Aller au contenu

Bdsm

Messages recommandés

Caronouveau Invité 4 messages
Baby Forumeur‚ 40ans
Posté(e)
Bonjour je pratique le bdsm depuis 2mois ,je suis soumise et jai rencontrer un maître qui pratique depuis 10ans . Tout va bien il est un très bon Maître et m aprend et me fait grandir étape par étape.  Jadore  etre soumis a lui , a chaque fois jai de plus en plus de plaisir . Ont se voie 1 fois par fin de semaine ( car moi jai des enfants ) et de l'attachement se développe.  Il a demander a me voir plus souvent , meme si ses hors de séance, durant la semaine de facon relax en présence des enfants . Mais depuis quont a été a se stade ... notre momemt d'intimité consacrée a nous deux a changer... il est plus doux moin dominateur... et moi je suis déçu et insatisfaite de ça. .. esce quon a pousser notre relation trop loin? Esce que jai fait une erreur en le laissant entrer dans ma vie personnel ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
cry baby Membre 33 746 messages
how can it not be right when it's done whith love? susan atkins‚ 50ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, Caronouveau a dit :
Bonjour je pratique le bdsm depuis 2mois ,je suis soumise et jai rencontrer un maître qui pratique depuis 10ans . Tout va bien il est un très bon Maître et m aprend et me fait grandir étape par étape.  Jadore  etre soumis a lui , a chaque fois jai de plus en plus de plaisir . Ont se voie 1 fois par fin de semaine ( car moi jai des enfants ) et de l'attachement se développe.  Il a demander a me voir plus souvent , meme si ses hors de séance, durant la semaine de facon relax en présence des enfants . Mais depuis quont a été a se stade ... notre momemt d'intimité consacrée a nous deux a changer... il est plus doux moin dominateur... et moi je suis déçu et insatisfaite de ça. .. esce quon a pousser notre relation trop loin? Esce que jai fait une erreur en le laissant entrer dans ma vie personnel ?

Je pense que oui tu as fait une erreur. Le bdsm est une pratique  tout de même particulière et mélanger  vie de famille avec ton maître ça fait pas bon ménage. 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Caronouveau Invité 4 messages
Baby Forumeur‚ 40ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, cry baby a dit :

Je pense que oui tu as fait une erreur. Le bdsm est une pratique  tout de même particulière et mélanger  vie de famille avec ton maître ça fait pas bon ménage. 

J'imagine que sa fait partie de mon apprentissage dans le milieux ... si javais su... jai pas pensé quil y aurait des conséquence surtout que s'etais son initiative ... merciii beaucoup davoir pris le temps de me répondre j'apprécie beaucoup.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cry baby Membre 33 746 messages
how can it not be right when it's done whith love? susan atkins‚ 50ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, Caronouveau a dit :

J'imagine que sa fait partie de mon apprentissage dans le milieux ... si javais su... jai pas pensé quil y aurait des conséquence surtout que s'etais son initiative ... merciii beaucoup davoir pris le temps de me répondre j'apprécie beaucoup.

Tout n est pas perdu.  A toi de lui faire comprendre .soumise ne veut  pas dire "silence"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Caronouveau Invité 4 messages
Baby Forumeur‚ 40ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, cry baby a dit :

Tout n est pas perdu.  A toi de lui faire comprendre .soumise ne veut  pas dire "silence"

Tout a fait d accord, je voulais avoir un point de vue de quelquun d'autre avant de lui en parler. ..

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Promethee_Hades Membre 10 963 messages
Chien Fou forumeur‚ 84ans
Posté(e)

Je partage tout a fait l'avis de cry baby.

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Léna-Postrof Membre 5 741 messages
Foodista‚ 37ans
Posté(e)

Trouver du plaisir dans la douleur, réclamer de la violence, vouloir se faire attacher comme un dindon... il faut avoir un piètre estime de soi pour en arriver là. C'est vraiment très triste. Bon courage à vous. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 166 messages
Forumeur inspiré‚ 149ans
Posté(e)
Il y a 12 heures, Léna-Postrof a dit :

Trouver du plaisir dans la douleur, réclamer de la violence, vouloir se faire attacher comme un dindon... il faut avoir un piètre estime de soi pour en arriver là. C'est vraiment très triste. Bon courage à vous. 

Ce sont les abimes de la sexualité.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Renard Membre 6 messages
Baby Forumeur‚ 46ans
Posté(e)
Il y a 17 heures, Léna-Postrof a dit :

Trouver du plaisir dans la douleur, réclamer de la violence, vouloir se faire attacher comme un dindon... il faut avoir un piètre estime de soi pour en arriver là. C'est vraiment très triste. Bon courage à vous. 

Oui, c'est ce que je pensais aussi mais apparemment c'est plus compliqué que ça ! Certains hommes soumis à de fortes responsabilités (souvent des chefs d'entreprises, cadres sup) ont besoin d'inverser les rôles et se laisser dicter les choses !

C'est peut-être une façon de perdre temporairement pied à la réalité plus que d'assouvir un fantasme ? Mais je ne sais pas si ça marche....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Léna-Postrof Membre 5 741 messages
Foodista‚ 37ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, Renard a dit :

Oui, c'est ce que je pensais aussi mais apparemment c'est plus compliqué que ça ! Certains hommes soumis à de fortes responsabilités (souvent des chefs d'entreprises, cadres sup) ont besoin d'inverser les rôles et se laisser dicter les choses !

C'est peut-être une façon de perdre temporairement pied à la réalité plus que d'assouvir un fantasme ? Mais je ne sais pas si ça marche....

Certains autres hommes jouent au squash afin d’évacuer pressions et tensions. Des femmes,  aussi. D’autres pratiquent le jogging, la boxe thaï... Le plus beau c’est que cela fonctionne. Il y a mille et une façons de décompresser, de lâcher prise, mais surtout pas comme ça. Se faire humilier, mais pour quoi faire ? 

Assimiler plaisir et douleur, faire la promotion de ce genre de pratiques, de violences faites aux femmes et aux hommes, à travers de la littérature pour ménagères notamment, et tenter d’y apporter du glam, populariser, non décidément, « y’a un prob’ Houston... » et des professionnels à l’écoute. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
truebypass Membre 1 087 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, Léna-Postrof a dit :

Certains autres hommes jouent au squash afin d’évacuer pressions et tensions. Des femmes,  aussi. D’autres pratiquent le jogging, la boxe thaï... Le plus beau c’est que cela fonctionne. Il y a mille et une façons de décompresser, de lâcher prise, mais surtout pas comme ça. Se faire humilier, mais pour quoi faire ?

Parce que ça leur plait? Parce qu'il y a un consentement mutuel? Parce que ça leur procure du plaisir, de l'excitation qu'ils ne trouveraient pas dans la pratique des sports précités?

Citation

Assimiler plaisir et douleur,

Tu n'y peux rien si physiologiquement et psychologiquement, certains individus prennent du plaisir dans la douleur.

Citation

faire la promotion de ce genre de pratiques, de violences faites aux femmes et aux hommes,

Des violences consenties. Ne mélangeons pas cela avec les violences conjugales. On sait bien que ce sont deux choses très différentes.

Citation

à travers de la littérature pour ménagères notamment,

Ou pas. A moins que la ménagère lise Sade, par exemple ou ait les 120 jours de Sodome ou encore Ilsa la louve des SS en vhs ou dvd.
 

Citation

et tenter d’y apporter du glam, populariser, non décidément, « y’a un prob’ Houston... » et des professionnels à l’écoute. 

Tant que les gens pratiquent cela de façon consciente, consentie, dans un respect mutuel, il n' y a aucun problème.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Léna-Postrof Membre 5 741 messages
Foodista‚ 37ans
Posté(e)
il y a une heure, truebypass a dit :

Parce que ça leur plait? Parce qu'il y a un consentement mutuel? Parce que ça leur procure du plaisir, de l'excitation qu'ils ne trouveraient pas dans la pratique des sports précités?

Tu n'y peux rien si physiologiquement et psychologiquement, certains individus prennent du plaisir dans la douleur.

Des violences consenties. Ne mélangeons pas cela avec les violences conjugales. On sait bien que ce sont deux choses très différentes.

Ou pas. A moins que la ménagère lise Sade, par exemple ou ait les 120 jours de Sodome ou encore Ilsa la louve des SS en vhs ou dvd.
 

Tant que les gens pratiquent cela de façon consciente, consentie, dans un respect mutuel, il n' y a aucun problème.

 

Oui oui, et il y a également des hommes et des femmes qui s’urinent/défèquent/vomissent dessus dans l’intimité et de façon consentie. La pratique n’en reste pas moins objectivement infâme... 

Pas sûre que Tarik Ramadan pour exemple fasse bien le distinguo entre violences conjugales et pratiques du genre... ou encore les types qui regardent des films dédiés et qui en viennent à prendre quelques libertés pendant l’acte (au hasard « contrôler la respiration » de leur compagne). 

User du terme « respect » quand il s’agit de faire porter à l’autre un collier, de le traîner en laisse et de le siffler comme un clebs... vous avez raison.

N.B Si je pouvais faire quelque chose pour quelques uns, je m’attaquerais à la faim dans le monde ou moins ambitieux j’irais faire la lecture aux vieux. En attendant psychologues voire psychiatres au besoin restent à la disposition de ces personnes qui ont visiblement besoin d’être aidées. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
truebypass Membre 1 087 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
Il y a 15 heures, Léna-Postrof a dit :

Oui oui, et il y a également des hommes et des femmes qui s’urinent/défèquent/vomissent dessus dans l’intimité et de façon consentie. La pratique n’en reste pas moins objectivement infâme...

Objectivement infâme dans la subjectivité de ton regard.
Ca serait objectivement infame si ça dégoutait également les intéressés, or il n'en est rien.

Citation

Pas sûre que Tarik Ramadan pour exemple fasse bien le distinguo entre violences conjugales et pratiques du genre... ou encore les types qui regardent des films dédiés et qui en viennent à prendre quelques libertés pendant l’acte (au hasard « contrôler la respiration » de leur compagne). 

Tarik ramadan est représentatif de l'ensemble de la communauté BDSM? Trollerie.

Citation

User du terme « respect » quand il s’agit de faire porter à l’autre un collier, de le traîner en laisse et de le siffler comme un clebs... vous avez raison.

Dans la mesure où cela répond à la demande de l'autre, oui, c'est respecter ses désirs, donc le respecter.

Citation

N.B Si je pouvais faire quelque chose pour quelques uns, je m’attaquerais à la faim dans le monde ou moins ambitieux j’irais faire la lecture aux vieux.

L'un n'empêche pas l'autre. T'es derrière chaque pratiquant H24 pour supposer qu'ils ne fassent rien d'autre de productif?
Les gens qui font du squash ne font que du squash?
 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aliochaverkiev Membre 1 248 messages
Forumeur alchimiste‚ 43ans
Posté(e)
Le ‎13‎/‎06‎/‎2018 à 17:07, Léna-Postrof a dit :

Oui oui, et il y a également des hommes et des femmes qui s’urinent/défèquent/vomissent dessus dans l’intimité et de façon consentie. La pratique n’en reste pas moins objectivement infâme... 

Pas sûre que Tarik Ramadan pour exemple fasse bien le distinguo entre violences conjugales et pratiques du genre... ou encore les types qui regardent des films dédiés et qui en viennent à prendre quelques libertés pendant l’acte (au hasard « contrôler la respiration » de leur compagne). 

User du terme « respect » quand il s’agit de faire porter à l’autre un collier, de le traîner en laisse et de le siffler comme un clebs... vous avez raison.

N.B Si je pouvais faire quelque chose pour quelques uns, je m’attaquerais à la faim dans le monde ou moins ambitieux j’irais faire la lecture aux vieux. En attendant psychologues voire psychiatres au besoin restent à la disposition de ces personnes qui ont visiblement besoin d’être aidées. 

Le problème c'est que les psychiatres sont encore plus tcharbés que les "malades".

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aliochaverkiev Membre 1 248 messages
Forumeur alchimiste‚ 43ans
Posté(e)

Dans le genre bdsm on n'a pas encore fait mieux que ça. Et ça marche vu que des milliards de fidèles s'agenouillent devant un crucifié sanguinolent. Vous voyez A-postrophe ils sont nombreux et elles sont nombreuses à aimer regarder un homme se faire humilier, forcément cela a des conséquences dans la vie intime de beaucoup.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 166 messages
Forumeur inspiré‚ 149ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, aliochaverkiev a dit :

Le problème c'est que les psychiatres sont encore plus tcharbés que les "malades".

Moi je dirais que le problème des psy c'est quand ils pensent systematiquement que la souffrance de l'ame peut et doit etre soignée.

Ou plus simplement quand on fait sienne la pensée qu'une ame souffrante c'est une ame malade, alors qu'il me semble évident a moi que'une ame saine et éveillée ne peut pas ne pas souffrir dans un monde malade.

Ce qui est par contre dans les cordes d'un psy c'est d'aider le patient qui ne connait pas les causes de sa souffrance.

 

Bon, c'était une petite digression assez éloignée du sujet de départ.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aliochaverkiev Membre 1 248 messages
Forumeur alchimiste‚ 43ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, hell-spawn a dit :

Moi je dirais que le problème des psy c'est quand ils pensent systematiquement que la souffrance de l'ame peut et doit etre soignée.

Ou plus simplement quand on fait sienne la pensée qu'une ame souffrante c'est une ame malade, alors qu'il me semble évident a moi que'une ame saine et éveillée ne peut pas ne pas souffrir dans un monde malade.

Ce qui est par contre dans les cordes d'un psy c'est d'aider le patient qui ne connait pas les causes de sa souffrance.

 

Bon, c'était une petite digression assez éloignée du sujet de départ.

 

Mais peut-on connaitre les causes de sa souffrance ? 

Dans le bdsm, le ou la soumise veut souffrir, peut-être y cherche-t-il (elle) la cause de sa souffrance ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 166 messages
Forumeur inspiré‚ 149ans
Posté(e)
il y a 48 minutes, aliochaverkiev a dit :

Mais peut-on connaitre les causes de sa souffrance ? 

Dans le bdsm, le ou la soumise veut souffrir, peut-être y cherche-t-il (elle) la cause de sa souffrance ?

Je ne vois pas d'impossibilité a cela.

 

Mais quand il y a une dimension sexuelle, un truc qui produit une excitation, c'est, je pense, très différent.

Deja c'est une recherche  de la souffrance physique dans le domaine sexuel pour déclencher un plaisir cérébral.

Peut etre  de la culpabilité ( s'autoriser au plaisir mais uniquement par le biais de la souffrance physique ou de l'humiliation)

Difficile a dire quand meme :hum:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cry baby Membre 33 746 messages
how can it not be right when it's done whith love? susan atkins‚ 50ans
Posté(e)

les gens mènent leur vie sexuelle comme bon leur semble

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Léna-Postrof Membre 5 741 messages
Foodista‚ 37ans
Posté(e)
Le 14/06/2018 à 08:37, truebypass a dit :

Objectivement infâme dans la subjectivité de ton regard.
Ca serait objectivement infame si ça dégoutait également les intéressés, or il n'en est rien.

Tarik ramadan est représentatif de l'ensemble de la communauté BDSM? Trollerie.

Dans la mesure où cela répond à la demande de l'autre, oui, c'est respecter ses désirs, donc le respecter.

L'un n'empêche pas l'autre. T'es derrière chaque pratiquant H24 pour supposer qu'ils ne fassent rien d'autre de productif?
Les gens qui font du squash ne font que du squash?
 

 

Gagnons du temps. Parfait, vous êtes un ange de tolérance, ajoutez cela à votre curriculum vitae. Je suis une femme vraiment pas sympa, obtuse, tous pleins de préjugés, je penserais à l'ajouter sur le mien, promis. Voilà, ça c'est fait.

Et vous suivez ces pratiquants en permanence afin de pouvoir attester, qu'aucun ne dérape ? Quand bien même Tariq Ramadan serait le seul (et ça ne l'est pas), cela ferait toujours un de trop. Il s'agit de pratiques sexuelles très violentes, souvent humiliantes, et pas toujours consenties. Étrangler l'autre, même pendant l'acte, même avec consentement, reste dangereux, en plus d'être une abjection.

Le 15/06/2018 à 07:38, aliochaverkiev a dit :

Le problème c'est que les psychiatres sont encore plus tcharbés que les "malades".

 

Ce n'est pas de leur faute, ils ont des mauvaises fréquentations !

La psychiatrie a progressé depuis "les bains de la terreur", néanmoins pour toute personne qui n'en est pas pleinement convaincu, il reste encore la psychologie. Il est même souvent conseillé de commencer par là, la psychiatrie n'est pas toujours nécessaire.

Le 15/06/2018 à 07:45, aliochaverkiev a dit :

Dans le genre bdsm on n'a pas encore fait mieux que ça. Et ça marche vu que des milliards de fidèles s'agenouillent devant un crucifié sanguinolent. Vous voyez A-postrophe ils sont nombreux et elles sont nombreuses à aimer regarder un homme se faire humilier, forcément cela a des conséquences dans la vie intime de beaucoup.

 

 

Je vous remercie pour cette charmante attention, j'ai toutefois eu ma dose d'hémoglobine pour le jour (croisé 2 lapins éventrés sur la route et une bouillie informe, le chat de la voisine peut-être) alors je ne vais pas cliquer et passer mon tour... et en ce qui concerne les bondieuseries, surtout en général, également. 

Le 15/06/2018 à 10:20, hell-spawn a dit :

Moi je dirais que le problème des psy c'est quand ils pensent systematiquement que la souffrance de l'ame peut et doit etre soignée.

Ou plus simplement quand on fait sienne la pensée qu'une ame souffrante c'est une ame malade, alors qu'il me semble évident a moi que'une ame saine et éveillée ne peut pas ne pas souffrir dans un monde malade.

Ce qui est par contre dans les cordes d'un psy c'est d'aider le patient qui ne connait pas les causes de sa souffrance.

 

Bon, c'était une petite digression assez éloignée du sujet de départ.

 

"Psy" chothérapeutes, "psy"chiatres, "psy"chomotriciens, "psy"chologues ? Derrière ces trois petites lettres, peut se cacher tout ce que l'on veut, il y aurait eu des sectes, des thérapies par le massage notamment (presque tout pareil que chez "S.T.Tik"), et il doit bien en rester encore. Il y a eu des pourparlers fut un temps, en ce qui concerne une loi, afin de faire le tri dans tout cela, je ne sais pas ce que cela a donné (pas suivi). Ces trois petits lettres sont un fourre-tout dangereux, beaucoup se sont servi de ce flou afin de glaner une "patientèle", ce qui explique partiellement une mauvaise réputation de la discipline.

Le psychologue et le psychiatre sont seuls professionnels, en la matière. Ils sont tous deux diplômés (diplômes d'État). Le psychiatre, lui est médecin, et peut (mais ne doit pas toujours) délivrer des médicaments. Psychologues et psychiatres peuvent, en sus, être psychothérapeutes. Si un psychologue ou un psychiatre promet de vous guérir : fuyez. Ceux-ci peuvent vous fournir les clés pour espérer aller mieux, une écoute, aider le patient à identifier, comprendre, progresser, avec sa coopération, le guider tout simplement. Ce ne sont pas des magiciens. Avant que ces professions liées à l'écoute de l'âme n'existent, les hommes de foi faisaient office de confidents ou écoutaient "le discours de l'âme", conseillaient, plus ou moins bien, le courroux d'une puissance supérieure pouvait aussi aider à réfréner quelques pulsions, mais pas toujours. Finalement, c'est souvent cela, les gens ont besoin de parler, de se décharger, parce qu'au quotidien, ils ne communiquent pas entre eux.

On ne vient pas à ces pratiques sexuelles étranges, dangereuses, par hasard, il faut être abimé, au moins un peu, pour y céder et se laisser initier. Quand il s'agit, d'une soeur, d'un frère, d'un parent, d'un ami, quand les faits sont portés à notre connaissance, doit-on fournir une l'écoute, essayer d'orienter vers un professionnel, ou bien baisser les bras, partant du principe que c'est une pratique comme une autre/pas si grave, pas si mal/que c'est sa couche, ses boyaux du cerveau, et pas les nôtres, et fermer notre porte ?    

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité