Aller au contenu

Droit naturel


Messages recommandés

Maatoeconomia Membre 6 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour à toutes et à tous. 

 

Ce sujet a déjà dû être abordé maintes fois, mais je voudrais savoir quelles sont les caractéristiques strictes qui différencient le droit naturel et le droit positif selon les auteurs, et qu'est-ce qui fait que la propriété privée est un droit naturel ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
soisig Membre 362 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Ben à partir du moment où on l'a payé, il est naturel que la propriété soit privée. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maatoeconomia Membre 6 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Le droit naturel est un concept philosophique un peu plus complexe, et parmi les droit naturels cités par John Locke je pense que celui du droit naturel de propriété est celui qui pose le plus de problème conceptuel et qui a été le plus remis en cause. 

C'est sur lui que se fonde le libéralisme économique qui lui même permet le capitalisme. 

Donc dire, parce qu'on l'a payé c'est naturel que ça nous appartienne est beaucoup trop simpliste et même faux, la preuve, si demain tu payes pour acheter un esclave, le fait que c'est ton droit naturel de posséder un être humain ne sera je l'espère pas une opinion répandue 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enchantant Membre 6 723 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, Maatoeconomia a dit :

Le droit naturel

Associer le mot naturel au mot droit, ne veut rien dire.

Un droit est nécessairement défini par une autorité politique dans un territoire donné, qui nécessite une police et une justice pour l'appliquer et le faire respecter.

Quant à la loi naturelle, c’est celle du plus fort.

Le droit existe justement pour atténuer les effets de la loi naturelle.

  • Like 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 5 356 messages
Talon 1‚ 72ans
Posté(e)

Droit naturel: droit d'exprimer sa nature.

Droit positif: droit de la société.

 

La propriété est un droit positif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maatoeconomia Membre 6 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Non je suis désolée de vous contredire, le droit naturel est un concept qui existe bel et bien, et le droit de propriété a été défini comme étant un droit naturel par John Locke, un philosophe des lumières. 

 

D'ailleurs c'est sur cela que se fonde notre déclaration : "La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, qui fait partie du préambule de la Constitution de 1958 actuellement en vigueur en France, expose solennellement « les droits naturels, inaliénables et sacrés de l'homme,"

 

"Le droit naturel (en latin jus naturale) est l'ensemble des normes théoriques prenant en considération la nature de l'Hommeet sa finalité dans le monde1. Le droit naturel s'oppose au droit positif, et diffère du concept de loi naturelle. En outre, le droit naturel se distingue des droits naturels : ces derniers se réfèrent à des droits subjectifs, tels que les droits de l'homme. On parle de droits naturels pour ceux-ci parce qu'on présume que ces droits seraient issus de la nature humaine, et qu'ils seraient donc inhérents à chacun, indépendamment de sa position sociale, de son ethnie, de sa nationalité, ou de toute autre considération.

Les premières formulations du concept de droit naturel viennent de l'école de Salamanque, et ont ensuite été reprises et reformulées par les théoriciens du contrat social (Hobbes, Locke, Rousseau) à partir de la notion nouvelle pour l'époque d'état de nature."

 

 

Et pour ce qui est de dire "la propriété est un droit positif" alors déjà ça n'a pas de sens car il faut dire selon qui ? 

Selon toi ? Selon un autre philosophe que Locke ? Peut être mais moi ma question était : pourquoi selon Locke la propriété est un droit naturel 

"Dans son Deuxième traité du gouvernement civil, John Locke formalise le premier la notion de propriété présentée comme un droit naturel 

Car c'est sa théorie qui prévaut aujourd'hui

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jécoute Membre 692 messages
Forumeur forcené‚ 57ans
Posté(e)
il y a 15 minutes, Maatoeconomia a dit :

Non je suis désolée de vous contredire, le droit naturel est un concept qui existe bel et bien, et le droit de propriété a été défini comme étant un droit naturel par John Locke, un philosophe des lumières. 

 

 

Heu pas tout à fait comme tu le prétend. C'est un philosophe qui a définie cela qui plus est dans les année 1650/1700 .

Ce qui est donc loin d'être "une vérité" universelle.

Le "droit naturel" pouvant éventuellement encore être pris en compte pour un "animal".

L'humain ayant évolué en société se doit de suivre des règles, ou être un "marginal" 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maatoeconomia Membre 6 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Vous confondez la vérité et les concept. 

Quand on dit droit naturel, on ne peut pas dire si ça existe ou si ça n'existe pas sans en avoir défini les termes. C'est d'abord une histoire de sémantique. 

On ne peut pas dire "le droit naturel c'est ça ou c'est ça" 

On peut juste, regarder qui a inventé cette expression, et comment il l'a défini, et être d'accord ou non avec sa conception du droit naturel. 

C'est comme le concept de "volonté général" de Rousseau ou de "surhomme" de Nietzche. Il ne s'agit pas de dire "la volonté générale, ça existe pas" ou "les surhomme ça existe pas". Il s'agit de se renseigner sur le concept que ces philosophes ont mis derrières ces expressions. Et à ce moment là être d'accord ou non avec leur théorie. 

 

Je n'ai jamais dit que j'étais d'accord avec John Locke, j'essaie de comprendre sa théorie, vous vous dite juste "le droit naturel c'est ceci ou cela" votre démarche n'est pas cohérente intellectuellement.

Si demain vous deveniez philosophe, et que vous théorisiez un concept dont personne n'a jamais parlé avant, vous seriez dans l'obligation d'inventer une expression pour mettre un mot sur votre concept. 

Ca n'aurait pas de sens si quelqu'un utilisait votre expression, et la critiquait, pensait avoir un avis dessus, juste en regardant son nom, juste parce que ces mots lui évoque quelque chose, mais sans chercher à comprendre votre théorie 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maatoeconomia Membre 6 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Et dire que ce n'est pas d'actualité c'est un peu gros, car comme le montre l'extrait que j'ai cité, les concepts de droit naturel, ont permis de concevoir la déclaration des droits de l'homme qui prévaut encore aujourd'hui 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maatoeconomia Membre 6 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Et vous parlez de vérité universelle, ce qui n'a pas lieu d'être effectivement dans la philosophie qui n'est pas une science exacte, mais moi je n'ai jamais évoquer de vérité universelle, j'ai dit "pouvez vous m'expliquer en quoi POUR Locke, la propriété est un droit naturel" donc ça n'a rien à voir avec une vérité Universelle. 

Par contre quand vous dites "

Le "droit naturel" pouvant éventuellement encore être pris en compte pour un "animal".

L'humain ayant évolué en société se doit de suivre des règles, ou être un "marginal" " Là ça prendre la forme d'une vérité universelle car vous énoncez sa sans preuve, sans argumentation. 

Pardon pour les fautes, je ne me suis pas relue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité