Aller au contenu

Évacuation de Notre Dame des Landes

Messages recommandés

cheuwing Membre 10 405 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
il y a 46 minutes, Etoile noire a dit :

 Dans la vraie vie les CRS viennent détruire ta ferme parce que tu n'as pas rempli tel papier ou que tu ne cultives pas OGM.

tu as une preuve de ces affirmations ?

Modifié par cheuwing

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
apis 32 Membre 4 772 messages
68tarde même pas repentie‚ 64ans
Posté(e)

Un peu de détente :

L’image contient peut-être : texte

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 18 373 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
il y a 39 minutes, cheuwing a dit :

tu as une preuve de ces affirmations ?

Comment pourrait-elle en avoir...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jacky29 Membre 6 421 messages
Forumeur alchimiste‚ 64ans
Posté(e)
Il y a 5 heures, Etoile noire a dit :

Au train où vont les choses, les zadistes sont un exemple de salubrité publique. Ils montrent comment, demain, quand le système aura explosé, il sera possible de (sur)vivre autrement. Je crois que la terre appartient à celui qui la cultive dans le respect, en harmonie avec la nature et les animaux.

D'autres pensent qu'elle appartient à celui qui paye, et qui peut donc en faire n'importe quoi. Monsanto par exemple...

 

personne ne pense cela! si tu veux "incriminer" chanou, c'est ridicule! pour faire un jardin ou une entreprise agricole, il faut soit louer les parcelles soit les acheter. beaucoup de jeunes agriculteurs faisant de l'agriculture raisonnée sont soit locataires soit propriétaires soit membres d'une coopérative. ils ne font pas du bio mais leur façon de cultiver est responsable. alors il y en a marre de ces raccourcis, merci. c'est honteux vis à vis de tous ceux qui veulent travailler en respectant au mieux leur "outil de travail". 

Il y a 3 heures, Morfou a dit :

Donc, tous ceux qui vivent dans les villes ne pourront que crever de faim?

Ou venir voler la terre des gens possédant le moindre lopin de terre pour survivre?

Le bonheur pour tous...c'est beau l'anarchie...

Heureusement que le ridicule ne tue pas!

ce n'est pas de l'anarchie, morfou, c'est de la connerie! c'est loin d'être identique. MDR!

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 18 373 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
à l’instant, jacky29 a dit :

personne ne pense cela! si tu veux "incriminer" chanou, c'est ridicule! pour faire un jardin ou une entreprise agricole, il faut soit louer les parcelles soit les acheter. beaucoup de jeunes agriculteurs faisant de l'agriculture raisonnée sont soit locataires soit propriétaires soit membres d'une coopérative. ils ne font pas du bio mais leur façon de cultiver est responsable. alors il y en a marre de ces raccourcis, merci. c'est honteux vis à vis de tous ceux qui veulent travailler en respectant au mieux leur "outil de travail". 

ce n'est pas de l'anarchie, morfou, c'est de la connerie! c'est loin d'être identique. MDR!

anarchisme

nom masculin

 
  • Conception politique et sociale qui se fonde sur le rejet de toute tutelle gouvernementale, administrative, religieuse et qui privilégie la liberté et l'initiative individuelles.
 

Encyclopédie Larousse

anarchisme.

Gustave Courbet, Pierre Joseph Proudhon et ses enfantsConception politique et sociale qui se fonde sur le rejet...

 

 

Pour moi ça y ressemble beaucoup!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
apis 32 Membre 4 772 messages
68tarde même pas repentie‚ 64ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, jacky29 a dit :

personne ne pense cela! si tu veux "incriminer" chanou, c'est ridicule! pour faire un jardin ou une entreprise agricole, il faut soit louer les parcelles soit les acheter. beaucoup de jeunes agriculteurs faisant de l'agriculture raisonnée sont soit locataires soit propriétaires soit membres d'une coopérative. ils ne font pas du bio mais leur façon de cultiver est responsable. alors il y en a marre de ces raccourcis, merci. c'est honteux vis à vis de tous ceux qui veulent travailler en respectant au mieux leur "outil de travail". 

ce n'est pas de l'anarchie, morfou, c'est de la connerie! c'est loin d'être identique. MDR!

Nous avons un voisin "agriculture raisonnée".

Quand mon fils était petit, régulièrement, il râlait :

Zut ! Le voisin est encore en train de raisonner, demain je ne pourrai pas faire de vélo !

( Il avait compris que son raisonnement conduisait toujours à l'arrivée des rampes, le lendemain et comme ces jours là nous interdisions aux enfants d'aller jouer dehors... )

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jacky29 Membre 6 421 messages
Forumeur alchimiste‚ 64ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, Morfou a dit :

anarchisme

nom masculin

 
  • Conception politique et sociale qui se fonde sur le rejet de toute tutelle gouvernementale, administrative, religieuse et qui privilégie la liberté et l'initiative individuelles.
 

Encyclopédie Larousse

anarchisme.

Gustave Courbet, Pierre Joseph Proudhon et ses enfantsConception politique et sociale qui se fonde sur le rejet...

 

 

Pour moi ça y ressemble beaucoup!

oui, cela y ressemble mais contrairement à ce que beaucoup pensent, cela a comme conséquence une sens aigu de la responsabilisation de l'individu au coeur d'une communauté librement choisie et acceptée. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Etoile noire Membre 587 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Donc la question que vous vous posez mesdames c'est : suis-je anarchiste ou conne? Ou les deux peut-être? :hehe:

Bref, ces zadistes ne me dérangent absolument pas, et je pense que l'Etat a bien mieux à faire que de perdre son temps sur ce genre de dossier pour un petit lopin de terre. Récupérer les milliard perdus des fraudes fiscales par exemple... ou trouver une parade à l'application imminente de certains articles du TFUE qui vont nous exploser à la figure... en cherchant bien, vous trouverez des tas de problèmes bien plus préoccupants qu'une poignée de zadistes devenus fermiers...

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jacky29 Membre 6 421 messages
Forumeur alchimiste‚ 64ans
Posté(e)
il y a 15 minutes, apis 32 a dit :

Nous avons un voisin "agriculture raisonnée".

Quand mon fils était petit, régulièrement, il râlait :

Zut ! Le voisin est encore en train de raisonner, demain je ne pourrai pas faire de vélo !

( Il avait compris que son raisonnement conduisait toujours à l'arrivée des rampes, le lendemain et comme ces jours là nous interdisions aux enfants d'aller jouer dehors... )

donc ton voisin ne faisait que de l'agriculture à outrance. rien là de raisonner... mais simplement la fuite en avant car pas assez de retour sur investissements ni même un juste prix vis à vis des grandes enseignes. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 18 373 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
à l’instant, Etoile noire a dit :

Donc la question que vous vous posez mesdames c'est : suis-je anarchiste ou conne? Ou les deux peut-être? :hehe:

Bref, ces zadistes ne me dérangent absolument pas, et je pense que l'Etat a bien mieux à faire que de perdre son temps sur ce genre de dossier pour un petit lopin de terre. Récupérer les milliard perdus des fraudes fiscales par exemple... ou trouver une parade à l'application imminente de certains articles du TFUE qui vont nous exploser à la figure... en cherchant bien, vous trouverez des tas de problèmes bien plus préoccupants qu'une poignée de zadistes devenus fermiers...

 

Ils font ce qu'ils veulent, à condition que ce soit chez eux, pas chez les autres!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jacky29 Membre 6 421 messages
Forumeur alchimiste‚ 64ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Etoile noire a dit :

 Dans la vraie vie les CRS viennent détruire ta ferme parce que tu n'as pas rempli tel papier ou que tu ne cultives pas OGM.

donne-nous tes preuves, svp c'est urgent. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 18 373 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
à l’instant, jacky29 a dit :

oui, cela y ressemble mais contrairement à ce que beaucoup pensent, cela a comme conséquence une sens aigu de la responsabilisation de l'individu au coeur d'une communauté librement choisie et acceptée. 

Je ne parierais pas là-dessus...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grandfred Membre 15 428 messages
Forumeur alchimiste‚ 55ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, Etoile noire a dit :

La petite maison dans la prairie est une série Néphalion. Dans la vraie vie les CRS viennent détruire ta ferme parce que tu n'as pas rempli tel papier ou que tu ne cultives pas OGM. Il aurait été plus sage de les laisser vivre leur délire comme ils veulent, ce n'est pas ça qui va ruiner la France, faut pas abuser non plus.

tu oublies que selon que l'on riche ou pauvre la loi sur les constructions dîtes illégales  ne s'applique pas pour tout le monde

extrait

La cour d’appel de Bastia a tranché, mercredi 5 juillet : Pierre Ferracci, propriétaire de deux villas, avec vue sur les eaux turquoises de la baie de Rondinara, en Corse-du-Sud, ne devra pas les démolir. Sa société civile immobilière Sponsaglia est bien, elle, déclarée coupable d’avoir exécuté des travaux non autorisés et d’infractions au plan local d’urbanisme. Elle devra payer l’amende d’un million d’euros, ce qui confirme en tout point le jugement du tribunal correctionnel d’Ajaccio du 8 février 2016.

« C’est vrai que ces maisons sont belles mais situées dans un site sauvage, vierge de construction, un espace protégé proche du rivage donc totalement inconstructible. La forêt méditerranéenne est désormais saignée de pistes pour accéder au chantier. Un parking, un réseau électrique, une adduction d’eau, une piscine… Tant pis pour la biodiversité ! », proteste un porte-parole de U Levante, association corse de protection de l’environnement.

 

« Nous envisageons un pourvoi en cassation car, selon nous, le préjudice que constitue l’atteinte à l’environnement doit être intégralement réparé, ce que seules la démolition et la remise en état permettent », insiste Benoist Busson, avocat de U Levante et de l’Association bonifacienne comprendre et défendre l’environnement (ABCDE), parties civiles à l’origine de cette procédure.

« Bien que l’amende soit très élevée, cette décision est raisonnable et équilibrée », estime de son côté Olivier Burtez-Doucède, l’avocat de M. Ferracci.

Permis de construire refusé


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/06/corse-les-villas-de-pierre-ferracci-proche-d-emmanuel-macron-echappent-a-la-demolition_5156736_3224.html#ory6CF0jYYF622TD.99

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mr Wolfe Membre 5 487 messages
Serial shooter‚ 51ans
Posté(e)

Ce jugement ne veut pas dire que les villas vont échapper à la démolition... suffit de voir les plaignants...

Le gars a de la chance s'il peut habiter l'ile à terme... voir J.Setton à une autre époque... :D

 

Les zadistes peuvent s'estimer heureux d'avoir affaire aux crs, et pas aux corses :ninja:

Modifié par Mr Wolfe
  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grandfred Membre 15 428 messages
Forumeur alchimiste‚ 55ans
Posté(e)

un petit rappel sur la safer, la fnsea , l'agriculture polluante etc....

Mercredi 19 août, la ferme des Bouillons, lieu agricole alternatif près de Rouen, a été évacuée par les CRS.

Tout allait pourtant pour le mieux à la ferme des Bouillons [1]  entre un stage de construction d’éoliennes, le passage d’Alternatiba et le marché maraîcher hebdomadaire ; mais la période estivale est propice aux entourloupes étatiques.

C’est ce qu’a vécu la ferme occupée, située à Mont-Saint-Aignan, en périphérie de Rouen. Une entourloupe bien ficelée qui a abouti, mercredi matin 19 août, à l’évacuation par les CRS de la trentaine de personnes qui occupaient depuis plus de deux ans et demi la ferme pour la sauver d’un projet immobilier du groupe Auchan.

Fin juillet, l’association de protection de la ferme des Bouillons apprend qu’un compromis de vente a été signé entre Immochan, la foncière d’Auchan, au profit d’une SCI nommée In Memoriam dirigée par les frères Mégard pour la somme de 150 000 euros. L’établissement en charge du foncier agricole et sous tutelle de l’Etat, la Safer, a confirmé cette vente mardi soir 18 août. Et dès le lendemain matin, dans une précipitation exceptionnelle qui témoigne que cette décision de la Safer a été prise en parfait accord avec le préfet, la police intervenait.

La Safer refuse de préempter, alors qu’elle le peut, c’est-à-dire examiner d’autres propositions de reprises, les comparer et évaluer quelle offre est la plus pertinente. La Safer a donc fait le choix de ne pas ouvrir le dossier présenté et mûri pendant un an par les militants, et portés par plus d’un millier d’adhérents à l’association, sans compter les sympathisants.

Un projet porté par Romain Pavot, maraîcher bio, en activité au sein du réseau des Amap depuis six saisons et paysan sans terre d’ici la fin de l’année. La confirmation de la vente à la SCI In memoriam a ainsi amené le préfet a signé l’évacuation de la ferme mercredi matin, à 6h. Bien plus qu’une affaire de marchands de tapis, il s’agit d’un dossier politique.

La ferme des Bouillons, légitimité contre légalité

Le groupe Auchan a acheté la ferme de quatre hectares il y a trois ans. Depuis décembre 2012, elle est occupée par des militants de tous bords. Sur place, le quotidien s’organisait entre le travail aux champs, les conférences, formations et concerts organisés [2]. Agriculture, culture et éducation populaire sont au cœur de cette occupation qui draine de nombreux soutiens allant de la Confédération paysanne à EELV en passant par l’ancien maire de la commune, Patrice Colasse (PS). La société civile est également présente, en masse sur le site. A titre d’exemple, le festival La Tambouille organisé en septembre 2014 avait attiré 3 000 personnes durant un week-end.

Ces presque trois années d’occupation ont porté leurs fruits. En janvier 2013, la ferme a été classée en zone naturelle protégée, et six mois plus tard, le permis de démolition d’Auchan n’a pas été reconduit. A l’été 2014, la ferme était sauvée. Dernier obstacle pour la rendre pérenne avec un projet légal de maraîchage et d’éducation populaire, le propriétaire : Auchan, qui ne voulait pas négocier avec ses détracteurs.

Des nouveaux propriétaires proches de la famille Mulliez et de l’extrême-droite

Un an plus tard, presque jour pour jour, l’association de protection de la ferme apprend donc qu’un compromis de vente est signé. Les acheteurs sont deux frères réunis au sein d’une SCI (société civile immobilière) nommée “In memoriam“, les frères Mégard. Un faisceau d’éléments permettent de douter de leurs intentions affichées. Avant tout chose, laissons-les se présenter, dans une vidéo où ils remercient le groupe Immochan de son aide.

 Voir la vidéo : La Ferme Des Bouillons évolue

Le statut juridique de SCI est assez commun. Dans le cas de la ferme, il est particulièrement utile. Une fois rachetée, la SCI pourra revendre des parts à qui bon lui semble sans que la Safer, ni les pouvoirs publics ne puissent s’y opposer. La Safer elle-même dénonce ces pratiques [3]. Cette manière de faire est bien connue, par exemple à travers le dossier de la ferme-usine des mille vaches. C’est par ce biais que Michel Ramery est parvenu à acquérir autant de terres.

Les militants dénoncent cette opacité et mettent en avant leur modèle économique fondé sur l’épargne citoyenne, avec le soutien de Terre de Liens [4], et le contrôle de la société civile afin de garantir la vocation agricole du site. A cet argument, la Safer a répondu en ajoutant au compromis de vente une clause garantissant la vocation agricole du lieu pendant au moins 25 ans.

Mais qui sont ces repreneurs sortis du chapeau ? L’aîné Thibault Mégard attire l’attention. Il détient plusieurs entreprises, surtout dans le secteur immobilier. Un secteur plus proche des activités d’Auchan que du projet de maraîchage bio qu’il met en avant avec son frère [5].

Du côté de la sensibilité à l’environnement, Thibault Mégard fait aussi partie de l’entreprise paysagiste “Œuvre d’arbre”. La structure se vante de son Certiphyto, un certificat qui garantit les bonnes pratiques dans l’usage des biocides. Pratiques éloignées des soucis de culture biologique et permacole.

Merci Auchan

Homme aux multiples casquettes, Thibault Mégard est aussi engagé en politique. Lors des élections européennes de 2014, il était candidat sur une liste divers droite à Villiers-sous-Mortagne (Basse-Normandie). La tête de liste n’est autre qu’André-Paul Leclercq, membre de la famille Mulliez en charge du développement du groupe Auchan dans les pays de l’Est.

A cela s’ajoute le prix de vente : 150 000 euros. Auchan a acheté le site en 2012 plus de 700 000 euros, une fois reclassé en zone naturelle protégée, le site ne valait plus que 300 à 350 000 euros selon les expertises commandées par l’association de protection de la ferme. Les Mégard seraient donc de très bons négociateurs, à moins qu’Auchan ne leur ait fait une fleur. Un geste commercial qu’il conviendrait de qualifier d’étonnant de la part de la famille Mulliez, plutôt proche de son argent vu son implantation massive en Belgique.

C’est peut-être la cerise sur le gâteau, les orientations politiques des deux frères sont diamétralement opposées à celles portées par l’association de la ferme des Bouillons. Thibault Mégard s’est porté candidat lors des élections législatives de 2007 à Rouen sur une liste Mouvement pour la France, son leader national étant Philippe de Villiers.

Le collectif “Ras le Front” de Rouen, classé comme anti-fasciste, révèle, photo à l’appui [6], l’implication du petit frère, Baptiste, dans les mobilisations Manif pour tous et Veilleurs de nuit.

Dans ce contexte, difficile de ne pas s’étonner du nom de leur entreprise : “In Memoriam”. In Memoriam est le nom d’un groupe de rock d’extrême-droite, une référence dans le rock identitaire français. Le Figaro lui a consacré un article au début du mois suite à sa venue à Fréjus.

Les alternatives pacifiques renvoyées à la désespérance

Tout ceci dessine un tableau dans lequel le gouvernement a préféré privilégier une solution portée par la collusion entre l’extrême-droite et un des plus grands groupes de distribution français. Le message est clair : tout plutôt que des alternatives portées par les citoyens.

Le refus de la Safer de préempter, de prendre en considération le fruit de deux ans et demi de travail de la part de la société civile laisse pantois. Comme l’explique l’association pour la Sauvegarde de la ferme des Bouillons dans une lettre ouverte adressée à Laurent Fabius, président de la COP21 à venir et élu de Seine-Maritime : « Comment pourrions-nous justifier à l’opinion publique française qu’échappe à [la] société civile pacifiquement organisée, le fruit de trente-deux mois de travail de persuasion et de rédaction d’un projet indépendant des lobbies de l’argent, reposant sur une expertise citoyenne partagée ? (…) Quel terrible exemple pour un mouvement reposant sur la compétence collaborative et sur une jeunesse très conscientisée sur ces questions environnementales, qu’un ’coup monté’ renvoyant à la désespérance de toute action pacifiquement et patiemment construite, après un premier échec de la voie politique classique ? »

https://nsae.fr/2015/08/22/letat-evacue-la-ferme-des-bouillons-et-la-cede-a-des-proches-du-groupe-auchan/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gloup-gloup Membre 314 messages
Forumeur survitaminé‚ 38ans
Posté(e)
il y a 17 minutes, Mr Wolfe a dit :

Les zadistes peuvent s'estimer heureux d'avoir affaire aux crs, et pas aux corses :ninja:

Faudrait faire le compte de qui cause le plus de violences. Pas sûr que la palme revienne aux corses.

https://www.ouest-france.fr/environnement/amenagement-du-territoire/nddl/notre-dame-des-landes-la-zad-denombre-100-blesses-depuis-lundi-5691690

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chanou 34 Membre 6 430 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 40 minutes, grandfred a dit :

Ah bah si le permis de construire avait été refusé, j'espère bien que ces maisons seront détruites!

Ceci dit l'article datant de 2016...il y a des infos plus récentes?

(Et en plus c'est HS...on va se faire tancer par la modé là...:blush:)

Modifié par chanou 34
  • Like 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ink 82 Membre 577 messages
Forumeur forcené‚ 35ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, Etoile noire a dit :

La petite maison dans la prairie est une série Néphalion. Dans la vraie vie les CRS viennent détruire ta ferme parce que tu n'as pas rempli tel papier ou que tu ne cultives pas OGM. Il aurait été plus sage de les laisser vivre leur délire comme ils veulent, ce n'est pas ça qui va ruiner la France, faut pas abuser non plus.

Bonjour, il faut vivre à côté de ces personnes pour comprendre. Des rues de Nantes ont encore été caillassées samedi. Il y en a marre. Cela fait deux ans que c'est régulier, avec des assurances qui ne veulent plus payer les vitrines au bout de la troisième fois, des tags partout y compris sur les monuments aux morts ou historiques. Comprenez cette exaspération légitime. Ce microcosme de la ZAD revêt en effet des personnalités bien différentes, dont des vandales. Aujourd'hui, il suffirait qu'ils payent leurs impôts pour êtres propriétaires, vandales ou non. Ce qu'ils ne daignent faire. En dehors du caractère injuste pour les riverains qui eux s'y soumettent, ont payé leur bien, tout en 'profitant' des nuisances, se pose la question du bien fondé des projets.

Vous avez raison, ce ne sont pas des agricultures intensives nocives. Néanmoins aucun n'est écologique. Je vous enjoins à vérifier. Ils vivent comme des hippies d'accord, mais cela ne suffit pas, et par ailleurs ils font des sillons profonds comme leurs collègues. Il y a aussi une exploitation animale. Si tel était le cas, s'il y avait vraiment une agro-écologie dans toute sa dimension, cela fait des années qu'ils auraient pu préparer une SAFER, très simple à monter d'ailleurs et qui a inspiré la première convention de la préfecture. Convention qui a en plus été simplifiée il y a 48h pour ces messieurs. De fait, il aurait extrêmement simple de couper court à toutes velléités étatiques dès la fin du projet d'aéroport promulguée, et ils le savent. Or, ces gens-là font une agriculture du XIXe siècle, certes moins destructrice de l'environnement que d'autres, mais absolument pas louable quant à nos savoirs faire écologiques, et encore moins d'avenir. A deux heures de route de Notre-Dame-des-Landes, je vous invite à visiter Plufur dans les Côtes d'Armor, et son écolieu de Kerzello : cela fait 18 ans que ces gens pratiquent une réelle agriculture écologique digne de ce nom par la permaculture et l'enseignent, sans rien s'approprier ni rien casser. Et qui les aide ces gens-là ? Qui en parle ? C'est à eux qu'il faut donner des terres, c'est ce modèle qu'il faut promouvoir.

Oui l'Etat fait n'importe quoi avec ces coups médiatiques qui coûtent une fortune aux contribuables, alors qu'on est en train de nous presser comme des citrons pour faire des économies. Ces CRS ne servent à rien, on le sait tous dans le coin. Mais on sait aussi que ces zadistes n'ont plus rien à faire là, que la plupart ne sont même pas du coin qu'ils vivotent avec leur jardinet en prétendant soudainement avoir un projet. La seule résolution était politique, en donnant ces terres à des gens sérieux, pourquoi pas formés en collectif, avant toute intervention.

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grandfred Membre 15 428 messages
Forumeur alchimiste‚ 55ans
Posté(e)
il y a 23 minutes, Dan229 a dit :

ah la source frelatée au vert de gris !!

et pourquoi pas rivarol ??

 que s'est il vraiment passé ??

extraits

........(........).....

Quelques minutes plus tôt, dans la salle d'audience pleine d'habitants de Sisco, le procureur Nicolas Bessone a tenté de déminer l'affaire en exposant les faits. D'abord, dans la crique de Sisco, il n'y avait pas de burkini et personne n'a crié "Allah akbar". Ensuite, si on y regarde bien, ce ne serait "pas une affaire de Corses contre personnes d'origine maghrébine", car plusieurs protagonistes n'appartiennent à aucune de ces deux communautés.

Finalement, juste un banal fait-divers qui s'envenime : quatre frères marocains agressifs qui tentent de s'approprier une plage en intimidant des touristes, et un village qui réagit par une grande violence.

.....(.......)......

Entre deux blocs, Mohamed, 65 ans, bricole sa vieille voiture en plein soleil. "Je suis là depuis 46 ans. Mais, je vous jure, si mes enfants et mes petits enfants n'étaient pas nés ici, je quitterais la Corse, se désole-t-il. Je n'ai pas le choix, je crèverai ici." Ses mains pleines de cambouis lâchent un instant sa clé et son tournevis : "On vit comme des chiens. Vous voyez tous ces poteaux électriques et téléphoniques ? Je les ai portés sur mon dos." Les gouttes de sueur qui ruissellent sur son visage ressemblent à des larmes.

Quand ma femme marche le long du cimetière, des gens en voiture lui crient 'arabi fora' [les arabes dehors]. Ça me fait mal au cœur. Mais que voulez-vous, on doit bien vivre ensemble. Je suis un homme, il faut que je sois avec les hommes.

Mohamed

.......(.......)........

A la fin juillet, six prédicateurs salafistes venus du continent ont tenté d'organiser une prière sur une plage de Balagne. Leurs pneus ont été crevés. Dans une Corse championne de France des violences contre les musulmans, selon les chiffres de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH), une boucherie halal a été mitraillée en février, une salle de prière incendiée en avril et on ne compte plus les tags "arabi fora".

..................(....................).........................

Pour André Fazi, politologue à l'université de Corse, à Corte, "ce type de rixe entre groupes issus de cultures différentes n’est pas exceptionnel, et l’île en a connu de bien plus violentes il y a une dizaine d’années (notamment à Bastia). En revanche, les suites de cette rixe ont bien été exceptionnelles, tant sur le terrain (manifestations, rassemblements) que dans les médias (faux témoignages, récupération politique de la polémique sur le burkini)". Il souligne encore qu'"il y a un discours de crispation identitaire qui existe. Mais il y a aussi un contre-discours, plus modéré".

 

https://www.francetvinfo.fr/france/corse/corse/en-corse-tout-le-monde-a-peur-d-un-cote-comme-de-l-autre-et-on-redoute-que-cela-n-eclate-apres-la-rixe-de-sisco_1595317.html

 

 

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité