Aller au contenu

Payez-vous des impôts sur le revenu ?

Messages recommandés

titenath Animatrice 28 267 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 40ans
Posté(e)
il y a 16 minutes, doug1991 a dit :

Ca ne sert a rien de me faire la leçon je sais comment ca fonctionne.

Comme si l'impôt sur le revenu était le seul impôt.

 

 

 

 

Je ne te fais pas la leçon, tu demandes en quoi c'est juste, je t'explique. Après tu peux aller vivre dans un pays qui est moins taxé, l'avantage c'est que la France ne t'oblige pas à vivre dans ce pays qui ne te convient pas ;)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
doug1991 Membre 2 350 messages
Forumeur alchimiste‚ 26ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, titenath a dit :

Je ne te fais pas la leçon, tu demandes en quoi c'est juste, je t'explique. Après tu peux aller vivre dans un pays qui est moins taxé, l'avantage c'est que la France ne t'oblige pas à vivre dans ce pays qui ne te convient pas ;)

 

J'adore les manipulations pour me faire dire ce que j'ai pas dis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 7 473 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 13 heures, doug1991 a dit :

Ca ne sert a rien de me faire la leçon je sais comment ca fonctionne.

Comme si l'impôt sur le revenu était le seul impôt.

Alors il faut augmenter la TVA et la faire passer de 20 à 25% !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Docteur CAC Membre 1 932 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Je n'en paie pas pour le moment du fait de mes frais réels mais concernant l’impôt sur le revenu et même si je pense qu'il faudrait changer certaines choses, c'est l’impôt que je trouve le plus juste dans son principe.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
citoyen du monde80 Membre 408 messages
Forumeur survitaminé‚ 38ans
Posté(e)
Il y a 13 heures, Docteur CAC a dit :

Je n'en paie pas pour le moment du fait de mes frais réels mais concernant l’impôt sur le revenu et même si je pense qu'il faudrait changer certaines choses, c'est l’impôt que je trouve le plus juste dans son principe.

Excepté le fait que le net imposable est superieur au net réel :@ 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Docteur CAC Membre 1 932 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 20 heures, citoyen du monde80 a dit :

Excepté le fait que le net imposable est superieur au net réel :@ 

au net à payer c'est ca ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
citoyen du monde80 Membre 408 messages
Forumeur survitaminé‚ 38ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Docteur CAC a dit :

au net à payer c'est ca ?

Oui c'est bien cela, j'ai jamais compris pourquoi... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Docteur CAC Membre 1 932 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 38 minutes, citoyen du monde80 a dit :

Oui c'est bien cela, j'ai jamais compris pourquoi... 

il y a des réintégrations fiscale de certains éléments par rapport au net à payer qui est l'exemple le plus simple.

  • La CSG/CRDS non déductible (sur le principe qu'elle n'est pas déductible ...)
  • La part patronale de prévoyance
  • et ce qui entre dans le calcul de l'IR par exemple la part du salarié des Tickets Restaurant pour la bonne raison que l'on va vous les déduire avec l'abattement ou que l'on va prendre en compte dans le calcul des frais réels.

Cela ne concerne pas le principe de proportionnalité de L'IR dont je parlais mais les calculs de paie qui restent au mieux techniques.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Barbara lebol Membre 3 441 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Je paye de l'impôt sur le revenu et ça me contrarie, en particulier à cause d'un état dispendieux qui redistribue sans un contrôle suffisamment efficace !

Pour limiter les dégâts, je pratique la défiscalisation. Beaucoup de secteurs permettent de défiscaliser, celui du cinéma par exemple, comme les SOFICA ( puisque nous sommes en période de festival de Cannes)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 763 messages
Explorateur de Nuages‚ 40ans
Posté(e)
il y a 36 minutes, Barbara lebol a dit :

Je paye de l'impôt sur le revenu et ça me contrarie, en particulier à cause d'un état dispendieux qui redistribue sans un contrôle suffisamment efficace !

Bof, jusqu'à preuve du contraire notre état n'est pas plus dispendieux que d'autres, les grandes démocraties ont quasiment les mêmes dépenses.
Et les services rendus à la population sont plutôt aussi bons voire meilleurs qu'ailleurs, au global, même si perfectibles.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fuck Them All Membre 1 667 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)
Le 12/05/2018 à 19:06, doug1991 a dit :

Déjà un impôt qui est du sens pas taxer juste pour taxer.

Le travail est déjà taxé d'un tiers par les cotisations en tout genre je ne vois rien de juste de retaxer ce qui reste encore une fois.

Tout à fait, sans oublier que l'on paie de la TVA sur chaque bien de consommation. L'état n'aurait pas besoin de l'impôt sur le revenu si il gérait mieux ses finances, il y a beaucoup de gâchis, sans oublier beaucoup d'argents dépensés hors France ou pour des choses non utiles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Barbara lebol Membre 3 441 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)
Il y a 9 heures, Pheldwyn a dit :

Bof, jusqu'à preuve du contraire notre état n'est pas plus dispendieux que d'autres, les grandes démocraties ont quasiment les mêmes dépenses.
Et les services rendus à la population sont plutôt aussi bons voire meilleurs qu'ailleurs, au global, même si perfectibles.

 

Le taux de prélèvement obligatoire en France est à  un des plus hauts niveaux mondiaux. Est-ce le signe d'une bonne gestion de l'argent public ? Sans parler du déficit abyssal.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Barbara lebol Membre 3 441 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Le meilleur exemple d'un état  dispendieux c'est celui de l'éducation  nationale. C'est le plus gros budget de l'état et le niveau scolaire est alarmant selon les instituts de sondage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 763 messages
Explorateur de Nuages‚ 40ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Barbara lebol a dit :

Le taux de prélèvement obligatoire en France est à  un des plus hauts niveaux mondiaux. Est-ce le signe d'une bonne gestion de l'argent public ? Sans parler du déficit abyssal.

C'est surtout le signe que l'Etat prend en charge ce qui ne l'est pas forcément dans d'autres pays (santé, éducation, retraite, etc ...).

Je ne dis pas que tout est parfait (il y a des réformes structurelles à mener), mais il faut arrêter aussi d'être toujours dans l'extrême inverse, à vouloir à tout prix croire que la France serait à des années lumière des autres pays en termes de dépenses, et que les services y serait plus médiocre : c'est une caricature.

La réalité est bien plus contrastée, et j'ai toujours l'impression, dès que l'on met les chiffres sur la table, qu'il n'y a pas non plus des écarts astronomiques : il y a des différences notables suivant les secteurs, mais à rapporter en effet à chaque système social, au choix de répartition public/privé, à la démographie, aux infrastructures de chaque pays, à la répartition du coût selon les différentes classes sociales, etc ... et tout cela à mettre en regard avec le confort et les services rendus.

Il y a 2 heures, Barbara lebol a dit :

Le meilleur exemple d'un état  dispendieux c'est celui de l'éducation  nationale. C'est le plus gros budget de l'état et le niveau scolaire est alarmant selon les instituts de sondage.

Alarmant pour une raison particulière : c'est l'un de ceux qui reproduit le plus les inégalité. 

Raison de plus pour exiger encore davantage de redistributivité : sur le plan éducatif, c'est encore insuffisant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Barbara lebol Membre 3 441 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)
Il y a 5 heures, Pheldwyn a dit :

C'est surtout le signe que l'Etat prend en charge ce qui ne l'est pas forcément dans d'autres pays (santé, éducation, retraite, etc ...).

Je ne dis pas que tout est parfait (il y a des réformes structurelles à mener), mais il faut arrêter aussi d'être toujours dans l'extrême inverse, à vouloir à tout prix croire que la France serait à des années lumière des autres pays en termes de dépenses, et que les services y serait plus médiocre : c'est une caricature.

La réalité est bien plus contrastée, et j'ai toujours l'impression, dès que l'on met les chiffres sur la table, qu'il n'y a pas non plus des écarts astronomiques : il y a des différences notables suivant les secteurs, mais à rapporter en effet à chaque système social, au choix de répartition public/privé, à la démographie, aux infrastructures de chaque pays, à la répartition du coût selon les différentes classes sociales, etc ... et tout cela à mettre en regard avec le confort et les services rendus.

https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/la-france-championne-d-europe-des-impots_1995750.html

https://www.la-croix.com/Economie/France/France-sacree-championne-taxes-impots-2017-12-08-1200898054

http://www.lefigaro.fr/impots/2017/12/07/05003-20171207ARTFIG00326-la-france-championne-europeenne-des-impots-en-2016.php

 

Je prends en compte le poids des services publics (entre autres) quand je parle d'état dispendieux.

Par ailleurs la redistribution a ses limites ; celles de décourager l'effort et le travail, de voir partir les entreprises à l'étranger, de rester coucher en attendant les aides.

 

 

Il y a 5 heures, Pheldwyn a dit :

Alarmant pour une raison particulière : c'est l'un de ceux qui reproduit le plus les inégalité. 

Raison de plus pour exiger encore davantage de redistributivité : sur le plan éducatif, c'est encore insuffisant.

Pourquoi dis-tu des énormités ? L'enseignement laïc est gratuit et des aides sont offertes sous formes de bourses ou de chèques divers ( style rentrée scolaire).

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 763 messages
Explorateur de Nuages‚ 40ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Barbara lebol a dit :

Par ailleurs la redistribution a ses limites ; celles de décourager l'effort et le travail,

C'est plutôt la négation de la valeur travail par le néolibéralisme qui peut décourager.

A quoi bon s'éreinter si c'est pour toujours moins de reconnaissance, pour une augmentation des risques de voir son poste disparaître du jour au lendemain (et même si l'on a bien fait son taf et que l'entreprise est bénéficiaire, etc ...) lorsque dans le même temps des milliards sont brassés par des parasites qui s'amusent au monopoly et entassent les fruits de notre labeur dans des paradis fiscaux.
 

il y a 2 minutes, Barbara lebol a dit :

de voir partir les entreprises à l'étranger, de rester coucher en attendant les aides.

Là encore, les délocalisations sont avant tout permises et rendues possibles par notre choix de libéralisation, de mondialisation.
On a permis aux entreprises d'opter - sans aucun scrupules et sans aucun signe d'intérêt pour les populations - pour les meilleurs systèmes sociaux/économiques selon les cas : produire à pas cher en délocalisant, et pouvoir profiter des aides, des formations, des facilités d'optimisation pour l'aspect tertiaire de leur activité.


Bref, je vois les même maux que toi, mais ils n'ont absolument pas les mêmes origines.

 

il y a 2 minutes, Barbara lebol a dit :

Pourquoi dis-tu des énormités ? L'enseignement laïc est gratuit et des aides sont offertes sous formes de bourses ou de chèques divers ( style rentrée scolaire).

Je ne dis pas d'énormités : c'est un fait, notre système scolaire est parmi ceux qui reproduisent le plus les inégalités sociales.
C'est donc bien que la distribution de ce service public n'est pas suffisante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Barbara lebol Membre 3 441 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Pheldwyn a dit :

Là encore, les délocalisations sont avant tout permises et rendues possibles par notre choix de libéralisation, de mondialisation.
On a permis aux entreprises d'opter - sans aucun scrupules et sans aucun signe d'intérêt pour les populations - pour les meilleurs systèmes sociaux/économiques selon les cas : produire à pas cher en délocalisant, et pouvoir profiter des aides, des formations, des facilités d'optimisation pour l'aspect tertiaire de leur activité.

Pourquoi les entreprises n'auraient-elles pas la possibilité de s'installer là où les conditions sont les meilleures ?

Exemple pour l'Irlande en 2013 qui "applique un taux de 12,5% pour l'impôt sur les sociétés. C'est l'un des taux les plus bas du monde. Pour comparaison, la moyenne européenne, c'est 27%."

http://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/l-irlande-un-paradis-nombreuses-entreprises-414404.html

il y a 2 minutes, Pheldwyn a dit :


Bref, je vois les même maux que toi, mais ils n'ont absolument pas les mêmes origines.

 

Je ne dis pas d'énormités : c'est un fait, notre système scolaire est parmi ceux qui reproduisent le plus les inégalités sociales.
C'est donc bien que la distribution de ce service public n'est pas suffisante.

En quoi, notre système scolaire est celui qui reproduit le plus les inégalités sociales ? Des faits STP

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 763 messages
Explorateur de Nuages‚ 40ans
Posté(e)
il y a 10 minutes, Barbara lebol a dit :

Pourquoi les entreprises n'auraient-elles pas la possibilité de s'installer là où les conditions sont les meilleures ?

Parce que cela crée de fait une concurrence et du dumping social : ce n'est pas toi qui te plaignais de voir des délocalisations ?
Tu en auras toujours : la main d'oeuvre peu qualifiée vaudra toujours moins chère ailleurs où les droits sociaux sont à ras les pâquerettes, là où l'ont fait bosser des gosses pour des miettes de pain, etc ...
Tu veux que les entreprises aient cette liberté d'exploiter moins coûteux et plus pauvre ailleurs, c'est ta vision des choses.
Ce n'est bien évidemment absolument pas la mienne.
 

il y a 10 minutes, Barbara lebol a dit :

Exemple pour l'Irlande en 2013 qui "applique un taux de 12,5% pour l'impôt sur les sociétés. C'est l'un des taux les plus bas du monde. Pour comparaison, la moyenne européenne, c'est 27%."

Et bien ils ont tort : regarde nous, on taxe soi-disant trop, et pourtant les entreprises du CAC 40 trouvent le moyen de redonner en pourcentage beaucoup plus de dividendes à leurs actionnaires que partout ailleurs dans le monde.
Ils se trouvent que les entreprises qui délocalisent, qui ont cette "liberté", ce sont ces mêmes mastodontes.

Le petit artisan boulanger, lui, certes, c'est autre chose. Mais je suis partisan d'un nivellement des contributions suivant la taille et le type d'entreprise, comme on le fait avec les ménages.

 

il y a 10 minutes, Barbara lebol a dit :

En quoi, notre système scolaire est celui qui reproduit le plus les inégalités sociales ? Des faits STP

C'est pourtant connu et reconnu : 
http://www.lemonde.fr/education/article/2016/12/06/enquete-pisa-les-eleves-francais-dans-la-moyenne_5044175_1473685.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Barbara lebol Membre 3 441 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)
il y a 15 minutes, Pheldwyn a dit :

Parce que cela crée de fait une concurrence et du dumping social : ce n'est pas toi qui te plaignais de voir des délocalisations ?
Tu en auras toujours : la main d'oeuvre peu qualifiée vaudra toujours moins chère ailleurs où les droits sociaux sont à ras les pâquerettes, là où l'ont fait bosser des gosses pour des miettes de pain, etc ...
Tu veux que les entreprises aient cette liberté d'exploiter moins coûteux et plus pauvre ailleurs, c'est ta vision des choses.
Ce n'est bien évidemment absolument pas la mienne.

Et bien ils ont tort : regarde nous, on taxe soi-disant trop, et pourtant les entreprises du CAC 40 trouvent le moyen de redonner en pourcentage beaucoup plus de dividendes à leurs actionnaires que partout ailleurs dans le monde.
Ils se trouvent que les entreprises qui délocalisent, qui ont cette "liberté", ce sont ces mêmes mastodontes.

Le petit artisan boulanger, lui, certes, c'est autre chose. Mais je suis partisan d'un nivellement des contributions suivant la taille et le type d'entreprise, comme on le fait avec les ménages.

J'ai évoqué l'Irlande pas un pays du tiers monde. Où as-tu vu que l'Irlande faisait travailler des enfants pour une bouchée de pain ?

A produit égal, en qualité de consommateur, achètes-tu le produit le plus cher ?  

De même, l'entreprise s'installe dans le pays où les taxes sont les moins élevées ou raisonnablement élevées.

Tu parles de dumping social, mais  le dumping social concerne les couts de production par exploitation des salariés. Dans le cas présent, je parle de charges pour l'entreprise obligée de payer des taxes.

il y a 15 minutes, Pheldwyn a dit :
 
J'ouvre ton lien :
 
"Le système français est encore plus discriminant pour les jeunes issus de l’immigration. Leur score est inférieur de 62 points à celui des autres élèves (contre 43 points en moyenne OCDE). Après « contrôle du milieu socio-économique » des élèves, cet écart se réduit à 32 points, précise l’OCDE. C’est encore l’équivalent d’une année scolaire"
 
Evidemment si le français n'est pas une langue parlée à la maison par les parents, c'est plus difficile pour les enfants issus de ces foyers.
Ce n'est pas l'état et l'école qui sont en cause c'est le milieu familial.
 
 
Je continue sur ton lien avec les filles dont l'appétence serait plus faible :
 
« 65 % d’entre elles disent s’amuser lorsqu’elles apprennent les sciences, contre 72 % des garçons »

Sans commentaires !

 

Et puis le journaliste se contredit :

"Enquête PISA : les élèves français dans la moyenne"
 
Au final, en parcourant l'article je n'ai pas vu d'explications objectives sur l'aspect discriminatoire du système français, si ce n'est des difficultés pour les enfants issues de l'immigration, liées au problèmes d'apprentissage de la langue. L'effort dans ce cas doit venir de la famille !

 


 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 763 messages
Explorateur de Nuages‚ 40ans
Posté(e)
il y a 8 minutes, Barbara lebol a dit :

J'ai évoqué l'Irlande pas un pays du tiers monde. Où as-tu vu que l'Irlande faisait travailler des enfants pour une bouchée de pain ?

Ah, la mondialisation et les délocalisations ne se limitent qu'à l'Irlande ? :smile2:
Première nouvelle !

Ensuite, c'est vrai, le rêve, un pays qui ne taxe les entreprises qu'à 0,005%.
C'est cela que tu veux ?
Ne viens pas nous parler de déficit de l'Etat après cela ...
 

il y a 8 minutes, Barbara lebol a dit :

A produit égal, en qualité de consommateur, achètes-tu le produit le plus cher ?  

Je vais te faire une révélation : une société n'est pas un consommateur. Un consommateur est avant tout un citoyen.
Ce n'est pas le cas d'une société.

Mais si je reprend ton analogie, tu serais pour que l'on puisse décider du pays où l'on souhaite se voir imposer ? Paf, je vire mon salaire là où l'on paie le moins d'impôts, et l'état n'aurait rien le droit de m'exiger.
 

il y a 8 minutes, Barbara lebol a dit :

De même, l'entreprise s'installe dans le pays où les taxes sont les moins élevées ou raisonnablement élevées.

En l'occurrence, l'entreprise transfert tous ses profits, même réalisés dans d'autres pays.
Aussi, l'entreprise vit de l'économie d'un pays (par ses consommateurs, par ses infrastructures, les ressources humaines, etc ...), mais n'a pas à se soumettre aux règles du jeu de ce pays ?

Pour ma part, une entreprise devrait a minima être taxée dans un pays à hauteur de ce qu'elle y gagne et de ce qu'elle y produit.
 

il y a 8 minutes, Barbara lebol a dit :

Tu parles de dumping social, mais  le dumping social concerne les couts de production par exploitation des salariés. Dans le cas présent, je parle de charges pour l'entreprise obligée de payer des taxes.

Les taxes sur les sociétés ne sont pas les seuls critères : bien évidemment que la rétribution des salariés entre en jeu dans le choix d'une délocalisation.
Mais, encore une fois, je t'assure, même avec ces taxations colossales, on a des boîtes du CAC40 championne dans la part redistribuée en dividendes ! C'est que ces taxes ne les brident certainement pas énormément.
67% en moyenne, lorsque les USA ne sont qu'à 48% (ah, les sales communistes !).
 

il y a 8 minutes, Barbara lebol a dit :
Evidemment si le français n'est pas une langue parlée à la maison par les parents, c'est plus difficile pour les enfants issus de ces foyers.
Ce n'est pas l'état et l'école qui sont en cause c'est le milieu familial.

Mais les autres pays ont les mêmes problématiques. C'est pourtant en France que les écarts sont les plus manifestes.
Ensuite, qui dit "issu de l'immigration" ne veut pas dire forcément que les parents ne parlent pas le français. Outre l'immigration francophone, tu as aussi tout simplement des enfants nés en France et donc confrontés à la langue - qui leur est donc maternelle - depuis leur naissance.

Ensuite, tu as une lecture toute sélective : tu ne t'es arrêté que sur le paragraphe des élèves issus de l'immigration, mais bien avant celui-ci les graphismes parlent d'eux même et démontre des inégalités fortes liés aux milieux sociaux (et donc non spécifique à la question de l'immigration).

L'article évoque même un groupe dur de 22% d'élèves en difficulté (tu es libre de croire que 22% des élèves scolarisés en France - ou que leurs parents - ne connaissent pas un mot de Français, je trouve pour ma part que ce serait une affirmation un rien exagérée ...).

Et encore une fois, avant même d'évoquer les élèves issus de l'immigration, le constat est avant tout social :
C’est là ce qui caractérise l’Hexagone lorsqu’on le compare aux autres pays de la zone OCDE. Près de 40 % des élèves issus d’un milieu défavorisé sont en difficulté, selon l’évaluation. Et seulement 2 % d’entre eux peuvent prétendre au titre de premier de la classe. A l’inverse, seuls 5 % des élèves d’un milieu favorisé sont classés parmi les plus faibles.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/education/article/2016/12/06/enquete-pisa-les-eleves-francais-dans-la-moyenne_5044175_1473685.html#yX4gfOTRVou4t0eC.99

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation