'on est très égocentrique. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 1 782 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Colybris a dit :

mais pas parce mon cerveau était détraqué ^^.  Une aide à introspection également.

Oui, détraqué ou très immature ayant eu de mauvaises fréquentations ou de mauvais traitements.

il y a 1 minute, zenalpha a dit :

Courage 

C'est quand on est au fonds de la piscine qu'on reconstruit sa vie. 

Il n'est pas question de courage et d'encouragements ici Zenalpha, c'est un débat sur le fond.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 10 391 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)

Le fond de la piscine ..j'ai pourtant bien précisé

Bon j'arrête la deconne.

Pourtant c'est un bon remède.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 1 782 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)
il y a 1 minute, zenalpha a dit :

Le fond de la piscine ..j'ai pourtant bien précisé

Tiens il y a une chanson qui parle du fond de la piscine ( adjani je crois )

On peut se concentrer sur " le vice de forme", y a t-il ou n'y a t-il pas ?

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 10 391 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)
à l’instant, hell-spawn a dit :

Tiens il y a une chanson qui parle du fond de la piscine ( adjani je crois )

On peut se concentrer sur " le vice de forme", y a t-il ou n'y a t-il pas ?

 

 

Adjani à l'époque c'était une forme pour mon vice et mon tournevis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 1 782 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)
à l’instant, zenalpha a dit :

Adjani à l'époque c'était une forme pour mon vice et mon tournevis.

L'humour est une forme de détachement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 10 391 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)
il y a 1 minute, hell-spawn a dit :

L'humour est une forme de détachement.

C'est clair

Le bouddhisme et la méditation aussi

Ça m'a beaucoup aidé la méditation 

Le sport et les endomorphines, les grands projets, les petits projets, ma chérie

Après le bonheur c'est juste une rémission dans le fond

De la piscine bien sûr :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 1 782 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)
il y a 1 minute, zenalpha a dit :

les grands projets, les petits projets, ma chérie

Pour une personne saine d'esprit, ça c'est douteux, mais pour le reste ok.

Une rémission ? dans le sens d'Epicure alors ?  le bonheur consiste en l'absence de maux

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 10 391 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)
il y a 1 minute, hell-spawn a dit :

Pour une personne saine d'esprit, ça c'est douteux, mais pour le reste ok.

Une rémission ? dans le sens d'Epicure alors ?  le bonheur consiste en l'absence de maux

Je ne le vois pas ainsi

Le bonheur est très fortement ancré dans le malheur et inversement 

Quelqun de toujours heureux doit être un monstre face aux accidents de la vie.

Se reconstruire se relever apprendre se reconstruire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maurice Clampin Membre 4 555 messages
Forumeur alchimiste‚ 73ans
Posté(e)
il y a 33 minutes, hell-spawn a dit :

Je dirais ni l'une, ni l'autre.

La philosophie permet d'oublier, le temps de la pensée, le malheur ou le mal-etre, en conceptualisant, en quelque sorte ce n'est qu'une distraction.

La psychanalyse et autres sciences psy, veulent nous faire accroire qu'etre malheureux est anormal, que cela vient d'un cerveau quelque peut détraqué qui fonctionne mal.

Je pense tout le contraire, un esprit sain ne peut pas etre heureux ( alors qu'un cerveau quelque peu déficient a ses chances ) autrement que dans le détachement.

Il y a comme un vice de fabrication dans l'existence, ne trouvez vous pas ?

:pap:   Moi les philosophes ont plutôt tendance à me faire bailler , quant aux psy eux il me feraient carrément rigoler ...

Donc on pourrait dire que les uns m' endormiraient pendant que les autres me tiendraient en éveil par leur loufoquerie , ce qui fait un équilibre .

Et en te lisant je me dis que finalement tu cultives fort bien le mal être et la mélancolie .

Or une si belle réussite devrait te rendre heureux ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 1 782 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)
il y a 14 minutes, zenalpha a dit :

Je ne le vois pas ainsi

Le bonheur est très fortement ancré dans le malheur et inversement 

Quelqun de toujours heureux doit être un monstre face aux accidents de la vie.

Se reconstruire se relever apprendre se reconstruire...

Oui c'est un jeu de yoyo, mais le bonheur est-il possible en adhérant au monde qui nous entoure,   ou n'est-on, au mieux, le plus souvent que dans l'attente optimiste du bonheur  ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Colybris Membre 2 756 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
il y a 58 minutes, hell-spawn a dit :

Oui, détraqué ou très immature ayant eu de mauvaises fréquentations ou de mauvais traitements.

J'ai pas bien compris le sens de ta remarque.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 10 391 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, hell-spawn a dit :

Oui c'est un jeu de yoyo, mais le bonheur est-il possible en adhérant au monde qui nous entoure,   ou n'est-on, au mieux, le plus souvent que dans l'attente optimiste du bonheur  ?

Bonne question vu qu'il est vrai qu'il est oprimant

Cette idée de trouver son bonheur est intéressante

En fait ce sont ces choses qu'on se cache à nous même qui nous oppriment le plus.

On a en théorie un espace de liberté personnel dans lequel construire 

Et la vie c'est ce qui se passe vraiment une fois qu'on a projeté 

Une astuce

Dans la communication, le verbal compte pour 8%

Soigner son image sa posture et son écoute vaut mieux que tous les discours 

Une fois cerné ne parle qu'à l'inconscient de l'autre 

Soit qu'il lui serve soit qu'il te serve

Avoir ce qu'on veut c'est savoir se violer pour que l'inconscient bascule du vide et de la peur ou du dégoût à cette aventure où tu construis pour les autres 

Penser positif spirale vers le bonheur et les solutions penser négatif crèe même de nouveaux problèmes au dessus des précédents 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 1 782 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, zenalpha a dit :

Bonne question vu qu'il est vrai qu'il est oprimant

Cette idée de trouver son bonheur est intéressante

En fait ce sont ces choses qu'on se cache à nous même qui nous oppriment le plus.

On a en théorie un espace de liberté personnel dans lequel construire 

Et la vie c'est ce qui se passe vraiment une fois qu'on a projeté 

Une astuce

Dans la communication, le verbal compte pour 8%

Soigner son image sa posture et son écoute vaut mieux que tous les discours 

Une fois cerné ne parle qu'à l'inconscient de l'autre 

Soit qu'il lui serve soit qu'il te serve

Avoir ce qu'on veut c'est savoir se violer pour que l'inconscient bascule du vide et de la peur ou du dégoût à cette aventure où tu construis pour les autres 

Penser positif spirale vers le bonheur et les solutions penser négatif crèe même de nouveaux problèmes au dessus des précédents 

Interessant, il y a tellement de choses a dire sur le sujet.

Le gros truc c'est qu'il n'y a pas de véritable communication possible avec ses semblables, tout est basé sur des illusions et du superficiel.

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CAL26 Membre 637 messages
Forumeur forcené‚ 45ans
Posté(e)
il y a une heure, hell-spawn a dit :

Je dirais ni l'une, ni l'autre.

La philosophie permet d'oublier, le temps de la pensée, le malheur ou le mal-etre, en conceptualisant, en quelque sorte ce n'est qu'une distraction.

La psychanalyse et autres sciences psy, veulent nous faire accroire qu'etre malheureux est anormal, que cela vient d'un cerveau quelque peut détraqué qui fonctionne mal.

Je pense tout le contraire, un esprit sain ne peut pas etre heureux ( alors qu'un cerveau quelque peu déficient a ses chances ) autrement que dans le détachement.

Il y a comme un vice de fabrication dans l'existence, ne trouvez vous pas ?

La philosophie n'a pas comme cible le malheur ou le bonheur. Elle essaye juste de comprendre le monde et recherche un sens à notre présence dans ce monde. Elle ne fait qu'interroger les évidences et nous donne de la distance. Si elle n'apporte pas le bonheur, elle peut apporter un peu de distance qui relativise nos malheurs.

Et la psychologie, pour généraliser l'approche psychanalytique, n'essaye sûrement pas d'éradiquer les sentiments ou émotions négatifs: elle essaye juste de débloquer des situations dans lesquelles la personne ne peut plus reprendre le cours de sa vie et s'enferme dans une souffrance. Elle essaye aussi de permettre à chacun de faire au mieux avec son psychisme.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Promethee_Hades Membre 12 816 messages
Chien Fou forumeur‚ 84ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, zenalpha a dit :

Courage 

C'est quand on est au fonds de la piscine qu'on reconstruit sa vie.

Bonjour Zenalpha, poigne de mains

Au fond de la piscine en apné, ou noyé, c'est pas la même chose, à moins que cette dernière soit vide, mais faut être pas bien net pour y aller au fond.

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sortilege19 Membre 222 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, hell-spawn a dit :

Je dirais ni l'une, ni l'autre.

La philosophie permet d'oublier, le temps de la pensée, le malheur ou le mal-etre, en conceptualisant, en quelque sorte ce n'est qu'une distraction.

La psychanalyse et autres sciences psy, veulent nous faire accroire qu'etre malheureux est anormal, que cela vient d'un cerveau quelque peut détraqué qui fonctionne mal.

Je pense tout le contraire, un esprit sain ne peut pas etre heureux ( alors qu'un cerveau quelque peu déficient a ses chances ) autrement que dans le détachement.

Il y a comme un vice de fabrication dans l'existence, ne trouvez vous pas ?

Le bonheur est dans notre corps lorsqu'il n'y a pas de tension chronique qui le détruise .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité